• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV Mobile

Accueil du site > Actualités > Europe > Hongrie, la terre promise de « ces Français qui rêvent d’une Europe blanche et (...)

Hongrie, la terre promise de « ces Français qui rêvent d’une Europe blanche et chrétienne » (Complément d’enquête, France 2)

Ils ne supportent plus de vivre dans une France multiraciale. Certains s’exilent, d’autres veulent lutter de l’intérieur contre ce qu’ils appellent "l’islamisation de la France". "Complément d’enquête" sur des patriotes de l’extrême… Les enquêteurs de France 2 explorent la "paranoïa" de ces Français qui "voient des musulmans partout", qui pratiquent l'amalgame (immigration = insécurité, islam = danger). Ils dénoncent "ce fantasme d'une France envahie par les étrangers", vont à la rencontre d'une retraitée qui "déborde de haine" et qui, avec son mari, "mélangent tout" (musulmans, arabes, terroristes). Ils rencontrent aussi le chef de l'AFO et pointent son "discours farfelu de retraité paranoïaque" et sa possible "dérive vers le terrorisme". Un reportage qui montre également comment les réseaux sociaux nourrissent la "haine". On y reconnaît d'ailleurs la journaliste au Monde Elise Vincent, qui avait déjà dénoncé la "haine" d'un père d'une victime de l'attentat du Bataclan.

Présentation du reportage sur le site de francetvinfo.fr (18/10/2018) :

Budapest, une ville sans migrants, où le métissage n’existe pas vraiment. La Hongrie « illibérale » de Viktor Orbán attire de plus en plus d’Allemands, Belges, Hollandais, quelques dizaines de Français… qui s’y installent pour des raisons identitaires. Extrait d’un reportage de « Complément d’enquête » sur ces patriotes en exil.

Elsa est arrivée à Budapest il y a deux ans. Cette enfant de la banlieue parisienne préfère garder l’anonymat, pour sa sécurité, dit-elle. Pourquoi a-t-elle quitté la France ? Pourquoi avoir choisi la Hongrie « illibérale » de Viktor Orbán ? La réponse est « très simple » : elle a fait ce choix, explique-t-elle, après avoir subi trois agressions où elle s’est fait voler son sac et son portable.

« Je pense que quand on est maître de son pays, fondamentalement, dans une ère de mondialisation, le facteur immigration rentre en ligne de compte »,développe-t-elle. Un argumentaire où plane le fantasme d’une France envahie par les étrangers. Un fantasme qu’elle partage avec les dirigeants hongrois.

« L’islamisation de l’Europe de l’Ouest est déjà commencée »

C’est un lieutenant de Viktor Orbán qui reçoit le journaliste de « Complément d’enquête », pour un entretien en français. « L’islamisation de l’Europe de l’Ouest est déjà commencée, en fait, déroule-t-il sur un ton posé. Ça crée des problèmes pour les gens, pour la vie, pour la sécurité, etc. » A contrario, le gouvernement Orbán a choisi, lui, de « protéger la Hongrie comme elle est »…

Mais ne craint-il pas l’installation ici d’une « internationale identitaire » et la libération d’une parole raciste ? L’homme politique se veut rassurant… et accueillant. « Je ne vois pas ça comme un danger. La Hongrie, c’est un pays démocratique, bien sûr. (…) Les gens peuvent venir, tout le monde peut exprimer son point de vue. (…) Il n’y a pas de racisme en Hongrie, mais un discours démocratique, et le pays va fonctionner sans problème comme une démocratie vivante. »

-------------------------------------------------------------

L'émission du 18 octobre dans son intégralité :

Néo-fascistes, populistes : faut-il en avoir peur ?

Au sommaire : Veni, vidi, Salvini. Qui est Matteo Salvini, l'homme qui a déclaré la guerre au bateaux de migrants ? - Les croisés anti-islam. Enquête sur des patriotes qui ne supportent plus de vivre dans une France multiraciale et qui se voient comme des résistants. - Les ex-nazis passent à table. Heidi Benneckenstein, élevée dans la nostalgie du IIIe Reich, mène un travail de « dénazification ».

