• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV Mobile

Accueil du site > Actualités > Economie > Delamarche : Salvini est un magicien, de la main gauche il nous montre les (...)

Delamarche : Salvini est un magicien, de la main gauche il nous montre les migrants (un leurre) pour que la droite nous fasse les poches

Olivier Delamarche qui se présente ici comme, avant tout, un spécialiste de la macro-économie, nous dit en substance :

Attention à l'Italie avec Salvini le magicien  : de la main gauche il nous montre les migrants (un leurre) pour que sa droite puisse nous faire les poches ! En vérité nous dit-il, Salvini préparerait en douce, la sortie de l'Euro qui sonnerait inéluctablement le glas de l'Europe par des réactions en chaine.

il insiste aussi lourdement sur les problèmes cruciaux de la démographie, de la "planche à billets" (les fameux QE) & de la dette ! Affirmant notamment :

Démographie en chute partout dans le monde sauf en Afrique qui augmentera sa population de un milliard d'ici 2050

Taux de natalité assurant le renouvellement : 2,1

Taux de natalité réel français : 1,8

Bientot un actif pour un inactif : il faudra reculer de plus en plus l'age de la retraite

La dette ne peut-etre supportée que si en face vous avez de la croissance ! Or la croissance pérenne est devenue impossible aujourd'hui !

Etc, etc...

Qu'en pensez-vous ?

Merci

Olivier Delamarche, Ce que nous ne voulons pas savoir

 

Tags : France Afrique Economie Etats-Unis Chine Finances Japon Italie Inde Finance Olivier Delamarche




Réagissez à l'article

8 réactions à cet article    


  • vote
    ged252 27 septembre 09:55
    Je n’ai pas encore regardé la vidéo, mais je ne suis pas sûr que Delamarche comprennent très bien le fonctionnement du QE.
    .
    Voilà ce qu’on fait les USA, et c’était déjà annoncé par Bernanke en 2002.
    .
    .
    Le QE n’avait pas pour but de relancer la croissance, mais pour but 1er d’éviter la déflation.
    .
    Ce qui s’est passé en 1939, c’est que les USA ont laissé les banques faire faillite, et comme il n’y avait plus de circulation d’argent dans l’économie (rôle des banques), alors tout le monde a fait faillite. D’abord les particuliers qui avaient spéculer et puis les banques, et ensuite par réaction en chaine ; tout le monde.
    .
    Alors d’abord et avant tout, en 2008, il fallait éviter la faillite des banques, en leur prêtant de l’argent, ce qu’à fait Bernanke ; "les bails int", les renflouements, ce qui lui a été reproché ; il a sauvé les responsables de la crise, récompensé des voyous, ils appellent ça "aléa moral" au US..
    .
    Ensuite il (Bernanke) a fait deux choses : acheter des TBonds pour faire baisser les taux d’intérêts (et soutenir ainsi l’économie), et racheter les crédits immobiliers pourris aux banques, que ces mêmes banques avaient accordés à des particuliers insolvables, (et c’est là tout le problème, la faute) et que ces banques avaient dans leurs comptes ;.... dans le but d’assainir les comptes de ces banques..
    .
    Alors Delamarche peut très bien expliquer tout ça en disant que le FED a pris l’argent dans la poche droite pour le mettre dans la poche gauche ;
    Si la FED n’avait pas fait cela, on aurait eut une crise identique à celle des années 30 avec des millions de chomeurs, et des files de gens faisant la queue pour avoir la soupe populaires, des faillites en cascade, des suicides ect

    • vote
      Djam Djam 27 septembre 23:23

      @ged252
      La société de 1939 n’a pas grand chose à voir avec celle de 2008. La comparaison, souvent faite, en la crise de 39 et celle de 2008, est une erreur. 2008 n’est pas une crise mais une sorte de "coup d’état financier". Pourquoi ? Parce que la phase finale du capitalisme se vérifie tous les jours et davantage encore aujourd’hui en 2018. L’obsession des ultras capitalistes, ceux qui ne produisent strictement rien mais vivent en rentiers sur des jeux financiers totalement virtuels qui se baladent d’un bout à l’autre de la planète, consiste à tout faire pour maintenir les règles de ce jeu illégal qui leur rapporte un max.

      La rente diminue, c’est inévitable et ils le savent. C’est ce qui les inquiète. Pour tenter de compenser cette baisse inexorable du profit, ils n’ont eu d’autre solution que de créer une dette publique colossale... histoire de faire payer les peuples partout où les banques prêtent selon le principe du racket. En 2008 et à plus forte raison en 18, le système s’est enfoncé dans cette colossale arnaque planétaire.

      Sans la Chine, les USA plongent. L’Europe de l’Ouest n’est plus qu’une équipe de soumis qui persécute leur peuple à coup de lois iniques et illégalement votées par des mafieux, tous "élus" avec une poignée de votes de naïfs. Cela prend du temps, du moins selon nos critères d’évaluation du temps, mais ce capitalisme ultra et totalement basé sur du vent implosera.

