• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV Mobile

Accueil du site > Actualités > Economie > Prix de l’électricité : pourquoi notre facture explose ?

Prix de l’électricité : pourquoi notre facture explose ?

"On a créé, pour coller à des dogmes économiques absurdes, une concurrence artificielle. EDF est ainsi contrainte, par la réglementation en vigueur, de vendre une partie de son électricité à ses concurrents, à un prix avantageux, afin que ses concurrents vous la revende à vous consommateurs... plus chère, cela va sans dire..."

Tags : Energie EDF Prospective et futur Corruption Union européenne




Réagissez à l'article

6 réactions à cet article    


  • 4 votes
    sls0 sls0 1er octobre 10:29

    Dès qu’on greffe des parasites à un chose qui marche ça fait du dégât.

    Je n’ai toujours pas trouvé un avantage à l’ouverture du capital d’EDF, on y a rajouté des parasites et leurs dividendes.

    L’ouverture de marché ça n’a pas rajouté des producteurs efficaces mais des parasites et leurs dividendes.

    Avant la privatisation le patron d’un agent EDF c’était la personne qui basculait un interrupteur en France, son boulot fournir un kWh de qualité coutant le moins cher possible, la religion l’esprit service public.

    Après la privatisation le mot d’ordre des managers était faire un max de bénéfices.

    On se rappelle la tempête de 99, il n’y avait pas que la distribution et le transport sur le terrain, de tout l’EDF sont venus les renforts, l’esprit service public.

    Il y aura pas fallu beaucoup de temps pour que le libéralisme transforme un des producteurs les plus envié au monde en un producteur n’ayant plus les moyens de continuer à être au top.

    On se rappel l’affaire ERON, c’est la pénurie qui fait les bénéfices, ils ont arrêté des moyens de production ce qui me fait penser à Fesseneim et ne pas donner les moyens pour maintenir les capacités de production. Ca date l’affaire ERON la plupart ont oublié, pas les californiens qui paient et payeront encore longtemps l’affaire ERON.

    Je me rappelle aussi au moment de la privatisation les médias ont attaqué les avantages des agents EDF pour les rendre moins audibles et ça permettait de dire qu’ils défendaient leurs acquis. 20 ans plus tard ceux qui se sont désolidarisé de la lutte contre la privatisation et ont critiqué les acquis paient 50% plus cher et les agents ont gardé leurs acquis. Peut être qu’à l’époque ce n’était pas la défense des acquis qui étaient en jeu mais le service public. Déjà à l’époque il fallait se méfier de ce que disaient les médias.


    • 1 vote
      vesjem vesjem 2 octobre 09:44

      @sls0
      tout à fait d’accord
      De plus cette arnaque de l’augmentation importante des prix chez le distributeur institutionnel, dissimule (à peine) son but qui est d’essayer de chasser les abonnés vers les autres distributeurs
      Les mafieux précédents n’avaient pas osé le faire ; ceux-ci osent tout : réformes des retraites, du chômage, du covid, des vaccins, de la sécu, des écoles...une accélération vers l’abîme avant un grand reset ? ils ont tous pouvoirs que des moutons leur ont donné ; pourquoi s’en priver !
      Moutons très nombreux qui continuent à s’intoxiquer aux merdias


    • 3 votes
      MAZIG 1er octobre 11:24

      L’électricité en France est produite à 90% par l’industrie nucléaire qui n’est pas soumise aux mafias boursières mondiales , comme le sont le pétrole ou le gaz. Cependant , les prix de l’électricité ne cessent de flamber pour une raison très simple : EDF fait constamment des pseudo investissements en achetant des canards boiteux , comme ce fut le cas en Angleterre ou on a acheté des centrales totalement délabrées , ainsi que le rachat de Général Electric au triple du prix auquel les américains l’avaient acquise grâce à Me Macron. Résultat , c’est nous qui allons casquer pour remédier à la stratégie déplorable d’EDF et de ses dirigeants avec la complicité de nos politicards.


