• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV Mobile

Accueil du site > Actualités > Economie > La France est-elle si endettée que cela ?

La France est-elle si endettée que cela ?

Frédéric #Taddeï reçoit Cédric Durand, économiste, Charles Gave, financier et entrepreneur, Nathalie Janson, professeur d’économie et de finance ainsi que Nicolas Sersiron, ex-président du CADTM.

Jean-Baptiste Colbert a proposé de protéger les manufactures de l'extérieur et de les aider de l'intérieur par les transports.

Alexander Hamilton a permis, selon Colbert, à l'état-nation de s'approprier la monnaie pour ne pas s'endetter afin de créer une économie de travail, qui peut certes créer du chômage, mais permettre les transitions industrielles et énergétiques, afin de favoriser la créativité. En effet, les chômeurs qui ont constaté le fonctionnement de la société se dirigent vers les nouvelles activités, dont certaines nécessitent toujours une intelligence manuelle comme les drones et robots.

De Gaulle a favorisé la recherche publique fondamentale pour qu'elle trouve, afin de favoriser l'économie de travail. Ainsi, il y a eu la diffusion de la pédagogie Freinet dans les écoles, la création de l'informatique française publique à la fois en matériel et en service, du nucléaire français public de l'uranium, du TGV qui est la fusion publique d'entreprises privées en faillite, la participation à la fusion thermonucléaire contrôlée avec le laser mégajoule public qui a ensuite servi à tester les bombes nucléaires, de l'aérotrain public qui a été abandonné par Giscard d'Estaing, d'armes hypersoniques publiques qui ont aussi été abandonnées ensuite, de missiles qui sont devenus Ariane, etc.

L'éducation peut être payée par la monnaie publique puisque les enfants seront de futurs producteurs. On peut aussi payer avec la monnaie publique la création d'infrastructures puisque des industries s'installeront, des industries qui ont trouvé des inventions et brevets primordiaux pour l'avenir, l'agriculture quand il s'agit de nourrir la population par l'économie de travail.

L'intérêt d'avoir de l'informatique publique est de partager les sources du logiciel nationalement voire mondialement afin de rendre sûrs les logiciels parce que vérifiés, afin d'empêcher la création d'éditeurs inutiles et redondants qui coûtent énormément aux collectivités, non seulement pour la répétition des transactions allant jusqu'au prix de création parce que livré immédiatement, ou à un prix faible cachant un futur renflouement parce que le prix faible permettait d'obtenir le contrat en cachant les mauvais côtés du logiciel parce que la collectivité ne dispose plus d'informaticien, parce que logiciel stratégique diffusé publiquement a enrichi beaucoup d'éditeurs privés, que ces éditeurs étaient censés partager le logiciel public comme il se fait aux États-Unis.

Actuellement, la réflexion est de créer des emplois sans réfléchir à ce qui est utile. L'important est d'abord de créer des emplois de services permettant à la finance d'occuper les salariés afin d'utiliser les infrastructures non maintenues pour vendre des produits industriels et agricoles français chers parce que non protégés de l'extérieur, notamment de l'Allemagne et de la Chine.

Pourtant l'Allemagne et la Chine vendent des machines-outils que la France produisait avant grâce aux plans de planifications colbertistes et hamiltoniens de Mendès France puis De Gaulle. Des machines-outils allemandes sont présentes en France grâce au nucléaire anciennement. Seulement Bolloré veut vendre des éoliennes et panneaux photovoltaïques parce que 320 milliards d'euros ont été créés pour ça. Ainsi Bolloré a foiré l'EPR de Flamanville.

Concernant les malthusiens, la Terre s'est tournée vers le Nord et a changé de trajectoire. Ainsi il fait certes chaud au nord, mais nettement plus froid au sud.

Rappels :
https://www.youtube.com/watch?v=iK3G8wqqp_k
https://www.youtube.com/watch?v=4DtvJUMBvo0&list=PLSE15CpyCqqoYCywI2U1XPtGZfRm9p69P

Tags : Economie Société Développement Durable Ecologie Entreprises Prospective et futur Logiciels libres Précarité Climat Banques Dette Polémique Finance Industrie




Réagissez à l'article

4 réactions à cet article    



    • 2 votes
      Jean Keim Jean Keim 24 janvier 18:15

      Je n’ai pas tout écouté mais donc sans condition, sans réflexion on rembourse ?

      J’ai retenu :

      La France est un des rares pays où la dette augmente sans cesse, mais pas de panique c’est normal.

      La façon dont l’argent prêté est créé ex nihilo tout le monde s’en tamponne... heu non ! ça c’est de moi.

      La Finance – organisation privée à but lucratif – est super sympa, elle aime la France et la pousse à emprunter encore plus, ben c’est normal, elle devient ainsi propriétaire de ses richesses.

      La dette profite à qq. uns qui mettent leurs sous dans des paradis fiscaux afin de ne pas payer d’impôts, impôts qui en contrepartie, pour rembourser la dette, seront réglés par ceux qui sont imposables car leur pognon est accessible.

      Je vais finir par croire que certains nous en veulent au point de désirer nous voir disparaître, mais à qui on fait peur ainsi ? Et ça a commencé bien avant les GJ.