      Et contrairement à ce que prophétisent les peureux devenus majoritaires dans nos pays en charpie sociale et culturelle, les petites gens, ceux qui n’ont pas grand chose, seront bien plus résilients effectivement que les bourgeois qui ont amassé quelques capitaux ici et là. Ces derniers, oui, en effet, ont la trouille... la peur de perdre leur petit paquet, mais les autres... ceux qui n’ont que des dettes, que croyez-vous qu’ils feront ?


    • vote
      ged252 27 septembre 10:01
      Maintenant la dette américaine est dans les comptes de la FED, mais les TBonds s’éteindront d’eux même, et la FED pourra récupérer les crédits des particuliers, sur le long terme.
      .

      Ceux qui sont dans les problèmes, ce sont les pauvres qui ont emprunté de l’argent pour acheter des maisons, et qui doivent rembourser ces crédits, ce sont ces gens-là qui ne peuvent plus consommer qui plombent l’économie américaine

      • 1 vote
        albert123 27 septembre 10:12

        Delamarche le bonhomme j’aime bien mais en tant qu’analyste il se plante assez souvent avec une bonne dose bien anxiogène de catastrophisme toujours annoncé mais jamais avéré.


        Quand à la fin de l’Euro, elle est déjà actée depuis 10 ans (cf croissance et taux d’intérêt quasiment nuls depuis bien trop longtemps sans possibilité d’une inversion de cap avec cette monnaie sinon au risque d’une explosion des dettes de la zone euro).

        Bref a part encore masqué la situation sous couvert de démographie (avec encore un énième appel à une immigration de plus en plus non désirée) quand il s’agit avant tout d’un problème d’outil monétaire aussi inefficient que nuisible et de la place en or sur laquelle sont assis des décideurs banquiers aussi lâches qu’incompétents.

        Le PIB de la zone UE ne cesse de grossir, les taxes et impôts également mais non impossible de payer les retraites et de maintenir un bon service public. La blague. Commençons déjà par faire un audit de qui reçoit tant d’argent du contribuable français bien trop généreux.

        Quand au problème d’explosion démographique de l’Afrique c’est un problème d’africains, ils peuvent eux même apprendre à contrôler leur sexualité et les européens n’ont pas à payer pour cela (ras le cul de casquer pour des irresponsables et des inconséquents qu’ils soient d’Europe ou d’ailleurs).


        • 1 vote
          ged252 27 septembre 10:21
          Pour le problème démographique, les gens n’ont pas encore percuté, ça & changé avec Macron. Souvenez-vous de son discours : les maliens, les sénégalais, les congolais, les ivoiriens, les comoriens ....
          .
          Comme ils ont constaté que l’eau et l’huile se séparait, les français ne se métissent pas avec les arabes ou très peu ; Alors ils sont changé l’immigration en faisant venir en masse des africains noirs ; des hommes jeunes et seuls, dans le but que ces gens engrossent les français et fassent ainsi des petits africains ;
          .
          Un métis homme africain femme blanche, c’est un africain.
          .
          Non seulement ces femmes ne feront pas de petits Français mais elles feront des petits africains ; 
          .
          Résultat dans 20/30 ans, la france sera africaine, peuplée majoritairement d’africains.
          .
          La question serait plutôt : le monde a-t-il besoin d’une nouvelle Afrique ? L’humanité a-t-elle besoin d’une afrique supplémentaire ?

          • vote
            ged252 27 septembre 10:22

            engrossent les françaises


          • vote
            Mao-Tsé-Toung Mao-Tsé-Toung 27 septembre 20:36

            ged252 27 septembre 09:55

            Je n’ai pas encore regardé la vidéo, mais je ne suis pas sûr que Delamarche comprennent très bien le fonctionnement du QE.

            Le QE n’avait pas pour but de relancer la croissance, mais pour but 1er d’éviter la déflation.

            °°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°
            NON il ne faut pas jouer les Experts du café du commerce :

            Aujourd’hui l’objectif des QE qu’on le dise franchement ou pas suivant le pays ; c’est TOUJOURS, je dis bien TOUJOURS d’éviter avant tout, que la BOURSE s’écroule, un point c’est tout !

            Rappel*, pour ceux qui l’auraient oublié :

            La BOURSE est la pierre d’angle du système CAPITALISTE

            *J’ai publié de nombreux articles sur le sujet

            Merci à tous pour votre contribution



            • vote
              Toutatis 28 septembre 08:51
              Il me semble que quitte à prévoir des catastrophes il faut les inclure toutes. Si on y met aussi le réchauffement climatique et l’épuisement des énergies fossiles, on va tout droit vers une diminution considérable des ressources alimentaires qui entrainera des famines.
              Une démographie déclinante sera alors un atout. Il parle souvent du Japon qui va probablement perdre 1/3 de sa population. Mais combien d’habitants le Japon peut-il nourrir ?


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON

Auteur de l'article

Mao-Tsé-Toung

Mao-Tsé-Toung
Voir ses articles







Palmarès