• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV Mobile

Les commentaires de TchakTchak



  • 1 vote
    TchakTchak 30 octobre 06:52

    @yoananda2

    C’est curieux, car vous regrettez encore les Ummites et vous dissertez sur le complotisme des autres. Il n’a pas de "complotisme" : il y a des complots ou pas. Question pas simple car tout est influences, soft power, jeux de masques et saloperies dans l’ombre. En plus, maintenant que plus personne ne sait à qui appartient la France, le pays où l’on vit, c’est une façon de régler la question de l’existence de complots. Mais que pas mal d’habitants refusent encore. Le péché du complotisme c’est une invention de pensée magique pour étouffer toute question qui contredit une doxa présente. Vous qui rejetez le manichéisme abrahamique, le "complotisme" en est un exemple. Après, il y a des monomaniaques, des ténébreux, des confus, des idiots, ça a toujours existé. Rudy Machin est pathologiquement monomaniaque, de même que medialter était complètement azimuté, ici, en annonçant la disparition de deux milliards d’humains en 6 mois. Et tout ça n’a rien de simple, car nous vivons, c’est vrai, une époque complètement délirante ce qui n’arrange nos capacités à penser er diminue les débats possibles sans conflits. Vous parlez d’émotions, on en a tous, et heureusement car nos vies sont faites de ça. On a donc des attractions particulières car on a des tempéraments différents. Avec tout ce bazar, ce n’est pas la question de savoir qui est complotiste ou qui ne l’est pas qui fait avancer le schmilblick.

    Par exemple, j’ai des doutes sur l’homme qui a marché sur la Lune. Quand je dis cela, c’est réellement que je ne sais pas avec des informations contradictoires dont je dispose. Mon problème n’est pas de savoir si je suis complotiste, ou pas : mais si c’est vrai ou si c’est faux. C’est tout. Même si je n’aurai sans doute jamais la réponse, c’est important pour nos conditions de vies en société de mesurer jusqu’où vont les canulars. Si on ne peut plus se poser ce genre de question, parce que c’est "pas bien" ben, il n’y plus aucune rationalité qui vaille et celle-ci est détruite.



  • 1 vote
    TchakTchak 30 octobre 06:29

    @rinbeau

    Je n’ai pas retrouvé le paragraphe dans mon livre, ni sur Internet en faisant des recherche par mots clés du roman. J’avais trouvé cet extrait inventé et attribué à Orwell il doit y avoir un an, sur un site que je ne retrouve plus et j’avais gardé ça dans un coin sans aller plus loin à ce moment là. C’est con, cet écrivain ne mérite pas qu’on lui fasse n’importe quoi, merci d’avoir relevé l’erreur.



  • 3 votes
    TchakTchak 29 octobre 16:27

    J’en profite, mais Norman ne va pas protester.

    Les dernières données que la DREES n’arrive même plus à cacher. Pourtant, elle ne fournit pas les données primaires des hospitalisés et mouline à sa guise les statuts des malades.

    Hospitalisés Covid, du 26 septembre au 16 octobre

    Tranche d’âge==En % de non vaxx===En % de vaxx

    20/39 ans    ===    18%           ===       82%    

    40/59 ans    ===    14 ;3%        ===       80 ;7% 

    60/79 ans    ===     9,3%         ===       90,7% 

    80 ans et +   ===     9%           ===       91% 

    https://twitter.com/NiusMarco/status/1586041175999479810

    Tenez bon...



  • 3 votes
    TchakTchak 29 octobre 15:41

    @Ellen Ripley

    Ouais, enfin, 1984 et La Ferme des animaux, c’était quand même très puissant.
    Et autrement plus annonciateur que Adam Smith ou Karl Marx.
    Il a surtout compris que l’arme ultime du pouvoir, c’est le langage. Si la novlangue n’a pas pris, la doublepensée, l’oxymore a déjà tout détruit dans nos sociétés.
    Ce qu’Orwell n’a pas vu, c’était aussi que la technologie allait nous mettre en cage. Mais il a quand même prévu la dystopie et s’est dépêché de finir 1984 avant de mourir. 

    Ça aussi, il avait prévu...

