• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV Mobile

Les commentaires de Destouches



  • vote
    Destouches 2 octobre 08:01

    @Conférençovore
    Réponse posée, merci.

    Le logiciel ER prenait déjà pas mal l’eau, mais on le leur pardonnait à l’époque, à l’aune des informations intéressantes qu’il faisait converger.

    Aujourd’hui, la notion de "qui tire les ficelles" est contrebalancée par la complaisance de "ceux qui se font tirer", qui pillent les cadavres à Brétigny ou Nice, cachent sans ciller pendant des semaines des assassins de masse recherchés partout, laisse une partie de leur jeunesse foutre allègrement le bordel tout en soutenant et relayant massivement les "tweet/com" d’extrêmistes violents, mais savent très bien rester invisibles lors du soulèvement des GJ, des manifs anti contre la marchandisation du corps ou des marches blanches après les massacres successifs.

    Donc non, "qui tire les ficelles", c’est un peu court, il faut y accoler la notion de "collaboration" pour voir le tableau dans son ensemble.



  • 6 votes
    Destouches 19 septembre 09:25

    @vilayat
    Soral est-il un menteur ? Tome 1 :)
    https://www.youtube.com/watch?v=msnEB45MxcI

    Plus sérieusement, le boulot de Lacroix-Riz est très intéressant, le balayer d’un revers de main est intellectuellement malhonnête :
    https://www.les-crises.fr/europe-lacademisme-contre-lhistoire-1-6/



  • 4 votes
    Destouches 19 juillet 22:18

    Merci Hieronymus, cette publication fait vraiment chaud au coeur.

    S’il pouvait rejoindre un parti du Frexit, ce serait formidable. Un petit courrier d’encouragement s’impose pour notre ex-ministre qui, au final, c’est productivement redressé :)

    Bien à vous

    A.



  • 1 vote
    Destouches 24 août 2018 09:34

    @glenco01

    Comme à l’accoutumée depuis dix ans, les argument de l’UPR sont difficiles à contredire. Heureusement qu’il y a le dénigrement.

    Nos ennemis ayant la force du nombre et la légitimité qui l’accompagne, n’ont pas besoin d’argumenter pour gagner la bataille dialectique, juste à répéter des mantras.

    Vous savez les gars, bien des gens sont morts d’avoir eu trop raison, trop longtemps, le cas d’un certain Charles M., quoiqu’on pense du bonhomme, est éclairant à ce sujet.

    La vérité est un acide qui ronge et le mensonge un nectar sirupeux, on ne sera jamais d’accord sur tout et personne ne ralliera personne. La seule solution que je voie est l’union temporaire des tendances convergentes souhaitant sortir la France des griffes de l’UE.



  • 1 vote
    Destouches 23 août 2018 12:17

    @Pyrathome, Verdi et Jules

    D’après vous, est-il concevable d’imaginer une manif ou un rassemblement où les bannières UPR, FdG, FN et DLR seraient visibles côte à côte ?

    Sérieusement, ça aurait une sacrée gueule.



  • 5 votes
    Destouches 22 août 2018 18:12

    @Verdi

    Merci à vous deux et en un simple échange, vous avez entièrement résumé le problème.

    Les partis et leurs têtes de gondoles, on s’en fout, car ils polarisent le débat.

    L’important, ce sont les TENDANCES des partis. Inutile de lâcher ses étiquettes, l’essentiel est d’organiser des rassemblements de personnes qui ont un seul et unique point commun : FREXIT.

    Allez, faîtes-vous un bisou, c’est pour le CNR.



  • vote
    Destouches 23 novembre 2017 09:19

    @Heimskringla

    "Faut travailler ça pour répondre avec humour et non rentrer dans le conflit direct (pas toujours facile en plus faut du talent). "

    Vous avez bien résumé la situation.

    Pour rebondir sur les messages du dessus, il y a plusieurs intervenants sur AV à qui je paierai une bière avec plaisir, vous en êtes.



  • vote
    Destouches 22 novembre 2017 14:36

    @Heimskringla
    Etes-vous déjà parvenu à parler Union Européenne (origines, objectifs, fonctionnement) avec ce genre de personnage ?

    Lui avez-vous déjà conseillé de lire Anthony Sutton (les fameux incestes wall street/NSDAP/Bolchvisme) ou Eustace Mullins ? Ou alors d’autres lectures ?

    Cerise sur le gâteau, avez-vous déjà été traité de conspirationniste ?



  • vote
    Destouches 22 novembre 2017 13:38

    @Heimskringla
    C’est gentil de votre part de le "ménager" ! Nous avons tous des Jacques dans notre entourage.

    J’ai exactement le même genre d’idylle avec des macroniens trentenaires. Je les aime bien, ce sont des amis, mais purée, qu’est-ce qu’ils peuvent être ****.

    Je ne cherche pas à les convaincre de quoi que ce soit mais plutôt à les faire douter. Quand on parle histoire, économie, sciences, religions, leurs lacunes sur des sujets basiques me font parfois très peur.



  • vote
    Destouches 20 novembre 2017 13:06

    @jeanpiètre
    Tout juste Auguste, le téléphone fait déjà un merveilleux travail, bien plus économique que des super calculateurs qui tournent en permanence et le stockage d’images HD par millions pour connaître l’itinéraire de quelqu’un.

    Hé les gars, portez un masque anti pollution, c’est réglé.



  • vote
    Destouches 16 novembre 2017 09:58

    @Gaston Lagaffe
    Votre avatar est le touche-à-tout par excellence, vous l’incarnez à merveille. Tous ses robots avaient des "syntaxe error" !

