• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV Mobile

Accueil du site > Actualités > Europe > Ce colonel français enchaîne des vérités fracassantes sur le déroulement de la (...)

Ce colonel français enchaîne des vérités fracassantes sur le déroulement de la guerre en Ukraine

Extrait tiré de l'émission « LCI Midi », diffusée sur LCI le 9 Février 2023.

Zélensky a été élu pour faire la paix avec les Russes d'Ukraine.

Tags : France Armée Russie Guerre Ukraine Armes




Réagissez à l'article

37 réactions à cet article    


  • alanhorus alanhorus 11 février 18:19

    Excellente vidéo, Merci à ce colonel.


    • Et Hop ! 12 février 16:41

      @alanhorus

      Il dit n’importe quoi, il dit que les pays européens sont les alliés de l’entité de Kiev, c’est faux, l’Ukraine ne fait pas partie du traité d’alliance de l’OTAN.

      Les accords de Kiev 2 ont été approuvés par l’Assemblé Générale de l’ONU, le gouvernement de Kiev les a violés en continuant à bombarder le Dombass et en ne créant pas une constitution fédérale, la Russie est garante de cet accord du côté du Dombass, donc elle s’interpose militairement pour faire cesser la guerre civile, c’est conforme à l’article 51 de la Charte de l’ONU.

      L’Allemagne et la France qui sont garante de l’application côté ukrainien sont entièrement responsables de la guerre et de tous les tués.


    • alanhorus alanhorus 11 février 18:28

      Haarp et la guerre en Turquie ?

      https://www.egaliteetreconciliation.fr/Seisme-en-Syrie-et-Turquie-25-000-morts-et-des-questions-71288.html

      C’est hélas tout à fait possible vu les tarés de tarlouzes que sont les .....BIPS


      • christophe nicolas christophe nicolas 11 février 19:27

        " tout le peuple est derrière Zelensky ?"

        C’est débile de dire ça puisque c’est justement une guerre civile ! Méfiez vous des gars aux cheveux rasés, ils peuvent vouloir se soustraire à un test de anti-drogue...

        Ce n’est pas parce que "Monsieur" est droit comme un piquet, a un grosse machoire et vous regarde durement et froidement qu’il ne faut pas le ramener à la réalité !

        Les vrais militaires aiment bien le langage vrai, les autres sont des petits fachos qui se glissent dans l’habit pour satisfaire leurs vices or une guerre civile c’est exactement l’inverse d’un peuple derrière son leader donc son introduction est juste une connerie monumentale et scandaleuse qui fait qu’il est inutile d’en écouter plus.

        Zelensky recrute, qu’il aille le rejoindre, pendant ce temps au Donbass :



        • Vulpes vulpes Vulpes vulpes 11 février 19:53

           
           

          « Fuite : La campagne de propagande de guerre du gouvernement allemand sur l’Ukraine »

           

          Le premier point de ce "plan" est la création concertée de "liens vers des vérificateurs de faits sur les sites web du gouvernement fédéral". Les "fact-checkers" privés, tels que Correctiv, ou ceux financés par des contributions, tels que ARD-Faktenfinder, financé principalement par le milliardaire américain et fondateur d’eBay Pierre Omidyar, doivent faire l’objet d’une publicité massive sur les "sites web du gouvernement fédéral".

          Le cinquième point du "plan de résilience" est également particulièrement révélateur ; il est consacré à la coopération avec la presse. Il y est question, par exemple, d’une "discussion de fond du Spiegel" le 31 mars et de la préparation de reportages et d’interviews du ministre de l’Intérieur Faeser ; dans ce contexte, il est fait explicitement référence au Stern et au Tagesspiegel.

          Un autre aspect du plan est la "sensibilisation à l’arène parlementaire", c’est-à-dire l’influence des membres du Bundestag et des parlements des États fédérés.

          Le "plan de résilience" a pour point central l’intensification "ponctuelle" des contacts et des entretiens avec les exploitants des plateformes des réseaux sociaux "afin de les sensibiliser à la désinformation dirigée par l’État". Le document mentionne explicitement Twitter, Meta, Google et Telegram à cet égard. Les entretiens doivent avoir lieu au niveau des "ministres de second rang [Staatssekretär]".

          Le projet d’influencer "les programmes scolaires ainsi que la participation des centres d’éducation pour adultes et des organismes bénévoles" est tout aussi problématique.

