• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV Mobile

Accueil du site > Actualités > Europe > Les eurodéputés ont voté pour la suppression du Parlement Européen de (...)

Les eurodéputés ont voté pour la suppression du Parlement Européen de Strasbourg

483 eurodéputés sur les 658 présents en séance ont voté en faveur d'un unique siège pour le Parlement. Selon eux, le coût des allers-retours mensuels des eurodéputés et des fonctionnaires est intolérable, tant au niveau économique qu'écologique, alors que le siège strasbourgeois reste inoccupé plus de 300 jours par an.

 

 

Les allers-retours entre Bruxelles et Strasbourg de milliers d’élus, fonctionnaires, journalistes et autres traducteurs, coûte entre 150 et 200 millions d’euros et une émission de 19.000 tonnes de CO² chaque année.

 

“Aujourd’hui, c’est un grand jour si vous payez des impôt en Europe, parce qu’avec cet accord vous allez économiser plus d’un milliard d’Euros sur sept ans, détaille Ashley Fox, eurodéputé conservateur britannique. Et cet accord va également permettre de réduire, de plusieurs milliers de tonnes, les émissions de CO².”

 

Le travail du Parlement est divisé entre Strasbourg, Luxembourg et Bruxelles. Les commissions et les sessions plénières additionnelles se déroulent à Bruxelles et le siège du Secrétariat général du Parlement européen est à Luxembourg.

 

Le tiers des 141 députés à avoir voté contre ce rapport sont Français. L’ancienne maire de Strasbourg, l’eurodéputée PS Catherine Trautmann, Rachida Dati, Brice Hortefeux, Jean-Luc Mélenchon ou Marine Le Pen restent attachés à Strasbourg.

 

“Où doit être le siège du Parlement ?" s’exclame l’alsacienne Sandrine Bélier, eurodéputé française du groupe Europe Ecologie-les Verts. "Mais le siège du Parlement est à Strasbourg, c’est fixé par nos traités. Et la question n’a pas à se poser aujourd’hui, on sait où est le siège du Parlement européen.”

 

Les rapporteurs du texte, Fox et Häffner, comptent ainsi par ce vote soumettre au Conseil européen un projet de révision du traité qui fixe le siège du Parlement européen à Strasbourg.

 

Mais la France, désireuse de garder un symbole de son statut de membre fondateur de l’Union Européenne, menace d’utiliser son droit de veto si la décision est remise aux dirigeants nationaux dans les prochains mois.

 

Les gouvernements européens doivent être unanimement d’accord pour accorder un siège unique au Parlement.

 

Sources : NTDTV / Le Journal du Siècle

 

Tags : France Europe Construction Européenne




Réagissez à l'article

28 réactions à cet article    


  • 16 votes
    funambule funambule 22 novembre 2013 13:03

    Belle démonstration de conflit d’intérêt : 

    Dati, Hortefeux, Le Pen, Mélenchon, tous d’accord sur sur le fait de garder leur confort personnel... euh, pardon, sur l’emplacement le plus efficient du parlement ... 


    • 18 votes
      Hieronymus Hieronymus 22 novembre 2013 13:18

      ce sont les Britanniques qui veulent imposer Bruxeles comme unique lieu

      parce que c’est plus près de chez eux, tout simplement

      de toute façon la Belgique est une construction anglaise du XIX siècle


      • 24 votes
        gerfaut 22 novembre 2013 13:26

        L’ argument du CO2, ça marche à tous les coups smiley


        • vote
          périscope 24 novembre 2013 19:53

          Je sors un peu du sujet, mais confirme votre remarque :
          Notre lave-vaisselle a une grosse panne de pompe de vidange, fort coûteuse, au bout de deux ans.
           On s’en étonne !
          Réponse du mécanicien : c’est à cause de la chasse au CO2 !

