• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV Mobile

Accueil du site > Actualités > Economie > La Chine confrontée à une crise financière sans précédent

La Chine confrontée à une crise financière sans précédent

Des inquiétudes se sont installées le 23 Juin 2013 au sujet des banques chinoises, notamment lorsque dans plusieurs grandes villes chinoises, notamment Pékin et Shanghai, les clients de l'ICBC, la première banque chinoise, ne pouvaient plus retirer d'argent dans les distributeurs automatiques.

 


 

Motif invoqué : une mise à jour du système informatique. Vu le contexte, la blogosphère chinoise s’interrogeait sur les véritables raisons de ce blocage très atypique et non anticipé.

Il semble que pour le moment, le pire ait été évité sur le marché interbancaire.

Selon des rumeurs convergentes mais non confirmées par la banque centrale, celle-ci aurait pris des mesures ciblées pour procurer discrètement des liquidités à certaines institutions.

Le but : éviter un scénario catastrophe - un défaut créant un phénomène de panique. Les taux se sont donc détendus très nettement depuis les sommets atteints jeudi 20 juin.

Pékin n’a cependant pas l’intention de relâcher plus nettement la pression sur ses banques pour l’instant.

Le pouvoir s’est chargé de faire passer ce message, via un éditorial de l’agence de presse officielle ce week-end selon lequel « ce n’est pas qu’il n’y a pas d’argent, mais que l’argent n’est pas au bon endroit ».

Les liquidités dans le système bancaire sont à un « niveau approprié », a même enfoncé le clou la Banque centrale.

« Le gouvernement central a raison », commente dans un rapport Hong Hao, responsable de la recherche économique chez Bank of Communications à Hong Kong, « car le système financier est effectivement déséquilibré ».

En ce sens, poursuit-il, la chute de la Bourse de Shanghai « est une correction nécessaire après une période d’excès d’optimisme ».

Cette idée que les autorités chinoises sont en train de chercher à crever l’abcès d’un système financier drogué au crédit à court terme tourne au consensus.

« C’est en fait une façon d’organiser un stress test pour les banques », résume Dariusz Kowalczyk, économiste chez CA-CIB.
« Nous sommes dans une situation extraordinairement dangereuse », poursuit Ken Peng, chez BNP Paribas, qui s’inquiète d’un scénario où les banques cesseraient de se prêter entre elles.

Pour lui, il ne fait aucun doute que « l’économie réelle est devenue de plus en plus dépendante du crédit à court terme » et que « la diminution de celui-ci se répercutera immanquablement sur les niveaux de production ».

En outre, il est convaincu que compte tenu de la situation financière réelle de la Chine, « l’accès aux liquidités ne retrouvera pas rapidement ses niveaux d’avant juin ».

 

Sources : NTDTV / Les Echos / Le Journal du Siècle

Tags : Economie Chine Finances Crise financière Finance




Réagissez à l'article

7 réactions à cet article    


  • 1 vote
    Rick Rick 25 juin 2013 20:34

    C’est beau le communisme !!!


    • 13 votes
      Daniel D. Daniel D. 25 juin 2013 21:51

      Faudrait se réveiller, la Chine n’est plus communiste et son système financier n’est rien d’autre qu’un copié collé du modèle mondial libéral. Ce n’est plus qu’une carcasse vide.

      La contrepartie pour devenir l’usine du monde as été la connexion totale de son système bancaire au système bancaire mondial ainsi que la mise en place de l’argent dette. Maintenant elle vas commencer a réaliser son erreur.

      Quand le libéralisme et les privatisation ont atteint la Chine, elle as cessé d’être communiste et le ver est entré dans le fruit. Maintenant il est nécessaire de faire pression sur elle pour changer ses positions sur quelques dossiers sensibles, et donc logiquement sa finance est attaquée.


    • vote
      Rick Rick 26 juin 2013 02:05

      Merci, Captain Obvious !!!


    • vote
      bergerlotois 25 juin 2013 21:20

      La déferlante se lance...


      • 7 votes
        Nora Inu Nora Inu 25 juin 2013 22:48

        Merci pour cet article .

         

        Hallucinant de constater que le capitalisme de m... à la chinoise est du même niveau que le capitalisme de m... à la wall street !

         

        Non , je rigole ...

        Un même système ne peut que produire les mêmes effets .


        • 5 votes
          Voter Après la Monnaie Voter Après la Monnaie 26 juin 2013 01:50

          Question à l’auteur de cette vidéo : tout est à l’origine en chinois, est-ce qu’il est sûr et certain que ce n’est pas de l’intox ?
          Car en tapant les mots clés dans google, on tombe sur des liens qui ont été effacés et d’autres qui datent de 2 ans... ? (dois-je devenir moi aussi conspirationniste ?? ;) )


          • 3 votes
            BlackMatter 26 juin 2013 17:40

            Bien sûr que si que c’est de l’intox de la part des opposants au gouvernement chinoix.
            En cas de problème de liquidité, la Chine n’a aucun problème pour faire tourner la planche à billet, pourquoi croyez vous que le yuan est aussi bas ?
            Et les réserves de change de la Chine étaient de 3400 milliards de dollars en avril.
            Un record...
            La dette publique de la Chine est de 15% du PIB et la dette extérieur à peine 10% autrement dit pas grand chose. Alors avant que la Chine dépose le bilan, il va se passer du temps.
            Le seule risque serait l’effondrement des économies des US et de l’Europe. C’est vrai qu’on est pas à l’abri.



Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON







Palmarès