    Tout était vain et absurde, il n’y avait plus aucun espoir. Lors de la crise de 1976 Big Brother avait imposé sans aucune résistance la grande vaccination, pour enrayer la propagation des épidémies liées aux combats avec les soldats d’Eurasia. Pourtant, en Océania, personne n’avait jamais vu de ses yeux un soldat étranger mais il ne vint à quiconque la simple idée de douter de cette vérité plus plus. On vit alors des millions d’Océaniens, aux ordres, attendant patiemment en file indienne que leur soit délivrée la divine substance, au plus profond d’eux, à même leurs veines. Aucune larme dans leurs yeux, aucun signe de doute, ils étaient tous présents mais ne savaient déjà plus pourquoi. 



  • 4 votes
    TchakTchak 29 octobre 15:21

    @Ellen Ripley

    Surtout, elle est YGB : https://www.younggloballeaders.org/community?utf8=%E2%9C%93&q=ardern&x=0&y=0&status=&class_year=&sector=&region=#results

    Elle fait partie des activistes du WEF et du plan "Vous n’aurez plus rien" pour 2030, avec Macron, Justin Trudeau, le roi Charles, Mario Draghi (bon, il est foutu à la porte), Mark Rutte, Pustula Vd Pfizer, sans doute Olaf Sholz, maintenant, et j’en oublie. Ce sont les chefs d’Etats les plus dangereux au monde (mis à part les cas Poutine contre Biden).

    Avec la guerre en Ukraine, le plan mondial du WEF en prend un coup dans l’aile. Mais bon, ce n’est pas fini et la guerre a remis en selle l’Etat profond US, qui n’est pas tellement moins pire.

     .

    @Norman :

    En voilà une qui s’est fait croquer : https://twitter.com/NiusMarco/status/1579183173770301441

    C’est une gamine que j’aimais bien quand même.



  • 2 votes
    TchakTchak 29 octobre 07:28

    @nono le simplet

    Bah, oui : vous mettez un smartie toutes les fois que vous ne pouvez plus contr-argumenter.
    What else....



  • 2 votes
    TchakTchak 29 octobre 07:01

    @nono le simplet

    Tout le monde a remarqué que les arguments de nono le niais se trouvent dans sa boite à smarties avec des dessins dessus.



  • 5 votes
    TchakTchak 29 octobre 06:58

    @bubu12
    .

    le progrès ca vous parle ? 

    Massacrer, parce que c’est le progrès : c’est bizarre comme théorème, non ? [1]

    .

    De plus avant le covid il y avait par exemple des vaccins à protéine recombinante, ce ne sont pas des vaccins d’après vous ? Les vaccins à vecteur recombinant ne sont pas des vaccins non plus ?

    Cela s’appelle des manipulations génétiques, de même que chimeric antigen, genetics engineering, gain of function, hacking cells. Pas comme si on avait remarqué l’explosion des allergies, asthmes, autismes, maladies dégénératives et j’en oublie : c’est sûr que ça va aider... J’ignore l’équivalent Anglais de savant fou. Quelques lectures que vous avez ratées auraient pu vous aider : François Rabelais, Jonhatan Swift, Mary Shelley, Robert Louis Stevenson, HG Wells...

    .

    Vous recyclez des choses debunkées depuis des lustres...

    Ah ben oui, du debunkage à coups de milliards de dollars (pas millions…) par Billiou et les big pharmas, pour financer la propagande intensive & censure et les KOL, Keys Opinions Leaders parmi les médecins qui ont oublié le serment d’Hippocrate.

     Quant-au debunkage du vaccin qui permet l’immunité collective, qui est efficace à 95%, aux effets qui se limitent au site d’injection, de toutes les merdes annexes trouvées dans le produit mais oubliées sur la notice sur l’étiquette, la corrélation qui n’est pas la causalité [2] sur les effets secondaires explosifs, ça fait peur le voyage dans le train fantôme.

     .

    [1] bubu12 13 mars 2014 10:29

    Il oubli de dire qu’on bouffe de la merde et qu’on détruit les sols partout, mais bon c’est sans doute un détail, une fois les sols tout pourris on fera que des OGM, c’est tellement bon.

    .

    [2] bubu12 22 juillet 2017 11:00

    cette vidéo à le même argument que les médecins corrompus qui passent à la TV pour t’expliquer que comme c’est pas prouvé que manger les légumes de ton jardin soit meilleur à la santé ben tu peux continuer d’aller acheter tes tomates pleines de pesticides dans ta grande surface préféré

    .

