• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV Mobile

Accueil du site > Actualités > Economie > Affaire Alstom : une catastrophe pour l’emploi et notre souveraineté sur fond (...)
#52 des Tendances

Affaire Alstom : une catastrophe pour l’emploi et notre souveraineté sur fond de corruption et de guerre économique des USA

« Comment General Electric a réussi à mettre la main sur le pôle énergie d'Alstom ? » (Xavier Delmas)

« Anticor a porté plainte contre X pour corruption et détournement de fonds publics après la vente du pôle énergie d'Alstom à General Electric. » (Anticor, Étienne Tête)

« Le bilan de la vente d’Alstom est catastrophique pour l’emploi et pour notre souveraineté » (Frédéric Pierucci)

 

Comment General Electric a réussi à mettre la main sur le pôle énergie d'Alstom ? Le gouvernement américain a-t-il joué un rôle dans ce dossier et pourquoi ? (Zonebourse, Xavier Delmas)

ZonebourseGuerre économique : les Américains ont-ils volé Alstom ? - 29 juillet 2019

Extra-territorialité des lois américaines...
Patriot Act, NSA, Surveillance-écoute systématique des entreprises impliquées dans des contrats de plus de 200 millions de dollars (selon Edward Snowden)...
Cloud Act...

 

Anticor a porté plainte contre X pour corruption et détournement de fonds publics après la vente du pôle énergie d'Alstom à General Electric. L'objectif de cette plainte est de dénoncer le fait qu'on puisse plaider coupable de corruption au niveau de la personne morale Alstom, de payer une importante indemnité et que les personnes physiques responsables de la corruption ne soient pas poursuivies. (Anticor, Étienne Tête)

Anticor OfficielL'affaire Alstom par Étienne Tête, avocat d'Anticor - 23 juillet 2019

« L'affaire Alstom est une affaire qui est aujourd'hui très importante, d'abord parce que c'était un fleuron de l'économie française. Ce fleuron de l'économie française avait bénéficié d'importantes subventions publiques et donc, on avait à s'intéresser au devenir de cette société. En plus, la règlementation française impose que le ministre de l'Economie et des Finances donne son avis pour chaque fusion-acquisition d'un de ces fleurons de l'économie qui touche les enjeux nationaux de la France

Pourquoi on s'intéresse à ce dossier ? Parce que il y a un important rapport parlementaire qui est venu apporter des précisions extrêmement utiles sur les infractions éventuelles qui ont été commises dans cette affaire Alstom. 

En fait, il y a deux affaires Alstom

La première affaire Alstom, c'est la corruption de cette société à l'international, qui a abouti à un procès aux Etats-Unis, à une amende exceptionnelle de 700 millions d'euros et qui a abouti à un plaider-coupable du PDG d'Alstom. Et donc cette perte financière a favorisé, si ce n'est décidé, la vente d'Alstom à General Electric, une société américaine. On voit, et ça c'est un des aspects secondaires mais extrêmement important sur le plan politique, on voit comment les Etats-Unis utilisent leur droit pour prendre le contrôle des sociétés françaises. Mais ça n'a pas pu se faire sans la corruption préalable de la société Alstom. Or, dans ce dossier, elle est reconnue puisqu'il y a un plaider-coupable. Des collaborateurs du président-directeur général d'Alstom disent que le président-directeur général d'Alstom était parfaitement au courant de cette corruption. Il en était le principal bénéficiaire et organisateur. Donc, aujourd'hui, nous voulons poursuivre aussi pour corruption les personnes physiques qui ont été responsables de cette catastrophe de cette société industrielle. 

Le deuxième élément de l'affaire Alstom, c'est que pour sauver ce fleuron de l'économie, le ministre de l'Economie et des Finances, M. Montebourg, à l'époque, avait mis en place des mesures de sauvegarde. Parmi ces mesures de sauvegarde, il y avait une option de rachat de société, en fait un rachat d'actions détenues par Bouygues de la société Alstom. Cette option d'achat n'a pas été levée par le Gouvernement Macron, à savoir le ministre de l'Economie et des Finances, M. Le Maire. Or, cette option était extrêmement favorable aux contribuables puisque l'action devait monter, l'action devait aussi bénéficier d'un dividende prioritaire, d'un dividende spécial d'à peu près 4 euros et, donc, c'était une opération financière très intéressante pour la France de lever cette option, qu'importe ce qu'il se passe après. Or, cette option n'a pas été levée et c'est la société Bouygues qui a fait ce bénéfice. On veut comprendre pourquoi. »

 

Ancien cadre dirigeant d’Alstom, Frédéric Pierucci a passé plus de deux ans dans des prisons de haute sécurité américaines au moment où General Electric rachetait la branche Énergie du groupe français. (FigaroVox)

Frédéric Pierucci chez ThinkerView :

ThinkerViewAlstom : la France vendue à la découpe ? Frédéric Pierucci - 8 juillet 2019

 

Extraits de « Le bilan de la vente d’Alstom est catastrophique pour l’emploi et pour notre souveraineté » (Par Etienne Campion - Mis à jour le 06/06/2019 - Publié le 04/06/2019) : 

« FIGAROVOX/GRAND ENTRETIEN - Ancien cadre dirigeant d’Alstom, Frédéric Pierucci a passé plus de deux ans dans des prisons de haute sécurité américaines au moment où General Electric rachetait la branche Énergie du groupe français. Dans un entretien fleuve, il éclaire l’actualité de son histoire et explique les raisons qui ont conduit à la récente annonce d’une suppression de 1050 emplois sur le site de General Electric à Belfort.

