• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV Mobile

Accueil du site > Actualités > Economie > Dany-Robert Dufour : Baise ton prochain ! Une histoire souterraine du (...)

Dany-Robert Dufour : Baise ton prochain ! Une histoire souterraine du capitalisme

Bernard de Mandeville :

Il faut confier le destin du monde aux pires d'entre les hommes (les pervers), ceux qui veulent toujours plus, quels que soient les moyens à employer.

Dany-Robert Dufour (reçu au Cercle Aristote) :

Mandeville dit sans aucun fard, les conditions dans lesquelles le capitalisme a été créé et il révèle en quoi le capitalisme a constitué un tournant pervers dans la civilisation occidentale. Un tournant pervers qui a ensuite gagné le monde.

 

Dany-Robert Dufour : Une histoire souterraine du capitalisme (Cercle Aristote, 23 janvier 2020, 1:12:20 )

Déroulé de la vidéo :

La genèse du livre "Baise ton prochain - Une histoire souterraine du capitalisme".
Un texte oublié, écrit par Bernard de Mandeville : "Recherches sur les origines de la vertu morale" (1714, 12 pages)
("La fable des abeilles", avec sa maxime : les vices privés font la vertu publique)
On y trouve l'art de gouverner qui a tout simplement permis la création du capitalisme.

Il promet l'accès à une vérité jamais dite auparavant, parce que scandaleuse. Donc, enseignement réservé à un petit nombre d'hommes affranchis des préjugés moraux du commun.

Création de la Société du Mont-Pélerin en 1947 (Hayek)

Religion du divin marché

[18:30] Qu'y a-t-il de scandaleux dans le texte de Mandeville ?

Mode d'emploi politique : l'art de gouverner, en appliquant le postulat que les vices produisent de la richesse.

[21:10] déroulé de l'argumentation de ce petit texte :

Dany-Robert Dufour : Baise ton prochain ! Une histoire souterraine du capitalisme Si on veut que les hommes, égoïstes par nature, se tiennent tranquilles, il faut les amener à modérer leur appétences.
Avant, il y avait le joug, la servitude. Maintenant il faut employer la ruse.
Pour qu'ils consentent à obéir aux lois, il ne reste qu'à les payer.
Mais comme ils sont nombreux, il faut les dédommager avec une monnaie qui ne coûte rien. Avec des flatteries... utilisant le fantasme de leur vertu.
De cette politique il résulte deux classes et un petit nombre auprès duquel cette politique de la flatterie n'est pas efficace (des individus qui courent sans cesse après les avantages immédiats, les jouissances immédiates ; la classe dangereuse : bandits, trafiquants...).
Une petite classe vile, d'irréductibles, mais forte utile car elle peut agir sur le reste comme un répulsif. En créant en regard une classe "vertueuse" qui peut se targuer d'avoir réussi là où les premiers ont échoué.
Cette manipulation politique n'a qu'un but : créer une troisième classe, invisibilisée, composée dit-il des pires d'entre les hommes (les pervers). Cette troisième classe fait semblant d'obéir à la loi, dans un double but : profiter du prestige des vertueux et surtout tenir tout le monde tranquille afin d'en tirer tous les bénéfices possibles. C'est-à-dire que ceux de cette 3ème classe simulent l'abnégation, et dissimulent leurs penchants (notamment l'avidité) qui les rattachent à la classe vile, cela en prônant donc le bien public. Cette troisième classe d'ambitieux récolte tous les bénéfices, fait tourner les affaires et qui grâce à son double-jeu peut gouverner avec facilité. Il leur suffit en effet de prêcher l'esprit de dévouement au bien public, pour mieux contraindre à l'abnégation et à l'honnêteté tous les autres, en les faisant au besoin bêler de concert contre la corruption... Ce qui permet ainsi de les faire travailler à leur service, afin de récolter tranquillement les fruits de leur labeur.

