• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV Mobile

Accueil du site > Actualités > Economie > L’art du gourou

L’art du gourou

Où Paul Jorion découvre que les bourses sont des marchés.

Paul Jorion est sans doute un bon communicant. Il a l’art de ménager ces effets. il nous annonce durant les 3/4 de son clip qu’il va nous révéler les secrets du rebondissement selon lui extraordinaire de la bourse de New York hier au soir. Il prend son temps pour nous expliquer que la décision de la banque centrale n’apporte rien de bien convaincant et qu’il va nous expliquer pourquoi la bourse est repartie à la hausse.

 

Les valeurs ont tellement baissées qu’elle redeviennent intéressantes à acheter ! Ben oui, Monsieur Jorion, la bourse est un marché spéculatif, on peut le regretter mais les marchés fonctionnent et ont toujours fonctionné ainsi.

 

Comme il sent bien que la montagne a accouché d’une souris, il ajoute mais il se pourrait aussi qu’ une hypothétique intervention occulte aient fait fait réagir les marchés. Tout ça dans le style, j’en sais rien, je ne peux pas en apporter le preuve mais je dis quand même, ça apporte un peu de piment à l’affaire et au moulin de la thèse du grand complot organisé par les oligarchies capitalistes internationales.

 

Ca va dans le sens du vent et ce n’est que du vent.

Tags : Economie International




Réagissez à l'article

37 réactions à cet article    


  • 19 votes
    Echo Echo 11 août 2011 10:58

    Bravo Monsieur Jorion !

    Vous faites un travail remarquable.

    Continuez.


    • 5 votes
      l'argentin l’argentin 11 août 2011 11:32

      Voici une donnée dont personne ne parle mais que je trouve passionnante :
      http://www.zonebourse.com/CARACAS-GENERAL-STOCK-MAR-2354994/

      Viva Chavez !


      • 2 votes
        Scalpa Scalpa 11 août 2011 11:45

        L’ éventail de mesures a faire du vent.
        Tout ca pour dire que ca monte et que ca descend.


        • 26 votes
          rezareza 11 août 2011 11:48

          je trouve la rédaction de l’article d’une bêtise sans nom, d’une parce que tout le monde sait que paul jorion est, et de loin, une personne humble, gentille et simple, en tout cas, tout, sauf un gourou, c’est pourquoi je trouve l’aigreur fade du rédacteur de cet article, latigeur, tout a fait déplacé, sorte de pulsion névrotique d’une matiné bien mal inspiré. Il est toujours interessant de voir quelle pulsion vous lance dans l’écriture, moi, ici et sans complexe, c’est prendre la défense d’un homme doux et intelligent, en attaquant son détracteur. J’aurais put juste être ecoeuré, car on a l’habitude des petits chroniqueur haineux qui sont légion, mais non, c’est le fait que Paul soit un petit bonhome bien sympa qui me pousse à écrire ce texte !

          ON T’AIME PAUL, CHANGE RIEN, ET NON, TU N’ES PAS UN GOUROU, ET OUI, NOUS LE SAVONS TOUS !


          • 14 votes
            edwig 11 août 2011 12:05

            Si je comprend bien, vous le railler en nous expliquant qu’il est absolument évident qu’a wall street, on ne triche jamais et...que ce serait lui l’illuminé...


            • 5 votes
              Walid Haïdar 11 août 2011 12:27

              Je suis assez d’accord avec le message primaire de l’article. Paul Jorion prend des grands airs ("je vais vous expliquer pourquoi...") pour ne pas dire grand chose de transcendant au final (mais est-ce vraiment sa prétention ou est-ce juste un défaut d’expression ?).


              Là où je ne suis pas d’accord avec l’article, et surtout le ton de l’article c’est que :

              0/Au passage quand même, Jorion dit peut-être des choses simples, mais au moins elles sont plutôt justes, et ses prévisions s’avèrent souvent plus pertinentes que les charlataneries dominantes.

              1/ l’information rabâchée tous les jours à la télé n’est pas moins ridicule. A écouter ces médias bidon, il semblerait que les mouvements de bourse tombent du ciel, sont imprévisibles, et qu’on ne peut rien faire d’autre que constater et subir (pour la quasi-totalité des gens en tous cas). Or si ce que dit Jorion est bien connu, élémentaire, il y a bien un problème lorsque c’est occulté, et donc, il faut bien remettre les points sur les i pour contrebalancer l’ambiance d’astrologie qui règne sur BFM-TV par exemple.

