• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV Mobile

Les commentaires de Jean Robin



  • vote
    Jean Robin 14 septembre 00:30

    @ezechiel
    "Il n’y a pas de catholiques franc-maçons" : et De Maistre ? Et Arnaud Beltrame ? Et Louis XV ? Et tous ceux cités dans cet article catholique ? : https://www.vexilla-galliae.fr/civilisation/histoire/quand-la-franc-maconnerie-etait-legitimiste-et-royaliste/



  • vote
    Jean Robin 13 septembre 01:13

    @ezechiel
    non, bien plus de catholiques sont francs-maçons, car le protestantisme condamne l’humanisme, via la condamnation du libre arbitre humain (par Calvin et Luther) que l’Eglise catholique embrasse (via Thomas d’Aquin et sa lecture païenne, aristotélicienne de la Bible, qui a créé l’humanisme avec Pétrarque, puis Thomas More, Erasme, etc.)
    Ce qui marque le début du déclin de la France c’est la révocation de l’Edit de Nantes. Et les dragonnades, au même moment, vont créer les armées d’athées anti-catholiques dont la descendance fera la Terreur.



  • vote
    Jean Robin 13 septembre 00:53

    @ezechiel
    c’est vrai, j’oubliais qu’il s’était trompé sur l’issue de la guerre aussi, à seulement 2 ans de la fin. Merci pour ce rappel.



  • vote
    Jean Robin 13 septembre 00:13

    @ezechiel
    les calvinistes ne sont pas partis pour les US au 16ème siècle mais au 17ème siècle, notamment à partir de 1620. Renseignez-vous sur les Pères Pèlerins (Father Pilgrims) et leur idéologie, apparemment vous ne connaissez pas. Ils avaient tous sous le bras L’institution de la religion chrétienne de Calvin.
    Les US ont la première population noire en Occident car ils ont été suffisamment tolérant pour ne pas castrer leurs esclaves, contrairement aux musulmans.



  • vote
    Jean Robin 12 septembre 23:22

    @ezechiel
    comme si l’extrême-gauche ne faisait pas dire ce qu’elle veut à des sources historiques dont elle sélectionne ce qui va dans son sens. Vous êtes naïf. Si autant d’historiens prétendent que Calvin était un théocrate, alors trouvez m’en un seul qui le prétend.



  • vote
    Jean Robin 12 septembre 23:20

    @ezechiel
    Donc niez-vous le 1er amendement, grâce auquel vous et moi sommes en train de discuter librement sur Internet (inventé et diffusé par les US également) ?
    Sur la franc-maçonnerie, elle est anti-protestante car humaniste. Beltrame n’était pas protestant et franc-maçon mais catholique et franc-maçon, tout comme Louis XV d’ailleurs.
    C’est Louis XIV, roi le plus anti-protestant, qui a fait venir la franc-maçonnerie en France, avec la loge de la parfaite égalité. Si vous voulez monter en compétence : https://www.vexilla-galliae.fr/civilisation/histoire/quand-la-franc-maconnerie-etait-legitimiste-et-royaliste/



  • vote
    Jean Robin 12 septembre 21:55

    @ezechiel
    Voilà, vous me citez la source que je vous indiquais, sans le savoir apparemment. Pas d’historien. Vous n’avez rien.



  • vote
    Jean Robin 12 septembre 21:50

    @Et Hop !
    C’est ça, vous n’avez rien, merci de le confirmer. Que du matériel. Je ne dis pas qu’aucun catholique n’a été tué par des protestants, ne caricaturez pas. Les chiffres sont les suivants : environ 1 catholique tué par des protestants pour 100 protestants tués par des catholiques. C’est la proportion entre la Michelade et la St Barthélémy.



  • vote
    Jean Robin 12 septembre 21:25

    @ezechiel
    Justement, pas en France. Le calvinisme est plus radical que le luthérianisme sur le plan théologique, et donc moins violent sur le plan physique, Jésus n’ayant tué personne. Merci de me citer un massacre de catholiques par les protestants en 3 siècles, à part la Michelade à Nîmes (40 morts). Bon courage.



  • vote
    Jean Robin 12 septembre 21:21

    @ezechiel
    Zweig s’est suicidé avec sa femme peu après avoir écrit ce tissu d’âneries et de mensonges. Vous n’avez rien de sérieux. Un écrivain n’est pas un historien. Quel historien peut-il confirmer ce que vous prétendez ? Aucun. Vaquette a fait une sortie chez Taddéï en mars 2019 comme vous, je lui ai demandé ses sources, il m’a répondu "regarde internet, et puis il y a Zweig." Vous n’avez rien les gars. Voici le mail que je lui ai répondu :

    Un « dictateur » appelé par les Genevois

    En 1540, une majorité favorable au retour de Calvin se retrouve dans les conseils de la ville de Genève. On le supplie de revenir par deux fois, en 1540 et en janvier 1541. Calvin ne reviendra qu’en septembre 1541, pensant ne rester que six mois. Il y reste vingt-trois ans, jusqu’à la fin de sa vie.