Mandeville doit être crédité de l'invention de l'inconscient ("les hommes sont ailleurs que là où ils pensent"), deux siècles avant Freud, utilisée pour manipuler les braves névrosés.

[31:30] Le coup de grâce à venir

Une nouvelle religion qu'il annonce : cette élection des salauds, des pires d'entre les hommes, pourrait bien, en définitive, être voulue par Dieu.

Il est calviniste... ("nous sommes des hommes d'après la Chute")
Si Dieu a créé les hommes si imparfaits, cupides, avides, menteurs, ce pourrait bien être, selon Mandeville, à dessein.

Le temps des hommes saints est révolu. Il faut confier son destin aux pires d'entre les hommes, ceux qui veulent toujours plus, quels que soient les moyens employés. Parce que c'est la seule voie possible pour que la richesse s'accroisse... sur ces quelques-uns, grâce à ces quelques-uns qui ne reculeront devant rien pour s'enrichir... et de là ruisselle sur le reste des hommes (vous cherchez l'origine de la théorie du ruissellement ? Elle est chez Mandeville). Et si la richesse ruisselle sur le reste des hommes, ça permettra à un grand nombre d'entre eux d'atteindre le bonheur temporel. C'est-à-dire, dit-il, le paradis sur Terre.

[35:00] Il divulgue la manipulation dont devait être victime le plus grand nombre. Donc, il a fallu occulter Mandeville !

Hobbes : état de pénurie, guerre de chacun contre chacun.

50 ans après, Mandeville dit : pour sortir de l'état de rareté, vous devez confier le destin du monde aux pervers ; ils vont s'enrichir, et ça profitera finalement à tout le monde (état d'abondance).

[38:02] Mandeville ayant divulgué la manipulation, ses thèses ont donc été occultées par 4 moyens :

1/ de soi-même on met de côté ce qu'on n'aime pas entendre nous concerant (notre vertu est inauthentique)
2/ brûler ses livres dans toute l'Europe
3/ on reprend Mandeville sans le nommer et en bannissant et remplaçant certains mots (Adam Smith)
4/ refoulement parachevé par Max Weber

[52:15] Mandeville dit sans aucun fard, les conditions dans lesquelles le capitalisme a été créé et il révèle en quoi le capitalisme a constitué un tournant pervers dans la civilisation occidentale. Un tournant pervers qui a ensuite gagné le monde. Même la Chine rouge est capitaliste aujourd'hui.

Le capitaliste financier actuel résultant directement de l'action des nombreux think tank créés par la société du Mont-Pélerin et principalement par le monétariste Milton Friedman (seconde tête de fil, avec Hayek, de l'Ecole de Chicago).

Le fétichisme de la 3ème classe, c'est le fétichisme de l'argent.

Mandeville permet enfin de jeter un pont entre Marx et Freud, en éclairant d'un jour neuf le fétichisme de l'argent.

Synthèse entre division subjective et division en classe.

3 qualités de l'argent "superfétiche" :

1/ L'argent peut être dissimulé (évasion, optimisation fiscale), tout en paraissant vertueux
2/ L'argent achète tout (toutes les jouissances)
3/ L'argent peut s'auto-engendrer

Il n'y a pas de limites à la richesse de cette 3ème classe...

Le projet mandevillien a réussi.
Quel est le prix à payer pour la réussite de ce projet ?
Des inégalités énormes...
La destruction du monde (pour que le marché marche, il faut tout exploiter sans aucune retenue).
Et quand on exploite à outrance le monde, on le salit peu à peu et on le détruit irrémédiablement.
Notre monde est devenu immonde, saturé de pollution et d'immondices.

 

Vous trouverez dans l'article suivant une autre intervention de Dany-Robert Dufour :

« Baise ton prochain » : quand les pires salauds sont les premiers de cordée du divin marché (Mandeville par Dany-Robert Dufour)

 

Tags : Environnement Livres - Littérature Economie Société Etonnant International Pollution Oligarchie Manipulation Capitalisme Libéralisme




Réagissez à l'article

26 réactions à cet article    


  • 4 votes
    ged252 25 janvier 18:34

    Bon article.

