• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV Mobile

Accueil du site > Actualités > Economie > 30 août 2021 - RT France - BOURSES - Quand la FED menace, les marchés (...)
#95 des Tendances

30 août 2021 - RT France - BOURSES - Quand la FED menace, les marchés tremblent ! Et si la FED fermait le robinet, que se passerait-il ?

La planche à billets des Banques Centrales comme la BCE ou la FED, a particulièrement chauffé avec la Covid-19 ! La fuite en avant peut-elle etre perpétuelle ?

C'EST CASH ! - Quand la FED menace, les marchés tremblent !

Sortie le 30 août 2021

RT France

C'est Cash revient pour une quatrième saison.
Cette semaine dans C’est Cash, Olivier Delamarche et Amira Bendjaballah Jean-Pierre se questionnent sur les récentes annonces de la Réserve fédérale américaine. Mi-août, le compte-rendu de la réunion de la FED laisse entrevoir la mise en place d’un « tapering » : une diminution progressive des injections de monnaie sur les marchés. Après cette annonce, les bourses mondiales ont pour la plupart clôturé à la baisse. Alors que dit exactement la FED ? Pourquoi maintenant ? Quelle seraient les conséquences d’un « tapering » sur les marchés ? Peuvent-ils réellement se passer des injections massives des banques centrales ? Pour répondre à ces questions et aller plus loin sur ce sujet, C’est Cash reçoit Pierre Bentata, économiste et président du cabinet Rinzen.

Tags : Etats-Unis Finances Banques Finance Olivier Delamarche Bourses




Réagissez à l'article

3 réactions à cet article    


  • 1 vote
    sls0 sls0 4 septembre 08:47

    On emploie le mot abyssale, dans la vraie vie les abysses ont un fond, une limite.

    Bonne nouvelle pour les super riches, en cas d’effondrement ce sont les autres c’est à dire nous qui allons dérouiller. Dans ces conditions je comprends mieux pourquoi les marchés financiers et les banques centrales continuent cette fuite en avant, c’est pas eux qui payeront l’addition.


    • vote
      Mao-Tsé-Toung Mao-Tsé-Toung 4 septembre 12:29
      sls0 4 septembre 08:47

      On emploie le mot abyssale, dans la vraie vie les abysses ont un fond, une limite.

      Bonne nouvelle pour les super riches, en cas d’effondrement ce sont les autres c’est à dire nous qui allons dérouiller. Dans ces conditions je comprends mieux pourquoi les marchés financiers et les banques centrales continuent cette fuite en avant, c’est pas eux qui payeront l’addition.

      °°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°

      @sls0
      On ne peut plus en douter aujourd’hui : tout cela fait partie du "complot mondialiste" (totalement conscient ou pas, ce n’est pas le problème) ; cela ne peut déboucher qu’à l’effondrement

      des marchés financiers, et par là-même au changement BRUTAL du paradigme (un type de goulag en vérité ?)... proposé (imposé) au plus grand nombre !

      CQFD

      Merci pour votre contribution


    • 2 votes
      juanyves 5 septembre 13:33

      @sls0
      En français on ne dit plus "Jeux de menteurs" on dit "Jeux de com".
      La Com en français c’est l’art de gérer le mensonge
      La Com c’est bien ta spécialité ?.
      Jusqu’à il y a peu, la seule façon de lutter contre l’inflation c’était la hausse des taux d’intérêt pour fomenter l’épargne et diminuer la demande.
      Maintenant on a trouvé un nouveau levier c’est le confinement et la peur pour diminuer la demande sans toucher aux taux et ainsi maintenir la spéculation boursière pour que les plus riches puissent augmenter leur part du patrimoine mondial..
      Le problème c’est que tout le monde est touché. Pour résoudre le problème on a inventé le pass sanitaire, comme celà seulement les 15% réfractaires sont touchés, il ne peuvent plus acheter ou moins et les autres achètent un peu moins par peur du lendemain. On a donc les exclus ou les punis parce qu’ils le veulent bien qui participent à la baisse de l’inflation en diminuant la demande face à l’offre qui, elle, a diminué du fait de la décomposition de l’économie réelle (pas due au covid et antérieure à celle-ci).
      Cette méthode est beaucoup plus intéressante car elle ne touche pas aux actifs boursiers (des plus riches) qui ont pris la politique monétaire en otage et qui de ainsi peuvent augmenter sans limite leur part de la richesse mondiale (patrimoine mondial). Cf le monopoly.

      D’où l’importance de créer une économie parallèle et alternative. Je pense que la formule associative est une bonne option comme les Systèmes d’Échange Locaux (SEL), monnaies locales ou corporatives.



Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON

Auteur de l'article

Mao-Tsé-Toung

Mao-Tsé-Toung
Voir ses articles


Publicité





Palmarès