• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV Mobile

Accueil du site > Actualités > Economie > La scandaleuse arnaque de la création monétaire captée par les banques privées (...)

La scandaleuse arnaque de la création monétaire captée par les banques privées dénoncée par Etienne Chouard

Etienne Chouard évoque ici entre autre l’article 104 du traité de Maastricht devenu article 123 du traité de Lisbonne, qui disposent que les Etats n’ont pas le droit d’emprunter à leur banque centrale. Ce qui amène au plus au niveau du droit l’impossibilité pour les Etats de créer leur monnaie, et les oblige à emprunter aux banques privées moyennant de forts taux d’intérêts, ce qui nous ruine ... et fait qu’en France aujourd’hui l’Etat est contraint de dépenser plus de 40 milliards d’euros chaque année rien que pour rembourser les intérêts de la dette, elle même engendrée par ce système.
A l’heure où l’on nous parle des retraites que l’on ne pourrait selon eux plus payer ou de réductions des dépenses publiques inéluctables... A voir absolument.

Henry Ford disait le siècle dernier à ce sujet : "c’est une assez bonne chose que la plupart des gens de cette nation ne comprennent pas notre système bancaire et monétaire, car si c’était le cas, je pense qu’il y aurait une révolution avant demain matin".

Tags : Europe Economie Constitution européenne Démocratie Institutions




Réagissez à l'article

7 réactions à cet article    


  • 17 votes
    Bender Bender 25 octobre 2010 17:55

    "C’est une bonne chose que le peuple ne comprenne rien à notre système bancaire et monétaire, car sinon demain matin ce serait la révolution"

    Henry Ford, fondateur du constructeur automobile Ford.

    Les gens doivent se réveiller et réaliser que cette dette a été planifiée et voulue par leurs dirigeants qui sont complètement soumis aux intêrets des banques et de la grande finance !


    • 4 votes
      Maldoror Maldoror 25 octobre 2010 20:15

      Bloc-note d’Alain Soral, "petite généalogie des banques" :
      http://www.egaliteetreconciliation.fr/Bloc-notes-No50-4484.html


      • 5 votes
        Maldoror Maldoror 25 octobre 2010 20:28

        Et Etienne Chouard sur France info qui dénonce l’arnaque du traité "simplifié" :
        http://horreureuropeenne.blogspot.com/2010/10/etienne-chouard-denonce-larnaque-du.html


      • vote
        citoyendunet 26 octobre 2010 05:07

        La même vidéo un peu plus complète(suite) ici : http://www.dailymotion.com/video/x5swz0_maastricht-article-104_news/


        • 1 vote
          poetiste 26 octobre 2010 11:49

          Marianne s’est couchée devant une dictature, dans les années trente. Aujourd’hui, elle se couche devant une autre dictature, celle de la mondialisation, de l’Europe, à vrai dire,devant la dictature du fric, devant le veau d’or. On est toujours mal à l’aise sous l’occupation, privés de liberté.
          A.C


          • 1 vote
            eyes wide open eyes wide open 26 octobre 2010 12:23

            pour aller plus loin sur la création monétaire alias le cœur du problème et le bras armé de l’élite financière

            www.eyeswideopen.over-blog.com


            • vote
              Easyreynders 27 octobre 2010 00:08

              Le problème est que la création de monnaie sans création de valeur réelle crée de l’inflation et cela a été suffisamment démontré avec la stagflation à la fin des années 60, début 70.

              Il y a 3 façons pour un état de financer les dépenses publiques :
              -Imposition, mais celle-ci mine l’économie, empêche l’entreprise de se développer et celle-ci est nécessaire.
              -La dette, mais on voit le résultat actuellement et on ne peut pas s’y soustraire sans provoquer la faillite de l’état, bref, on connaîtrait la situation de l’Argentine il y a 10 ans ou de la Russie il y a 20 ans.
              -la création de monnaie, qui est inflationniste, ce qui signifie que l’épargne est impossible, qu’il faille une croissance supérieure à l’inflation, ce qui est impossible de garder éternellement, on l’a vu avec la stagflation.
              Cette méthode est une forme d’impôt indirect, vue que la valeur de vos économies diminue au profit du budget de l’état.

              Seule une meilleure gestion des dépenses publiques peut améliorer la situation. Lorsqu’on est smicard, on ne peut pas se permettre de vivre longtemps comme un milliardaire.



Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON

Auteur de l'article

citoyendunet


Voir ses articles


Publicité





Palmarès