    .

    Dès que la révolution française a été mise en place, ils ont mis en oeuvre leurs principes : "les vices privés sont des vertus publiques" ; et par exemple ils ont nommé Vidocq qui était une ancienne canaille (retournée il me semble) comme chef de la police.

    ça n’aurait pas été possible sous les rois de France.

    Ses anciens amis : les canailles reprochaient à VIdocq de les trahir.

    Vidocq utilisaient les mêmes méthodes que la canaille : menaces, abus de faiblesse, chantage, pression sur la famille ect

    Mais c’est toujours la même chose aujourd’hui, avec les "Tout le monde déteste la police", et ACAB ; Les policiers ne sont pas recruté selon leurs grandes qualités morales, et ils savent qu’ils auraient beaucoup à perdre en cas de changement de régime ; ils ont intérêt à la conservation du régime actuel.

    .

    C’est une minorité qui a fomenté la révolution Française, et qui a mis en place la démocratie représentative ; et c’est cette même minorité qui est devenue l’oligarchie, la bourgeoisie d’argent, qui dirige le pays aujourd’hui.

    .

    Ils ont pris le contre pied de la morale chrétienne, mais leur morale est évidemment fausse, sinon des pays comme l’Algérie, ou le Nigeria, dans lesquels les gens ne sont pas vraiment vertueux seraient les pays les plus riches du monde.

    En fait ils ont mis en place la morale qui arrangeait cette petite minorité, et qui lui permettait d’exploiter en toute tranquillité la majorité, pour son propre profit.


    • vote
      Mr.Knout Mr.Kout 26 janvier 12:39

      @ged252 Les libéraux influerent sur l’ancien régime bien avant la révolution, c’est même leur influence sur les puissants qui ont permis les conditions favorables au coup d’état bourgeois de 1789. L’esprit de l’ancien régime était sain mais son élites corrompue.


    • vote
      yoananda2 26 janvier 12:58

      @Mr.Kout

      L’esprit de l’ancien régime était sain mais son élites corrompue.

      je n’ai pas compris cette phrase. Pour toi un régime est dissociable des personnes qui le mettent en application ?

      Par exemple, tu serais d’accord pour dire que la république est saine mais que c’est la faute aux élites corrompues si ça ne fonctionne pas ?


    • vote
      ged252 26 janvier 17:39

      @Mr.Kout
      En tous cas la révolution Française n’aura été qu’une révolution de palais, le peuple n’y a pas participé, c’est la bourgeoisie qui a tout manigancé.


    • 1 vote
      Jérôme L'HÔTE Jérôme L’HÔTE 25 janvier 19:30

      Me tape-je un petit délire ?

       

      Utiliser le mot religion voire secte dans ce contexte me plait beaucoup.

      Imaginons : grotte perdue, inaccessible, immense, genre final d’un Indiana Jones. Au centre l’imposante statue en or du Dieu Argent. Autour, d’autres représentations comme celle, trônant elle aussi sur une haute stèle, ostensiblement obscène et effrayante à l’allure de gargouille : la déesse et prostituée Loi Du Marché.

      Il y a foule aujourd’hui, ou plutôt cette nuit, bon nombre des 1% abjects parasites mondiaux se sont déplacés. La grande cérémonie du « Zeus » Fric a eu lieu il y a exactement 12X7X3 jours soit selon le rituel sacré, 252 jours, c’est maintenant le moment du grand et honorable service consacré à La Loi Du Marché.

      Grands prêtres, adeptes, tous en revêts d’apparat correspondants à leur grade dans la hiérarchie, entonnent, de concert, de profonds et majestueux « ÔÔÔÔMM ! » tout en scandant leur litanie par de régulières prosternations suivies de levers, bras au ciel, puis réitérant, réitérant quasi hypnotiquement ces gestes venus du fond des âges, avant le moment des sacrifices....

