• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV Mobile

Accueil du site > Actualités > Economie > Le marché de l’électricité

Le marché de l’électricité

0:00 - Intro et problématique

2:53 - Petit secret juste pour vous

4:31 - Le parc et la production électrique en France

10:23 - Organisation physique du système

11:31 - Qui possède les centrales ?

13:30 - Des fournisseurs en concurrence

19:16 - Pourquoi la concurrence ? La notion de "monopole naturel"

22:36 - On décompose les factures d'électricité

31:28 - Factures plus élevées à venir ?

38:53 - Des coupures cet hiver ?

39:38 - Le marché de gros

45:05 - ARENH

47:04 - Le marché de gros : récap

48:37 - Estimation du coût d'approvisionnement des fournisseurs

49:37 - Marché SPOT et contraintes physiques

51:29 - Réserver de l'électricité à l'avance

57:14 - Marché SPOT et interconnexions

1:00:39 - Quand RTE prend la place du marché

Tags : Economie Energie Nucléaire Prospective et futur




Réagissez à l'article

3 réactions à cet article    


  • 10 votes
    Ellen Ripley Ellen Ripley 28 septembre 18:12
    Il y ’a actuellement une attaque à grande échelle contre les gazoducs Nord Stream I et II reliant la Russie et l’Allemagne. Certaines personnes mal intentionnées sont déterminées à plonger l’Europe dans le chaos le plus total. 


    Si vous avez un doute sur QUI veut semer le chaos, la réponse est ici : 

    ABC News sur Twitter : "Pres. Biden : "If Russia invades...then there will be no longer a Nord Stream 2. We will bring an end to it." Reporter : "But how will you do that, exactly, since...the project is in Germany’s control ?" Biden : "I promise you, we will be able to do that." https://t.co/uruQ4F4zM9 https://t.co/4ksDaaU0YC" / Twitter


    Traduction : 

    Président Biden : » Si la Russie envahit… alors il n’y aura plus de Nord Stream 2. Nous y mettrons fin. »

    Journaliste : « Mais comment allez-vous faire, exactement, puisque… le projet est sous le contrôle de l’Allemagne ? »

    Biden : « Je vous promets que nous serons en mesure de le faire. »

    Le but est à l’évidence de détruire ce qu’il reste de l’économie européenne pour Great Reset et les principaux bénéficiaires de cette destruction sont les turbo-milliardaires réchauffistes de Davos. 

    En Allemagne, les tensions politiques progressent vite, ici une grande manif qui demande la fin des sanctions en Russie : 

    RadioGenova sur Twitter : "Thousands of people in Plauen in Germany against Olaf Scholz’s policy and the explosion of energy and gas prices. They demand an end to sanctions on Russia and the reopening of the Nord Stream 2 gas pipeline. Demonstrations also in other German cities but EU media censors them. https://t.co/jw1RSvcUq1" / Twitter


    Bravo au peuple allemand. Sinon, je pense que le sabotage va s’intensifier en Europe. Centrales nucléaires, centrales , gazoducs... C’est l’ensemble du système énergétique est menacé sur notre continent.

    Washington va pouvoir recruter des terroristes parmi les idiots utiles de l’écolo-gauchisme radical. Ils ont passé les 15 dernières années à laver le cerveau de millions de gens sur le sujet. Et ça marche ! 


    • 2 votes
      wendigo wendigo 29 septembre 19:58

       L’objectif est simple, il faut que les européens vide leur épargne, pour cela on créait artificiellement des pénuries, des crises énergétiques on fait exploser les prix et on vous colle au chomage !
      Promis dans 2 ans vous serez pauvre, vous n’aurez plus rien, plus de propriété privée, mais vous serez et c’est klaus qui vous le promet, vous serez heureux, alors ne négligez pas votre bonheur futur.
      De toute façon vous n’aurez pas le choix, et si vous pensez que la révolte vous sauvera, c’est exactement ce que nous recherchons.


      • 1 vote
        Et Hop ! 1er octobre 19:10

        Une heure de boniment pour noyer les deux buts de la création en France d’un prétendu "marché de l’électricité" :

        1°) Permettre à des entreprises, qui n’apportent aucun service et ne produisent rien, de soustraire des milliards de dollars aux usagers d’EdF.

        2°) Priver les Français du bénéfice des investissements qu’ils ont faits avec EdF pour produire une électricité abondante à un prix qui est très inférieur à celui des autres pays (ce qu’on appelle le "prix du marché").



Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON


Publicité





Palmarès