• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV Mobile

Accueil du site > Actualités > Environnement > Glyphosate Cancérigène ? ... L’UE copie-colle l’avis de Monsanto

Glyphosate Cancérigène ? ... L’UE copie-colle l’avis de Monsanto

L’UE copie-colle directement 100 pages d’analyses de Monsanto, des pages qui minimisent les études qui montrent des liens tumeurs/glyphosate, 3 semaines avant un vote sur son autorisation pour 10 ans de plus. Ce manque d’indépendance est scandaleux et dépasse de loin le cas du glyphosate.

 

Ce que vous devez savoir sur l'EFSA - en 3 minutes

 

► Pour soutenir les vidéos d'Osons Causer : http://bit.ly/tipeeeosonscauser

► Les sources : http://osonscauser.com/glyphosate-can...

► Le site de l’excellent CEO : https://corporateeurope.org/

► S’abonner à notre chaîne Youtube : http://bit.ly/osonssabonner

 

Tags : Santé Lobby Polémique Monsanto Union européenne



Réagissez à l'article

13 réactions à cet article    


  • 10 votes
    Hieronymus Hieronymus 27 septembre 10:57

    c’est à peine étonnant
    les grands groupes ont acquis une telle puissance financière qu’un intensif lobbying auprès des organismes publics (qui ne le sont plus tellement du coup) fait partie de leurs activités premières, c’est ce que dénonçait déjà Philippe de Villiers
    info reprise par l’inénarrable JJ Bourdin :
    https://www.youtube.com/watch?v=87sksw-tfIk
    les pseudo-experts de l’EFSA devraient pour l’exemple être pendus haut et court aux premiers réverbères proches des batiments de la commission
    si on ne fait pas d’exemple, où s’arrêtera le lobbying ?
     smiley


    • 4 votes
      Maître Cube 27 septembre 16:05

      Le fait est que des compagnies fabriquent des produits qui sont mortels à terme (OGM, herbicides et pesticides), et que des organismes de régulation se permettent de les aider à les vendre ou à les propager dans les populations.

      Les plus bornés d’entre nous se rendent compte que c’est dangereux. Pensez-vous qu’eux ne le savent pas ? C’est cela le plus inquiétant. En bref, cela montre qu’ils ont un dessein caché que tout le monde peut voir. Et ce dessein n’est certainement pas de faire du fric.

      Je pense sérieusement qu’il faut mettre cela dans la tradition eugénique de l’institut ou de la fondation Rockefeller. Sait-on, par exemple que c’est cette fondation qui a lancé la « révolution verte » dans l’agriculture ? Elle a fait rejeter les méthodes de culture traditionnelles et fait adopter les herbicides, pesticides et engrais chimiques. Et quoique l’on puisse en penser, outre le fait que cela faisait perdre le savoir-faire ancestral, il s’agissait déjà d’eugénisme, d’empoisonner lentement les populations.

      De nos jours, la fondation Rockefeller a mis le grand braquet. Avec sa filiale l’OMS, Big pharma et Bill Gates, elle dispense partout des vaccins qui stérilisent ou handicapent les gens et de soi-disant médicaments qui les rendent malades ou les tuent.


      • 5 votes
        Croa Croa 27 septembre 20:28

        Mais tout est comme ça dans l’UE. Ce sont les industriels qui se contrôlent eux mêmes en tout (!) sauf quand c’est leur intérêt mais même dans ce cas l’organisme « indépendant » reste une émanation du milieu industriel (genre associatif, cas des donneurs de labels qualité.) La sécurité relève des pouvoir publics, donc de services publics, brefs tous les scientifiques faisant du contrôle et des rapports de contrôle devraient être fonctionnaires, mais ça l’UE n’en veut pas ! smiley

        Pour donner un exemple, les bagnoles : Pas étonnant qu’il y ait des scandales : Les mesures de pollutions sont effectués par les fabricants eux-même, PAS PAR LE SERVICE DES MINES !!! (Qui se contentent d’approuver le rapport.) On sait aujourd’hui que les industriels trichent, mais n’est ce pas naturel vu qu’on fait faire par eux-même ce qui n’est pas leur travail après tout  ?


        • 4 votes
          BA 28 septembre 07:47

          A propos des désastres climatiques :


          USA : les désastres climatiques coûteront 360 milliards de dollars par an, soit 55 % de la croissance annuelle des Etats-Unis, SANS COMPTER LES PERTES LIEES AU CLIMAT DANS LE SECTEUR AGRICOLE !


          Lisez cet article :


          Les pertes économiques causées par les phénomènes météorologiques aux Etats-Unis devraient atteindre au moins 360 milliards de dollars par an au cours des dix prochaines années, soit environ la moitié de la croissance annuelle du pays, prévient une étude mercredi.

          Alors que les ouragans, les inondations, les sécheresses ou les feux de forêt risquent de gagner en intensité et d’être plus fréquents en raison du changement climatique, des mesures sont nécessaires pour réduire la dépendance des Etats-Unis vis-à-vis des combustibles fossiles, émetteurs de gaz à effet de serre, affirme le rapport de l’organisation non gouvernementale Universal Ecological Fund.


          Selon l’étude, 80% de l’énergie produite et utilisée aux États-Unis provient de combustibles fossiles.

          "L’utilisation de combustibles fossiles a un coût conséquent que l’économie américaine ne peut pas supporter", a déclaré le coauteur de ce rapport et ancien président du Groupe d’experts intergouvernemental sur l’évolution du climat (GIEC), Robert Watson.

