• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV Mobile

Accueil du site > Actualités > Economie > Détruire la misère et la pauvreté

Détruire la misère et la pauvreté

Pour cette 4e édition de Mauvaise Presse, nous parlons de la pauvreté en France. Nous recevons Claire Hedon, Présidente d'ATD QUART MONDE, Nolwenn Weiler, journaliste pour BastaMag ainsi que l'ancien auteur des guignols Bruno Gaccio.

Tags : France Economie Histoire Précarité Monnaie




Réagissez à l'article

3 réactions à cet article    


  • vote
    Sozenz 12 novembre 16:37

    Mdr c est du lourd là ...

    je ne sais pas s ils sont cons ou s ils le font exprès ;
    il faut qu ils se taisent . 


    • 2 votes
      Super Cochon 12 novembre 21:45

      @Sozenz
      .
      TOUTE cette Gauche Caviar au pouvoir pendant des décennies qui à toujours trahi la classe ouvrière qu’elle disait représenté et protégé . Elle a collaborée avec le Patronat en soutenant l’immigration de masse pour jouer à la baisse sur les salaires et mit au chômage l’ouvrier Français que l’on fait taire en lui reversant un RSA de misère payé par le contribuable.
      .

      La Gauche est l’ami du Capitalisme , car ils prônent à eux deux la libre circulation des marchandises et des travailleurs (immigration) en fonction des besoins et des intérêts d’un marché globalisé. Volonté de faire disparaître les frontières et les identités de chaque pays aux détriment des peuples.

      .



      Ces travailleurs étrangers permet au Patronat d’ obtenir une main d’oeuvre bon marché qui est un outil concurrentiel déloyale pour faire plier les acquis sociaux et les salaires de la classe ouvrière française.


    • vote
      Serge ULESKI Serge ULESKI 13 novembre 09:34

      Macron qui n’a pas et ne souhaite pas d’avenir politique dans l’hexagone n’a pas été choisi par "le système" puis « élu » contre MLP au second tour de l’élection présidentielle, pour que les pauvres soient un peu moins pauvres et les riches un peu moins riches, mais bien plutôt ... le contraire : tout comme Shröder et Blair, Macron devra laisser derrière lui plus de pauvres qu’il n’en a trouvés en arrivant ; seule condition à l’obtention d’un poste hyper-rémunérateur à l’ international : voyez Shröder qui est à la tête du gaz russe et Blair qui pantoufle dans une banque !



Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON







Palmarès