              2/"La théorie du complot", c’est super pratique. Mais il existe une réalité bien plus prosaïque, et tout aussi triviale que le fait que la bourse est un marché. Cette réalité triviale et occultée, c’est que depuis le début de l’histoire de l’humanité, celui qui a du pouvoir, tend a en désirer plus, et donc à agir pour en avoir plus. C’est une réalité historique strictement incontestable. Evidemment, il y a des exceptions individuelles, mais il s’agit d’une réalité systémique et non pas individuelle, et ces exceptions ne changent donc rien au sens de cette vérité historique. Actuellement donc, ceux qui ont le pouvoir, sont largement ceux qui ont l’argent, et ils ne complotent pas tant qu’ils ne s’organisent, simplement, pour conserver et étendre leur puissance : avec pragmatisme et froideur, en contournant ou en façonnant les lois, en corrompant, en influençant, en passant en force... Le nier c’est être d’une naïveté consternante, et c’est le lot, heureusement, de moins en moins de gens dans la classe moyenne, qui se rend compte que la magie n’existe pas, et que le diable absolu n’a pas tout à fait été mis hors d’état de nuire après la seconde guerre mondiale : non, il existe toujours les mêmes tarés avides de pouvoir, et il faut contrer leurs visées malfaisantes, c’est comme ça, tu donnes trop d pouvoir à des gens, il te bouffent la gueule. 

              Voilà, c’est bien d’éveiller l’esprit critique de tous, de rappeler qu’il n’est jamais bon de porter au pinacle quelqu’un qui prétend vous expliquer comment fonctionne le monde (même s’il est doux et gentil...). Mais c’est bien aussi, quand on trouve ridicule de rappeler que les bourses sont des marchés, de ne pas oublier que l’histoire est un rapport de force.

              Faudrait arrêter de se cacher derrière "la théorie du complot" comme les super sionistes se cachent derrière la Shoa.

              • 2 votes
                Latigeur Latigeur 11 août 2011 22:43

                C’est bien ce que je dis, les opérateurs de bourse ne cherchent que leur intérêt, vendent quand ils pensent qu’il faut se retirer comme il disent et achétent parce qu’ils escomptent un profit futur, rien de mystérieux là dedans, comme dans toutes les activités humaines, cela peut susciter des ententes, des délits d’initiés, des spéculations concertées, c’est pas nouveau, cela a été dénoncé depuis belle lurette.
                Cela et les erreurs ou les mensonges de certains experts patentés ne m’empêchera pas de porter un regard critique sur cette vidéo.


              • 10 votes
                kerjean 11 août 2011 12:36

                De toute manière, vu la teneur des posts de Latigeur, il est évident qu’on a affaire à une saloperie de propagandiste.
                Payé ou bénévole.


                • 1 vote
                  Latigeur Latigeur 11 août 2011 22:44

                  Payé kerjean, payé bien sûr.


                • 9 votes
                  Karla 11 août 2011 13:14

                  "Paul Jorion est sans doute un bon communicant. Il a l’art de ménager ces effets" Enlevez la fôte d’aurthograffe à "ces" et remplacez Paul Jorion par qui vous voulez, votre intro reste vraie. Exemple : Sarko, Sego, Coppé, et toute la bande de truffes qui se sont approprié la démocratie. Alain Minc, par exemple...
                  Comme les 5 millions de moutons bernés par leur conseiller bancaire, l’auteur de l’article n’a visiblement rien compris à la réalité économique et ne lit pas le blog mentionné...
                  Les marchés fonctionnent...
                  C’est qui, les marchés Mr Latigeur ? C’est à la mode, les marchés, comme les dommages collatéraux, et l’irresponsabilité politicienne.


                  • 2 votes
                    Latigeur Latigeur 11 août 2011 14:59

                    "Pourquoi on lui donne tant d’importance" ?
                    C’est bien ce que je tente d’expliquer en décryptant le contenu de son discours dans ce clip.


                  • 6 votes
                    Redford 11 août 2011 19:40

                    Il y a des raisons objectives qui explique son succès. Ce qui n’enlève à personne la liberté de ne pas adhérer au discours, mais au moins chacun peut comprendre ce dernier.

                    - il fait parti du tout, tout petit club de ceux qui ont prédit publiquement la crise des subprimes (on parle de moins de 30 personnes dans le monde) et parmi ceux-là, il se trouve qu’il l’a fait avec un luxe de détail qui ne laisse aucune place à l’argument du "coup de chance".