       

      Bonne nuit, brave gens !


      • vote
        wendigo wendigo 26 janvier 09:53

        @Jérôme L’HÔTE

         Oui , mais vous oubliez une chose cruciale que ceux dont vous parlez ne semble plus ou pas savoir. Du sang pour du sang, une vie pour une vie, dans toutes cérémonies sacrificielles le sacrifié doit être pleinement consentant, s’il ne l’est pas ou qu’il a été trompé alors cela ne marchera pas ou sera à l’image du sacrifice .... trompeur !
        Les anciens cultes reposent sur les lois inconscientes universelles que sont "le don " et "la réciprocité", si je désire quelque chose, c’est mon sang que je dois offrir, pas celui du voisin. Si je dupais le voisin pour l’offrande, alors je me ferais duper sur les résultats, à plus ou moins long terme sur ce même principe de don et de réciprocité !
        Il faut un sacrifié volontaire, ou que l’objet du sacrifice nous soit cher et ou précieux, sinon cela ne marchera pas ou pas très longtemps et le retour de bâton sera proportionnel !


      • vote
        Jérôme L'HÔTE Jérôme L’HÔTE 26 janvier 13:45

        @wendigo

        Merci pour la précision, de taille. A bon entendeur..., donc.


      • vote
        Heimskringla2 Heimskringla2 28 janvier 10:36

        @wendigo

        Le sacrifice dont tu parles dans l’époque moderne, socle nécessaire comme tu dis faisant partie des rites ancestraux, j’ai comme l’impression, que c’est la Shoah. 


      • 2 votes
        zygzornifle zygzornifle 26 janvier 08:43

        Macron est le digne représentant de ce système .....


        • vote
          vaietsev1 26 janvier 11:37

          Cette manipulation politique n’a qu’un but : créer une troisième classe, invisibilisée, composée dit-il des pires d’entre les hommes (les pervers). Cette troisième classe fait semblant d’obéir à la loi, dans un double but : profiter du prestige des vertueux et surtout tenir tout le monde tranquille afin d’en tirer tous les bénéfices possibles. C’est-à-dire que ceux de cette 3ème classe simulent l’abnégation, et dissimulent leurs penchants (notamment l’avidité) qui les rattachent à la classe vile, cela en prônant donc le bien public. Cette troisième classe d’ambitieux récolte tous les bénéfices, fait tourner les affaires et qui grâce à son double-jeu peut gouverner avec facilité. Il leur suffit en effet de prêcher l’esprit de dévouement au bien public, pour mieux contraindre à l’abnégation et à l’honnêteté tous les autres, en les faisant au besoin bêler de concert contre la corruption... Ce qui permet ainsi de les faire travailler à leur service, afin de récolter tranquillement les fruits de leur labeur.


          Depuis que le peuple m’a réveillé et que j’ai changé de place ,je n’ai su voir que CA de la part du peuple envers UN qui se construisais et devenais une personne pour sa culture personnel ,non pour la recherche de l’audimat ,les caméras ou la reconnaissance de devenir quelqu’un afin de laisser une trace sur ce sol ; je dis trace car très rapidement le peuple de salauds et de corrompus s’est fait sentir et m’a fait profiter de son odeur ; odeur de haine et de profiteurs orduriers qui comme l’explique DRD ,ne se génèrent pas pendant ses années et ses mois ou je m’informai pour y dénoncer UN citoyen ,celui que l’on hait que l’on traque ,que l’on conchie parce qu’ils seraient le traitre aux yeux de ce peuple ,ce aux esgourdes de tout leurs complices du peuple qui tiens entre ses jambes un gros jolie joujou ,pour peser un peu plus physiquement dans la balance .