          Eh oui, pour consommer moins d’énergie et être classés économes, les fabricants mettent de petites pompes qui ne tiennent pas le coup.
           Résultat : une petite économie ridicule et un outil qui dure le 1/4. ou 20 % de la normale.
           Merci les technocrates de "Bruxelles" pondeurs de normes ridicules qui insultent le bon-sens.
          Raison de plus pour sortir de ce "machin"


        • 64 votes
          juluch juluch 22 novembre 2013 14:30

          Mon avis perso : on dissout cette assemblée et on sort de l’Europe......et c’est tout.




          • 30 votes
            QaviQeQuarQo davideduardo 22 novembre 2013 14:42

            qu il se cassent de strasbourg, comme ca , ca sera plus simple pour eux pour s organiser quand la France sortira de l UE.


            • 9 votes
              Laho 22 novembre 2013 16:14

              Peut être le fait que ça sente de plus en plus la poudre par chez nous qui motive cette décision, non ?


              • 4 votes
                Soi même 22 novembre 2013 16:55

                Politique fiction : Ce matin flash spécaile de France Info, hollande à pris la mouche, il réfléchie avec le héron Hantais la sortie de la France de l’Europe. Nous savons pas dans quelle mesure , il va bénéficier d’une hausse de sa cote de popularité sur le baromètre galops, vue la conjoncture critique, qu’affronte Hollande , il faut le reconnaître n’a pas arrête de faire des brochettes d’andouilles depuis qu’il est à l’Élysée ?
                Nous attendons une éminente réponse de l’intéresser dans son choix stratégiques, une fuite à Varenne où la prise du pont d’Arcole ?


                • 4 votes
                  marais 22 novembre 2013 19:41

                  Le député européen Ashley Fox a raison : économisons de l’argent. 21 milliards d’euros, ce serait bien...


                  • 11 votes
                    logan2 23 novembre 2013 00:57

                    Et il vous prend pour des cons en prétendant que cet argent vous le récupérerez dans votre porte monnaie. Vous n’en verrez pas la couleur.


                  • 4 votes
                    tousensemble tousensemble 23 novembre 2013 10:44

                    LES DEPUTES UE SONT COMBIEN ,, ??? S ILS NE PEUVENT BOSSER QUE 65 JOURS PAR AN ILS SE FONT DONC 40000 EUROS /MOIS COMME NOS 577 DEPUTES 350 SENATEURS 40 DEMI-MINISTRES.......ET LES MAIRES DES GROSSES VILLES 36600 MAIRES 3000 COMMUNAUTES EXISTENT ET SON SUFFISANTES AVEC UN CONSEILLER TENANT DES PERMANENCES DANS LES MAIRIES ANNEXES non principales ou siègerait tous ces élus pour 10 A 20000 HABITANTS CELA SUFFIRAIT AMPLEMENT

                    AVEC CE BENEFICE ON BOUCHE EN PLUS LE DEFICIT DE LA SECU

                    650000 ELUS 10 FOIS MOINS AU NOMBRE D HABITANTS AUX USA LE PS VIENT DE COMPRENDRE AVEC LE PROBLEME BRETON QUE DES REGIONS FEDERES COMME LES LAND ALLEMANDS ET 10 FOIS MOINS D ELUS CA FONCTIONNERAIT BIEN MIEUX

                    il est temps d’agir comme des commissionaires ils ne devraient etre payés aux résultats... ILS NE GAGNERAIENT PAS LOURS COMME NOTRE EQUIPE DE FOOT DES PIEDS NICKELés


                  • vote
                    tousensemble tousensemble 23 novembre 2013 10:46

                     RECTIF "GAGNERAIT PAS LOURD"


                  • 8 votes
                    tigron 23 novembre 2013 00:55

                    Il suffit d’utiliser uniquement le parlement de Strasbourg pour faire des économies.


                    • 4 votes
                      Stof Stof 23 novembre 2013 10:12

                      Encore une fois la France défend la gabegie publique. Pas surprenant.


