• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV Mobile

Accueil du site > Actualités > Environnement > Envies d’Agir - Conférence de l’astrophysicien Aurélien Barrau

Envies d’Agir - Conférence de l’astrophysicien Aurélien Barrau

L’astrophysicien Aurélien Barrau s’est exprimé à l’UNIL jeudi 3 octobre 2019 sur la thématique de la sauvegarde de la planète. Il était invité par Jacques Dubochet, professeur honoraire et lauréat du Prix Nobel de chimie 2017, dans le cadre du cycle de conférences Envies d’agir.

Tags : Environnement Science et techno Climat




Réagissez à l'article

20 réactions à cet article    


  • 2 votes
    Ozi Ozi 29 octobre 19:19

    La conférence d’Aurélien Barrau sur les problématiques environnementales commence à partir de 8min 40..


    • vote
      mat-hac mat-hac 1er novembre 21:59

      La Belgique aura le projet MYRRHA


    • 2 votes
      Vraidrapo 30 octobre 04:15

      Impressionnant pour la qualité d’analyse, l’aisance de l’élocution...

      Vu le taux illettrisme croissant combien seraient capable de recevoir ces propos... ?

       (A écouter par épisodes)


      • vote
        mat-hac mat-hac 30 octobre 10:16

        Les deux prix Nobel de 2018 sont des trouveurs du laser utilisant la stabilité de l’univers. Je trouve que c’est pratique pour poser quelque chose.


      • vote
        mat-hac mat-hac 30 octobre 10:19

        @mat-hac
        Ça serai rigolo des lasers volants.


      • 1 vote
        pegase pegase 30 octobre 14:06

        @Vraidrapo
        -
        Mouais il parle du mercure contenu dans les glaces ? mais le mercure est un élément parfaitement naturel qui se trouve à l’état natif dans les roches ...

        Je me suis arrêté à son florilège sur Gretta .... Gretta ci, Gretta ça .....

        Il parle seulement du mondialisme dans cette vidéo ? 

        S’il était réellement écolo il arborerait un tee shirt marqué Frexit .....


      • vote
        pegase pegase 30 octobre 14:15

        Ah oui ... alors il prétend qu’en France on a voulu passer de 90 à 80 kmh c’était presque la révolution smiley

        Il dit ça aux suisses pour bien nous faire passer pour des cons, comme si les gilets jaunes c’était à cause des 80 kmh ???? smiley

        La mauvaise foi ...

        Aurélien, à quelle clique malfaisante appartients tu avec tes santiags cuir ?


      • 1 vote
        Ozi Ozi 30 octobre 14:43

        @Vraidrapo : Vu le taux illettrisme croissant combien seraient capable de recevoir ces propos

        C’est vrai que ça peut poser problème, et l’exemple est rapidement arrivé avec les deux gugusses derrières..


      • vote
        mat-hac mat-hac 30 octobre 18:25

        @Ozi
        Les gaulois avaient les chevaux, donc Roselyne Bachelot proposa les chevaux. Moi, j’ai proposé les chars à voile.


      • 1 vote
        mat-hac mat-hac 30 octobre 19:59

        Quand je commençais ma troisième, j’eus un 19 puis 3 20.


      • 3 votes
        pierrot19 31 octobre 10:46

        @Vraidrapo

        On peut convenir de l’aisance de l’élocution. Mais sur la qualité de l’analyse, on note quand même un certain manque de rigueur (ce qui paraît suspect de la part d’un scientifique). Notamment, quand on expose des faits chiffrés, en principe, pour faire sens on n’oublie pas de mettre en perspective les valeurs citées ou de préciser sur quelle base on a calculé les proportions présentées. On évite également de passer directement aux conclusions d’un raisonnement (discutable) en les étayant juste par un exemple simpliste.

        Je serais donc tenté de penser, au contraire de vous, que le taux important d’illettrisme et d’inculture tend à faciliter l’acceptation sans critique de ce genre de propos.

        Indépendamment du sujet qui peut être sérieux, cette forme de discours privilégie le sensationnalisme au détriment de la raison. En cela, AB rejoint Greta Thunberg qui exhorte à la panique (qu’on sait pourtant mauvaise conseillère). Il n’est donc pas surprenant qu’il défende la petite Suédoise puisqu’ils semble partager la même démarche et, écologie mise à part, peut-être la même finalité.

        Je crains que, sur le fond, cette prise de parole ne vole finalement pas bien haut. Pour faire avancer le sujet censément traité, j’ai entendu des propos beaucoup plus concrets et réalistes. Apparemment, si l’on ne remet pas en doute leur sincérité, ceux exprimés ici ont plusieurs métros de retard sur la question.


      • vote
        Vraidrapo 1er novembre 16:56

        @pierrot19
        1) Un medium télévisuel a eu le "courage" de reproduire les prévisions "apocalyptiques " de René Barjavel dans les années 75. Vu les bobines des auditeurs de la conférence, il ne semblait pas prêcher des convaincus... Quand on dérange des gens qui mènent leur petite vie pépère, il ne faut pas s’attendre à des acclamations.
        Toutes les prédictions de Barjavel se sont réalisées... celles du moins que j’ai entendues de la vidéo d’époque. On pourrait penser que Barrau n’a fait que plagier Barjavel en enrichissant son propos avec le recul.
        2) Avant de faire un costume à Mlle Tunberg, je préfère attendre encore un peu..
        3) Le Professeur Paillard (*) avait coutume de dire à une amie  : "les Hommes ne comprennent que quand il est trop tard"

        https://www.biusante.parisdescartes.fr/chn/docpdf/paillard_massion_clarac.pd f

        Il semble que vous et moi ne pouvons faire autrement de d’aller là où le Courant Principal nous mène même à corps défendant.
        Pour tout dire, vu le consumérisme généralisé auquel le Système a accroché toute la population, il est vain de lutter, tellement les gens sont heureux de foncer à l’unisson dans le brouillard. Il n’est que d’observer les français quand ils sont au volant.
        Le Système tout puissant n’est pas conçu pour remettre en question son principe de fonctionnement : Le Profit et ses corolaires.


