• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV Mobile

Accueil du site > Actualités > Europe > Arrière-cour de Washington, hôtel de l’Afrique

Arrière-cour de Washington, hôtel de l’Afrique

Jordan Bardella interpelle de Président de la République française au sujet de la Présidence de l'Europe. Cela se passe au Parlement européen.

Visiblement touché par cette diatribe, l'Élysée répondra rapidement, dénonçant les "mensonges" de Bardella, et sera relayé par les médias aux ordres.

Tags : Marine Le Pen Emmanuel Macron Union européenne




Réagissez à l'article

3 réactions à cet article    


  • 1 vote
    beo111 beo111 21 janvier 18:21

    À noter la réponse assez calme apportée par Macron, qui reste fort en tchatche, il ne faut pas l’oublier : https://dai.ly/x8771q5


    • 1 vote
      Zip_N 21 janvier 22:27

      "Votre UE à 60 ans, la notre en a 3000. "

      Ce qui signifie "2940 ans de paix et d’harmonie en Europe" puis exporté a travers le monde ? L’Europe de Bardella commence à la 2 ème guerre mondiale (haut la main) dans la paix, la facilité et l’unité et se finit en l’an -1000, comme tout le monde et toute l’Europe le sait, bien évidemment j’arrête avant de mdrr.


      • vote
        Zip_N 21 janvier 22:49

        il faut se rappeler de Bardella il y a 3000 ans, dans sa première vie, "c’était encore un bébé sans pain béni lorsqu’il disait" On a l’Europe qu’on souhaite pour 3000 ans et plus si le vent va dans le bon sens. Il était petit lors de sa première vie, 3000 ans sans lui ça passe vite, c’est...enfin bon.



Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON

Auteur de l'article

beo111

beo111
Voir ses articles


Publicité





Palmarès