                      • 10 votes
                        tokepiks 23 novembre 2013 10:45

                        Ce monsieur nous dit que le parlement européen c’est : un tas de députés , un tas de paperasse et ...un tas de lobbyistes et que tout ça coute un tas de fric .

                        Ceci l’embête car ... ça pollue . 


                        Ce discours est mémorable .

                        • 1 vote
                          dom y loulou dom y loulou 23 novembre 2013 12:26

                          le refus du TCE a interdit un vrais pouvoir CIVIL des ELUS au parlement de Strasbourg 


                          qui auraient alors pu faire avancer la démocratie directe sur le continent


                          c’est ce que les monarchistes aux pieds de la reine des crapauds appellaient "mettre le feu aux plaines"

                          enculés

                          l’éliminer carrément ce parlement civil est bien sûr l’objectif de toujours de la monarchie britanique rottenchilds qui nous impose sa "troïka" stalinienne


                           et vous leur avez donné les pleins pouvoirs en refusant le TCE évolutif quand ils avaient déjà inventé vos nations pour nous y enfermer 

                          comme dans des petits jardinets d’Eden gouvernés par leur mains d’acier aux gants de velours avec lesquels ils nous jouent les dieux terrorisants si souriants


                          rien que pour la parité hommes-femmes il fallait l’accepter cette première marche vers une autre europe, sociale et citoyenne 

                          on ne refuse pas l’évolution sans régresser aussi vite jusqu’au droit de cuissage


                          cette idée de transcender l’europe monarchique en europe citoyenne ne provenait PAS de l’oligarchie

                          forcément pas

                          mais les petits malins des extrêmes savent toujours tout mieux

                          bonne continuation

                          • 6 votes
                            BA 23 novembre 2013 15:41

                            Vendredi 8 février 2013 : les 27 chefs d’Etat et de gouvernement européens imposent UNE BAISSE de 3,5 % du budget de l’Union Européenne pour la période 2014-2020.

                             

                            Ils imposent UNE BAISSE, alors que la Commission européenne et le parlement européen avaient demandé une hausse du budget.

                             

                            Lisez l’article à pleurer de rire qu’écrivait le bisounours européiste Jean Quatremer, toujours aussi aveugle, toujours aussi éloigné du monde réel, le vendredi 8 février 2013 :

                             

                            Martin Schulz, le résistant.

                             

                            Mais l’accord péniblement arraché vendredi est peut-être mort-né. Car le président du Parlement européen, le socialiste allemand Martin Schulz, a immédiatement annoncé que l’accord serait rejeté par les eurodéputés. C’est en juillet 2013 que, pour la première fois, le Parlement aura un droit de veto sur le budget pluriannuel de l’UE, en vertu du traité de Lisbonne. Face aux égoïsmes nationaux, l’hémicycle européen se présente comme ultime rempart de l’intérêt général européen, le président de la Commission, José Manuel Barroso, ayant abdiqué face aux gouvernements. Dans un communiqué commun, les leaders des quatre groupes politiques PPE (conservateurs), PSE (socialistes), ALDE (libéraux) et Verts ont donc annoncé leur rejet de ce budget d’austérité.

                             

                            http://www.liberation.fr/economie/2013/02/08/budget-de-l-ue-peze-perdu-pour-hollande_880574

                             

                            Vous avez bien lu cet article hilarant : selon le bisounours européiste Jean Quatremer, le Parlement européen allait "résister" !

                             

                            Le Parlement européen allait dire "non" à la baisse du budget de l’Union Européenne !

                             

                            Mais ça, c’était dans le monde merveilleux des bisounours européistes.

                             

                            Et puis, comme d’habitude, le monde réel a détruit les rêves des bisounours européistes :

                             

                            Mardi 19 novembre 2013 :

                             

                            Le Parlement européen adopte le budget UE 2014-2020 après une longue bataille.

                             

                            Le parlement européen a adopté mardi le budget de l’UE pour 2014-2020, raboté pour la première fois par rapport au précédent cadre pluriannuel, épilogue de longues et difficiles négociations au sein de l’Union.

