• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV Mobile

Accueil du site > Actualités > Europe > "L’armée ukrainienne se fait littéralement hacher sur place !"
#43 des Tendances

"L’armée ukrainienne se fait littéralement hacher sur place !"

Eric Denécé, directeur du Centre Français de Recherche sur le Renseignement, se montre pessimiste quant à l'éventualité d'une victoire côté ukrainien.

Tags : Prospective et futur Russie Guerre Ukraine




Réagissez à l'article

76 réactions à cet article    


  • 5 votes
    sls0 sls0 22 juin 17:02

    Il maîtrise le sujet. Tout est dit en 7’41".


    • 3 votes
      V_Parlier V_Parlier 22 juin 18:45

      Il prend beaucoup de pincettes pour ne pas trop déplaire mais, factuellement, oui, il décrit tout tel que ça se produit.

      Certains diront que la garantie de neutralité de l’Ukraine n’aurait pas suffi pour éviter l’intervention russe. Je le pense aussi mais pas pour les mêmes raisons : Ca n’aurait absolument pas empêché Kiev de continuer comme depuis 8 ans, en gagnant encore plus de temps jusqu’à ce que la goutte d’eau fasse encore déborder le vase.


      • 4 votes
        sls0 sls0 22 juin 19:19

        @V_Parlier
        L’Organisation pour la sécurité et la coopération en Europe a eu des observateurs sur le terrain qui surveillaient la situation dans le Donbass depuis le début du conflit, en 2014. La mission de l’OSCE fournit dans ses rapports quotidiens des cartes documentant l’emplacement des violations du cessez-le-feu et des explosions le long de la ligne de contact entre l’armée ukrainienne et les républiques du Donbass. Ces cartes montrent clairement que l’Ukraine a commencé ses frappes le 16 février 2022.

        Alors que les médias occidentaux sont restés silencieux, les explosions documentées par l’OSCE sont passées de 76 le 15 février, à 316 le 16 février, puis à 654 le 17 février et à 1.413 le 18 février.

        Je vois dans cette augmentation des bombardements une préparation visible d’une attaque.
        Peut-être que les russes ont vu la même chose.
        A l’époque ce n’était pas des tirs de vengeance sur des villes comme aujourd’hui mais c’était les points de défense qui étaient visés.


      • 1 vote
        Eric_F 23 juin 17:02

        @sls0
        Les USA avaient annoncé une attaque russe contre l’Ukraine le 16 février, la tension a monté d’un cran à partir de cette date, les Russes qui avaient massé des forces près de la frontière ukrainienne ont démenti leur intention d’attaquer à cette date et prétendant qu’ils retiraient leurs troupes ...ils ont attaqué une semaine plus tard, ce qui ne pouvait se faire qu’après des mois de préparation de l’opération, et évidemment pas une improvisation de dernière minute suite à une escalade dans le Donbass, qui a été bilatérale..


      • 6 votes
        sls0 sls0 23 juin 17:33

        @Eric_F
        D’après les chiffres de l’OSCE, les explosions sont passées de 76 le 15 février, à 316 le 16 février, puis à 654 le 17 février et à 1.413 le 18 février.
        Pas besoin d’être de la CIA pour s’apercevoir que l’Ukraine allait attaquer le Donbass et que les russes interviendraient.


      • vote
        Eric_F 23 juin 18:11

        @sls0
        Non, vous inversez, c’est parce que les yankees avait précédemment annoncé que les russes allaient attaquer le 16 qu’il y a eu regain d’échanges de tirs dans le Donbass (vous donnez les chiffres d’un côté, non pas de l’autre). Même un enfant de six ans comprend que dès lors que les forces russes étaient amassées de l’autre côté de la frontière, les ukrainiens n’allaient pas juste à ce moment là investir le Donbass, s’ils en avaient eu l’intention, ils auraient attendu un moment où les forces russes étaient ailleurs.
        Et si les forces russes étaient concentrées au pourtour de la frontière ukrainienne depuis des semaines en manœuvre, c’est bien la preuve que leur coup était préparé d’avance. Alors prétexter une rétorsion improvisée suite à des regains de tirs au Donbass, ce n’est pas plausible.


