• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV Mobile

Accueil du site > Actualités > Citoyenneté > Jeune immolé à Lyon : la colère des étudiants
#78 des Tendances

Jeune immolé à Lyon : la colère des étudiants

Les étudiants lyonnais manifestent leur ras-le-bol devant le Crous de Lyon

"On fait de la sélection sociale pour que tous les autres ne puissent pas aller à l’école et ceux qui veulent quand même y aller, ceux qui veulent se battre pour les études, ils finissent tellement précaires qu’en fait soient ils arrêtent les études soit ils se flinguent."

La dure réalité de ce que devient la société française, vient gifler de pleine face les étudiants français. Eux qui ont été élevés par des parents qui leur ont vanté les bienfaits de notre république, se rendent compte aujourd’hui que le tissu social n’existe plus, ou au mieux est en état de décomposition.

La réaction du gouvernement

Toujours dans le déni, toujours dans la propagande, c’est ce qui pourrait définir le mieux l’attitude du gouvernement des « emmarcheurs » dont le propos fût le suivant : "Se suicider, ça n'est jamais un acte politique !

C’est donc le message que veut faire passer le gouvernement malgré des propos très clairs de la victime, brulée à 90% : « J'accuse Macron, Hollande, Sarkozy et l'UE de m'avoir tué, en créant des incertitudes sur l'avenir de tous-tes, j'accuse aussi Le Pen et les éditorialistes d'avoir créé des peurs plus que secondaires. »

L’analyse de Clément Viktorovitch

« Le gouvernement est sorti de son silence quant à ce drame, où un étudiant s'est immolé par le feu. Et il y a un mot pour qualifier la rhétorique des ministres : l'indécence.  »

Clément Viktorovitch : le suicide, un acte politique ? - CLIQUE

"Se suicider, ça n'est jamais un acte politique" Le gouvernement est sorti de son silence quant au drame de Lyon, où un étudiant s'est immolé par le feu. Et il y a un mot pour qualifier la rhétorique des ministres. L'indécence. Ma chronique, pour Clique.

Publiée par Clément Viktorovitch sur Jeudi 14 novembre 2019

Quel avenir ?

La réforme des retraites à la baisse est le second cadeau que réserve le gouvernement aux citoyens français. Là encore, les jeunes générations en feront directement les frais.

Si on ajoute à cela un écosystème en cours d’effondrement, dont l’agonie se fera dans le chaos et l’adversité, on peut se poser la question de savoir ce qui pourra bien motiver les générations futures à sauvegarder ou, au mieux, entretenir ce système « no futur ». A moins que le peuple ne reprenne les rennes de son avenir…

Source de l’image : Charentelibre

 

Tags : Enseignement Manifestation Suicide Ecole




Réagissez à l'article

16 réactions à cet article    



    • 3 votes
      sls0 sls0 17 novembre 17:39

      Un commentaire de l’auteur après 24h que la vidéo soit en ligne.

      Une vidéo qui est importante vis à vis du futur des jeunes, un commentaire.

      Plus de 50 commentaires sur des sujets où le rejet de l’autre est à la mode.

      Heureusement que la population d’agoravox TV n’est pas représentative de la société française. Quelle honte. 


      • vote
        gaijin gaijin 18 novembre 09:30

        @sls0
        ben déjà on peut pas tout lire ni tout commenter
        quand a l’avenir des jeunes il n’en ont pas vu qu’on a atteint le stade de l’obsolescence de l’humain ...comme c’était prévu, vu que la place de l’humain dans une culture matérialiste il n’y en a pas .....
        qu’est ce qu’on observe :
        les jeunes diplômés quittent la france
        d’autres ne veulent pas exercer le métier pour le quel il ont fait des études
        ils ne veulent plus se reproduire ...
        a venir ( déjà là mais trop tôt pour que ce soit massif ) le système des voeux mis en place les oriente vers des métiers qui ne les intéressent pas ...
        a venir ( déjà là mais trop tôt pour que ce soit massif )

        le phénomène de ceux qui ne veulent plus sortir de chez eux ( voire de leur chambre )
        bienvenu en dystopie