Tags : France Europe Sécurité Retraites Immigration Islam Christianisme Terrorisme Réseaux sociaux Islamisme Migrants Matteo Salvini Viktor Orban Hongrie




Réagissez à l'article

23 réactions à cet article    


  • 11 votes
    mac1 20 octobre 10:02

    Vous auriez très bien pu aussi proposer un reportage sur les riches qui veulent vivre entre eux. Parmi eux certains de ces grands patrons qui sont pour l’immigration à condition que ça ne soit pas dans leurs quartiers sécurisés, leurs soirées VIP et leurs clubs privés...Parmi eux on y trouve certainement quelques journalistes propagandistes qui nous font la promotion du multiculturalisme tout en étant ravis d’être parvenus (c’est le bon mot) du bon côté de la barre et de ne plus fréquenter les quartiers pauvres où viennent généralement vivre ces pauvres migrants.


    • 13 votes
      ezechiel 20 octobre 10:50
      "Les enquêteurs de France 2 explorent la "paranoïa" de ces Français qui "voient des musulmans partout" "

      Il ne s’agit pas d’une "paranoïa", mais d’un constat de la perte d’identité d’un peuple sur son propre territoire.
      Saint-Denis (film vidéo du centre-ville) n’est qu’un exemple parmi les innombrables communes de la banlieue parisienne où la population française de souche a été totalement remplacée par une population d’origine extra-européenne (berbères, arabes, africains sub-sahariens, asiatiques, indiens, etc...) en moins de 30 ans. Dans les rues de la ville, on n’entend presque plus personne parler français.
      Ceci impliquant un bouleversement du paysage culturel, cultuel et ethnique.
      Les prénoms donnés ne sont plus Christophe, Matthieu, Sylvaine et Estelle, mais Rachid, Mohamed, Youssouf, Fatoumata et Kakambwa.
      Les nouveaux arrivants n’ont plus comme héritage Aristote, le Christ, Jeanne D’Arc, Descartes, Pascal ou Chateaubriand, mais le Coran, le Ramadan, le Zouk, le Wolof et l’arabe. (une vingtaine de boucheries islamiques, pas une seule boucherie traditionnelle pour 90 000 habitants !), 7 ou 8 écoles coraniques enseignant l’Islam radical aux jeunes musulmans, et la grande mosquée financée par l’Arabie Saoudite flanquée de son minaret (islam radical wahhabite), inaugurée par le maire communiste.
      http://islamineurope.unblog.fr/2013/09/23/video-conference-du-cheikh-saoudien-abderrahmane-al-barak-au-centre-deducation-du-palmier-cep-de-saint-denis-les-chretiens-seront-avilis-et-humilies-le-jour-de-la-resurrection/
      http://islamineurope.unblog.fr/2012/08/01/conference-du-cheikh-ghassen-khalil-mohamed-musallam-au-centre-tawhid-bastion-de-lislam-radical-a-saint-denis-les-colons-sionistes-violent-colonisent-et-occupent-les-terres-de-nos-freres-en-pa/

      A Pantin, la dernière boucherie traditionnelle a fermé en 2011, il n’y a plus que des boucheries islamiques.


      • vote
        KHannea 21 octobre 14:17

        @ezechiel
        Après moi perso j’aime bien ce nouveau paysage culturel, je trouve ça enrichissant.


      • 3 votes
        ezechiel 21 octobre 19:21

        @KHannea "Après moi perso j’aime bien ce nouveau paysage culturel, je trouve ça enrichissant."

        C’est vrai que toute cette richesse multiculturelle, ça fait envie.
        On se demande vraiment pourquoi les Français partent.


      • 1 vote
        V_Parlier V_Parlier 21 octobre 19:31

        @ezechiel
        D’ailleurs il fut un temps où les bobos et les no-borders leur ordonnaient de partir, à ces français trop "rances et consangins" ! Décidément ils ne seront jamais contents !


      • 16 votes
        ezechiel 20 octobre 11:17
        "qui pratiquent l’amalgame (immigration = insécurité, islam = danger)"

        Ce n’est pas un amalgame.
        La police a ordre de limiter les interventions dans les quartiers islamisés composés à plus de 90% de personnes issus de la diversité, pour éviter un embrasement généralisé ou une guerre civile.
        Comment voulez-vous que les Français aient envie de rester après ça ?

