• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV Mobile

Accueil du site > Actualités > Economie > Retour d’expérience d’une PME sur l’international

Retour d’expérience d’une PME sur l’international


En fonction des salons de l’optique l’implantation de Minima a été choisie il y a une quinzaine d’années. Après une veille, Mr Timon a identifié deux salons, l’un à Hong-Kong et l’autre à Tokyo. Le choix à donc été fait de s’y inscrire et aujourd’hui le stand Minima représente 50 M2 et c’est l’un des plus beaux stands du salon.
L’implantation de Minima en Asie s’est faite en nom propre. A chaque salon le management a visité 1 à 2 pays d’Asie. Chaque année, il augmente la visite des pays et l’an dernier il en a visité 11, ce qui permet de connaître progressivement les réseaux, les gens à cibler, de s’informer du marché et des personnes incontournables à rencontrer.
L’installation à l’étranger c’est réalisé par auto financement car Minima n’avait pas connaissance des aides. Après un départ, le retour sur investissement est arrivé quelques années après.
Les recrutements dans les pays asiatiques se sont fait en fonction du pays. En ce qui concerne le Japon, Minima a exposé ses produits et a attendu la visite d’un client, en l’occurrence Seiko. Au Cambodge, c’est complètement différent car une partie de la population parle le français et à l’occasion d’un salon, Minima a rencontré un distributeur. Celui-ci qui a commencé avec 15 à 20 paires de lunettes distribue aujourd’hui 1000 paires de lunettes suite à la communication réalisée par Minima.
En Asie, une large majorité de la population ne parle ni l’anglais ni le français c’est un constat effectué tant en Chine qu’ai Japon. Par conséquent, Minima a fait appel a des traducteurs pour conclure ses affaires. Il faut toujours surmonter ses handicaps et les idées reçues.
Minima a fait appel à la CCI de l’Essonne présidée par Gérard Huot. La cellule internationale de la CCI aide les entreprises sur le plan administratif et sur le renseignement. Elle fait venir des délégués de différentes chambres de commerce afin d’apporter une vision du pays.
Mr Timon encourage les PME à partir à l’international car s’il existe un marché en France, il existe un marché à l’international mais il faut être tenace.
Pour l’ensemble des PME françaises qui hésite à franchir le pas, Mr Timon apporte une vision très pragmatique et encourageante de l’international. La simplicité de ses propos font tomber les barrières et les craintes que peuvent ressentir d’autres dirigeants.
Bertrand TERREUX & Fanny Marcourt

Minima, entreprise d’optique, représentée par Mr Timon s’est installé en Asie où se trouve un marché important en terme de population et totalement mature. De plus, la plupart de ses concurrents, s’y trouvent. C’est pourquoi il était nécessaire de s’y implanter. L’Asie est pour Minima le deuxième plus gros marché à l’export.

Tags : Asie Innovation Chine Entreprises International Intelligence économique






Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON







Palmarès