    Je cite le Musée Protestant : « Calvin est en butte à l’hostilité des conseils de la ville jusqu’en 1555. On voit souvent Calvin comme un dictateur à Genève. En fait, il n’a jamais été favorable à une emprise du pouvoir religieux sur le pouvoir politique. »

    1’00’’ à 1’15’’ : dictature a fait autant de morts que celle de Pol Pot

    Il n’indique pas sa source. Aucun historien sérieux ne prétend ça. J’ai trouvé une seule source qui le prétend, un blog d’un catholique soralien, Jean-Baptiste Vançon, http://histoirerevisitee.over-blog.com (avec notamment un joli lien vers le site de Marion Sigaud) :

    « Courant radical du Protestantisme, le Calvinisme s’est érigé en véritable système politico-religieux qui fit de 1541 (Arrivée au pouvoir de Jean Calvin à Genève) à 1564 (Date de sa mort à Genève) pas moins de 2300 condamnations au bûcher... soit plus que la totalité des condamnations de toute l’Europe toutes périodes confondues ! »

    Mais dans tout son article, il ne citera que quelques noms, y compris des gens « brûlés en effigie », donc pas brûlé !

    « Cette période verra la multiplication des procès pour sodomie. La liste est longue ! En mars 1554, le dénommé Lambert Le Blanc est brûlé vif en compagnie de quatre de ses amis. En septembre, c’est le tour de cinq adolescents qui seront battus et brûlés en effigie. En janvier 1555, Mathieu Durand finit décapité puis livré aux flemmes. en 1562, c’est le tour de deux autres condamnés. En 1566, un collégien du piémont, Bartholomé Tecia, est dénoncé par un camarade (le jeune Agrippa d’Aubigné, pour avoir tenté de "Le bougrer". Il subira la torture puis sera noyé dans le Rhône. En 1547, Jacques Gruet est torturé et décapité. Libertin au sens moderne du terme, il revendique le droit à la paillardise. »

    A part Jacques Gruet, on ne trouve les noms des autres personnes nulle part ailleurs que sur ce blog.

    Encyclopédie Larousse :  « Mais son ambition ne s’arrête pas là. En véritable héritier des scolastiques, il entend transformer Genève en « ville Église » et amener la population à « vivre selon l’Évangile » : d’où l’instauration d’une discipline de la cène, assortie d’une véritable police des mœurs qui sera très lourdement ressentie par les Genevois et suscitera parmi eux une opposition latente. Vivant lui-même une ascèse exemplaire, en quoi il voit la nécessaire concrétisation de l’Évangile dans sa vie, il n’a pas compris que si l’on peut s’imposer à soi-même un tel style de vie, on ne saurait forcer les autres à s’y soumettre. La rigueur avec laquelle il contraint les Genevois à vivre en chrétiens laissera dans la ville un souvenir terrible et compromettra, après sa mort, la poursuite positive de son œuvre. Et pourtant, de son vivant, la cité eut un rayonnement tel que, dans tous les pays d’alentour et spécialement en France, les persécutés « pour cause de religion » y voyaient un havre de liberté, dans lequel ils furent nombreux à venir chercher refuge. De 1540 à 1564, quelque mille nouveaux bourgeois y furent accueillis. »

    Il a fait brûlé qui à part Michel Servet ?

    Toujours encyclopédie Larousse : « Parfois, ces ennemis sont des personnes, pas seulement des groupes anonymes : en 1543, Calvin polémique rudement contre l’humaniste savoyard Sébastien Castellion (vers 1515-1563), qui lui semble mettre en doute l’autorité de l’Écriture. En 1551, il a un rude affrontement avec un ancien carme, Bolsec, qui rejette la double prédestination. En 1555, son adversaire est le luthérien Joachim Westphal (1520-1574), pasteur à Hambourg, qui, pour de mauvais motifs apologétiques, a pris le parti de confondre les positions calviniennes sur l’eucharistie avec celles des zwingliens. Mais la faute qui reste attachée au nom de Calvin, la faute que les protestants eux-mêmes ne lui pardonnent pas, c’est l’affaire Servet. »

    Il y a débat parmi les historiens. Calvin n’avait pas de pouvoir juridique, il avait bien sur une influence morale et spirituelle mais il n’avait aucun pouvoir séculaire ! Même dans le cas Servet, il usa son influence mais ne dicta pas la condamnation et même s’opposa au bucher...

