• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV Mobile

Accueil du site > Actualités > Citoyenneté > Le Monde : le gilet jaune Manuel Coisne a été éborgné par un tir non (...)

Le Monde : le gilet jaune Manuel Coisne a été éborgné par un tir non réglementaire

Enquête : comment la police a éborgné le « gilet jaune » Manuel le 16 novembre à Paris

Enfin, un vrai travail d’investigation sur les violences policières a été mené par un grand journal. Le Monde, grâce à l’analyse de plusieurs heures de vidéos, la modélisation 3D des lieux et l’identification du projectile, a reconstitué la séquence au terme de laquelle le « gilet jaune » Manuel Coisne a perdu l’usage de son œil gauche, lors de la manifestation du 16 novembre, place d'Italie à Paris.

Sur le modèle du journalisme d’investigation américain pratiqué par le Washington Post et le New York Times, Le Monde est parvenu à isoler très précisément le tir ayant « vraisemblablement » blessé Manuel Coisne. Il en ressort que le CRS ayant tiré n’a pas effectué un tir réglementaire en cloche. L’angle du tir est de 15 degrés alors que ces tirs doivent être faits à 45º. Le Monde affirme également que la grenade utilisée n’est pas adaptée à la situation.

Le CRS porteur du lanceur de grenade modèle « cougar » a en effet choisi d’opérer un tir avec une grenade se déclenchant à 100 mètres. Le risque dans ce type de situation est qu’une personne soit atteinte par la grenade avant le déclenchement de celle-ci. Ce qui semble s’être précisément passé, Manuel Coisne se trouvant à moins de 55 mètres du tireur présumé.

Le Monde est-il en train de montrer la voie de ce que devrait faire un vrai journal ? Les autres journaux vont-ils se décider à leur tour à réaliser un vrai travail d’investigation sur les violences administrées aux gilets jaunes par les forces de l’ordre ?

Source, Autre source

Tags : Journalisme Police Violence Gilets jaunes




Réagissez à l'article

14 réactions à cet article    


  • 6 votes
    albert123 12 décembre 2019 10:52

    "Le Monde est-il en train de montrer la voie de ce que devrait faire un vrai journal ?"


    il en faudra bien plus pour que cette presse gauchiste retrouve sa crédibilité,


    ne serait ce que pour commencer, un sincère méa culpa au sujet de toute la propagande idéologique merdique qu’elle à déverser pendant 40 ans.


    Mais bon il est vrai que comme cela n’a pas été le cas depuis un bail nos petits journalistes sont aussi concernés par les réformes en cours ainsi que la censure gouvernementale. ça les rapproche donc un peu de ce peuple si horrible qu’ils méprisent tant.


    "Manuel Coisne a perdu l’usage de son œil gauche"


    si c’était l’usage de l’œil droit (le fasciste) le Monde aurait il seulement enquêté ? 


    pour le reste RT France a très bien suivi le mouvement GJ. comme quoi un journaliste n’est pas obligé d’être embarrassé par le gouvernement pour faire son job


    • 3 votes
      TotoRhino TotoRhino 12 décembre 2019 11:54

      @albert123

      Je pense qu’il ne faut pas être aussi catégorique.

      En fait, ce n’est pas la première fois que Le Monde fait un bon article d’investigation sur les GJ. J’ai voulu en parler ici, mais je n’ai pas pu par manque de temps, et il ne me semble pas avoir lu cet article sur AGO.

      Alors le voici : Notre enquête vidéo : comment un « gilet jaune » a été blessé à la tête par un tir de LBD à Bordeaux

      Un très bon article sur le sujet, sinon le meilleur !

      D’autre part, je rappelle également l’article signé d’Ariane Chemin du 29/12/2018 dont la « Une » a fait grande polémique avec cette photo, photo dont je me suis servi pour faire mon propre article.

       

      Tout ça pour dire que je suis persuadé que bon nombre de journalistes rongent leur frein actuellement dans les rédactions des journaux mainstream et que, parfois, quelques articles arrivent à passer le filtrage de la censure.

      Il fait donc rendre hommages aux « petites mains » de ces journaux qui tentent de faire encore du vrai journalisme.

      Si j’avais le temps, je ferai un article général sur tout ce qui se passe actuellement, car en prenant du recul, pour avoir une vue d’ensemble, je sens un frémissement, que quelque chose se passe. Outre la grève, les blocages, les pompiers qui manifestent en uniforme, etc. il y aussi ça :

      https://www.lexpress.fr/actualite/societe/chez-les-crs-des-arrets-de-travail-en-serie-contre-la-reforme-des-retraites_2110659.html

      https://www.lefigaro.fr/actualite-france/partout-en-france-des-centaines-de-crs-se-font-porter-pale-20191211

      Des FDO qui se rendent compte que la réforme des retraites va les toucher de plein fouet, et bien il n’en faut pas plus pour tout faire changer.