[...]

On ne vend pas une entreprise aussi stratégique qu’Alstom contre une promesse de créer 1000 emplois qui n’engage que celui qui y croit. Quatre ans après, on feint de se réveiller avec la gueule de bois car non seulement ces 1000 emplois n’ont bien sûr pas été créés, mais plus de 1000 vont disparaître. Entre-temps, un savoir-faire unique dans des technologies de pointe comme celle des turbines Arabelle qui équipent toutes nos centrales nucléaires est passé dans les mains de General Electric.

[...]

Cédric Perrin et Michel Zumkeller, sénateur et député du Territoire de Belfort, comme certains observateurs, suggèrent que le gouvernement a pu s’entendre avec General Electric France pour annoncer le plan social après les élections européennes...

Il faut arrêter de prendre les Français et plus particulièrement les employés de Belfort pour des idiots. Cela paraît évident à toute personne qui suit ce dossier. Hugh Bailey, nommé Directeur général de General Electric France le 22 avril, était conseiller pour les affaires industrielles d’Emmanuel Macron au ministère de l’Économie lorsque ce dernier a piloté la vente de la branche Énergie d’Alstom à General Electric. On rejoue l’histoire du pompier pyromane. »

[...]

Le rôle d’Emmanuel Macron est ambigu. D’un côté, Emmanuel Macron déclarera devant la commission des affaires économique de l’Assemblée Nationale le 11 mars 2015, en réponse à une question du député Daniel Fasquelle : « À titre personnel, en effet, j’étais moi-même persuadé du lien de cause à effet entre cette enquête (celle du DOJ) et la décision de M. Kron, mais nous n’avons aucune preuve… Je ne dirai pas que ma conviction intime ne rejoint pas la vôtre sur certaines de vos interrogations ».

D’un autre côté, un an plus tôt, au printemps 2014, en plein débat national sur le sujet et alors qu’il était secrétaire général adjoint de la présidence, il s’était opposé à Arnaud Montebourg et avait plaidé clairement pour la non-intervention de l’État français dans la vente en expliquant que « nous ne sommes pas légitimes pour intervenir, nous ne sommes pas dans une économie dirigée, on n’est pas au Venezuela ». »

[...]

 

Tags : Economie Politique Etats-Unis Emploi Armée Energie Entreprises Nucléaire Justice Guerre Arnaud Montebourg Corruption Polémique Manipulation Emmanuel Macron Industrie Souveraineté Alstom




Réagissez à l'article

18 réactions à cet article    


  • 6 votes
    louis 3 août 14:16

    Le ; protégez moi de mes " amis " mes ennemis je m’en charge n’a jamais été d’actualité , notre " président n’est pas notre président mais une taupe Américaine , la position qu’il a prise en s’alignant sur les Américains en se qui concerne le Venezuela ne laisse pas planer de doute .

    Les Russes comme les Chinois qui selon la clique qui nous dirige , ne sont nos amis sont peut être fiable , au moins avec eux nous savons a quoi nous en tenirils ne fonts pas semblant .

    Quant a Montebourg , je lui conseil de se présenter a la prochaine présidentielle , au moins lui nous savons de quelle nationalité il est .




    • 2 votes
      Hieronymus Hieronymus 4 août 21:17

      @mat-hac
      ne cliquez pas sur le lien "live" de mathac
      comme d’hab, c’est n’importe quoi


    • 9 votes
      Parrhesia 3 août 14:26

      Très bon article, Gokani, mais il y a cette phrase :

      >>> Il faut arrêter de prendre les Français et plus particulièrement les employés de Belfort pour des idiots. <<<

      Or, maintenant, au point où nous en sommes ...….

      Il serait peut-être préférable d’arrêter de dire qu’il faut arrêter de prendre les Français pour des idiots !!!

      Pour qui voulez-vous que l’on prenne des gens qui sont capables de virer un général Charles de Gaulle pour élire un Mitterrand, ou encore, qui sont capables de se laisser convaincre d’élire un Sarkozy, puis d’élire un Hollande pour remplacer un Sarkozy, puis un Macron pour remplacer un Hollande ???

