• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV Mobile

Accueil du site > Actualités > Economie > Crise COVID -19 : l’impression monétaire de trop ?

Crise COVID -19 : l’impression monétaire de trop ?

Les banques centrales US et Européennes impriment de l’argent comme des folles depuis 20 ans et tout le monde sait que cela aura forcément un impact négatif à un moment ou à un autre. La question est de savoir comment apprécier cette dégradation ?

Cette année est riche d’enseignement car ce sont les bourses des régions qui impriment le plus, à savoir les USA et l’Union Européenne qui montent le plus tandis que les marchés asiatiques ont du mal à émerger alors que ce sont eux qui impriment le moins.

Dans le cas des États Unis, le krach de mars 2020 semble même être déjà une anecdote dans l’histoire des marchés US. Alors si imprimer de l’argent permet d’assurer la hausse des marchés et la richesse du peuple qui à une épargne en bourse, pourquoi suis-je aussi précautionneux sur les marchés actions ?

Tags : Asie Etats-Unis Prospective et futur Monnaie Crise financière Union européenne




Réagissez à l'article

4 réactions à cet article    


  • vote
    sls0 sls0 20 août 20:33

    Ca me fait sourire, si tu gagnes ou tu fais gagner du fric sur les marchés tu n’as pas besoin de youtube.


    • vote
      louis 21 août 09:00

       les bourses m’impriment pas ,tout cela parce que les bourses sont a plat .


      • vote
        juanyves 21 août 13:10

        Ce qui compte ce n’est pas l’argent que vous avez mais la proportion de richesses disponible que vous controlez. L’argent, la bourse et la spéculation sur toute valeurs artificielles ne sont que des méchanismes pour augmenter la part dont vous disposez.

        Imprimer de l’argent n’est qu’un mechanisme de plus, pour que ceux qui en ont davantage en controle une plus grande part vu que ce qui est imprimé part pour soutenir des marchés spéculatifs et non des salaires.

        L’hypothèse est toujours la même : plus le riche est riche plus il investit pour faire marcher le système qui a besoin de gros investisseurs étant donné la taille des entreprises. Le problème est que cette hypothèse s’est toujours révélée fausse.

        Il n’y a que des transferts de patrimoine au bout du compte (nous finirons tous locataires de nos biens).


        • vote
          yoananda2 21 août 15:14

          @juanyves

          Il n’y a que des transferts de patrimoine au bout du compte (nous finirons tous locataires de nos biens).

          il y a aussi la création de richesse, qui est censée être pilotée par les mécanismes de marché. Je dis censé parce que depuis 2008, ce mécanisme est grippé.

          Mais ... devenir "locataire" n’est pas forcément une mauvaise chose. Avec l’achat, du téléphone, de la voiture, des maisons, comme ça se pratique aujourd’hui, le fabricant à tout intérêt à vendre de la merde à prix d’or, parce que ça lui rapporte plus.

          Par contre, s’il loue, alors il a intérêt à ce que son produit soit le plus durable possible, pour le louer le plus longtemps possible, et en plus, il a la réparation à sa charge (vu que c’est lui qui possède et que plus il aura un parc en bon état plus il aura de locataires), ce qui est beaucoup plus efficace du point de vue économique ET écologique.

          La location généralisée c’est peut être le moyen de sortir de l’ornière actuelle qui rends le capitalisme comme une machine folle qui dévore autant qu’elle peut.

          Après tout, ce qui compte, c’est l’usage, et non pas le "sentiment de posséder" qui s’apparente plus à un biais de fausse sécurité. Biais que les états et les industriels savent très bien exploiter et qui fait de nous des esclaves des objets qu’on croit posséder dans la pratique.

          Oui, pour terminer, je suis au courant que c’est le projet du grand reset de Klauss Scwab et qu’on est censé juste s’en plaindre et ne surtout pas discuter comme des adultes de ce que ce projet contient vraiment, parce que "c’est le mal" ...



Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON


Publicité





Palmarès