    Snif bubu le vendu, le malfaisant, c’est étonnant comme ça vous change un homme le mastaire hein ?



  • 3 votes
    TchakTchak 28 octobre 22:45

    @bubu12

    D’apres TchakTchak ?

    L’injection de brins d’instructions génétiques, ce n’est pas du TchakTchak, non. Lui, il a appris que les vaccins sont des injections de virus inactivés, ou atténués. Il a bonne mémoire.

    Non et d’ailleurs la protéine Spike codée par l’ARNm du vaccin est légèrement modifiée, on le sait depuis le début.

    Vous digressez pour sortir du sujet, comme d’hab. C’est Byram Bridle qui a levé le lièvre : non seulement les spikes se répandent partout, la plupart du temps, mais sont cytotoxiques, et non pas inoffensifs comme c’était présenté initialement. C’est confirmé par Luc Montagnier, Robert Malone, Alexandra Henrion-Caude, j’en oublie pas mal.

    Peter McCullough avait repris cette étude pré-print-Suédoise qui indiquait que les brins ARNm faisaient transcriptase en l’ADN et disait son inquiétude sur les modifications génétiques. Cette étude est confirmée, peer-review. Une injection qui modifie génétiquement les cellules humaines, TchakTchak ou pas, c’est loin, loin, loin de ce qu’on appelle un vaccin. Là aussi, il y a eu de gros mensonges à renforts de factchaiqueurs, cette armée de porte-flingues du mainsteam.



  • 4 votes
    TchakTchak 28 octobre 21:14

    @bubu12

    Vous ne savez pas le principe du vaccin ? Alors certes, celui de Pfizer est complètement différent et c’est pour ça que ce n’est pas un vaccin. Nos cellules ne sont pas faites pour produire des morceaux de virus. D’autant plus que la légende (encore une) racontant l’activité de production de spikes par nos cellules piratées restreinte au site d’injection est éventée depuis longtemps. Mais ce n’est pas de ma faute si tout le monde appelle ça un vaccin, y compris bubu. Ce n’est pas à moi qu’il faut s’en prendre, c’est à Pfizer et toute la gigantesque clique criminelle qui va avec.



  • 3 votes
    TchakTchak 28 octobre 21:09

    @nono le simplet

    Eh ben voilà, vous le constatez vous-même que ça ne rime ça rien. Si les anticorps générés par l’injection génique ne sont pas capables de terrasser le virus si des formes bénignes se manifestent, ils ne vont pas mieux le faire quand ce sont les formes graves.

    C’est dur la logique hein ?



  • 4 votes
    TchakTchak 28 octobre 16:11

    @Le Glaude

    Et de toute façon, ce n’est pas le vaccin qui injecte les anticorps, mais c’est le corps humain qui les fabrique. Le vaccin, lui, injecte le virus, censé moins être puissant. Si les anticorps ne sont pas capables d’arrêter le virus du vaccin ou d’une contamination ultérieure, ils le seront encore moins quand le virus aura envahi tout le corps humain et quand celui-ci commencera à flancher. 
    Donc cette histoire de blocage des formes graves, c’est une légende.



  • vote
    TchakTchak 28 octobre 15:54

    @TchakTchak

    (J’ai mis deux fois le même lien par erreur de manipulation).



  • 3 votes
    TchakTchak 28 octobre 15:49

    @Étirév

    Le peuple, le peuple, qui ne comprend rien, qui est con et c’est de sa faute, ça me fatigue un peu.

    Les ouvriers votaient communiste jusqu’aux années 80 et sont passé ensuite au FN sans passer par la case gauche caviar ou Terra Nova. Ce n’est pas de leur faute si les syndicats ont été noyautés pour devenir antifa, ni si Marine n’a même pas réclamé les 2 millions de voix qu’on lui a peut-être volées cette année. Ce ne sont pas eux qui votent pour le maintient du système.