      • 4 votes
        sls0 sls0 23 juin 18:35

        @Eric_F
        Je ne donne pas les chiffres d’un coté mais de l’OSCE.
        Les russes étaient effectivement aux frontières en janvier, c’est après qu’ils se soient retirés que les ukrainiens se sont mis à mettre la pression.
        Pas de bol pour les ukrainiens, les russes connaissaient la route et avaient l’expérience de ce positionnement.
        Les prévisions de la CIA sont aussi bonnes que celles de madame Irma, le fiasco du départ d’Afghanistan ils ne l’avaient pas vu alors qu’ils étaient concernés.


      • 3 votes
        juanyves juanyves 23 juin 21:08

        @Eric_F
        Des manoeuvre militaires de l’OTAN aux frontières de la Russie, il y en a régulièrement. Une concentration ou des manoeuvres, en général, c’est un message fort, autant de l’OTAN que de la Russie.
        La Russie a envoyé ce message
        1 parce qu’elle exigeait que l’Ukraine ne rentre pas dans l’OTAN alors que l’OTAN laissait planer cette possibilité de plus en plus ouverte : "la porte est ouverte à tous". Faire monter la pression pour que les russes réagissent.
        2 parce qu’elle avait des informations sur la préparation d’une offensive de l’armée ukrainienne sur le Donbass, confirmée par la concentration de troupes et d’armement.
        3 parce qu’elle voulait faire pression pour relancer les accords de Minsk et leur application
        L’annonce de la CIA n’avait d’autre but que de coincer les russes et les pousser à bout pour qu’ils n’aient d’autres solutions que réagir et franchir le rubicon. La fameuse date changeait chaque jour, juste de la com et de la préparation pour la fabrique du consentement. Technique éprouvé et bien connue : "Vous voyez je l’avais bien prévu".
        "Il va me frapper vous avez vu ?" Disait-t-il tout en continuant à l’insulter et à le provoquer. Histoire de cour de récré de CP.



        • vote
          sls0 sls0 22 juin 19:22

          @juanyves
          Ça serait marrant mais il y a pas beaucoup de confirmations pour l’instant. Aucune de mes 4 sources russes en parle pour l’instant.


        • 1 vote
          mmbbb 22 juin 20:58

          @sls0 si la capture est reelle , les Russes le feront savoir .
          Cela donnera un camouflet a Macron


        • vote
          sls0 sls0 23 juin 09:49

          @mmbbb
          Pour l’instant coté russe ça relaie l’information française avec beaucoup de prudence.


        • 1 vote
          sls0 sls0 24 juin 09:26

          @juanyves
          Mon bon Juan, l’usine russe qui a récupéré les canons remercie aussi Macron, ça l’air d’être confirmé. Aujourd’hui ça relaie l’information coté russe.


        • vote
          juanyves juanyves 24 juin 15:47

          @sls0
          L’usine russe fabrique des "clones" du Caesar, j’ai oublié le nom mais ça leur permettra de les améliorer pour revendre une version meilleure.


        • vote
          Duke77 Duke77 27 juin 11:28

          @sls0
          Moralité, tes 4 sources Russe c’est du pipeau. Et comme pour le covid et pour le traitement de Raoult, tu parles sans savoir et tu as systématiquement un train de retard sur tous les sujets car tu ne t’informes que sur des sites officiels soumis à la propagande du nouvel ordre mondial qui tente de cacher les faits contraires à leurs intérêts aussi longtemps que leurs mensonges tiennent. Les traitements précoces et l’inefficacité et les effets secondaires des faux vaccins anti-covid en est une belle démonstration, autant que le traitement des infos liés à la guerre en Ukraine où les intox sont quasi-quotidiennes. Allant le la proposition initiale de Poutine qui n’est pas uniquement la neutralité de l’Ukraine mais aussi la séparation du Dombass de ce pays corrompu par les USA, jusqu’aux crimes de guerre (fakenews de l’ile aux serpents, de la maternité de Marioupol ensuite, mythe de essoufflement de l’armée Russe etc.).

          Tant que tu ne t’informeras que par les media dominants et dominés par l’oligarchie occidentale atlantiste et mondialiste, tu seras à côté de la plaque.