    Les US est le pays où la liberté d’expression est la plus développée AU MONDE, et c’est le pays le plus calviniste AU MONDE, fondé par des calvinistes, et majoritairement calviniste jusqu’aux années 50.

    Zweig s’est suicidé avec sa femme quelques semaines après avoir écrit son texte, et je ne résiste pas au plaisir de vous communiquer ça :

    "À son insu, Zweig s’inscrit dès lors dans toute une lignée d’écrivains antiprotestants, depuis Montaigne et Voltaire, pour rejoindre, par-delà Balzac qu’il cite longuement, Joseph de Maistre, qui assimilait Révolution et Réforme, Terreur et protestantisme. D’où, pour Zweig, l’énigme que constitue « l’étrange métamorphose » du calvinisme en une école de liberté individuelle et de démocratie, au temps de la montée des dictatures en Europe." https://www.cairn.info/revue-de-l-histoire-des-religions-2006-1-page-3.htm?contenu=resume

    Vaquette, Zweig, oligarchie française, même combat



  • vote
    Jean Robin 12 septembre 21:05

    @Mahler
    Robespierre est un démocrate, ce que vous dites, ça ça justifie l’internement.



  • vote
    Jean Robin 12 septembre 21:03

    @ezechiel
    si vous aviez raison, les Etats-UNis seraient constitués de 90% de catholiques et 10% de protestants aux 17è et 18è siècles, or c’est l’inverse. 
    concernant ce pasteur débile, merci de me donner la preuve qu’il a dit ces âneries, que je condamne le plus fermement du monde et qui sont en contradiction totale avec le message de Jésus et les confessions de foi protestantes.



  • vote
    Jean Robin 12 septembre 21:00

    @Et Hop !
    Je prends les chiffres de Patrick Cabanel qui n’est pas protestant et qui est très critique envers Calvin. Voir p. 216 de son livre Histoire des protestants du 16è au 21è siècle. Zemmour justifie la St Barthélémy, en voulant faire croire que les protestants étaient responsables de violences physiques, ce qui est faux, contrairement aux musulmans qui ont déjà fait des centaines de morts et des milliers de blessés et traumatisés. Les USA sont la première puissance mondiale grâce au calvinisme. Ils ont la principale population noire en Occident. Ils sont le premier pays d’immigration au monde. Vous vous trompez.



  • vote
    Jean Robin 12 septembre 02:08

    @Candaule in the wind
    merci Staline, je note



  • 1 vote
    Jean Robin 11 septembre 21:48

    @Candaule in the wind
    déjà je ne me planque pas derrière un pseudo, ça n’est pas très sérieux.
    ensuite je gagne des victoires, comme récemment un procès intenté par l’Etat lui-même, avec la LICRA en partie civile. Même mes ennemis ont félicité cette victoire qui profite à tous les patriotes et à leur liberté d’expression.
    donc si vous ne voyez même pas ça, je ne peux rien pour vous.



  • vote
    Jean Robin 11 septembre 21:46

    @ezechiel
    c’est bien de reprendre la propagande catho-marxiste du système, mais c’est faux. En France, pour 1 catholique tué il y a eu 100 protestants tués. Les protestants étaient 12,5% de la population en 1560, 2% au 18ème siècle. Ce n’était pas des guerres de religion, mais un massacre des protestants par les catholiques. Il n’y a aucun équivalent à la St Barthélémy du côté catholique, ni à Mérindol (3000 morts, y compris femmes, enfants, vieillards), La Rochelle (20 000 morts, y compris femmes, enfants, vieillards), Amboise (1200 morts), etc. Vous mentez.



  • vote
    Jean Robin 11 septembre 03:45

    @Hijack ...
    sauf qu’il est marxiste et moi anti-marxiste, pétainiste et moi gaulliste, ultra-médiatique et moi ultra-censuré. Je faisais référence à ça : https://www.youtube.com/watch?v=JDT0l6LG8TA



  • vote
    Jean Robin 11 septembre 02:28

    @Hijack ...
    Je suis l’un des plus féroces opposants à Zemmour depuis 10 ans, pour info, je ne vous ai pas attendu, vous ou vos prises de conscience. Je l’ai piégé avec Dieudonné en 2011, si vous vous rappelez ;)



  • vote
    Jean Robin 11 septembre 02:27

    @Candaule in the wind
    Si vous ne comprenez rien à la stratégie qu’y puis-je ? 
    Si vous croyez qu’on va libérer la France en en faisant partir l’islam, qu’y puis-je ?



  • vote
    Jean Robin 11 septembre 02:26

    @ezechiel
    Je ne vois pas dans ce passage une défense ou une justification de la St Barthélémy, les protestants ayant majoritairement été massacré par des civils catholiques, et non par le prince. Et j’attends la citation de Montaigne qui dit "il fallait faire la St Barthélémy", ce que prétend Zemmour.