          Traitre qu’ils disent mais pas pervers et fouineurs comme ses femmes qui occupe leurs vies de couples ou leurs vies de vieux retraitées à faire .hier ceux qui lisent dans leur vie privée car on ne leur a rien laissée d’autre ; ses femmes et ses hommes du peuple sont comme la vieillesse ,baisser la garde tourner leur le dos ,et vous vous retrouvez avec 17 momes fait dans le dos par tout ses pourris du peuple,ce parce que vous n’êtes pas ouvrier ou que vous n’avez pas la tête de l’emploi pour être ouvrier et ceux là le savent bien ses salauds d’hommes et de mâles ,qui comme le dis DRD ,ne se gène en rien ,qu’ils soient Martinez ou Philippe pour se servir d’un citoyen qui s’informe à l’actualité régulièrement en lui adressant la parole chaque soir dans chaque journal télévisée ,ce avec le sourire comme si on s’adressait à un enfant .

          Et oui ,on à pas tous eu la chance de pratiquer le coit régulier avec moman ou d’être rester pures au point d’être plus que chargée.

          Philippe Martinez -Edouard philippe : meme combat , TOUS contre ceux qui s’informe et n’envisagez pas la réussite dans ce pays ,nous veillons nuit et jour ce par exemple et tapant de gros coups dans vos appartements sur chaque pensée ou sur une pensée pas encore arrivée !!

          Cela, CA TIENS BIEN DU SCANDALE ,car DRD dis bien que ce sont les pires des salauds qui nous ramène vers le bas ,à cette gauche physique et longue d’attribut ,ce parce que le capitalisme nous fais avoir des idées à nous les petits qui nous construisions .

          Recueillir les fruits du labeur de ceux qui se construise ,voilà la vérité de la gauche social ,comme dis DRD ,jouer sur les 2 tableaux et faire .hier à chaque fois afin de ne pas etre attentif et SURTOUT dénoncer ce que fait UN citoyen de ses pensées à leurs semblables hombres parasites du pays ,ce pour :

          50 ans après, Mandeville dit : pour sortir de l’état de rareté, vous devez confier le destin du monde aux pervers ; ils vont s’enrichir, et ça profitera finalement à tout le monde (état d’abondance). 


          ...pour confier le pays aux pervers du monde qui nous permettront de nous enrichir et disent ils que ça profitera à tout le monde ,ce qui est une jolie fable ,car quand on connait la vraie histoire du monde ,on sais tous ,qui va s’enrichir et qui nous devrons applaudir une fois qu’ils auront rafler la mise ,toujours les mêmes ,les salauds ,car cette réplique sempiternelle qui nous fais dire que "c’est notre tour ,c’est mon tour " ,tout ça n’est que bluette pour les naifs ; nous savons très bien nous les lucides ,que lorsque le peuple aura raflé la mise ,plusieurs d’entre eux auront été choisi pour réussir et nous nous devrons de les applaudir ou de les écouter ou de les regarder être riche financièrement .

          LA CHINE ROUGE EST DEVENUE ELLE AUSSI CAPITALISTE ,ce parce que du temps du communisme ,elle pensait ,et ils ont bien vu que seul le capitalisme pense et apporte des idées neuves que ce soit pour avancer comme pour défendre .

          LA CHINE est toujours resté dans l’étau sans pouvoir revenir car ils étaient pris au jeu ,or ce que je ne comprend pas ,c’est quand l’on nous sermonne en France que c’est NON au pays du capitalisme, nous sommes avec les USA le seul pays ou nous nous retrouvons avec des visages atroces de tatas façon johnny halliday ou Ray liotta ,quand en fait quand vous regardez tout les chinois ,ils ont tous garder des visages normaux ,ceux du OUI de l’époque communiste ,ce qui fait qu’aujourd’hui le capitalisme chinois est encore un OUI ,quand nous en France ,nous nous en remettons à l’Amérique et sa vision du dehors mondialo capitalisto européen qu’ils disent  : un monde ou il n’y a point de SALUT donc ,alors que la Chine elle est resté sur sa ligne .

          Nous français , nous ne faisons comme tout le monde et le choix de suivre l’Amérique est le mauvais .