        • 4 votes
          juanyves juanyves 22 juin 19:39

          Refus de la Bulgarie (de son gouvernement plus yanki que les bulgares) entraine l’éjection de Kiril Petkov

          1er ministre :

          https://www.ouest-france.fr/europe/bulgarie/bulgarie-le-gouvernement-pro-europeen-renverse-juste-avant-un-sommet-dedie-a-l-elargissement-b8414254-f248-11ec-9db8-71394e2ee1a7

          Effet collatéral des sanctions : ça ne fait que commencer, courage Macron.


          • 2 votes
            Eric_F 23 juin 17:22

            @juanyves
            Si la crise en Bulgarie pouvait bloquer les demandes d’élargissement et le boycott du gaz, ce serait un bon point. Les peuples de l’UE vont commencer à ruer dans les brancards à cause des couleuvres que leur font avaler leurs dirigeants sur cette crise, où l’intérêt ukrainien prévaut sur ceux des pays membres. Alors certes une partie des peuples des pays de l’Est ont des contentieux historiques vis à vis du Kremlin, mais il reste dans ces pays des courants proches de la Russie. Et à l’Ouest, on commence à se lasser de la propagande médiatique sur ce conflit alors que la crise s’aggrave chez nous, même parmi ceux -dont je suis- qui condamnent l’attaque russe.

            Motion de censure votée en Bulgarie, que donnera chez nous celle prévue par Nupes ? Il faudrait le vote des divers gauche + LR + RN, ce qui serait un attelage hétéroclite ne constituant pas une majorité alternative. LR préfèrera certainement s’abstenir de crainte d’une dissolution où il serait davantage encore laminé par une radicalisation du contexte politique.



            • 1 vote
              sylvain66 22 juin 20:52

              il semble évident depuis le début que les ukrainiens peuvent se rendre ou se faire défoncer, je ne lis pas beaucoup les grands medias mais je n’ai pas eu l’impression que tout le monde mise sur une victoire des ukrainiens . Il me semble que tout le monde a surtout été surpris qu’ils se défendent jusque là .


              • 1 vote
                Eric_F 23 juin 17:36

                @sylvain66
                Au tout début, les occidentaux s’attendaient à une prise de Kiev par les forces russes puisque les ambassades avaient été évacuées et que les yankees avaient proposé à Zelensky de l’exfiltrer. La résistance ukrainienne les avait surpris, refoulant l’action russe sur l’Est. C’est alors que les milieux politico-médiatiques occidentaux ont commencé à parler de l’objectif d’une victoire militaire de l’Ukraine (reprise de tous les territoires occupés), et c’est désormais devenu quasiment le ’’discours obligé’’, même le trio germano-franco-italien jusqu’ici plus pondérés s’y sont ralliés, et ont été prêter allégeance à Kiev. Mais personne de sérieux ne peut une seule seconde considérer que ce soit réaliste. Alors quel est l’objectif ? user les forces militaires russes ? Mais pour l’Ukraine, la perte de territoires s’accentue, à ne rien lâcher on peut finir par tout perdre.


              • 8 votes
                joelim joelim 22 juin 23:00

                Le phénomène (d’une UE qui participe à l’envoi à la mort des hommes ukrainiens en état en se battre) est sacrificiel. Comme dans d’autres guerres, l’idée est de sacrifier tout une partie de la société. Bon là, c’est des pauvres gens à l’extérieur de l’UE mais à qui on sourit en disant "vous nous rejoindrez un jour" ce qui est le comble pour cet éventuel crime contre l’humanité.

                De plus, il y a dans l’UE un caractère commun au nazisme qui est la pulsion de tuer les slaves. Pas des, les. Génocidairement quoi. Et indistinctement donc même si l’UE (et son maître étasunien soit l’industrie militaire US) procède différemment avec le russe et l’ukraïnien. On boycotte le premier ainsi que ses chats (et y a plus de matriochkas en hypermarché smiley ) car on peut pas faire plus et on envoie à la mort les seconds.C’est tout boni comme du temps des USA qui regardaient avec gourmandise l’Allemagne et la Russie se battre. Ou l’Irak et l’Iran.

                En effet il est plus qu’évident que Zelensky n’est pas maître de ses décisions. Et donc Biden, ses sbires militaires ou civils, les "démocrates", les va-t’en guerre euro-atlantiques (Johnson, La Hyène, Sholz, Macron et des généraux) ont la responsabilité du massacre de ces hommes ukrainiens envoyés au front comme nos anciens le furent en 14. smiley


                • 2 votes
                  youki 23 juin 12:30

                  @joelim
                  Tain les conneries que tu peux déballer , tu es encore plus con que ton maitre Achelino !!!