           

        • Vulpes vulpes Vulpes vulpes 11 février 20:11

           
           

          La combinaison de la population de l’Europe de l’Est avec les capacités techniques de l’OTAN renforcerait considérablement le potentiel militaire du Partenariat, car elle réduirait le risque de sacs mortuaires pour les pays de l’OTAN, qui constitue la principale contrainte à leur volonté d’agir. Il s’agit d’une alternative viable au désordre mondial qui s’annonce.

           

          « Vers un nouvel ordre mondial : L’avenir de l’OTAN »

          George Soros / Open Society Foundations, 1er novembre 1993

           



          • eau_du eau_du 11 février 20:39
            .

            Le 8 février 2023, lors d’une visite éclair du président ukrainien à Paris, Emmanuel Macron a décerné la légion d’honneur à Volodymyr Zelensky, déshonorant ainsi définitivement la France.

            .

            Après n’avoir rien fait pour que l’Ukraine respecte les accords de Minsk, après avoir fourni des armes sans fin à Kiev pour qu’elle puisse continuer à massacrer les civils du Donbass, après avoir encouragé Zelensky dans sa folie suicidaire en refusant que la Russie puisse gagner cette guerre, poussant de fait l’Ukraine à envoyer tous ses hommes se faire massacrer pour rien (car Moscou gagnera cette guerre, même des experts militaires américains le disent) au lieu de la pousser à s’asseoir à la table des négociations, voilà que Emmanuel Macron vient de décerner à son homologue ukrainien la légion d’honneur, finissant ainsi de déshonorer totalement la France.


            • cassandre4 cassandre4 11 février 21:57

              @eau_du
               Bof le <<Poireau>> (nom familier donné au <<Mérite Agricole>>) vaut mille fois la L-A qui n’est plus qu’une "breloque" galvaudée !..
               A la place de Poutine ; (qui en est titulaire !) je me dépêcherais de la renvoyer à Macron (qui parle de la lui reprendre !) dans un pot de m e r d e noué avec un ruban jaune et bleu !..


            • kirios 12 février 14:42

              @eau_du
              "Macron déshonore la France en donnant la légion d’honneur à Zelensky" : non ! pas du tout ! Zelensky a parfaitement sa place au milieu de tous ces gibiers de potences de cette légion qui de l’honneur ne connait rien ou pas grand chose


            • nono le simplet nono le simplet 12 février 02:16

              tiens je croyais que LCI faisait partie des media main stream à la solde des américains ... j’ai entendu Peer de Jong invité dans cette émission ... comme quelques autres il soutient une négociation rapide pariant sur une défaite militaire ukrainienne rapide ou à moyen terme ...

              sauf que Poutine n’acceptera pas de négociation mais seulement une rédition pure et simple qui conduirait à l’annexion de l’Ukraine qui reste son but de guerre ...

              le lâchage de l’Ukraine par les démocraties occidentales serait l’ouverture de la boîte de Pandore pour les décennies qui viennent ...

              on a le choix ... soit on entre dans la 3e guerre mondiale maintenant soit on l’aura dans les 10 ans qui viennent ... et elle sera bien plus meurtrière et globale ...

              les Munichois ont eu tort en 1938 ... ils ont tort en 2023 ... choisir le déshonneur pour préserver la paix n’est pas une option face à un dictateur qui ne recule que devant la force


              • Fantômette contre Jean Robin Fantômette contre Jean Robin 12 février 11:21

                @nono le simplet

                C’est dingue cette corrélation obsédante que vous faites, les gens de gauche, entre le monde de Hitler et le monde contemporain. "Un dictateur qui ne recule que devant la force" n’égale pas Hitler ; Hitler lui-même n’étant pas le mal absolu. Vous idéologisez l’actualité et donc l’histoire. Et vos grands schémas narratifs ne correspondent pas à la réalité. Au-delà du totalitarisme dont on peut penser qu’il correspond au XXe siècle, il y a le retour des nations aujourd’hui... ça vous parle ? Poutine n’est rien d’autre qu’un chef d’Etat façon Bismarck, Thiers ou Mazzini ; idem pour la Chine, l’Inde, le Brésil etc. 