      Pour des génies, peut-être



      • 3 votes
        Gokani Gokani 4 août 18:43

        @Parrhesia
        C’est vrai que réussir à se "choisir" comme "représentant en chef" Sarkozy, puis Hollande, puis Macron, ça laisse songeur...
         


      • vote
        Parrhesia 5 août 08:41

        @Gokani
        On est mal !!! On est mal !!!


      • 2 votes
        LUCA LUCA 3 août 18:56

        Trop bon, trop con !....Nos élites se la pètent et se font plumer comme des cons, le coup des dessous de table est vieux comme le monde, expliquez moi, l’élitisme ça commence où/quand/comment exactement ? ...

        Les trafiquants d’armes et de coco ne sont pas emmerdés eux au moins, valises diplomatiques oblige et clientèle ciblée !


        • 3 votes
          Vraidrapo 3 août 19:04

          En fait, en fête, en faite... tout va bien :

          hier JOURNÉE NOIRE sur les routes de France " 31 millions de Français partaient en vacances "

          Les ( rares) Gilets Jaunes vont encore se prendre des coups de bazooka dans la tronche à la Rentrée...


          • 2 votes
            v.moyal v.moyal 4 août 06:47

            Chers Franchiers...arrêtez de mettre au pouvoir des "VOYOUS"..le pays s’en portera mieux !


            • 2 votes
              Julot_Fr 4 août 11:03

              @v.moyal

              Quand les employeurs des voyous controlent les media.. et comptent les votes.. sans parler de la destruction (par corruption..) de toute opposition, c’est plus facile a dire qu’a faire


            • 1 vote
              Julot_Fr 4 août 11:05

              La France etant tellemement corrompue a ce stade, la seule question est pourquoi cette affaire sort-elle.. par qui, pour qui ou pour quoi ?


              • vote
                Croa Croa 6 août 23:29

                À Julot_Fr
                Elle ne sort pas vraiment, à part sur Internet. Certes les médias ont été aussi ce coup-ci obligé d’en parler Mais d’une telle manière que les Français ne se rendent pas du tout compte du scandale que c’est.


              • 5 votes
                Hieronymus Hieronymus 4 août 12:45

                l’affaire Alstom, dont il n’est pas dit que le dernier acte ait déjà été joué, est un cas d’école de la félonie de nos dirigeants mais c’est l’arbre qui cache la forêt de toutes les tragédies en cours car curieusement cette affaire on en parle alors qu’il y a pas mal d’autres scandales dont on ne parle pas

                pour faire court, Macron fait tout mal, il vend la France à la découpe et sert uniquement les intérêts d’une micro oligarchie (qui l’a mandaté pour cela), dans cette sombre besogne il est relayé H24 par des merdias et une classe politique potiche qui font assaut de propagande éhontée et surtout mensongère (c’est leur job)

                http://www.economiematin.fr/news-comment-jp-morgan-vient-de-faire-main-basse-sur-l-or-de-la-banque-de-france

                depuis novembre 2018 la gestion de l’Or de la banque de France a été confié à JP Morgan, qui en parle dans les merdias ?


                • 3 votes
                  zevengeur 5 août 17:33

                  Cette affaire rebondit, c’est très positif.

                  En voici la synthèse avec quelques informations inédites : 
                  Affaire Alstom, haute trahison caractérisée pour l’ex-président Hollande (avec la complicité de Macron), relayé sur Agoravox.

                  En résumé, Montebourg est le seul à avoir le nez propre dans cette affaire, il a tout fait pour empêcher la vente à GE.

                  Tous les autres sont des traitres à la nation : Hollande, Macron, Patrick Kron (Polytechnicien, ex. patron d’Alstom qui a revendu la division énergie pour sauver sa peau). Et Fred Pierrucci (du Board Alstom) fut pris en otage, enfermé dans une geole US puante avec une mascarade de procès avant d’être abandonné par Patrick Kron qui a raflé 4 millions en prébende pour sa trahison.

                  Les américains sont des fils de p..., et les deux derniers dirigeants français associés aux euronouilles des crétins finis qui se sont laisser plumer en disant merci.


                  • 2 votes
                    eau_du eau_du 6 août 17:52

                    Bonjour,

                    .

                    Comment un cadre français d’Alstom a servi "d’otage économique" aux Etats-Unis

                    Un proucureur qu’il rencontre en prison après une arrestation lui propose de servir comme taupe ... La suite de cette histoire dans la vidéo suivante :

                    https://www.youtube.com/watch?time_continue=60&v=Tusd8HDmtc4


                    • 1 vote
                      eau_du eau_du 6 août 17:59

                      oups ... voici le lien depuis le début...
                      https://www.youtube.com/watch?v=Tusd8HDmtc4


                    • vote
                      v.moyal v.moyal 12 août 07:56

                      Les politichiens-véreux, passent leur temps à taper dans la caisse du peuple..Y a même des écoles pour apprendre à voler !



Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON







Palmarès