                    - il a prédit, à nouveau contre le discours dominant, la dégradation de la notes des USA. La voilà qui arrive.

                    - il a prédit, dans une émission qui a marqué les esprits, le double dip, avec deuxième crise plus grave que la première. La voilà qui est en bonne voix. 

                    Une émission qui a assez bien veilli :

                    http://www.dailymotion.com/video/xjofzk_paul-jorion-parlons-net-france-info-5-juin-2009_news#from=embediframe&start=1

                    Faites le test "discours de 2009" vs "réalité aout 2011" avec presque n’importe qui d’autres, et vous comprendrez pourquoi certains l’écoutent plus attentivement que les autres. Il n’a pas toujours raison, mais il a plus raison que les autres. Et c’est déjà beaucoup.


                  • 1 vote
                    Latigeur Latigeur 11 août 2011 23:02

                    "Normal vox est le média des integristes de toutes les obédiances..." et vous en êtes "Ates souhaits".


                  • 4 votes
                    Latigeur Latigeur 11 août 2011 14:51

                    Ben oui, les réponses indignées assorties d’insultes pour certaines en sont la preuve, j’ai bien touché un point sensible, Jorion est pour certains un des Gourous intouchables du net.
                     
                    Dans ce clip, il nous dit qu’il va tout nous expliquer, mais il enfonce d’abord une porte ouverte, on ne peut être que d’accord avec lui, oui, ceux qui interviennent à la bourse parient à la hausse où à la baisse pour essayer de faire des profits, oui quand des valeurs ont bien baissées elles redeviennent attractives pour certains et les ordres d’achat les font remonter.

                    Il insinue ensuite qu’il pourrait bien y avoir eu, mais il avoue n’en pas avoir la preuve,( il dit même textuellement qu’il ne dit rien), des directives occultes pour lancer ce rebond. S’il existe une pouvoir, une organisation, une institution capable de donner des directives, le moins que l’on puisse dire c’est que leur effet sur les marchés n’est pas évident.

                    Cela fait partie de l’arsenal rhétorique des Gourous que d’affirmer qu’on nous ment, qu’on nous cache des choses et de mélanger des évidences aux insinuations pour asseoir la vraisemblance de ces dernières.

                    Ils se positionnent ensuite comme les seuls en capacité de nous dire la vérité. 


                    • 4 votes
                      Mr.Kout 11 août 2011 16:59

                      Tranparence,honneteté voilà les valeurs actuelles du monde de l’economie....

                      Non mais faut pas avoir mal aux fesses quoique l’on pense de Jorion pour emettre de tel betises.Et vous vous etonnez d’etre raillez ?En effet les reactions sont deplacées,tous ici moi y compris aurions du vous ignorer.


                    • 4 votes
                      Latigeur Latigeur 11 août 2011 17:28

                       Je dit simplement que les insultes et les affirmations à l’emporte pièce ne peuvent constituer des arguments et que leur abondance sont une preuve supplémentaire d’une forme de pensée plus sectaire qu’ouverte à la discussion.


                    • 4 votes
                      Latigeur Latigeur 11 août 2011 23:04

                      A vous lire, je me crois revenu dans la cour de récréation de la maternelle.


                    • 8 votes
                      Hidalgo 11 août 2011 16:05

                      Paul Jorion est un type bien. Simple, clair, pas la grosse tête pour un sou, respectueux des autres et surtout sachant de quoi il parle.
                      Il n’a peut-être pas raison dans tout ce qu’il propose mais il a une pensée logique et argumentée. Sa formation d’anthropologue est forcément un avantage décisif sur quantité de coquins, qui se targuent du titre d’économiste. En bonus, il aime la même musique que moi !
                      Que des gens aigris et en mal de reconnaissance, d’un niveau largement en-dessous, utilisent Internet pour se faire mousser, c’est la loi du genre et tant mieux.
                      Apparemment l’écrémage se fait naturellement ...


                      • 4 votes
                        Latigeur Latigeur 11 août 2011 17:04

                        Je résume votre exposé : Jorion est bon donc ceux qui le critiquent ne peuvent être que mauvais. Vous procédez par affirmations gratuites, cela permet de connaître votre position pas de nourrir la discussion. c’est le propre d’un attitude sectaire. De l’idée d’écrémage à celle de nettoyage il n’y a pas loin, ce qui est mis en oeuvre ici, c’est une tentative de purge idéologique.


                      • 2 votes
                        gazatouslesetages 11 août 2011 18:29

                        pour une fois je vais être d’accord avec certains ci-dessus, Jorion n’est qu’un pipoteur, creux, avec sa psycho à deux balles...