              • nono le simplet nono le simplet 12 février 11:49

                @Fantômette contre Jean Robin
                Et vos grands schémas narratifs ne correspondent pas à la réalité.
                donc Poutine, maître unique de la Russie depuis 22 ans, qui a éliminé toute opposition, qui a envahi la Tchétchénie, l’Ukraine où des dizaines de milliers de crimes de guerre ont été commis , n’est pas un dictateur sanguinaire comme l’a été Hitler ?...
                et si c’est en comptant le nombre de morts du régime nazi comparé au régime poutinien qu’on arrive à dire qu’il n’y pas le compte cela relève de la mauvaise foi absolue ...


              • Fantômette contre Jean Robin Fantômette contre Jean Robin 12 février 12:34

                @nono le simplet

                D’un, la durée, qui manque à nos démocraties, n’est pas un défaut, bien au contraire : toutes les nations se sont édifiées dans la durée, avec des chefs ou des monarques qui avaient le temps et donc une vision pour leur pays.

                De deux, vous faites une pseudo-analyse quantitative et non qualitative ou plutôt vous déduisez la qualité de la quantité : or, non, le régime poutinien n’est pas comparable au régime nazi en ce sens qu’au bout de cinq ans et demie à peine, Hitler attaquait la Pologne puis l’Europe de l’ouest. Le but de Poutine en 22 ans a toujours été le même : redorer le blason de la Russie, en consolider l’unité, en faire une puissance diplomatique de premier plan et enfin, la protéger des attaques constantes des menées atlantistes. Poutine est un conservateur nationaliste façon XIXe, pas un "dictateur".


              • ged252 13 février 10:17

                @Fantômette contre Jean Robin

                D’un, la durée, qui manque à nos démocraties, n’est pas un défaut, bien au contraire : toutes les nations se sont édifiées dans la durée, avec des chefs ou des monarques qui avaient le temps et donc une vision pour leur pays.

                .


                Vous vous contredisez dans la même phrase, mais cela ne dérange personne, 8 recos !!

              • Fantômette contre Jean Robin Fantômette contre Jean Robin 13 février 11:13

                @ged252

                Quelle contradiction ?


              • ged252 13 février 11:40

                @Fantômette contre Jean Robin
                celle-là


              • ged252 13 février 11:47

                la durée peut être longue ou courte , Rigth ?
                .
                est-ce que vous avez voulu dire :
                .

                La longue durée qui manque à nos démocratie n’est pas un défaut .


                .
                ou 
                .

                La courte durée qui manque à nos démocratie n’est pas un défaut


                .
                Dans les 2 cas il y a contradiction

              • ged252 13 février 11:53

                Je comprend bien que vous vous comprenez.
                .
                Se comprendre soi-même c’est le principal, si on comprend soi-même ce que l’on a écrit, ou ce qu’on a voulu dire, c’est suffisant, après si les autres ne comprennent pas, ce n’est pas grave, c’est leur problème, 


              • Fantômette contre Jean Robin Fantômette contre Jean Robin 13 février 13:02

                @ged252

                Puisque le simplet parlait d’une période de 22 ans, j’ai voulu parler de cette durée-là, celle qui dépasse les mandats rikikis des démocraties et qui permet de se projeter loin dans le temps. En gros, pour lui, c’est un tort de rester 22 ans au pouvoir ; pour moi, non. Mais je ne vois toujours pas la contradiction que j’aurais écrite.

                Si vous avez compris : "La démocratie se passe très bien de la longue durée", vous avez mal compris. Quoi qu’il en soit, vous êtes... démasqué !


              • nono le simplet nono le simplet 13 février 13:48

                @Fantômette contre Jean Robin
                En gros, pour lui, c’est un tort de rester 22 ans au pouvoir
                en très gros alors smiley
                malgré tes explications confuses j’imagine que tu vas pouvoir nous citer de nombreux exemples de pays où la même personne est restée en place à la tête d’un état pendant 20 ans sans exercer un pouvoir autoritaire ...


              • Fantômette contre Jean Robin Fantômette contre Jean Robin 13 février 16:42

                @nono le simplet

                Il n’y en a pas puisque si vous m’avez bien suivi, le pouvoir autoritaire est consubstantiel à la durée, pas le pouvoir fractionné aussi bien matériellement que temporellement des démocraties.