      • 1 vote
        knail 3 novembre 13:07

        @pierrot19
        Merci ! Je souscris tout à fait à votre analyse. Les simplismes de Barreau alliés à sa faculté de communication en font une sorte de gourou... Ca me gène profondément, alors que je partage beaucoup de ses constats et de bons nombres de ses solutions aussi... Pour beaucoup appliquées dans ma propre existence. Mais s’y introduisent des demi-vérités, des méconnaissances, des biais idéologiques, des convictions personnelles toutes énoncées sur le même ton de vérité absolue... qui me le font fuir. Barreau apparaît comme un prêtre à succès, comme il en existe chez les évangélistes et autres charismatiques, une sorte de Savonarole contemporain. Je ne trouve pas cela suspect, comme vous dites, mais y perçois probablement un trait de personnalité. Pour convaincre comme il semble le faire, attirer les foules et la sympathie de beaucoup, il faut qu’il le soit lui même, convaincu. J’ai écouté cette vidéo proposée par acquis de conscience, mais j’y repère les mêmes défauts, et dangers... Manque une approche épistémologique sérieuse de ce phénomène .


      • vote
        thierry3468 30 octobre 17:13

        Parfois ,on a l’impression d’entendre du Luchini .Son éloge sur Greta est juste ridicule car il feint de ne pas voir tout ce qui cache dans l’ombre de cette adolescente .

        Une conférence passionnante mais qui me laisse sur ma faim .


        • 4 votes
          pegase pegase 30 octobre 17:33

          @thierry3468
          -
          Il fait dans le greenwashing avec des ONG suspectes (comme Gretta), pas un seul moment il n’a abordé le sujet brûlant du mondialisme responsable en grande partie de cette situation ...

          Rien sur les échanges fous entre l’UE et la Chine, rien sur les super portes conteneurs, rien sur le fret aérien, encore moins sur la suppression des taxes entre l’UE et le Vietnam, rien sur le CETA ... encore moins l’UE évidemment ...

          Rien sur les bio-carburants (huile végétale pure non transformée chimiquement) ...

          Rien sur le renouvelable qui est pourtant la clé absolue si nous voulons survivre ...


        • 1 vote
          Clocel Clocel 30 octobre 17:42

          Astrophysicien... Rien que le nom m’amuse...

          Me fait penser à Lepage, en plus "light", et sans le parapente...


          • 2 votes
            CoolDude 30 octobre 19:22

            Je sais que la conférence ne se polarise pas sur l’augmentation du CO2 Atmosphérique et ses conséquences (elle fait juste un bilan global)...

            Mais, pour la blague, je proposerais bien une solution à la Mac Rond :

            Comme on va supprimer l’"Observatoire de la pauvreté" dans cette belle France en marche (parce qu’il n’y a plus de SDF dans les rues) ainsi que les "Commité d’hygiène et de sécurité" dans les entreprise dès l’année prochaine... Je propose donc de supprimer dans la continuité de cette magnifique foulé vers le progrés tous les thermomètres, comme ça le problème du réchauffement climatique sera aussi réglé et tous les objectifs du projet atteints : Le printemps perpétuel dans les têtes !!!

            Je crois qu’en ce moment, il n’y a pas que la vie animal qui est en danger de mort à très court terme.


            • 2 votes
              thierry3468 31 octobre 10:31

              Notre Aurélien donne l’impression d’être résolument hors sol ....

              Il passe probablement trop de temps la tête dans les étoiles .


              • 2 votes
                Pierre Régnier 31 octobre 12:13

                A 1h 07 30, Aurélien Barrau pose cette question : "Quelle trace l’humanité laissera-t-elle à très long terme  ?". 

                Je trouve la question malheureuse parce que, aujourd’hui déjà, les décideurs de "ce que doit être l’humanité" ont commencé, très concrètement, à effacer son histoire.

                C’est ainsi que le précieux site Wikipedia a déjà commencé d’aligner sa conception de l’histoire à retenir sur la valeur que les individus aux pouvoirs - politiques et médiatiques - ont décidé d’accorder aux faits.


                • vote
                  Jean Keim Jean Keim 1er novembre 08:55

                  Quand le carburant augmente, Monsieur Barrau ne s’en rend pas compte, ce simple aveu en dit long sur notre société et plus précisément sur notre civilisation, ce monsieur ne serait rien sans les autres, il ne serait ni savant, ni même sur la scène, sans toute la communauté humaine qui œuvre pour l’organisation collective.

                  Alors les savants discours agrémentés d’un beau texte poétique c’est bien, mais la solidarité dans le CEP (collaboration, entraide, partage) est aussi urgent sinon plus que les considérations écologiques qui deviennent il est vrai de plus en plus prégnantes mais dictées par la peur et la recherche du confort.

                  Le profit ne doit plus être le moteur de nos activités, le profit ce n’est pas seulement gagner de l’argent, mais bien d’autres choses comme la recherche des honneurs, la quête du pouvoir, celui du petit chef, du directeur, de l’élu politique, du gourou, ...

                  Monsieur Barrau est un penseur, mais entrevoit-il seulement le rôle que tient la pensée dans l’état du monde ?



Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON

Auteur de l'article

Ozi

Ozi
Voir ses articles







Palmarès