      • vote
        joelim joelim 18 novembre 08:57

        Impossible d avoir un avis dans la mesure où le gars triplait sa licence. Est-ce parce qu’il bossait à côté ? Ou pas ? La réponse à cette question est essentielle. Il existe des bourses, des formations en alternance... Je ne nie pas les problèmes de précarité estudiantine mais je déteste être manipulé. Le concept d étudiant à vie ne me convainc pas. Est-ce que quand on rate 2 fois une formation on ne devrait pas changer de voie ? Ou alors ok, on diplôme des gens qui ne veulent pas travailler, seulement vivre aux crochets de ceux qui se lèvent le matin. Ça existe déjà grâce au subclaquant PS et ne changera pas grand chose à l effondrement qui viendra. Il faut vraiment être dans la vieille idéologie puante suprémaciste et néoconservatrice du parti socialiste pour se motiver sur cette affaire. D’ailleurs c’est toujours amusant de voir certains habitués du site cracher régulièrement dans la soupe parce que les lecteurs sont peu motivés à reprendre la flamme du hollandisme révolutionnaire des jours meilleurs pour les amis et cooptés. LOL


        • vote
          gaijin gaijin 18 novembre 09:33

          @joelim
          " Impossible d avoir un avis dans la mesure où le gars triplait sa licence. Est-ce parce qu’il bossait à côté ? Ou pas ?"
          ben évidemment le mec il s’est suicidé parce qu’il n’avait pas de problèmes ...
          voire même par flemme ...
          les jeunes d’aujourd’hui ne sont plus ce qu’ils étaient mon pauvre ami ....


        • vote
          joelim joelim 18 novembre 09:56

          @gaijin Il était peut-être dépressif. Tes nobles certitudes me laissent sans voix.


        • vote
          gaijin gaijin 18 novembre 13:02

          @joelim
          oui forcément il était dépressif ...sinon il se serait pas suicidé ...
          pourquoi était il dépressif ?
          " Tes nobles certitudes me laissent sans voix."

          c’est pas une question de noble certitude c’est une question de logique systématiquement on entend ce discours : il s’est suicidé mais ce n’est pas a cause de ce qu’il dit .....le mec de chez orange c’est pas a cause du management l’agriculteur c’est pas parce qu’il doit vivre avec moins de 300 euros par mois, le flic c’est pas a cause de la politique du chiffre ....Etc ....
          alors ouais le mec il s’est suicidé mais ce n’est pas parce qu’il était dans la merde et s’il y était c’était de sa faute 
          ça vous va mieux comme ça ?


        • vote
          joelim joelim 18 novembre 14:43

          @gaijin Il aurait pu renoncer à ce cursus là. Votre logique de commisération amène à l’idée que chacun a droit à être diplômé du cursus qu’il a choisi, même s’il n’en a pas les compétences. J’imagine les chirurgiens ou les pilotes d’avion futurs si on va dans cette direction. Quand aux études politiques il n’y a rien à imaginer mais à constater.... Sûr qu’au bout de 6 ou 7 ans il aurait eu son diplôme tellement les profs n’auraient plus envie de le voir. Je parle même pas de la place en moins pour un nouvel étudiant quand on accepte les triplements. Autre chose, le plaindre est cautionner l’hyper-violence (même envers soi-même c’en est, techniquement et moralement). Je trouve très malsain d’encourager ce type de comportement délétère. La mentalité issue du PS est un gouffre.


        • vote
          joelim joelim 18 novembre 14:59

          @gaijin

          Quand à l’agriculteur ou au téléphoniste, ce sont des travailleurs, rien à voir. Lui ne travaillait pas et d ailleurs probablement pas dans sa licence non plus (quand on redouble on en met un coup en général et on l’a, d’autant qu’on connaît déjà le programme. Mais bon, finalement la gauche (à laquelle j’ai jadis naïvement cru en être, à les icônes qu’elle mérite (ça me rappelle. Clément Méric). Sûr que la gauche va gagner avec ça , pour enfin aider les agriculteurs et autres sans-dents. OK la dernière fois ils l’ont pas fait... Mais là ils vont le faire, promis. smiley D’ailleurs il y a encore des jeunes qui n’ont pas le temps de tester le travail mais qui veulent aider les gens en faisant des études politiques.