              • nono le simplet nono le simplet 13 février 17:16

                @Fantômette contre Jean Robin
                si vous m’avez bien suivi, le pouvoir autoritaire est consubstantiel à la durée
                je résume ... j’ai tort d’avoir raison ... c’est pas très clair dans ta tête ...
                en plus tu racontes n’importe quoi ... un coup d’État qui renverse le pouvoir et le remplace par un chef militaire (par exemple) met en place un pouvoir autoritaire le premier jour ... la durée n’est pas la condition sine qua non du pouvoir autoritaire ... par contre la persistance du même chef d’État sur un temps long est l’assurance d’un régime autoritaire ...
                de nombreux dictateurs prennent le temps de museler toute opposition pour conserver le pouvoir, de modifier la constitution pour le garder, puis entretiennent l’illusion en organisant des élections bidons ...
                dictateur un jour, dictateur toujours ...


              • Fantômette contre Jean Robin Fantômette contre Jean Robin 13 février 17:35

                @nono le simplet

                Evidemment, il y a des tas de pouvoirs autoritaires qui ne tiennent pas le coup, spécialement en Afrique. Mais à l’inverse, il n’y a pas de pouvoir démocratique et durable à la fois. La démocratie ne tolère pas dans ses fondements le pouvoir personnel, assimilé à la durée (le "césarisme" comme disaient les républicains).

                JF. Kennedy fut élu grâce aux bidonnages de la mafia dans l’Illinois, au fait, en 1960...


              • nono le simplet nono le simplet 13 février 17:50

                @Fantômette contre Jean Robin
                il n’y a pas de pouvoir démocratique et durable à la fois.
                ha bon ? en Angleterre on peut aisément dire que la démocratie remonte au début du XVIII siècle ... en France, hormis l’épisode de Pétain, à 1871 ...aux USA, 1860 avec Lincoln ...


              • nono le simplet nono le simplet 13 février 17:54

                @nono le simplet
                et comme disait Churchill
                la démocratie est le pire de tous les régimes, à l’exception de tous les autres, bien entendu ...


              • Fantômette contre Jean Robin Fantômette contre Jean Robin 13 février 18:16

                @nono le simplet

                Vous êtes un peu simplet tout de même... on parlait du pouvoir personnel, celui de Poutine notamment, pas de l’origine de la démocratie dans tel pays (c’est 1789 concernant les Etats-Unis, avec l’élection de G. Washington, resté presque 8 ans au pouvoir, pas plus).


              • TchakTchak 13 février 21:19

                La démocratie n’est pas un lieu où ou obtient un mandat déterminé sur des promesses, puis où on en fait ce qu’on veut. (…)"Le gouvernement du peuple, par le peuple, pour le peuple" : voilà qui reste la définition souveraine de la démocratie. (...) Démocratie, dois-je expliquer au ministre, ne signifie pas "Nous avons notre majorité, peu importe comment, et nous avons notre bail pour cinq ans, qu’allons-nous donc en faire ?". Cela n’est pas la démocratie, c’est seulement du petit baratin partisan, qui ne va pas jusqu’à la masse des habitants de ce pays. (…) En effet, on a pu dire qu’elle était la pire forme de gouvernement à l’exception de toutes celles qui ont été essayées au fil du temps ; mais il existe le sentiment, largement partagé dans notre pays, que le peuple doit être souverain, souverain de façon continue, et que l’opinion publique, exprimée par tous les moyens constitutionnels, devrait façonner, guider et contrôler les actions de ministres qui en sont les serviteurs et non les maîtres.

                Winston Churchill

                https://www.slate.fr/story/117949/churchill-democratie-valls


              • TchakTchak 13 février 21:58

                (Sur Poutine)

                dictateur un jour, dictateur toujours ...

                Les élections présidentielles Russes sont à deux tours

                 

                Elections présidentielles 2000. Premier tour, Poutine : 52,94% des voix.

                Poutine n’avait encore guère fait ses preuves, c’est le contexte qui a agi : 

                - a été désigné président par interim après démission d’Elstine, le temps de préparer ces élections anticipées,

                - était face à un communiste, où il reste encore une nostalgie, mais dans l’ensemble, les Russes en ont assez soupé et ne veulent pas recommencer les soviets et Staline.

                - Elections présidentielles 2004. Premier tour, Poutine : 71,2% des voix.

                - Elections présidentielles 2008. Premier tour (Medvedev) : 70,28% des voix.

                - Elections présidentielles 2012. Premier tour, Poutine : 63,6% des voix.

                - Elections présidentielles 2018. Premier tour, Poutine : 76,69% des voix.