      Et il y a aussi cette tendance de certains éditoriaux de prédire la fin de LREM.

      http://www.rfi.fr/emission/20191123-lrem-assemblee-bientot-fin-hegemonie


    • vote
      Samson Samson 12 décembre 2019 19:08

      @albert123

      "il en faudra bien plus pour que cette presse gauchiste retrouve sa crédibilité,"

      Presqu’aussi "gauchiste" que Libé ou Charlie organe officiel de l’impertinence « bien-pensante », histoire par sa liberté à géométrie très variable d’insulter de tenter de nous convaincre qu’il existe encore dans ce pays une authentique liberté d’expression -, c’est dire ! smiley smiley smiley

      Alors même que soutenue à force subsides, elle reste largement déficitaire. 10 milliardaires contrôlent 95% de la presse hexagonale. Quelle autre raison à votre avis que celle d’en contrôler les contenus ???

      En Pensée Unique néo-libérale, les traditionnelles distinctions "gauche-droite"ne relèvent plus guère que du simulacre et n’ont à l’exception notable de l’Humanité, du Monde diplomatique et peut-être quelques autres rescapés plus aucun sens !

      En fait, comme la bien-pensance s’efforce par dévoiement du langage de nous le faire croire - et tout comme l’anti-sionisme est maintenant officiellement assimilé à de l’anti-sémitisme -, vous confondez "gauchisme" et "progressisme".

      Or, quand la quasi-défunte "gauche" défendait en son temps le peuple, ses droits et acquis face au capitalisme, le "progressisme" n’a jamais pour ambition que d’y substituer une bonne conscience boboisante s’attachant par la mise en exergue des intolérables discriminations subies par jusqu’aux plus improbables des minorités (ethniques, culturelles, religieuses, sexuelles, genrées, ...) pour mieux ouvrir par là les juteux marchés auxquels ouvrent leurs revendications les plus farfelues (GPA, ...).

      Et pendant ce temps, être étiqueté de "gauche" ou de "droite" important finalement fort peu quand il s’agit d’accéder aux ressources indispensables à se nourrir jusqu’à la fin du mois et s’assurer un minimum de dignité existentielle, une majorité de Français(-es) morfle en toute discrétion ! smiley
       
      Quant à la "crédibilité" d’une presse maintenant digne héritière de la Pravda aux meilleurs temps des "vérités" soviétiques, et plus empressée à nous marteler la propagande du système qu’à s’enquérir encore d’informations (çà coûte plus cher !) -, bien d’accord avec vous, et je doute qu’elle puisse à moins d’une authentique révolution être quelque jour rétablie !

      En vous présentant mes respectueuses salutations ! smiley



    • 1 vote
      albert123 12 décembre 2019 22:30

      @Samson

      « vous confondez "gauchisme" et "progressisme »

      Je ne confond pas « gauchisme » avec «  socialisme » en fait. 

      c’est d’ailleurs ce qui me permet de distinguer le bobo gauchiste friand de progressisme du populiste GJ en quête de justice sociale (donc de socialisme), 

      le communard qui se fait pilonner sous Thiers (alors de gauche) est très proche du GJ qui se fait matraquer sous Macron, 

      et si l’on extrait les 2 décennies étranges où « gauchisme » et « socialisme » se confondent (entre 1968 et 1986) se sont 2 visions qui s’opposent sur presque 300 ans.


    • vote
      Samson Samson 12 décembre 2019 22:53

      @albert123
      D’accord ! Je ne donnais pas exactement la même acception au terme "gauchiste", mais de fait, il ne désigne jamais que la gauche de l’hémicycle. Et quand il n’y a plus assez de place à droite, ...
      J’entendais donc par "gauche" l’authentique aspiration au Socialisme (quelle qu’en soit la déclinaison), que je distingue du $ociali$me, actuellement de rigueur jusque dans les rangs "écolos".

      Et je n’éprouve pas plus de problème par les temps qui courent à être envisagé pour "vieux jeu" ou ringard que pour "populiste", ce dont je conçois plutôt de la fierté.

