• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV Mobile

Accueil du site > Actualités > Economie > Krach boursier mondial en 2022. Le pire est à venir

Krach boursier mondial en 2022. Le pire est à venir

Le risque n’a jamais été aussi élevé qu’aujourd’hui avec une inflation qui risque de devenir hors de contrôle et le prix des matières premières qui ne cesse de flamber...

Tags : Economie Entreprises Prospective et futur Banques Crise financière Bourses




Réagissez à l'article

5 réactions à cet article    


  • vote
    sls0 sls0 7 mars 12:47

    La population ukrainienne en 1994 était de 53 millions d’habitants.
    Avant l’entrée des troupes russes elle était de 44,13 millions donc une baisse de 10,4% avec des conditions d’entrée dans l’UE pas si faciles que ça.
    Suite à l’entrée des russes la baisse est de 12,7%. L’entrée des russes est responsable de 2,3% de réfugiés et le marasme économique ukrainien de 10,4%.

    C’est sûr que la population russe doit être au bord des larmes de savoir que des oligarques qui se sont fait leur fortune sur leur dos se fasse baiser momentanément.

    Une puissance des USA et de l’Europe appuyée sur de la dette. C’est un peu comme le mec qui frime avec une voiture de luxe qui ne sait pas payer, ça ne dure pas longtemps.

    Biden traite Poutine de dictateur mais autorise l’achat de pétrole russe aux entreprise US à condition de passer par une banque d’un pays qui n’impose pas de sanctions.

    Le PPA c’est dû pipeau ? On voit qu’il a pas trop vécu à l’étranger, dans certains pays tu fais partie de la classe riche avec 1000 euros, une villa avec 5 salles de bain, piscine et accès à plein de salles de sport surveillée par des gardiens j’en trouve à 500 euros par mois sur corotos.com.

    La Russie aura difficile à faire du business avec l’étranger. Si l’étranger ce n’est que les pays de l’OTAN c’est vrai mais il n’y a pas que des pays de l’OTAN sur terre.

    J’arrête à 17’30", j’en ai assez entendu. Par contre J’ai entendu un de nos députés parler du côté bénéfique de l’immigration ukrainienne.

    Je me marre avec l’immigration bénéfique venant d’Ukraine.
    Je ne vais pas parler de salaires à raz des pâquerettes.
    En ce moment l’Ukraine et l’OTAN recrutent des mercenaires, pourquoi pas. Il n’y a pas de vols directs pour l’Ukraine, ça passe par la Pologne donc avec des visas Schengen.
    La première demande de visa est sérieusement contrôlée, pour les suivantes c’est plus cool car il y a déjà une première demande. Rien de plus normal.
    Ce qui me fait tiquer c’est qu’en ce moment ça recrute des pirates nigérians qui savent se battre sans trop s’embêter avec la convention de Genève. Pareil avec des combattants d’Al Quaïda ou de l’état islamique en Syrie ou en Turquie.

    Ouais, une immigration bénéfique.


    • 1 vote
      juanyves juanyves 7 mars 14:02

      Immigration : vers l’Europe mais aussi vers la Russie (150000). Le krack : pas besoin d’être devin c’est gros comme une maison (sortie covid).
      Ensuite je doute que les gens intelligents n’avait pas prévu le déroulement des opération. Croire que Poutine était persuadé de boucler l’histoire en 48h est une offense à l’intelligence et à la professionalité des services d’intelligence russes qui sont dans tous les secteurs de la population ukrainienne qui est certainement la mieux connue au monde des russes.

      Certains se plaisent à signaler les erreurs, dire comment il faudrait faire comme s’ils étaient mieux informés de la situation exacte en lisant les journaux, regardant la télé ou un petit voyage touristique. Le spectacle est assuré.

      Poutine a laissé très clair qu’il irait jusqu’au bout (objectifs atteints), c’est un type qui fait ce qu’il dit et qui dit ce qu’il va faire. Certains diront qu’il avait dit qu’il n’envahirait pas l’Ukraine et je pense qu’il était persuadé que la menace qu’il faisait planer suffirait à faire entendre raison. Pour une raison ou une autre il a vraiment pris les boules et céder aux faucons de son entourages en très peu de temps. C’est un peu le ton de son premier discours annonçant sa décision qui le fait penser. À son ton et certains moments émotifs on sent une décision qu’il se refuse mais à laquelle il se trouve acculé et à laquelle il s’est préparé depuis longtemps.

      Pour l’affaire de Cuba on avait affaire à un JFKennedy beaucoup plus intelligent que les guignols que nous avons mis en place et il ne s’est rien passé.

      Le krack sûr et demain Taiwan avec l’effondrement, les chinois ne vont pas laisser l’opportunité Biden et les russes s’en sortir haut la main grâce à eux.


      • vote
        paul Muad Dib 7 mars 15:51

        Bien sur, le pire étant que rien ne change du tout...et que nous continuons à ne plus être vivant en refusant que naître= mourir..= fuite impossible = démence..etc ...au niveau mental...cette raclée que nous même avons crée sera salutaire pour notre "âme" si on comprends ce qui se passe et quelles sont nos fautes majeures à tous..

        bref nous ne sommes pas victimes mais quo-créateurs de ce désastre qui dure depuis des millénaires..

        on n’a jamais eu le choix du chemin de la vie..


        • vote
          Zero9 Zero9 8 mars 12:13

          Let’s Go Brandon


          • vote
            Sozi 8 mars 15:04

            Pas beaucoup de différences entre l’Europe/USA et le nazisme à part des couleurs arc en ciel et des transes en plus.



Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON


Publicité





Palmarès