                Il faut connaître un peu l’histoire de la Russie depuis l’effondrement du mur pour comprendre pourquoi les Russes veulent absolument garder Poutine.

                Quand le développement neuronal n’a pas dépassé l’Ile aux Enfants, le monde est fait de pays gentils et de pays méchants. Le mainstream se charge ensuite pour ceux restés collés à la tévé de mettre dans le cerveau de l’Ile aux Enfants, ou celui liquéfié des boumeurs, que Poutine est un dictateur. Car il a fait 20 ans, point. Aux pays des méchants on ne vote pas, on ne vote que dans les pays gentils.

                Merkel a fait 16 ans. Mais elle est gentille, le mainstream l’a toujours dit, c’est ça la différence.


              • Mr.Knout Mr.Knout 13 février 22:18

                @TchakTchak

                Mais laissez donc l’arracheur de dents faire ses siestes dans sa brouette. Le mec a une vision de la géopolitique manichéenne il parle d’Hitler mais vit dans la même logique, les gentils et les méchants, c’est un clown.


              • nono le simplet nono le simplet 14 février 06:45

                @TchakTchak
                Merkel a fait 16 ans
                voui ... mais sans modifier la constitution ... sans éliminer l’opposition ... dans des gouvernements de coalition ... sans être le maitre absolu
                c’est une particularité de l’Allemagne où le chancelier n’est pas élu par suffrage universel ... comme en Grande Bretagne où Thatcher a été Prime Minister pendant 11 ans ...
                le chancelier allemand ou le prime minister anglais n’est pas le maître absolu ... ce sont des démocraties parlementaires ...
                en Russie c’est une dictature vaguement déguisée en démocratie ... 70% au premier tour ! hilarant, non ?


              • Fantômette contre Jean Robin Fantômette contre Jean Robin 14 février 09:11

                @TchakTchak

                En effet, il y a des cas exceptionnels comme A. Merkel (2005-2021) ou FD. Roosevelt qui resta douze ans au pouvoir avec trois mandats complets plus un inachevé (1933-45). Mais les Américains s’empressèrent de limiter le nombre de mandats présidentiels à deux. De Gaulle resta quasiment onze ans au pouvoir depuis juin 1958, ce qui est exceptionnel. Il n’eut pas de cohabitation comme Mitterrand, dont les deux mandats peuvent se réduire à dix ans, en fait.

                Ce sont des circonstances exceptionnelles qui obligent les démocraties à faire confiance à des hommes qui autrement, seraient la victime de coalitions parlementaires : Clemenceau, par exemple (1917-20). FD. Roosevelt fut appelé à résoudre une crise économique sans précédent, de Gaulle à rénover les institutions et terminer la guerre d’Algérie etc.

                Chez tous les démocrates, il y a une méfiance viscérale du pouvoir personnel.


              • abolab 12 février 10:38

                Un paroissien de la guerre qui se fout manifestement du monde (pensant que les citoyens ne sont intéressés que par le prix de leur essence) et surtout de la paix et des vies humaines.


                • Mélanippe 12 février 11:45

                  C’est bientôt l’apocalypse de saint "JE" an..... Ere du vermisseau. AQUARIUS. 


                  • Eric_F 13 février 10:08

                    Peer de Jong a été aide de camp de Mitterrand et Chirac, et il est étonnant en effet d’entendre une telle liberté de parole sur un média qui relaie habituellement la communication de guerre ukrainienne (reconquête de l’ensemble des territoires d’avant 2014).

                    En tout cas son analyse est claire et imparable, les Russes ont la profondeur stratégique (vaste territoire, population nombreuse, industrie d’armement) le temps joue donc pour eux, les armes occidentale ne suffiront pas à une victoire totale de l’Ukraine qui est une illusion. Donc le moment selon lui est venu pour l’action politique et diplomatique, et il pense qu’il y aura inévitablement des concessions territoriales.

                    Il y a quelques semaines, il avait dit sans ambage que le sabotage de Nord Stream était typiquement un coup des britanniques.


                    • Toutatis 14 février 08:55

                      Après un an de propagande russophobe, pour laquelle la Russie allait s’effondrer, était à cours de munitions depuis le mois de Mars, il n’est plus possible de cacher la réalité. Mais il faut faire ça avec un minimum de précautions, pour pas trop faire croire qu’on a pris les téléspectateurs pour des c... (ce qu’ils sont en majorité d’ailleurs).



Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON


Publicité





Palmarès