• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV Mobile

Accueil du site > Actualités > Economie > L’Initiative Monnaie Pleine au Parlement Suisse

L’Initiative Monnaie Pleine au Parlement Suisse

Pour une monnaie à l’abri des crises : Initiative Monnaie pleine "Le secteur financier sera de nouveau au service de l'homme et non pas l'inverse" Intervention de Ada Marra au Parlement Suisse

Tags : Economie Finances Monnaie Banques Dette Finance




Réagissez à l'article

10 réactions à cet article    


  • 5 votes
    Zolko Zolko 3 janvier 2018 21:38

    Elle parle clairement et explique en quelques minutes l’essentiel de la problématique, bravo.


    • 2 votes
      Zolko Zolko 4 janvier 2018 12:03

      @pegase : ben ouais, c’est ce qu’elle explique. Sauf que :

       

      "la vraie monnaie centrale, qui n’a pas du tout le même statut juridique que la monnaie scripturale"

       

      si, justement, et c’est bien là le problème, les deux ont exactement le même statut juridique. Ils n’ont pas la même origine, pas la même nature, mais ont exactement la même valeur et légalité. C’est justement ça que cette initiative veut terminer.


    • vote
      Zolko Zolko 4 janvier 2018 21:54

      @pegase : 90% de la masse monétaire est scripturale, 10% est fiduciaire, et 2% est en espèces (environ). Donc 80% de la monnaie fiduciaire est électronique, comme la monnaie scripturale : quand vous avez 1000€ sur votre compte en banque, il est absolument impossible, à vous et à n’importe qui, de savoir si et quelle partie de votre argent est fiduciaire et scriptural : les 2 sont absolument inséparables.

       

      Mais je veux bien que vous prouviez le contraire : "la monnaie réelle (empruntée à la banque centrale)" on la reconnaît comment ?


    • 1 vote
      Zolko Zolko 5 janvier 2018 00:09

      @pegase : "ce sont les devises papiers et monnaies"

       

      non, ce n’est pas assez : ceux-ci ne représentent que 2% de la masse monétaire, alors que la monnaie fiduciaire (de la banque centrale) représente 10%. La plus grosse partie de la monnaie de banque centrale est électronique. Comment allez-vous différencier la monnaie électronique scripturale de la monnaie électronique fiduciaire ?


    • 2 votes
      Clocel Clocel 4 janvier 2018 08:40

      Les "caves" se rebiffent !

      Le banksterisme à papa, déjà bien prédateurs, bien immoral, bien dégueulasse, qui doit l’essentiel de sa prospérité au pillage du Sud, aux détournements d’une large part des avoirs douteux du Nord et qui prétend, aujourd’hui que le business lui échappe, faire le ménage dans les écuries d’Augias !?

      A vomir...


      • 1 vote
        Vraidrapo 4 janvier 2018 09:00

        Après la crise de 2008, où l’État a dû secourir les Banques dont NATIXIS, on avait entendu émettre les hypothèses successivement abandonnées :
        - nationalisation des banques faillies,
        - séparation des activités de Crédit et d’Investissement
        aujourd’hui, tout cela est bien digéré et les conseillers bancaires ont retrouvé de leur superbe. Les Cycles de formation leur procurent probablement l’argumentaire cynique et la distance qu’ils affichent devant une clientèle qui aspire à plus de prudence sinon de moralité. J’en ai entendu même un déclarer que les contribuables n’avaient pas été sollicités en 2009...
        Ce n’est pas en ayant porté à la Présidence la marionnette de Roteuchild que la situation va évoluer dans un sens démocratique. Au fait, quelqu’un a-t-il vu Conh-Bendix (alias Dany le Rouge :-> ) le Mage de France-Intox...


        • 3 votes
          zygzornifle zygzornifle 4 janvier 2018 15:28
          Monnaie Pleine au Parlement Suisse et compte en banque vidé par Macron et sa bande en France

          • vote
            Georges VALGEORGES 4 janvier 2018 18:26

            C’est sûr que si les Suisses décident de passer en monnaie pleine, ça va sécuriser un peu le système.

            Mais « on » fait bien attention à ne pas s’attaquer au fond du problème.


            Les Suisses (comme les autres marchandises humaines) continueront à être obligés de vendre leurs bras pour obtenir de la monnaie qui leur donnera le droit de survivre. Jusqu’au jour où « on » n’aura plus besoin de leur bras... C’est charmant...


            Le problème n’est pas où et comment on entrepose la monnaie.


            Le problème c’est l’existence même de la monnaie.


            • vote
              Toyet 5 janvier 2018 10:28

              J’aime assez la socialiste c’est bien, mais bon voter pour serait déplaire à nos amis banquiers.Pensez vous vraiment que les banksters vont accepter cette initiative. Je n’ose pas m’engager dans la campagne de peur de me voir couper mes crédits.


              • vote
                Alainet 7 janvier 2018 23:44

                **le pour :
                http://www.initiative-monnaie-pleine.ch/info-en-3-minutes/
                http://la-chronique-agora.com/financiarisation-vole-travailleurs/#comment-108884
                ( le site de leurs partisans )... http://www.initiative-monnaie-pleine.ch/
                *le contre :
                http://www.bilan.ch/economie/linitiative-monnaie-pleine-promet-un-nouveau-monde
                ....mais même si le crédit sera + cher... il y a des risques de dérapages bancaires évités pour l’avenir...



Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON


Publicité





Palmarès