        • vote
          joelim joelim 18 novembre 21:15

          @gaijin

          "oui forcément il était dépressif ...sinon il se serait pas suicidé ..."

          Non. Tous ceux qui se suicident ne sont pas dépressifs. Il y a les suicides par calcul-sacrifice (la famille bénéficiant d’une police d’assurance par ex. - Ok celui-là il faut le maquiller), par idéologie (noble cause), etc. Sinon je vous conseille de ne pas oublier l’interprétation littérale du vocabulaire utilisé par vos interlocuteurs. Une dépression (clinique) n’a pas besoin de contexte difficile pour déclencher l’acte irréparable. Le sens que vous y mettre est celui de déprime. Difficile de discuter quand on mélange le sens des mots.


        • vote
          joelim joelim 18 novembre 21:28

          Autres cas de suicides : le message au monde et la peur (ou la flemme) de vivre. Je ne prétend pas connaître les motivations de ce pauvre garçon mais un mix entre ces 2 causes est plausible. Encenser cela est la preuve de la faillite de la modernité.


        • vote
          gaijin gaijin 19 novembre 10:28

          @joelim
          " suicides par calcul-sacrifice (la famille bénéficiant d’une police d’assurance par ex. - Ok celui-là il faut le maquiller), par idéologie (noble cause)"
          pas le premier donc quand aux kamikazes c’est une espèce plutôt rare ....
          reste un individu soumis a des difficultés et pas en mesure de faire face pour des raisons forcément antérieures ....
          un univers monocausal n’existe que dans la tête des politiciens ....


        • vote
          joelim joelim 18 novembre 09:12

          Ah, aussi, le gars (qui s’est gravement agressé gratuitement, c’est factuellement ce qu’il a fait et je ne trouve pas que ce soit méritoire, mais c’est vrai qu’on vit des temps étranges avec une majorité de gens qui s’aliennent volontairement) voudrait interdire l’incertitude sur l’avenir (? ?). Mais donnez-lui sa licence meeeerde (ok c’est un peu tard mais ç’est de sa faute, quand même), de toute manière ce n’est pas non plus un diplôme dur à avoir. Mais ok il faut un peu bosser, c’est dur la vie. On préfèrerait avoir son tube de lait Nestlé accroché au coup et se spécialiser dans l’inertie (et laisser les sans dent même pas bac+2 gérer le nettoyage et le renouvellement du tube.


          • vote
            joelim joelim 18 novembre 09:50

            Me suis renseigné un peu et ça corrobore mes doutes et même plus.
             licence d’études politiques
             "son engagement syndical l’empêche de prendre un job en parallèle" (on n’est pas des sans-dents quoi...)
             son logement était insalubre avec des punaises de lit et des cafards ; traduction il laisse de la nourriture partout et ne nettoie pas ; mais "il pense énormément aux autres" (ok, sympa pour la sans-denterie)

            Ok je suis méchant, je vais finir sur une note plus légère : son drame à mon avis est d être né 30 ans trop tard. La royale voie des caciques du PS (vous savez, ceux qui sont bientôt morts et qui ont révolutionné notre vie en inventant le néoconservatisme de gauche) s’est tarie. Selon l’Obs c’était sa 4ème inscription dans cette licence. Je soupçonne que le choix des médias progressistes de se servir de son geste irresponsable est un coup à 2 bandes. C’est la politique moderne. Une industrie corporatiste comme les autres. Une fin de civilisation banale.


            • vote
              joelim joelim 18 novembre 21:37

              Dernière chose, instrumentaliser ce triste fait-divers est quand même un summum dans l’abjection, indépendamment du fait qu’il faudrait plus aider les étudiants fauchés (ce qui se subsume dans le problème du néo-libéralisme qui suce tout le bénéfice du travail).



Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON

Auteur de l'article

TotoRhino

TotoRhino
Voir ses articles







Palmarès