        • 7 votes
          ezechiel 20 octobre 11:33
          "On y reconnaît d’ailleurs la journaliste au Monde Elise Vincent, qui avait déjà dénoncé la "haine" d’un père d’une victime de l’attentat du Bataclan."

          Les musulmans qui ont commis les attentats du Bataclan, avaient pour objectif de tuer tous les Français, civils, femmes, enfants, nourrissons, à coup de pierre, coups de couteaux, par égorgement, empoisonnement, écrasement par une voiture ou un camion, attentats à la bombe, pour instaurer le Califat islamique en Europe.
          Il ne faut pas oublier que les responsables des attentats du Bataclan, les frères Abdeslam, Ismaël Omar Mostefaï, Mohamed Abrini, Samy Amimour, Abdelhamid Abaaoud étaient des jihadistes parfaitement connus de nos services de renseignement, et que le gouvernement Valls n’a rien fait pour les arrêter.
          Devant la responsabilité flagrante du gouvernement dans cette affaire, comment voulez-vous qu’un père n’éprouve pas de haine après la perte de sa fille dans des conditions aussi atroces ?

          • 1 vote
            louis 20 octobre 15:18

            @ezechiel
            surtout que chez cette femme donneuse de leçons , si cela avait quelqu’un de son entourage voir un enfant si elle en a , aurait certainement tenu un autre discours a moins que d’être tellement imbue de sa personne elle aurait tenu un autre discours pour passer en boucle sur toutes les chaines radios et de télévisions .


          • vote
            KHannea 21 octobre 14:28

            @ezechiel
            Les laïcs qui ont commis les frappes militaires dans les pays où il y a/avait ces islamistes avaient pour objectifs de tous les tuer, à coup de Famas, de drone, de frappes aériennes, d’artillerie, pour instaurer un ordre démocratique typiquement européen dans ces pays.
            Il ne faut pas oublier que les responsables de ces frappes militaires barbares sont connus de nos services, et que le gouvernement fait tout pour les encourager.

            Devant la responsabilité flagrante du gouvernement dans cette affaire, comment voulez-vous qu’un père islamiste n’éprouve pas de haine contre l’occident après la perte de sa fille dans des conditions aussi atroces ?


          • 2 votes
            ezechiel 21 octobre 15:44

            @KHannea "voulez-vous qu’un père islamiste n’éprouve pas de haine contre l’occident après la perte de sa fille dans des conditions aussi atroces ?"

            L’occident n’a pas pour objectif de tuer des enfants, contrairement à Daesh.

            Qu’un père islamiste, qui veut appliquer la charia, tuer les chrétiens et les infidèles, éprouve de la haine contre l’Occident, ça le regarde.
            Mais qu’il reste chez lui.


          • 1 vote
            V_Parlier V_Parlier 21 octobre 19:40

            @KHannea
            J’aimerais bien savoir qui sont ces "laïcs qui ont commis les frappes militaires dans les pays où il y a/avait ces islamistes"... ?

            Frappes militaires ? Vous parlez de l’armée syrienne qui lutte contre ce ramassis d’islamistes locaux et internationaux qui ont fait régner la mort et la barbarie sur le pays durant des années ? Il semble que non puisque vous écrivez par ailleurs que "les responsables de ces frappes militaires barbares sont connus de nos services, et que le gouvernement fait tout pour les encourager". Donc ce sont les terroristes eux-mêmes, ce qui colle mieux. Mais "frappes militaires" correspondrait plutôt à l’attaque de la France à coup de missiles, mais là les responsables ne se cachent pas du tout. Bref, rien ne colle dans ce que vous écrivez.

            Donc un "père islamiste" en France n’a pour seule raison à ses actes que la perpétuation du terrorisme dans une société où il a tous les droits, c’est tout. Un père qui perd ses enfants en Syrie est déjà trop occupé à lutter sur place contre les islamistes, lui.