      Pour reprendre une formule que j’ai déjà utilsé ailleurs dans ces colonnes : Quand transformés en féroces soldats de la finance, nos gouvernants mugissent en foulant sans vergogne au pied les termes même de la devise républicaine, vient le temps citoyen de se remémorer ceux de la Marseillaise !!!
      En Gilets Jaunes, comme de bien entendu !

      En vous présentant mes cordiales salutations ! smiley


    • 3 votes
      zzz999 12 décembre 2019 16:56

      "Le Monde est-il en train de montrer la voie de ce que devrait faire un vrai journal ?"

      C’est du second degré j’espère ? l’immonde s’est tellement sali lui et avec lui toute la profession que les médias ont définitivement perdu toute crédibilité.


      • 1 vote
        TotoRhino TotoRhino 12 décembre 2019 18:32

        @zzz999
        Il n’y a rien a espérer !
        L’article en question montre, à mon sens, la voie de ce qu’est le vrai journalisme, comme quoi, il peuvent le faire. Pour autant, la ligne éditoriale "générale" du Monde est merdique, nous sommes d’accord, mais ce n’est pas une raison pour ne pas mettre l’accent sur ce genre d’évènements, aussi rares qu’ils puissent l’être. Lorsqu’une chose est correctement réalisée, il faut le reconnaître, quelle que soit son auteur.


      • 1 vote
        mac1 12 décembre 2019 21:39

        Mais en France il y a une partie de la population qui veut l’ordre (social ?) à tout prix et ce bien au dessus de la liberté qui, pour eux, passe bien après. Pour certains si ça doit passer par des morts, c’est le prix à payer...


        • 4 votes
          ETTORE 12 décembre 2019 21:52
          ETTORE 12 décembre 21:23

          Alors là.....mais alors là !!!

          Viens d’entendre à la radio une Deput’ée LaREM....disant que :

          « UNE ATTEINTE GRAVISSIME » a eu lieu aujourd’hui.....

          Car....des manifestants ont crées un attroupement devant la maison de ses parents.

          D’autres seraient rentré ( dans la cour) de l’entreprise gérée par ....sa soeur..... !

          Vous avez bien lu : UNE ATTEINTE GRAVISSIME.

          Alors à partir d’aujourd’hui :

          • Tous les domiciles des proches ( ou lointains ) des La RaieEnMillieu, seront gardées comme des ambassades de pays en guerre !
          • Les entreprises, appartenant à des proches de ce « parti  » seront classés, zone de danger, terrain militaire, avec miradors et barbelés.
          Non mais franchement, dans quel zoo ils vivent ces décérébrés du bulbe ?
          Qualifier d’atteinte gravissime, l’angoisse que le nain de jardin ne fasse culbute
          à cause d’une taupinière ?
          Verboten, d’aller protester sous les fenêtres d’une entreprise, sous prétexte qu’elle est l’émanation familiale d’une démembrée de
          « LaREMise en question perpétuelle » ?

          Ces jeunes cons(co..es) qui se sont accrochés au « wagon balai Macron », histoire d’avoir une carte de visite avec trois majuscules et une minuscule, ont le sens du devoir national, aussi mince que leur abonnement à l’Opéra, et par leur regard déformant, sont entrain de scier définitivement la branche pourrie sur laquelle, tels des morpions, ils pensaient proliférer.

          Sincèrement., dites moi...si manifester dans la rue, est une « atteinte gravissime », alors, tuer et éborgner....c’est quoi le terme à employer. ?


          • 3 votes
            Garibaldi2 13 décembre 2019 10:33

            ET COMMENT ARTHUR A PERDU 9 DENTS :

            https://twitter.com/i/status/1205398393985622016

            En ne condamnant pas ce type de ’’bavure’’, les syndicats de police sont complices des agissements des nazillons qui la déshonore.


            • 3 votes
              Garibaldi2 13 décembre 2019 10:44

              J’ajoute que les autorités de police sont totalement responsables de ce type de ’’bavure’’, car en ne sanctionnant pas les fonctionnaires de police qui n’affichent pas leur RIO, elles rendent impossibles les poursuites pénales. De même les syndicats de police qui couvrent les nazillons anonymes.


            • 1 vote
              Garibaldi2 13 décembre 2019 18:49

              • 1 vote
                TotoRhino TotoRhino 13 décembre 2019 20:15

                La Une de l’édition du journal "Le Pélican Saint-Martin" : L’embrasement !

                https://www.facebook.com/LePelicanjournal/photos/a.702004016485704/285305328 8047422/?type=3&theater



Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON

Auteur de l'article

TotoRhino

TotoRhino
Voir ses articles







Palmarès