• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV Mobile

Accueil du site > Actualités > Economie > Entretien avec Jacques Sapir sur les évolutions des économies russes et (...)

Entretien avec Jacques Sapir sur les évolutions des économies russes et françaises

Interview de Jacques Sapir qui est directeur d’Études à l’ École des Hautes Études en Sciences Sociales et dirige le Centre d'Études des Modes d'Industrialisation (CEMI-EHESS), le groupe de recherche IRSES à la FMSH, et co-organise avec l'Institut de Prévision de l'Economie Nationale (IPEN-ASR) le séminaire Franco-Russe sur les problèmes financiers et monétaires du développement de la Russie. Interview menée par Gennady Samuylov, Maître de conférences à l'Université technologique de Moscou.

Index chronologique

00 : 00 : Des circonstances des recherches de Jacques Sapir sur l’économie russe

05 :45 : De l’état de l’économie russe

09 : 50 : Des perspectives à 10 ans de l’économie russe

18 : 45 : De l’état de l’économie française

28 : 00 : Du déséquilibre du système des retraites français et politique monétaire

38 : 15 : Des perspectives à 10 ans pour l’économie française

43 : 00 : Des responsabilités du déclenchement de la seconde guerre mondiale

Source : le bouclier ru

Tags : France Economie Emploi Russie Jacques Sapir




Réagissez à l'article

4 réactions à cet article    


  • 1 vote
    pegase pegase 21 février 16:54

    Houlaa ... Sujet sensible, les micros et objectifs des agences CIA, NSA, DIA, MI6, DGSI, FSB sont tous pointés sur Sapir, même Trump et Poutine ont du écouter smiley

    même les papous ...

    Il n’y a guère qu’en France où les élites s’en foutent smiley

    merci pour le lien, je vais écouter ...


    • vote
      pegase pegase 24 février 12:58

      Très bon entretien, comme d’habitude avec Sapir, 

      Sapir explique que le CICE était indispensable pour maintenir les entreprises et l’économie à flot dans le cadre de l’Union européenne et de la monnaie euro trop forte pour notre économie, mais que cette manne (CICE) a plombé sérieusement les caisses retraites...

      Le gouvernement a donc retiré environ 50 milliards de ressources au régime des retraites dans le plan CICE (réduction des charges aux grandes entreprises), sans ce retrait, le système des retraites serait largement excédentaire, il l’a fait parce que l’industrie française, dans le cadre de la monnaie euro, ne pouvait pas être compétitive dans les conditions de cotisations sociales qu’il y avait avant ... (avant l’euro ?)

      Le CICE était une mesure prise par François Hollande (gouvernement Ayrault) dans les années 2013 ...

      C’est clair que les sociétaires de nombreuses boites ont du s’en mettre plein les poches, et le fric au lieu de le réinvestir dans l’entreprise a du finir en bas de laine ou aux iles Caïman en attendant des jours meilleurs ...

      Conclusion : la crise de la réforme des retraites vient du CICE smiley


      https://fr.wikipedia.org/wiki/Cr%C3%A9dit_d%27imp%C3%B4t_pour_la_comp%C3%A9titivit%C3%A9_et_l%27emploi
      Le CICE a été supprimé au 1er janvier 2019 (sauf pour Mayotte) et remplacé par un allègement des cotisations sociales pour les employeure. Plus de 100 milliards d’euros ont été alloués aux entreprises à travers ce dispositif.

      De nombreux économistes et experts ont critiqué le CICE estimant qu’il s’agissait d’une mesure particulièrement inefficace pour lutter contre le chômage tout en étant extrêmement coûteuse pour les finances publique.


    • vote
      yoananda2 24 février 13:09

      @pegase

      C’est clair que les sociétaires de nombreuses boites ont du s’en mettre plein les poches

      Oui. Attention ça ne veut pas dire que c’est parti dans la poches des actionnaires pour autant puisque sans ça, comme l’explique Sapir, elles auraient coulé. Mais ce qui est "sûr" c’est qu’une grosse partie n’a pas été utilisée de manière aussi productive qu’elle aurait du l’être. Et ça, c’est probablement pire.

      C’est le problème des économies dirigées comme la notre (58% du PIB vient du public et le reste est tellement encadré / ponctionné / subventionné que c’est du parapublic), qui vire au capitalisme d’état, un peu comme les communistes, sauf que la classe dirigeante n’est pas une bureaucratie de partit, mais une bureaucratie de "capital" (mais attention, c’est censé être très différent ! lol)

      La chine est aussi un pays dirigé, mais eux, ils assument, ils n’essayent pas de faire croire qu’ils sont un pays "libre".


    • vote
      pegase pegase 24 février 14:19

      @yoananda2
       comme l’explique Sapir, elles auraient coulé.

      Tout dépend de la rentabilité des boites, cosmétique, armement, optique, industrie du luxe etc ... Leurs activités sont parfaitement rentables, ils n’ont pas besoin d’aide, le CICE a juste permis à ce qu’ils ne délocalisent pas, souvenez vous que le gouvernement et Bercy ne peuvent les en empêcher (article 63 des traités européens) ...

      Expliquez moi par quel miracle une boite resterait en France alors qu’elle peut parfaitement s’installer ailleurs, en Roumanie ou au Vietnam sans avoir à payer quoi que ce soit pour pénétrer le marché français ? (à part le transport)



Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON







Palmarès