    Ravi de voir que vous avez pu goûter à cette discipline. C’est ce que j’aime avec les joueurs, leur passion et leur versatilité. Qualités que je ne retrouve que très rarement chez nos commensaux.



  • vote
    Destouches 16 novembre 2017 09:52

    @dadyBoo
    C’est vrai, si l’objectif est de critiquer le futur, pas de place pour les bisous smiley

    L’uchronie peut, elle, se permettre des folies d’optimistes.

    Admettons que le catholicisme ait tenu bon face au matérialisme libéral entre le XVIII et le XIXème (houla, je risque d’en faire bondir certains smiley ). Les massacres de population à l’ouest de la Loire, les déportations massives des paysans vers les banlieues crasseuses ou les guerres industrielles auraient-elles eu lieu avec la même intensité ? Pire, auraient-elles eu lieu tout court ?

    C’est plus sympa de faire une critique du présent en extrapolant le passé. Ne dit-on pas que les morts gouvernent les vivants ?



  • vote
    Destouches 16 novembre 2017 09:39

    @Heimskringla
    La comparaison avec le poker est plutôt bien trouvée, le chaînon manquant étant le talentueux Grospellier :

    https://www.youtube.com/watch?v=uCgvb2Se2wc



  • vote
    Destouches 15 novembre 2017 22:55

    @matthius
    Un jeu rentable est malheureusement un jeu qui capte l’attention et rend accro, le modèle "free to play" en est le plus parfait exemple.

    La SF s’est souvent vautrée dans la dystopie et l’oppression à tout va, rare d’y trouver des perles joyeuses. L’horreur a toujours eu du succès quel qu’en soit le support, depuis les comics trash des années 50, suivirent les slashers au cinoche, puis les films à bidoche décomplexés actuels, le jeux vidéo ne fait que suivre la tendance (la mode zombie est enterrée, d’autres viendront...).

    Par contre, c’est le succès des jeux de tir ultra réalistes auprès des occidentaux me laisse perplexe...Les joueurs asiatiques semblent nettement plus raffinés.



  • vote
    Destouches 15 novembre 2017 22:43

    @Gaston Lagaffe
    Très intéressant témoignage, merci.

    Avez-vous déjà essayé de faire votre propre création dans ce domaine ?



  • 2 votes
    Destouches 12 novembre 2017 16:59

    @files_walQer
    Idem, l’aspect série donc par essence addictive par un scénar queue de poisson m’a toujours révulsé. Que ce soit ricain n’arrange rien, on connait leur vision du monde, ce serait plus intéressant d’avoir celle des Chinois ou des Russes, pour peu que leur prod parvienne chez nous (à cause de l’accord Bloom-Byrnes peut être ?).

    Toujours distinguer la forme du fond.

    Prenons l’immense succès des jeux Grand Theft Auto : sur la forme, c’est une prouesse technique, dans le fond, c’est un hymne libéral (dans tout ce qu’il a de plus dégueulasse) par tous les pores dont la substantifique moëlle est le simple goût enfantin pour la transgression. Ca rejoint l’étude de Wedingo sur cette série télé, "ne pense pas aux conséquences de tes actes" en gros, reste un enfant.

    L’industrie du loisir ne peut décidément flatter que les instincts les plus *erdiques.



  • 2 votes
    Destouches 28 octobre 2017 15:35

    @capobianco

    Il ne fait qu’appliquer la ligne du think tank socialiste Terra Nova, officielle depuis des années.

    http://www.lefigaro.fr/actualite-france/2014/09/18/01016-20140918ARTFIG00316-quand-terra-nova-conseillait-au-ps-d-investir-sur-le-vote-des-immigres-francais.php

     En appelant à une alliance avec les euro-libéraux EELV en 2011, puis à voter "socialiste-néoconservateurs" au second tour en 2012 puis 2017 sans aucune contre-parties, le FDG/FI a déjà prouvé par trois fois pour qu’il se soumettait aux tenants de la ligne Terra Nova.



  • vote
    Destouches 27 octobre 2017 14:02

    Amusant, le directeur du CNRS vient de faire un communiqué officiel et je vous le donne en mille, le texte est entièrement rédigé en écriture inclusive.

    C’est terrifiant-e-s-lol.

    « C’est la chair même du français qui est ainsi rongée, et son esprit qui se trouve frappé d’une sorte de bégaiement cérébral » (communiqué de l’académie française)



  • vote
    Destouches 27 octobre 2017 10:10

    Merci pour le partage, je ne connaissais pas ce travail.

    C’est toujours étrange de tomber sur un Miyazaki qui nous aurait miraculeusement échappé. Que l’on aime ou que l’on déteste l’animation japonaise et ses redondances visuelles comme thématiques, la fluidité et les coups de pinceaux perfectionnistes ne peuvent pas laisser indifférents.

    Que pensez-vous des tortures psychologiques de Hideaki Anno (et de leur réévaluation depuis 2007) ou des deux derniers films de Mamoru Hosoda sur la parentalité (sujet au combien brûlant en occident mais systématiquement ignoré ou bâclé au cinéma) ?



  • 8 votes
    Destouches 10 octobre 2017 14:27

    Clair, net, efficace. Merci du partage.
    Comme d’hab’ chez FA, une conférence qui ne peut pas laisser indifférent.

    J’ai toujours été révulsé par ce foutu ’gwenn ha du’ (à 22:00) que tant de bretons du dimanche arborent fièrement. Ont-ils le début du commencement d’une comma d’idée de l’origine de cette horreur ?