                        • 3 votes
                          Latigeur Latigeur 11 août 2011 22:20

                          Je ne pense pas avoir fait preuve d’impolitesse envers quiconque. je constate que ce n’est pas votre cas et que vous avez l’insulte facile caché derrière votre clavier.


                        • 6 votes
                          Redford 11 août 2011 19:28

                          Ne croyez-vous pas que traiter Paul Jorion de "gourou" témoigne précisément du type d’excès qu’on ceux qui le prennent pour un gourou ? Paul Jorion est une personne qui dit des choses. Certains applaudissent, d’autres haussent les épaules. Il y a aussi ceux comme vous qui sont outrés que ça en fasse applaudir certains. On peut se demander pourquoi. Paul Jorion a prédit avec précision la crise des subprimes quand les gens dont c’est l’utilité et la légitimité à vivre dans nos sociétés ont absolument tous faillis à le faire. Voilà qu’il a prédit le "double dip" et que le double dip semble, à nouveau, en passe d’arriver. Arrive un flottement, une hésitation dans la gamelle ou effectivement il est pris en défaut : la veille, il avait dit qu’il ne voyait pas ce qui pourrait faire remonter les bourses, et voilà qu’elles remontent. "Ah ! L’oracle a tort et cherche une explication vasouillante, à l’imposteur !" dites vous, et c’est votre droit. 

                          Pour ma part, je constate que le rebond fut court, et le lendemain la gamelle s’en remettait encore une bonne couche. Je note qu’à l’époque de référence dont il parle, et alors qu’il n’avait aucun enjeu à le faire, il avait effectivement pointé, argument à l’appui, la trace d’une manipulation des cours et qu’au demeurant, ils sont bien d’autres à le dire. Mais surtout que la prédiction générale du "double dip" est sur de bons rails, ce qui confirme une chose : sur les cinq dernières années, Paul Jorion est celui qui m’a donné les infos les plus pertinentes sur la crise : aussi juste que le GEAB mais d’un abord beaucoup plus clair et constructif. Quand à la comparaison avec le discours dominant sur ces choses, elle est accablante pour ce dernier.


                          • vote
                            Latigeur Latigeur 11 août 2011 22:15

                            D’accord avec vous, je ne crois pas que Paul Jorion soit un Gourou dans toute l’acception du terme mais que dans cette vidéo, il se soit laissé aller, et qu’ il y ait montré des techniques de manipulation qui sont propres à ce genre d’individu, c’est mon opinion. Les réactions indignées de certains, l’absence absolue de toute argumentation dans leur réponse continuent de me faire penser que eux en tout cas sont des adeptes qui refusent toute réflexion critique. Quand au fait que la situation économique et financière des économies occidentales et en particuliers des USA soit plus que mauvaise, c’est une évidence pour tous


                          • 5 votes
                            Redford 11 août 2011 22:57

                            Ca l’est maintenant, mais on n’a pas manqué, depuis 2008, de lénifiants economistes, ministres, etc. pour prétendre que la crise était finie. Il s’avère que c’est tout sauf le cas, et que ceux, dont Paul Jorion (ce n’est évidemment pas le seul) qui ont toujours dit "que nenni, rien n’est résolu, la suite arrive" ont gagné un grand crédit et l’attention de toutes celles et ceux qui cherchent à comprendre ce qui se passe vraiment.

                            Pour ma part, je pense que c’est, entre tous, l’un des plus perspicaces, et surtout qu’il est le seul, au delà du commentaire, à agir et inviter à agir, en montrant que les simples bonnes idées, portées avec insistance, peuvent inférer le monde. Je l’ai vu réclamer la fin des paris sur les fluctuations de prix en 2007 ; personne alors n’en parlait et l’idée était unilatéralement exotique au mieux, délirante au pire. En 2011, c’est chose faite en Allemagne. Ont ils lu Paul Jorion ? Pas forcément, mais ils ont fini par discuter dans les termes que lui a posé et versé au débat public.


                          • 2 votes
                            Latigeur Latigeur 11 août 2011 23:16

                            C’est pour ça qu’il doit éviter de prendre la grosse tête, de nous faire des sketchs de ce genre et de nous dire "je vais tout vous expliquer" pour ne rien nous dire au bout du compte. A-t-il rebondi sur le rebond d’aujourd’hui ?