          Le bon choix à suivre ,c’est LA CHINE ,ce pour des idées ,car plusieurs n’ont pas eu la chance de se forger un avis ,une idée ,et les suivre serait permettre à ceux qui le veulent car ils n’ont plus que cela comme vie de devenir des quelqu’un ou des personnes importantes sans penser à la quête de la reconnaissance ou d’audimats et de paillettes .

          Sauf ,les salauds politiques et les hommes veille au grain pour empecher quiconque deviendrait importants et SERAIT SE DEFENDRE face à ses memes hommes qui savent exploiter quand nous sommes fragiles là ou eux sont physiquement forts ,car c’est quand nous sommes au côtés des hommes que notre vulnérabilité nous atteins ,par exemple les femmes ,qui à leurs côtés leur mangeraient dans la main ,car aux cotés de salauds d’hommes ,nous ne pensons pas ,eux non plus d’ailleurs ,mais eux on toujours été contre de se faire une idée sur leur pays ,leurs femmes ne disaient pas pareil ; comme quoi meme quand et lorsqu’on vie en couple ,une vie de rêve lasse vite ; un couple ,ça doit avancer à moins d’être sur le meme longueur d’ondes et ne penser qu’ a vos amies hypocrites d’amitié,pourvu que tout ce monde se rassure d’avoir des amies ,qu’importe le flacon ,pourvu que l’on est l’ivresse.


          VASSILY



          • vote
            ged252 26 janvier 17:46

            Mais que c’est bâlô, mais que c’est balo ..... smiley

            .

            La cause première des problèmes actuels serait donc religieuse ... ?!

            .

            Mais ici, sur AGV, sitôt qu’on parle de christianisme, il y a des gens qui nous tombent sur le dos, pour insulter, critiquer, dénigrer, lancer des attaques personnelles, calomnier.

            .

            On a une police religieuse sur ce forum.

            .

            DAECH il avait une police de la répression du vice et de la promotion de la vertu.

            .

            AGVTV a une police de la répression du christianisme et de la promotion de l’Athéisme.

            .

            Mais si la cause première des problèmes actuels est religieuse, est-ce que cette police de la religion n’avait pas pour but d’être le cerbère gardien de la porte de la vérité .... hein .. !!??  smiley


            • vote
              tobor tobor 26 janvier 22:22

              @ged252
              Ce qui fâche, c’est d’entendre dénigrer en bloc tout ce qui ne tient pas de votre confession, comme si votre religion était le seul rempart moral qui distingue l’homme d’un sous-homme.
              Ce qui fâche aussi c’est de ramener le sujet de la religion sur n’importe quelle analyse sociétale ou psychologique. La religion est d’office un sujet clivant.


            • vote
              ged252 26 janvier 17:56

              Ce qui est intéressent c’est qu’il explique bien ce qu’est le protestantisme et le calvinisme.

              .

              Les protestants considèrent que les hommes sont les hommes "d’après la chute", c’est à dire que tous les hommes sont corrompus, méchants, pervers, vicieux, cupides, avaricieux, pratiquement tous et qu’ils ne peuvent pas être autrement, quoiqu’ils fassent, leur destin est scellé ;

              .

              Quand il dit ça c’est une façon de parler, il faut prendre l’exemple des gauchistes par exemple, qui se sont trompés toute leur vie, qui n’ont fait que le mal et qui pensaient être des gens gens généreux, désintéressés, altruistes, des bienfaiteurs de l’humanité ; et qui en réalité sont tout le contraire, ils n’auront fait que le malheur du peuple Français. Ce sont des gens perdus, et irrécupérables. Ils étaient idiots sous Mitterrand, ils sont idiots aujourd’hui, et ils mourront idiots, persuadés d’avoir fait le bien sur cette terre.

              .

              Donc c’est vrai que si on considèrent les choses de ce point de vue, on peut se dire que les calvinistes ont raison, c’est d’ailleurs le point de vue de Medialter sur l’humanité française.

              .