      • 4 votes
        mike 2 octobre 08:00

        Les Français sont comme les moutons de Panurge, ils vont à l’abattoir sans broncher, ils devraient lever la tête de leur smartphone plus souvent, leur pays est en train de disparaitre.


        • vote
          microf 2 octobre 15:45

          @mike

          C´est vrai que la France est dans une phase très difficile, mais un pays ne finit jamais comme on dit, ce ne sont que les êtres humains qui finissent.

          C´était á prévoir ce qui arrive aujourd´hui á la France.
          La France nous mène la vie difficile dans son pré-carré africain, pour ne pas parler ailleurs.
          Toutefois le mal qu´on fait sur la terre, se retourne un jour sur soi, c´est ce que la France vit en ce moment.

          Il faudra lire le Discours que Sékou Touré a fait á Conakry á De Gaule le 25 A0ût 1958.
          Ce jour du 25 Août 1958 pendant la période coloniale, De Gaule vient en Afrique pour demander aux africains de signer l´Accord de néo-colonisation qu´il a concocté en France, á savoir, que les africains laissent leur Souverainété á la France. Partout oú De Gaule passe en Afrique, les africains sous une ménace voilée disent OUI.
          De Gaule arrirve ce jour du 25 Août á Conakry oú il sera très bien accueillit, il le reconnaitra d´ailleurs.
          Dans son Discours d´accueil, un jeune et téméraire leader Syndicaliste Sékou Touré, lui dit NON que la Guinée ne saura vendre sa Souveraineté.
          Il propose á De Gaule, une Coopération Gagnant-Gagnant á savoir, la Guinée coopère avec la France pour se développer.
          Que cette sorte de coopération est bénéfique á long terme pour la France, pour la Guinée en particulier et pour l´ Afrique en général.
          Dans son Discours, il lui dit ceci " la vie des personnes va de 0 á 100 pour les plus vigoureux, mais la vie des Nations est éternelle "
          C´est pourquoi j´ai repris votre phrase pour écrire pour faire mon commentaire.

          Il avait raison car De Gaule est mort, Sékou touré est mort, mais et la France et la Guinée sont et seront toujours lá.

          De Gaule refusa cette Sage offre, il préféra l´exploitation de l´une des partie du monde la plus riche, uniquement au bénéfice de la France. 
          Aujourd´hui, les résultats sont lá.
          Malgré les décénnies d´exploitation des matières de cette partie du monde au bénéfice de la seule France, la France se trouve aujourd´hui dans une phase très difficile, pour ne pas parler de ces pays du pré-carré francais qui vivent presqu´un enfer, et, oú les ressortissants se comptent par millions en France.

          Alors mes chers francais, ce que vous connaissez aujourd´hui en France, nous le connaissons depuis des décénnies en Afrique.
          Chez vous c´est même mieux, chez nous en Afrique c´est pire, vous passez des semaines sans électricité, et á la fin du mois, vous recevez une facture très élévée que vous devez payer, j´espère et souhaite que vous n´arriverez pas á ce niveau.


        • vote
          yoananda2 2 octobre 19:28

          @microf

          La France nous mène la vie difficile dans son pré-carré africain, pour ne pas parler ailleurs.
          Toutefois le mal qu´on fait sur la terre, se retourne un jour sur soi, c´est ce que la France vit en ce moment.

          Ha ! ce serait donc pour ça que la France mène la vie dure aux africains, pour les punir du mal qu’ils ont fait sur terre ?

          Ouai, ça se tient comme théorie.

          Mais je te rassures, la France ne fait rien aux africains qu’elle n’ai déjà fait en pire aux français. Pouvez vous estimer heureux.

          Chez vous c´est même mieux, chez nous en Afrique c´est pire, vous passez des semaines sans électricité, et á la fin du mois, vous recevez une facture très élévée que vous devez payer, j´espère et souhaite que vous n´arriverez pas á ce niveau.

          T’inquiètes, on a des gens qui bossent pour s’occuper de l’électricité en France.



Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON


Publicité





Palmarès