                          • 2 votes
                            Redford 12 août 2011 11:55

                            Oui, cf son site. Mais réellement, ce n’est pas en regardant le comportement du CAC 40 sur quelques jours qu’on validera ou invalidera l’essentiel de son propos (et il a eu l’occasion de dire plusieurs fois qu’il regardait assez rarement la bourse, pour lui peu significative). D’abord parce que ce n’est pas l’indicateur le plus directement pertinent pour la crise "réelle" et ensuite parce que quand on passe depuis 2008 d’un CAC à 6000 à un CAC à 3000, soit -50%, on comprends bien que c’est ce qu’il faut retenir par rapport à un krach ou un rebond isolé.


                          • vote
                            Gargantua Gargantua 11 août 2011 20:47

                            Transfert de puissance, change de main incognito. 


                            • 6 votes
                              mac1 11 août 2011 20:54

                              Mais pourquoi l’emploi du terme gourou pour l’auteur d’un Blog que chacun est libre ne pas consulter ?
                              En matière de gourou on pourrait aller chercher du côté de certains politiques mais également chez un grand nombre d’ experts autoproclamés qui n’ont rien vu venir en 2008 et qui tentent depuis de nous faire croire à la reprise miracle.
                              Ces personnes qui ont souvent pignon sur rue dans la plupart des grands média y compris publics et qui pour certains nous prédisaient un CAC à 7000 points pour 2008 méritent certainement plus l’appellation de gourous , car eux, on peut difficlement les éviter.

                              Bien à vous.


                              • 2 votes
                                Latigeur Latigeur 11 août 2011 22:26

                                Chacun est tout aussi libre de ne pas regarder la télé, d’écouter les radios, de consulter les journaux et de ne pas lire les brochures des sectes.


                              • 4 votes
                                mac1 11 août 2011 23:31

                                Effectivement on est libre de ne rien lire, de ne rien regarder et même d’aller vivre sur un île déserte mais j’estime qu’à partir du moment où certains média sont publics et donc financés par le contribuable, ils pourraient se garder de faire la part belle aux "gourous" auxquels je fais référence dans mon premier commentaire. Mais peut-être que ces dernier vous dérangent moins que Paul Jorion. Peut-être une question de dogme ?


                              • 2 votes
                                Latigeur Latigeur 12 août 2011 00:27

                                Pour ma modeste part, la première fois que j’ai entendu M Jorion, c’était sur France Culture, un média public...
                                Encore une fois, je n’ai pas voulu dire que M Jorion voulait être un Gourou mais que dans cette vidéo, il utilise une rhétorique qui s’apparente à la leur. Il nous tient en haleine : je vais tout vous expliquer, je vais tout vous dire et puis à la fin rien qu’une évidence que tous le monde connaît : les marchés spéculent à la hausse ou à la baisse et le but de tout ça c’est de faire de l’argent ensuite vient une insinuation sur des directives dont il ne précise pas l’origine. Un peu court l’explication du mystère.
                                Bien sûr et les réaction le prouvent, nombreux sont ceux qui interprètent les propos du maîtres, il a voulu dire que.... Vous ne le voyez pas, c’est évident !
                                Ben non, je ne suis pas adepte et je me refuse à sur-interpréter.


                              • 3 votes
                                mac1 12 août 2011 13:21

                                En effet ne sur-interprétons pas.
                                Après tout M. Jorion peut réagir à chaud et être un peu moins pertinent parfois.
                                Il n’empêche que son blog à l’avantage de fournir un autre son de cloche que celui des grandes messes médiatiques du type JT.
                                Les analyses qu’on y trouve, comprenant celles de François Leclerc, se sont montrées plutôt pertinentes et ont contribué à donner un autre regard sur la situation complexe que nous vivons depuis 2008.
                                Il ne constitue pas ma seule source d’analyse mais il en fait partie. Il n’est donc pas pour moi un gourou mais un homme qui mérite souvent qu’on s’ intéresse à ce qu’il dit ou à ce qu’il écrit.


                              • 5 votes
                                Pyrathome Pyrathome 11 août 2011 22:03

                                Je ne vois pas en quoi Jorion serait un gourou..... ?
                                D’autre part, il ne dit pas manipulation mais il le pense très fortement...
                                Le système est déjà mort, c’est un peu comme un canard à qui on a coupé la tête et qui continue de marcher en titubant jusqu’au moment ou il s’écroule immobile....sauf que là, une "main invisible" l’aide à rester debout encore un peu de temps, car la seule chose que cette "main invisible" désire, c’est gagner du temps avant le big one..
                                Autrement dit, les marchés, comme vous dites, sont manipulés d’une manière parfaitement éhontée via les programmes d’algorythmes, le rachat par les banques centrales d’obligations pourries, leur comédie ne pourra durer qu’un temps, les tricheurs ne font qu’empirer et précipiter la chute finale mais après tout, c’est peut-être ce que veut cette fameuse main invisible ? pas si invisible que ça d’ailleurs, on connait ces f..de p.. qui tirent les ficelles, même sur la lune, on saura aller les débusquer.....