          • 2 votes
            Tom France Tom France 20 octobre 12:46

            Ouê, je comprend le fond et la colère mais alors l’orientation de ces guignols là, j’avoue que c’est du délire !

            Personne parmi eux et les orban etc... ne parle jamais de sortir de l’ue/euro/otan qui nous permettrait de lutter efficacement et rapidement contre l’africanisation et islamisation du pays par un retour à l’indépendance national !
            Ensuite, je ne nie pas l’implication des djihadistes dans les attentats ayant eux lieux en zone france mais les commanditaires ne sont clairement pas "halal" quand on s’intéresse sérieusement à l’affaire et enfin, une france chrétienne mais sont t’ils seulement croyants ?? Sont t’ils prêts à renoncer à la démocrassie de marché et aux droat de lhommes, totalement incompatible avec l’esprit chrétien authentique ??
            Si rien de tout cela n’est acquis, alors leur fuite ou lutte sont déjà vouées à l’échec !

            • 3 votes
              llsalv 20 octobre 14:28

              @Tom France

              "Pas hallal", vous voulez dire casher ?

              Je suis d’accord. Ils cherchent refuge, pas une solution.

              C’est autrement plus exigeant de lutter !


            • 2 votes
              Shanti-Zen* Shanti-Zen* 22 octobre 10:41

              @llsal Lutter avec quoi, une armee de debiles mentaux ?


            • 3 votes
              sls0 sls0 20 octobre 15:27

              Merci pour l’article c’est pas trop que ça m’intéresse mais permet de voir d’après les commentaires que le brun est une couleur très tendance sur agoravox tv.


              • 7 votes
                Mahler 20 octobre 20:05

                @sls0

                Dire la réalité c’est être brun maintenant... La vérité est fasciste. Bref, venez dans les quartiers de Pissevin, vous allez vite virer "brun".


              • 2 votes
                sls0 sls0 20 octobre 22:24

                @Mahler
                Je n’ai jamais compris le sens de "la vérité", les vérités oui, il y en a autant que d’habitants sur terre.

                Je ne comprend pas le sens mais c’est pas grave au moins ça me sert à dépister le sectaire. C’est le sectaire, le croyant qui emploit ce terme.

                La réalité sous un sens scientifique oui, comme concours de biais congitif non.

                38 fois plus d’homicides chez moi qu’en France, les gens turbulents je connais pas besoin de pissevin.

                Ici c’est assez oeil pour oeil, les flics ne bougent pas trop, ils comptent les points à la fin.

                Du roue arrière sans casque j’en vois 3 à l’heure, ou plutôt j’en voyais. Il y a un dos d’âne devant chez moi, la bouteille en plastic ou le bâton de biais en a foutu plus d’un en l’air. Festival de gamelles le soir une semaine à bien rigoler et une occupation pour l’hôpital. Qu’ils essaient d’aller porter plainte, l’escalier du commissariat est traitre.


              • 5 votes
                Qirotatif Qirotatif 21 octobre 07:54

                @sls0
                En gros ce que tu dis c’est qu’en France, la criminalité est anecdotique par rapport à d’autres pays. Certes, c’est effectivement le cas au niveau national. En France il y a de grandes disparités selon les territoires : par exemple à la campagne il n’y a peu d’agressions. Pas de pop issues de l’immigration non plus. Devons-nous y voir ne corrélation ou non ? En revanche il y a des cambriolages et un certain nombre de pb avec d’autres pop. Comment le sait-on ? Parce qu’il y a des arrestations de temps en temps, parce que les commerçants parlent et évoquent les vols et spoliations dont ils sont victimes. Sont-ils dans le fantasme ? Dans l’exagération peut-être mais ces faits existent bien. Et puis il existe des disparités entre les campagnes elles-mêmes. Certaines proches des frontières de l’est ont étrangement plus de soucis que celles du centre. 