          Le rapport a examiné deux types de coûts : ceux induits par les phénomènes météorologiques extrêmes influencés par le changement climatique, et les coûts de santé liés à la pollution atmosphérique causée par l’énergie fossile.

          Ces coûts totalisent environ 240 milliards de dollars en 2017, sans compter les catastrophes qu’a connu le pays en août et en septembre avec les ouragans Harvey et Irma.

          "Ces pertes économiques et ces coûts de santé annuels moyens représentent environ 40% de la croissance actuelle de l’économie américaine", selon le rapport.


          "Au cours de la prochaine décennie, ces pertes économiques et coûts de santé devraient atteindre au moins 360 milliards de dollars par an, soit environ 55% de la croissance américaine", prévient le rapport.

          L’étude s’appuie sur les données fournies par l’administration américaine, mais ne tient cependant pas compte de données telles que les pertes liées au climat dans le secteur agricole.

          "Nous pouvons nous attendre à ce que les événements météorologiques extrêmes et les coûts et pertes économiques liés continuent d’augmenter, à moins que nous réduisions drastiquement les émissions de gaz à effet de serre", assure le coauteur du rapport, James McCarthy, professeur d’océanographie à l’université de Harvard.

          https://www.romandie.com/news/USA-les-desastres-climatiques-couteront-jusqu-a-50-de-croissance-etude/847404.rom


          • 3 votes
            Eric_F 28 septembre 10:01

            Connaissiez vous ceci : aux USA, l ’Environmental Protection Agency a effectué une étude établissant l’innocuité de glyphosate en terme de cancer. Or dans la mesure où ce produit est dans le domaine public et désormais fabriqué très majoritairement par des concurrents, Monsanto a mis au point un nouveau désherbant (à base de dicamba) et souhaite que l’Europe interdise le glyphosate. Ceci est également l’intérêt des pays du reste du monde -dont les USA- qui l’utilisent abondamment et voudraient voir la productivité européenne se dégrader.
            Ainsi au second degré, Hulot sert les intérets de Monsanto

            (le CIRC a classé le glyphosate "cancérogéne probable", ce qui est aussi le cas de ...la viande rouge).


            • 4 votes
              Hieronymus Hieronymus 28 septembre 11:11

              @Eric_F
              effectivement intéresssant

              mais le produit phare du glyphosate le Roundup est bien toujours commercialisé par Monsanto en Europe non ?

              difficile de croire que Monsanto souhaiterait l’interdiction du glyphosate, faudrait voir les stats de vente de désherbant, qui produit et commercialise quoi


            • 1 vote
              mbdx33 28 septembre 16:50

              @Eric_F

              ...(le CIRC a classé le glyphosate "cancérogéne probable", ce qui est aussi le cas de ...la viande rouge).

              => Essayez de boire du roundup comme vous mangez de la viande rouge ...Je pense que vos chances de survie sont bien plus limites avec le roundup

              ... Monsanto a mis au point un nouveau désherbant (à base de dicamba) et souhaite que l’Europe interdise le glyphosate

              le roundup contient du glyphosate donc cela reviandrait pour monsanto à se tirer une balle dans le pied. Avec le risque que le lobbying soit contreproductif et interdise les produits à base de glyphosate mais aussi de dicamba, etc.


            • 2 votes
              Eric_F 30 septembre 15:03

              @Hieronymus
              Monsanto a désormais une part de marché minoritaire pour le glyphosate dont les "génériques" sont moins cher, la promotion de nouveaux produits plus cher dont il a l’exclusivité lui serait plus profitable.
              C’est EXACTEMENT ce qui se passe pour les labos pharmaceutiques qui poussent les médecins à prescrire des médicaments nouveaux, plus chers, avec la complicité des instances de régulations dont les problèmes de conflit d’intéret sont connus.


            • 2 votes
              Eric_F 30 septembre 15:10

              @mbdx33
              justement, absolument personne ne boit du glyphosate à grande gorgée, les doses inhalées ou résiduelles sont considérablement sous la barre de dangerosité -le terme "probablement" signifie qu’il n’y a aucun cas indubitable de lien de cause à effet-.

              Comme les labos pharmaceutiques, Monsanto cherche à,pousser des produits dont il a l’exclusivité plutôt que des génériques où la marge de profit a totalement fondue, et où les concurrents low cost prennent le marché.

              Je vois mes voisins faire goudronner leur allée du fait de la disparition prochaine des désherbants grand public efficaces et bon marché, d’autres la saturent de vinaigre salé (car il faut recommencer à la repousse).


            • 3 votes
              zygzornifle zygzornifle 28 septembre 10:16

              Macron est bien le copié collé de Merkel .....


              • 3 votes
                Joe Chip Joe Chip 28 septembre 11:17

                La France a renoncé à s’opposer aux pesticides et aux perturbateurs endocriniens au niveau européen... le poids des lobbies liés à l’industrie chimique et pharmaceutique allemande (héritée des cartels industriels créés par les nazis) est beaucoup trop important...


                • vote
                  Eric_F 13 octobre 14:32

                  @Joe Chip
                  ben si, elle essaie de s’y opposer, et décrète unilatéralement des interdictions sur le territoire français, alors que les pays voisins y ont largement recours, cassant les prix et mettant nos agriculteurs en faillite.


                • 3 votes
                  zygzornifle zygzornifle 29 septembre 11:39

                  Macron est un copié collé de Rothschild 



Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON







Palmarès