                                • 3 votes
                                  Redford 11 août 2011 23:12

                                  Si on évite de couper les cheveux en quatre (PJ s’est trompé sur un point, noit il le poisson sur une manipulation possible des cours ou bien indique-t-il au contraire quelque chose de plausible ?) il me semble que la vraie question le concernant est : a-t-il raison ou tort lorsqu’il intitule son livre "Le Capitalisme à l’Agonie" ? S’il a raison, c’est un visionnaire rare et essentiel que le capitlisme s’effondre soudain de façon visible par tous et qu’on est en recherche d’une lumière dans le noir. S’il a tort, il fait commerce de la peur (ce ne sera pas le premier), probablement de bonne foi au demeurant. Mais à mes yeux, plus important, est il simplement possible qu’il ait raison ? A mon avis oui, c’est à dire que même si il se trompe, il fait jouer la vigilance des citoyens dans un sens pas inutile. La peur, ça sert aussi à survivre. A nous de la gérer.


                                  • 1 vote
                                    Latigeur Latigeur 12 août 2011 00:06

                                    Je le crois pour ma part tout à fait sincère.
                                    Il me semble par contre que ce qui se passe en ce moment ce n’est pas la crise finale du capitalisme (depuis le temps qu’on l’annonce !) mais plus prosaïquement le passage du leadership économique des USA vers la Chine et d’autres pays comme l’Inde ou le Brésil, ce gigantesque transfert ne peut se faire sans dommage pour celui ou ceux qui régressent. Les dettes des pays occidentaux et en particuliers des USA ne sont après tout que la manifestation financière de leur tentative de maintien d’un train de vie que leur économie ne permet plus.
                                    Les richesses sont désormais de plus en plus produites ailleurs et ils doivent emprunter pour combler le déficits publics puisqu’ils ne peuvent plus compter sur la croissance pour les éponger .
                                    Le niveau des déficits et leur caractère récurrent font que les prêteurs commencent à douter et à augmenter les taux, aggravant ainsi la situation. Le défaut de paiement, la faillite deviennent des hypothèses plausibles . Gérable par un aménagement de la dette pour un pays comme la Grèce pas pour les USA.
                                    Les américains mais aussi les Européens devront accepter de réduire leur dépenses publiques, de payer plus d’impôts et de consommer moins.
                                    Enfin, la raréfaction relative des ressources naturelles, notamment celle du pétrole pèse déjà dans la crise actuelle. Elle va aller s’aggravant et quelque soit les hyper-puissances de demain, il faudra bien que l’ensemble des humains acceptent à la fois un partage équitable et une limitation leur consommation.


                                  • 5 votes
                                    L’enfoiré 12 août 2011 19:31

                                    Wiki dit : "Un gourou désigne communément en Occident un maître à penser, ou plus généralement une personne qui réunit des adeptes."

                                    Hors, que fait Jorion, sinon cela.
                                    Je n’ai jamais écrit un billet sur une personnalité quelconque. Hors, je l’ai fait pour Paul, par deux fois (1), (2). Je le suivais depuis longtemps, mais qui a perdu le contact avec ses commentateurs, qui se fait remplacer par son lieutenant qui joue au modérateur.
                                    La censure est loin d’être rare, quand on n’est pas d’accord avec lui.
                                    Quand on s’intéresse à ses commentateurs, on ne ferme pas les robinets dès qu’il y a une contradiction. Le fait qu’il a été invité un peu partout, lui est monté quelque peu à la tête.
                                    Ça c’est dommage.
                                    C’est son côté anthropologue qui m’intéressait surtout.
                                    Je commentais auparavant. Je ne le fais plus.


                                  • 1 vote
                                    Grokwik 13 août 2011 14:38

                                    Je trouve qu’il continue à apporter un éclairage important sur des sujets qui sont, pour moi en tous cas, parfois compliqués. Il ne peut être la seule source d’information, mais il est utile, si j’ose dire (même si parfois un peu mégalo j’en conviens.).



Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON







Palmarès