    Et c’est ancien : https://www.cairn.info/loadimg.php?FILE=POUV/POUV_116/POUV_116_0149/POUV_id202084625X_pu2006-01s_sa11_art11_img004.jpg

    Pris ici : https://www.cairn.info/revue-pouvoirs-2006-1-page-149.htm?contenu=resume

    Les agriculteurs, ouvriers, employés, ont massivement voté non au TCE de 2005. Et on le voit, dès Maastricht, ils ont voté largement non.
    C’était la classe moyenne qui était flottante.
    Et c’est la classe des bourges qui est pro UE, pro-ricain, pro-injections incessantes, qui veut faire la guerre à Poutine au lieu de chercher la paix, pro-Macron. 
    Pour les injections-covid, ce sont les aides soignantes et les infirmiers qui se sont mis en retrait, beaucoup plus que les médecins qui se prennent pour des intellos supérieurs, sans plus rien voir du réel.
    Ce n’est donc pas "le peuple" qui est con, mais la bourgeoisie, historiquement, les citadins des grandes villes (les habitants de bourgs), les mondialistes, qui n’aiment pas leur pays, mais le progrès quoi qu’il en coûte, avec des idées folles et délétères, contre ceux qui ont un peu plus de plomb dans la tête.
     https://www.cairn.info/revue-pouvoirs-2006-1-page-149.htm?contenu=resume

    Et, en lame de fond, bien sûr, le phénomène générationnel des boumeurs, qui ne comprennent rien à ce qui se passe aujourd’hui. Au premier tour présidentiel 2022, voilà ce que cela a donné :
    https://www.deridet.com/photo/art/default/63869598-45953655.jpg?v=1650363500



  • 2 votes
    TchakTchak 27 octobre 15:15

    @TchakTchak

    Et je rassure d’avance le trio nono, bubu et gros connard. Mon message ci-dessus n’est pas fait pour vous. Ouf. Vous pouvez rajouter votre dose vaccinale.



  • 3 votes
    TchakTchak 27 octobre 15:11

    @eau_du

    Put1, ce type… On est contents d’avoir terrassé Adolf, on surveille la montée du fascisme : avec lui, c’est encore pire, mais tout va bien. "Passer à la surveillance sous la peau" : et ces cons de zumains avalent ça, monde de fous.



  • 2 votes
    TchakTchak 27 octobre 15:07

    @eau_du

    A la base, il faut enrichir sa cuisine de condiments. Il faut varier ses huiles : noisette, noix, carthame, pépins de raisins. Enrichir en herbes : thym, sauge et clous de girofles, surtout. Et aussi : menthe, persil, coriandre, estragon… On peut acheter des bottes d’avance et les préparer pour sacs congel. Il y a de la perte en qualité, mais cela facilite ensuite la cuisine, surtout pour les vieux. Aussi cuisine à l’ail, encore mieux au curcuma, encore mieux à la nigelle contre le covid.

    Consommer évidemment des agrumes, parmi les fruits variés.

    Internet informe aussi pour les huiles essentielles.

     Aussi, bien sûr les vitamines et zinc en pharmacie.

    .

    Si ce n’est pas possible de se soigner avec des médecins, ni en pharmacie, les sites de référence sont :

    https://www.alldaychemist.com/ivermectol-12mg.html (on peut commander aussi la doxycycline, ou l’azytromicine)

    https://www.indiamart.com/proddetail/iverlast-12-ivermectin-12mg-tablets-14817287573.html Un bon contact, Anil Gangwani : [email protected]

    Ou alors en prédosé, c’est plus facile : https://fr.ziverdokit.store/ziverdokit

    C’est pas cher et sûr avec ces sites. C’est plus embêtant avec la douane (surtaxe) et parfois, ils bloquent, mais pas fréquemment, semble-t-il. Discuter aussi avec le contact de la commande : ils sont au fait du meilleur conditionnement qui convient pour expédition.

    Il y a aussi alldaygeneric.com, genericcures.com, buyivermectinforhumans.us, …

    C’est sympa, d’avoir ça chez soi. Quand un vieux, ou moins vieux a le covid et que vous offrez des médocs, vous faites un ou des vrais heureux.

    Les posologies en préventif ou traitement précoce : https://covid19criticalcare.com/treatment-protocols&nbsp ; (même à présenter au généraliste, si ce n’est pas une tête de con).

    Pour les contaminés déjà piqués, c’est sûr que c’est plus chiant, voire galère pour ceux qui en sont à trois doses. On parle beaucoup du glutathion (voir Internet).