                Mais la réalité française n’est pas celle de la campagne : Une large majorité de la pop vit soit dans les grandes aires urbaines (PAris, Lyon, Lille, Marseille...) métropoles soit dans des villes de taille moyenne où il y a également de l’insécurité (ce qui n’existait pas il y a 20-30 ans). Selon une étude de 2015 sur le 91/93, "100% des utilisatrices des transports en commun ont été victimes au moins une fois dans leur vie de harcèlement sexiste ou agressions sexuelles, conscientes ou non que cela relève de ce phénomène. Les jeunes femmes sont particulièrement concernées. Dans plus de 50% des cas, la 1re agression intervient avant 18 ans." Voir cette étude. 100%... Il faudrait comparer avec les années 60-70 mais je doute que l’on retrouve ces proportions. 

                Concernant le reportage, oui il y a des maboules : en effet, précisément, ceux qu’on nous présente dans ce reportage, soit quelques dizaines de personnes, centaines à tout casser. La belle affaire. Le nombre de gens qui pensent qu’il y a trop d’étrangers fluctue (en baisse) mais 34% ont voté pour MLP au second tour. C’est amusant parce que l’évolution de cette opinion (en baisse) n’est pas analysée sous l’angle de l’augmentation de la part de pop issues de l’immigration en France. Pourtant on imagine mal que ces pop estiment elles-mêmes qu’elles soient de trop...

                Les stats c’est formidable mais encore faut-il savoir ce que l’on mesure. En Fr on s’interdit de mesurer certains phénomènes (qui agresse qui par exemple ?) pour ne pas stigmatiser. La pop française change. C’est une évidence qui se remarque dans les naissances et les décès, dans la rue, sur les marchés, dans les écoles, hôpitaux... La question est : est-ce que ce changement est une bonne chose pour le pays ? Plusieurs indicateurs (niveau moyen scolaire, indicateurs éco...) disent que la France recule dans les classements internationaux. Est-ce que les deux sont liés ? Peu de gens ont envie d’étudier la question manifestement... C’est toute la limite des stats : si l’on se refuse à mesurer certains phénomènes, on ne peut que conclure que les phénomènes n’existent pas. Pour mesurer la température on utilise un thermomètre et on fait des relevés. Mais on peut aussi décréter d’office qu’en hivers il fait la même température qu’en été. Partant de là... il n’y a plus de saison ma bonne dame... Se remémorer ce que disait Alfred Sauvy des stats et des chiffres ,e feraitpas de mal...


              • 5 votes
                Qirotatif Qirotatif 21 octobre 08:01

                J’ai oublié de dire que l’on est pas obligé de comparer la France à des pays de merde (du moins cela va devenir de plus en plus pertinent vu la tendance...) où la criminalité est 40 fois plus élevée. Il reste encore (pour un temps) plus pertinent de la comparer avec des pays de dév équivalent : par exemple le Japon, l’Australie, la Finlande, l’Autriche, la Croatie, la Hongrie. En Croatie on doit avoir environ 100% des femmes qui ne se sont jamais faites agresser dans les transports mais ça n’a sans doute aucun rapport avec le fait que c’est un pays sans aucune immigration extra-européenne...


              • vote
                sls0 sls0 23 octobre 00:00

                @Qirotatif
                Pas de muslims chez moi mais 13 fois plus de féminicides.

                Quand aux allusions sexuelles, une fille ici s’en prend autant dans une semaine qu’en un an dans le 93.

                Le manque d’éducation dû à des revenus bas pour la plupart.


              • 3 votes
                beo111 beo111 20 octobre 22:25

                Et ils sont prêts à apprendre le hongrois ? C’est une langue très intéressante, mais elle n’est même pas de la famille indo-européenne, bon courage smiley


                • vote
                  Zolko Zolko 21 octobre 14:15

                  @beo111 : la langue Hongroise est très facile, je connais des enfants de 3 ans qui la parlent couramment. Sinon, ils peuvent aussi tenter de parler en Espéranto, il parait qu’il y a une communauté Espérantiste très développée.


                • 1 vote
                  Zolko Zolko 21 octobre 14:13

                  La dame veut habiter en Hongrie pour la société patriarcale où l’homme travaille et le femme reste au foyer ? Elle risque d’être très déçue, en Hongrie la plupart de femmes travaillent.

                   

                  En France aussi d’ailleurs, sauf chez ceux qu’elle veut éviter, justement



Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON







Palmarès