                • 1 vote
                  Eric_F 23 juin 17:56

                  @joelim
                  ’’il y a dans l’UE [..] la pulsion de tuer des slaves’’ On se demande ce que les gens ont dans le ciboulot pour débiter de telles incongruités.
                  En fait, comme tous les ’’blocs’’ géopolitiques, aussi bien l’alliance atlantique que l’Union Européenne tendent à augmenter leur aire d’influence. Et comme tout empire qui s’étend, ça bute inévitablement sur les marches d’un autre empire.
                  C’est con, car à un moment il y avait une dynamique de détente, entente et coopération, on se souvient des bons rapports entre Chirac et Poutine, de partenariat et accords économiques, dont récemment Nordstream2. Il apparait que les yankees en ont pris ombrage, et qu’en face le hiérarque russe a chaussé les bottes de conquérant.


                • vote
                  shouitte shouitte 22 juin 23:59

                  Parceque cette guerre, pardon cette intervention spéciale, ne devait pas etre reglée en une semaine ? Virer les russes de Kiev n’est pas une victoire ukrainienne ?
                  Il me rappelle les "patriotes" locaux qui inversent les discours et surtout les faits...


                  • vote
                    joelim joelim 23 juin 01:44

                    @shouitte
                    Non et non, faut se renseigner.


                  • 6 votes
                    sls0 sls0 23 juin 10:08

                    @shouitte
                    Virer les russes de Kiev ou défoncer des portes ouvertes ça se ressemble assez bien.
                    Je suivais un correspondant de guerre russe Andrey Filatov.
                    Il était à l’aéroport Antonov à Hosmotel et deux jours plus tard il faisait la visite guidée du coté d’Isyum en s’excusant du silence pour éviter que les ukrainiens s’aperçoivent du transfert.
                    Ça ressemble plus à du planifié qu’à de la débandade.


                  • vote
                    Eric_F 23 juin 18:01

                    @sls0
                    Même si leur départ a été organisé, s’ils sont parti de la région de Kiev, c’est qu’il n’y ont pas obtenu ce qui les y avait amené -probablement l’intimidation pour provoquer la chute du gouvernement : si Zelensky avait été exfiltré (hypothèse qui avait été envisagée), ils auraient placé un gouvernement à leur dévotion.


                  • vote
                    DAChHtv 23 juin 21:01

                    @sls0=Vues les photos des chars et blindés calcinés en grand nombre sur la route du retour, il est possible de mettre un qualificatif qui n’a rien d’un plan organisé de longue date !!!!!


                  • 1 vote
                    juanyves juanyves 24 juin 15:48

                    @DAChHtv
                    Tu connais photoshop ?


                  • 5 votes
                    juanyves juanyves 23 juin 12:12

                    "Haché" n’est pas vraiment le terme approprié, il aurait du dire carbonisé. L’emploi massif des flamethrowers (TOS) est largement attesté par l’état carbonisé des lieux repris par la coalition russe (DPR, LPD et FR) l’équivalent serait Verdun et le chlore ou Vietnam et napalm. Sur des trous à rats ces armes permettent un véritable massacre. Il est absolument incompréhensible la stratégie de Zélenski du "tenir coûte que coûte" une ligne de front intenable et d’envoyer des jeunes ukrainiens mobilisés de force (défense territoriale) à une mort certaine pour fabriquer du martyr, créer de la com sentimentaliste pour recevoir des armes et de l’argent.
                    Il n’est pas dans une série télévisée de guerre des tranchées 14/18. C’est proprement un criminel face à son peuple qui, suivant ses dires inclus le Donbas.
                    Une guerre civile style 14/18 dépasse l’entendement. C’est et ça reste une guerre civile alimentée artificiellement par les pays de l’OTAN et plus particulièrement les USA.


                    • vote
                      DAChHtv 23 juin 20:59

                      @juanyves=La volonté déterminée du peuple ukrainien de l’est comme de l’ouest de ne pas redevenir sous la servitude russe fait partie de ce que vous ne voulez pas voir ! C’est leur choix, pas le vôtre. Lequel l’emportera ? On peut deviner....


