• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV Mobile

Accueil du site > Actualités > Economie > Finance & économie : on récapitule TOUT !

Finance & économie : on récapitule TOUT !

Vous ne comprenez rien à la finance et à l'économie ? La chaîne Heu ?reka vous propose un récapitulatif du fonctionnement de l'économie : le PIB, les marchés financiers, les traders, les différentes banques, l'État, la création monétaire, la dette... Le tout avec l'aide de schémas.

Tags : Economie Monnaie Banques Dette Finance




Réagissez à l'article

3 réactions à cet article    


  • 1 vote
    Clemoutch 23 janvier 21:27

    Superbe vidéo !!! la qualité de la vulgarisation qu’il emploi montre sa maitrise du sujet.

    le mec a sa maniere de le dire... mais c’est un véritable service publique qu’il donne !

    A l’époque je regardai ces vidéos avec la série d’animation "data gueule" depuis ... pffiuuuu ... ma vie na pas changer .... mais le monde autour de moi n’est plus le meme !

    "Plutot que de regarder la taille du tuyau, regardons qui tiens le robinet."


    • vote
      yoananda2 23 janvier 21:54

      @Clemoutch
      Heu !reka c’est THE refrence en matière de vulgarisation de finance et économie.


    • 1 vote
      perlseb 24 janvier 12:15

      Les flux monétaires sont globalement bien expliqués dans cette vidéo, mais ce n’est pas parce qu’on comprend cette relative complexité qu’on comprend comment le "monde fonctionne". En fait, plus les gens pensent comprendre des choses un peu compliquées, plus ils y adhèrent même si elles sont parfaitement ineptes et contre-productives.

      Combien de personnes sur terre ne travaillent que pour gérer ces flux monétaires (banquiers, assureurs, impôts, paye, comptabilité, allocations, ...) ? Hors ces flux monétaires sont virtuels, artificiels : c’est la gestion d’un système parmi d’autres possibles. Une banque ou une assurance sont des "administrations" de la monnaie ou de la propriété privée : en aucun cas, elles ne produisent quoi que ce soit. Il est clair qu’un système doit être administré, quel qu’il soit. Mais si la majeure partie de la population passe son temps à administrer le système, sans rien produire, alors il y a un gâchis énorme de la ressource travail et il est fort probable que des solutions plus efficaces existent.

      L’économie, c’est un peu essayer de "bien gérer" : bien gérer notre temps (travail), nos ressources, nos échanges, .... Mais quand tout notre temps est accaparé pour gérer la ressource artificielle qu’est la monnaie, et que cette gestion coûteuse n’’est même pas capable de bien gérer les diverses ressources réelles de l’économie (gaspillage : perte de production, chômage : perte de ressource travail, pollution : dégradation des ressources naturelles...), alors on peut dire que le système économique actuel est totalement inefficace, ou ne fait pas du tout d’"économie" au sens premier du terme.

      La solution ? Je n’arrête pas de la répéter : passer à une monnaie horaire, rendre les procédés de fabrication public et non modifiables sans l’accord des consommateurs avec recalcul du prix horaire à chaque changement. Etant entendu que les investissements et la maintenance doivent être amortis sur le prix horaire global. Mais le problème, avec un tel un système horaire, le vol ne serait plus possible. Alors continuons avec la loi de l’offre et de la demande, qui "permet" à des éleveurs laitiers de travailler tous les jours de l’année pour parfois moins d’un SMIC et à d’autres actionnaires d’être milliardaire et de décider de toutes les évolutions sans nous demander notre avis et sans rien produire de concret.

      Etre "consommacteur" ça ne marche pas : aujourd’hui quasiment tous les gâteaux secs sont à l’huile de palme. Est-ce que les prix ont baissé lorsqu’ils ont modifié la recette ? Est-ce qu’on nous a demandé notre avis pour effectuer ce remplacement ? Le seul choix qui nous reste, c’est de ne plus acheter de gâteaux secs et donc de faire tout soi-même : ce n’est pas très efficace, c’est même totalement inepte. Car la spécialisation est à la base d’une plus grande productivité et d’un enrichissement mutuel des acteurs à travers l’échange, là-dessus on ne peut qu’être d’accord. Mais sans procédé de fabrication public, aucune justice possible dans les échanges.

      Et qu’on ne me refasse pas l’historique de la monnaie (troc, sel, or, lettres de change, etc...) : je le connais. Mais je sais aussi que ceux qui achetaient des choses communes (épices...) à un endroit pour les revendre à un autre endroit où elles étaient rares ou inexistantes se gardaient bien de dire à leurs acheteurs qu’ils se faisaient complètement avoir. Et le système n’a pas changé depuis, il a plutôt généralisé ce vol dans l’échange. Déplacer des ressources est un travail qui prend effectivement du temps, mais il ne doit pas être rémunéré plus qu’un autre travail. En somme, tout devrait être "horaire coûtant". Le bénéfice n’est qu’un vol.



Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON







Palmarès