      • vote
        microf 25 janvier 16:00

        @Jean Keim

        " La France est un des rares pays où la dette augmente sans cesse, mais pas de panique c’est normal"

        La question serait de savoir combien de temps la France va vivre au dessus de ses moyens en levant les fonds. Cette question a été posée et répondue par un africain dans ce lien 

        Gilets Jaunes point de vue d’Afrique par Tatsinda Bertrandhttps://youtu.be/O7E8oJ_BUJ0

        " Pour s´en sortir est ce qu´il doit monter au créneau ( Macron ) ? mais l´heure n´est pas á monter au créneaux, c´est á dire il faut refaire l´architecture, c´est á dire qu´il faut dire aux chomeurs francais qu´on ne te donne plus le RSA on ne peut pas vivre au dessus de ses moyens Bachir, vous ne pouvez pas rationner chez en allant emprunter chez le boutiquier, á un moment donné, le boutiquier vous explique que excusez moi. Ils sont ( France ) á 2000 milliards d´endettement et chaque jour, la France lève l´argent sur les marchés, mais la France vivra comme ca jusqu´á quand ? Je vous donne un dernier chiffre l´industrie   d´un pays comme l´indonésie est largement plus performante aujourd´hui que l´industrie francaise, je parle de l´indonésie, et alors qu´est ce que Macron a comme solution ? eh bien, qu´il dise tout simplement aux francais qu´á partir d´aujourd´hui, vous allez souffrir comme nos frère africains, il n´ya plus de choix pour vous, c´est dur, la situation est assez compliquée déjá vous savez que Fillon avait dit au temps de Jacques Chirac que les caisses sont vides, Sarközi l´a rappelé en lui disant qu´un Premier Ministre ne le dit pas, mais M. Fillon avait eu le courage de dire que je suis á la tête d´un pays, dont les caisses sont pratiquement vides, on ne gère pas une ÉCONOMIE en gérant L´EDETTEMENT    ( comme en France ) "



      • 2 votes
        alibaba007 alibaba007 27 janvier 04:05

        @Jean Keim

        Les politiciens qui ont mis en place cette loi (qui prive l’état de sa souveraineté au profit des banques privées) ont très clairement commis une Haute Trahison envers le peuple.

        La dette qui en découle est inique et odieuse ... et donc nulle et non avenue.

        Elle doit être tout simplement annulée. Les banques privées doivent être mises sous tutelle de l’état et nationalisées, leurs dirigeants jugés et condamnés ainsi que les politiciens ayant trahis la nation et son peuple, comme ça été le cas en Islande après 2008 et "l’éclatement de la bulle des subprimes et de ses produits dérivés".

        Comme pratiquement toutes les banques (Hormis les banques Islandaises) ont été traitées "too-big-to-fail" et ont été sauvées par les états (avec l’argent des citoyens), les dirigeants des établissements bancaires se sont permis le culot de juger les états comme si ils ne géraient pas correctement leur budget attribuant ainsi cette dette inique aux citoyens de chaque pays.

        La bulle des subprimes, du crédit (et autres produits pourris style CDS) n’est pas résolue du tout et va resurgir prochainement entraînant l’économie mondiale dans une récession sans précédant.

        En cela le RIC redonnera le pouvoir aux citoyens et doit être imposé aux politiciens sans contrepartie.  

        La constitution doit être revue totalement par et pour les citoyens et servie pour contrôler les personnes mandatées pour effectuer des tâches précises nécessaire au bon fonctionnement de chaque pays démocratique.
         
        On voit bien que les politiciens et serviteurs du pouvoir en place ne vont pas permettre l’établissement de ce moyen de contrôle sur leurs magouilles économiques dont ils tirent un pouvoir illégitime, qu’ils sont prêts à tout pour maintenir leur puissance quitte à massacrer les citoyens qui se montreraient hostiles à leur corruption.  Les images que l’on peut voir sur internet (et non pas sur les merdias mainstream, possédés par les plus riches) sont évidentes sur ce qu’il se passe réellement aujourd’hui.

        Les ordres de casser n’importe quel manifestant appliqués par "les services du maintien de la paix", vient de passer à une dimension politique de casser les leaders ou représentants des Gilets Jaunes... poussant ce mouvement populaire à adopter une nouvelle stratégie. 

        J’ai peur qu’on se dirige (ou que l’on pousse le peuple) à la guerre civile. 

        Gilets Jaunes, Citoyens de France et d’autres pays qui subissent le même joug, Je vous soutiens dans ce combat qui vous oppose aux profiteurs de ce système, très largement profitable aux plus riches et à leurs larbins. 

        Je vous rappelle que c’est avec un concert de casseroles, bruyant certes mais sans violences, que les Islandais ont pu imposer à leurs "ministres ou représentants" un remaniement de leur gouvernement

        Le monde entier a les yeux rivés sur vous. Dans plusieurs pays (plus de 20 ont adoptés ce mode de revendication), votre symbole de protestation spontané et votre volonté d’affirmer vos doléances, montrent que la limite de la passivité est atteinte. Les politiciens ont besoin du peuple pour s’engraisser, le peuple pour survivre n’a pas besoin de ces parasites, qui se gavent sans compassion à leur détriment.



Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON







Palmarès