                    • 3 votes
                      juanyves juanyves 23 juin 21:21

                      @DAChHtv
                      As tu demandé aux populations russophones si elles considèrent la relation avec la Russie comme une servitude. Évolues et ne restes pas planter à l’URSS avec Staline : le monde a bougé depuis, mais toi non. La guerre froide est finie depuis déjà un bail et la Russie n’est plus sous un régime bolchevique.
                      Quant à ce que tu racontes, c’est ce que l’on te fait croire, mais les élections avant Maidan n’étaient pas dans cette ligne, et apès Maidan les sondages n’allaient pas du tout dans ce sens pour la partie russophile (50% de l’Ukraine). Tu affirmes des croyances bien inculquées sans aucune preuve ou début de preuve !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!


                    • 2 votes
                      juanyves juanyves 23 juin 22:46

                      @DAChHtv
                      Pour cette vielle dame le plus beau jour de sa vie ; avant le jour de son mariage, c’est de, enfin, retrouver la servitude russe.
                      https://twitter.com/i/status/1540005479249838081


                    • vote
                      DAChHtv 23 juin 23:08

                      @juanyves=Comme toujours, une vieille dame ne fait pas majorité de la jeunesse ukrainienne. Or c’est le nombre qui compte, et cela se traduit pas des volontés de foutre dehors de chez eux, d’Ukraine, les envahisseurs / agresseurs russonazis.


                    • 2 votes
                      juanyves juanyves 24 juin 15:44

                      @DAChHtv
                      Plus de 500 000 mobilisables de 18 à 60 ans ont fuis l’Ukraine. La Pologne à partir du 27 juin les renverra at home. D’autres parlent de faire pareil, il n’y aura bientôt plus rien à mettre dans les machines à pâté. Ce qui compte, pour les ukrainiens de l’Est c’est de foutre dehors les nazis envahisseurs venus de l’Ouest, ceci grâce à l’aide apportée par leurs frères ou cousins russes. Et apparemment ils sont sur la bonne voie.


                    • vote
                      shouitte shouitte 27 juin 16:05

                      @juanyves
                      Et que ces 500000 mobilisables ne fuient pas vers le cher grand frere russe qui vient les liberer ne t’interpelle pas ? ca percute toujours pas la haut ?


                    • vote
                      sls0 sls0 27 juin 16:43

                      @shouitte
                      Le fait que la frontière russo-ukrainienne soit fermée, ça ne t’interpelle pas ?


                    • vote
                      shouitte shouitte 28 juin 00:38

                      @sls0
                      Et après tu vas me sortir que les mechants ukrainiens prennent leur population en otages et les empechent de prendre les chemins de la liberté que sont les corridors humanitaires russes. ?
                      Soit vous etes des russes qui bossez sur les reseaux socios et ne convainquez que vous memes, soit vous etes des poivreaux qui croyez a vos propres mensonges.
                      Parceque du coup, ils seraient 500000 à fuir vers les mechants nazis occidentaux ? Ceux la meme qui bloquent les corridors ? Ca n’a ni queue ni tete votre histoire, c’est meme completement con


                    • vote
                      sls0 sls0 28 juin 13:41

                      @shouitte
                      En tout cas votre commentaire a aussi ni queue ni tête.
                      Apparemment le cerveau du shouitte déclenche à la première question logique. Sans argument contre le message, il s’attaque au messager.


                    • 11 votes
                      juanyves juanyves 23 juin 12:20

                      Il suffit de regarder les discours pour comprendre la tartufferie des occidentaux :

                      Ils installent des armes et des armées sur tout le pourtour de la Russie et soutiennent que c’est défensif (parfois contre les talibans ou les iraniens)

                      Ils saisissent l’argent des russes pour les empêcher de rembourser leurs dettes et ensuite ils déclarent que les russens ne remplissent pas leurs obligations financières

                      Ils refusent de rendre les turbines qui propulsent le gaz et ensuite accusent la Russie de couper le gaz intentionnellement.

                      Biden qui parle d’impot Poutine pour l’augmentation du carburant qu’il a provoqué lui-même par son imposition d’embargo

                      Beaucoup trop de tartufferies, arriveront-ils à les assumer dans leur totalité ? On peut en douter sérieusement, c’est beaucoup trop.



Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON


Publicité





Palmarès