               Seules quelques personnes peuvent sortir de ce cercle vicieux du mal ; les prédestinés, que sont d’après ce que j’ai compris les protestants et les calvinistes, parce parcqu’ils ont été choisi par Dieu, mais sur quels critères, ça je n’en sais rien.


              • 1 vote
                Daruma 27 janvier 08:57

                @ged252
                Sur le critère du succès matériel. Ayant postulé que Dieu avait choisi ceux qui étaient dignes de le rejoindre, les calvinistes étaient hantés par le fait de ne pas savoir ce qui avait présidé à ce choix. Ils n’ont rien trouvé de mieux que le critère de l’aisance matérielle pour déterminer qui sont les élus de Dieu. Déjà l’idée d’élection me semble antichristique. Mais alors sa justification par la richesse... Que peut-on trouver de plus contraire à l’enseignement de Jésus ?


              • vote
                yoananda2 26 janvier 18:01

                Avant de regarder la vidéo, je chipote un peu sur la terminologie.

                Le capitalisme c’est les mécanismes d’accumulation du capital, soit : division du travail, spécialisation, économies d’échelles.

                Toutes les sociétés humaines sont capitalistes et même les insectes eu-sociaux sont capitalistes en un sens. C’est une simple question d’entropie in fine.

                Donc, je pense qu’il faudrait plutôt parler de libéralisme, voire de néo-libéralisme ou peut-être même de libéral-communisme (lol) ou de capitalisme de connivence à la rigueur, mais dans tous les cas, il ne s’agit pas du "capitalisme", à mon sens.

                Mais peut-être que l’auteur prends soin de définir ce qu’il entends par capitalisme. On verra.


                • vote
                  ged252 26 janvier 18:24

                  @yoananda2

                  Les mots capitalisme comme libéralisme, dont des ’homonymes’ : des mots qui ont plusieurs sens,

                  .

                  A chacun de définir le sens dans lequel il utilise ces mots


                • vote
                  ged252 26 janvier 18:25

                  Sont des ’homonymes’ 


                • vote
                  yoananda2 26 janvier 18:31

                  @ged252
                  ben non. D’abord des "homonymes" ça veut dire, 2 mots qui ont le même sens. Ensuite des mots qui ont plusieurs sens, ça s’appelle des mots polysémiques. Enfin, le capitalisme c’est ce que j’ai dit, le libéralisme (économique) c’est propriété privée des moyens de production, économie de marché. Bon oui, il y a plusieurs définitions pour le libéralisme économique (ex : liberté de posséder, contractualiser, entreprendre, fixer les prix) mais dans tous les cas, c’est distinct du capitalisme.
                  Le communisme était un capitalisme d’état par exemple, mais en rien libéral.


                • vote
                  ged252 26 janvier 18:05

                  Les français sont complètement bêtes, ça on sera d’accord, mais c’est le peuple dans son ensemble, dans sa masse, en tant que peuple qui est c.n ; Gustave Lebon expliquait déjà ça dans se psychologie des foules ; dans les années 1900.

                  .

                  Et c’est pour cette raison que la démocratie ne marche pas, il est facile de manipuler le peuple, qui n’est pas très intelliigent, quand on détient tous les médias, journaux, TV. ..... Et parce que le peuple vote.

                  .

                  Le problème c’est d’avoir des gens qui gouvernent, qui sont honnêttes, patriotes, et compétents, et d’arriver à mettre ces gens-là aux postes à responsabilité.


                  • vote
                    Raymond75 26 janvier 19:12

                    Oui en effet : le capitalisme c’est l’exploitation de l’homme par l’homme, et le communisme c’est l’inverse ... (ce n’est pas de moi).

                    "Baise ton prochain" est offensant car on oublie les femmes !

                    "Baise ton prochain et ta prochaine" serait plus équitable. Je ne suis qu’un être limité, et je me contente de baiser ma prochaine de temps en temps ...