  • 1 vote
    TchakTchak 27 octobre 06:27

    @herve_hum

    Anne Laure Bonnel illustre bien l’aporie du raisonnement consistant à soutenir la multipolarité du monde et de l’autre vouloir que cette multipolarité fasse émerger une forme d’unipolarité basé sur le dialogue et un droit international qui ne peut exister qu’à la seule et unique condition de détenir la force d’application qui implique donc l’unipolarité de la force, car la multipolarité l’interdit de facto.

     

    Les mots ont un sens qui permettent la circulation des conversations. Le lexique fait l’usage, comme l’usage fait le lexique : c’est le signifiant/signifié de Saussure. Si vous changez l’usage du lexique, ils peuvent convenir à hervé hum, mais vous détruisez l’outil commun de conversation. Avec des maçons qui se partagent une scie égoïne pour faire des coffrages, vous pouvez démontrer que l’outil (comme le lexique) peut servir à chasser les mouches (autre fonction, autre sens). Et ça peut marcher, avec de l’entraînement, pourquoi pas. Mais substituer la fonction de la scie qui sert à couper les planches pendant un chantier, ça ne va pas le faire.

     

    A l’usage, un monde unipolaire désigne l’hégémonie d’une superpuissance, en l’occurrence les Etats-Unis aujourd’hui. Certains en pensent du bien, d’autres non.

    Un monde multipolaire est équilibré entre des puissances régionales.

    Un monde unipolaire n’a pas besoin de droit international, puisque c’est la nation qui fait la polarité. Eventuellement, ce droit sert de faux nez à la volonté impériale, ou hégémonique d’une nation. Le droit extraterritorial est un substitut impérialiste. C’est le cadre multilatéral, au contraire, qui est source de droit commun effectif, car il y a des intérêts réciproques à gagner, grâce à des règles convenues et partagées, à la place des rivalités destructrices. De même, c’est le droit convenue et commun qui garantit le monde multipolaire.

    Ce droit commun est dit "international", car il a émergé avec les nations qui ont remplacé durant l’histoire les empires et les royaumes de droit divin. C’est ce droit qui reconnait et garantit l’existence des nations. La question, maintenant, est l’effectivité de ce droit devant l’hégémonie des Etats-Unis, avec peut-être une recomposition en cours du fait de la guerre de Poutine.



  • 1 vote
    TchakTchak 23 octobre 11:30

    @Gaspard Delanuit

    Mise en scène. Au départ comme au final, c’est l’État qui est le réalisateur. 

    Dit comme ça, cépafo. Mais céfacile aussi. Il faut bien organiser la justice d’une manière ou d’une autre, l’Etat est donc inévitable. Le malheur est qu’il est pourri jusqu’à la moelle et vampirisé par des canailles. Mais en théorie, dans un pays qui a envie d’exister, l’Etat assure le bon fonctionnement de la justice.



  • 1 vote
    TchakTchak 22 octobre 13:39

    @Ellen Ripley

    Pourquoi ont ils dit ça ? 

    C’est devenu une activité politico-médiatique de raconter n’importe quoi. Les médias ont aussi rapporté qu’"elle a pété un plomb à la mort de sa mère" (d’un cancer). Comme s’il était écrit dans les manuels de psycho que la mort d’un parent vous rendait criminel, ou si c’était une simple causalité évidente.

    Dans un rapport malfaisant avec quelqu’un, ça consiste à « le prendre pour un con ». Lui raconter n’importe quoi tout le temps l’entretient dans un brouillard et l’empêche d’accéder aux décisions familiales, ou sociales ou professionnelles.

    Macron en a donné l’impulsion avec son « en même temps ». Il n’est pas la seule raison : on vit aussi sous "l’empire du mensonge" atlantiste. Le mensonge classique vise à se protéger, d’une bêtise qu’on a faite, de ce qu’on n’a pas réussi à faire, voire d’un forfait commis. Le mensonge à la Macron est du vandalisme : raconter n’importe quoi, détruire tout vraisemblance, former des oxymores (doublepensée), pour abrutir et détruire la capacité à articuler des pensées et faire du sens.

     Cette communication, par exemple, c’est très fort de sa part : https://fl24.net/wp-content/uploads/2020/01/macron-696x497.jpg

    Quand les mots n’auront plus de sens, nous aurons gagné.

    Joseph Goebbels