                    Il y a aussi l’écriture inclusive socialiste (Naja Vallaud Belkacem, Science-Po) :

                    "Baise ton.a prochain.e"


                    • vote
                      tobor tobor 26 janvier 22:25

                      @Raymond75
                      "Baise ton.a.es prochain.e.x"


                    • vote
                      tobor tobor 26 janvier 22:36

                      John Nash avec sa "théorie des jeux non-coopératifs" (1944) s’inscrivait en parfaite continuité de Mandeville. S’il a été l’occasion de rebooster cette tendance libérale, voir libertarienne, il a pour sa part été diagnostiqué schizofrène-paranoïde. Cette doctrine germe sans doute plus facilement dans l’esprit de psychopathes et a sans-doute aussi tout pour en séduire.


                      • vote
                        Vraidrapo 27 janvier 09:16

                        Cette manipulation politique n’a qu’un but : créer une troisième classe, invisibilisée, composée dit-il des pires d’entre les hommes (les pervers).

                        Des noms ! Des noms !...??


                        • 1 vote
                          yoananda2 27 janvier 13:26

                          J’ai écouté. C’est bien raconté. Ca tient la route. La remarque sur le prix à payer du capitalisme est très pertinente (je m’attendais à une injonction morale chrétienne donc j’ai été agréablement surpris) :

                          • l’explosion des inégalités
                          • l’exploitation de tout ce qui peut l’être, la destruction de la biosphère

                          Oui. On ne peut pas reprocher au capitalisme de ne pas avoir créé de richesses pour tous. Le "ruissellement" qui est censé ne pas exister selon certains, comment vous expliquez qu’un péquin moyen de la classe d’en bas aujourd’hui aie plus de "richesse" qu’un roi de France d’il y a 300 ans.

                          Il a l’eau chaude courante, accès à internet, il peut faire le tour du monde pour 1 mois de SMIC, il peut être soigné de maladies mortelles avant.

                          L’insécurité ? vous croyez que le roi vivant dans la sécurité ?

                          Le pouvoir ? oui, voila la seule vraie différence. Mais le pouvoir sur quoi au juste ? sur sa propre vie ? le roi n’en a pas plus qu’un prolo de base. Moi je ne l’envie pas, pas plus que je n’envie Bouygues. J’ai plus de pouvoir sur moi même que lui.

                          Sinon sur le sujet lui même. On voit bien les contorsions mentales de d’une époque chrétienne à l’oeuvre. Sur la base de la théologie du péché et de la figure christique, que faire de la "richesse" à laquelle tout homme aspire pour simplement avoir la possibilité de nourrir ses gosses et de transmettre ses gènes ? Tout devient compliqué, si ce n’est absurde, dans le cadre moral paradoxal chrétien.

                          Bon, les accents psychanalytiques en revanche, au chiotte ...


                          • vote
                            Miona Miona 28 janvier 09:27

                            Pas convaincul par son analyse du cacapitalisme financhier ?

                             (>_<) 

                             (@_@)


                            • vote
                              Vraidrapo 28 janvier 09:59

                              Grâce à Voltairenet, j’ai découvert un site helvète et son magazine bimensuel

                              dans ce N°

                              https://www.zeit-fragen.ch/fr/archives/2019/n-25-25-novembre-2019.html

                              quelques titres d’articles :

                              —« L’OTAN aurait dû disparaître avec le bloc soviétique »
                              Interview de Gabriel Galice,* économiste et politologue, Berne

                              —Annegret Kramp-Karrenbauer veut pousser l’Allemagne sur la voie de la guerre
                              par Karl Müller

                              —Aggravation de la situation militaire en Europe de l’Est
                              Une politique de détente est de plus en plus urgente

                              Le 4 novembre : voir Naples et mourir
                              par Manlio Dinucci, géographe et géopoliticien, auteur, Italie

                              —Allemagne : développement des forces armées à l’insu du public
                              « Le sauvetage de la Crimée – et son importance géostratégique dans la nouvelle guerre froide »




Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON







Palmarès