                            Le texte a été voté à une large majorité de 537 voix - sur les 682 eurodéputés présents - émanant de la droite et des socialistes. Il prévoit 908 milliards d’euros en crédits de paiement et 960 milliards en crédits d’engagement, soit respectivement 3,7% de moins et 3,5% de moins que pour le budget 2007-2013.



                            • 3 votes
                              christian pene 23 novembre 2013 16:01

                              le ministre PEILLON est aussi eurodéputé : comment fait-il pour être à Paris et Strasbourg ? et puis il perçoit "plein pot" le salaire de ministre et les indemnités d’eurodéputé ????? pas difficile de boucler les fins de mois ....

                              christian pène


                              • 3 votes
                                Shanowsky Shanowsky 23 novembre 2013 21:11

                                Toute cette agitation à surtout été motivée, je pense, comme beaucoup d’autre brouhahas politico-médiatiques, à faire de la com’. En dehors du fait que la France perd un symbole, rien de plus, il s’agit d’une décision à première vue rationnelle. 


                                "YIIIIIHHHAAAAAAA, regardez, on fait des supers économies, on gagne une grande victoire dans la guerre contre le cruel CO2 et surtout nous sommes des gens vertueux et travailleurs puisque nous renonçons à un certain confort." 

                                Donnant l’occasion à des furibond de la cinquième république de répondre par un autre coup de com’ avec des discours nationalistes. "La France ne veut pas..., Les français perdent une partie de leur patrimoine, Notre pays ne peut tolérer ce manque de reconnaissance, Nous, Notre Nation, nous nous nous....

                                Tout les débats que ces ébats suscitent et susciterons chez Mr. Lambda lui occulterons tout un tas de choses plus importantes et urgentes. (mais qu’il est bon de faire des arrangements sous la table en toute impunité) 

                                Tout cela m’amène à ceci :

                                Montesquieu a souligné l’importance de séparer les trois pouvoirs comme principe clé d’une démocratie. Hors, à mon sens, et Montesquieu ne pouvait le savoir, on est en pleine émergence d’un quatrième pouvoir ; Le pouvoir médiatique. 
                                N’étant que peu relevé dans les constructions des théoriciens de la science politique pure, et donc par absence de mise en garde de celui-ci, ce pouvoir dépend majoritairement d’un autre pouvoir ; le pouvoir exécutif. Il suffit de regarder bêtement quelles sont les têtes qu’on voit le plus souvent quand on parle politique à la télé et de voir à quel pouvoir elles appartiennent.

                                • vote
                                  Shanowsky Shanowsky 23 novembre 2013 21:15

                                  correctum : furibonS + un guillemet oublié 


                                • vote
                                  Shanowsky Shanowsky 23 novembre 2013 21:35

                                  D’ailleurs, si quelqu’un pourrait me conseiller de la lecture approfondie sur le sujet, qu’il le fasse ! Ou se taise à jamais.


                                  Cordialement, bonne soirée.



                                • 2 votes
                                  dom y loulou dom y loulou 24 novembre 2013 14:08

                                  sisi il y a 


                                  même si les bavardeurs insensés et les faux prophètes prétendent le contraire depuis des années et taisent continuellement les remèdes dans leur blabla egotique

                                  comme si on pouvait prendre la vie d’un autre... ils s’en expliqueront devant leur créateur ma foi pour tout le mal qu’ils ont fait et le temps perdu et l’avenir ruiné dans la tyrannie des dettes et ces volontés de montrer leur gueule et d’être des "meneurs"

                                  ils ne font que colporter la maladie des rottenchilds,au même titre que les légionaires se prenaient pour l’empereur, les perles collectées pour vous les voici et elles ne sont pas jetées et nous ne sommes pas des cochons ;)


                                  THEMES ou les veilles du magister ludi

                                  toute la vision des changements de paradigmes et finalement le grand remède contre les mensonges de babylone

                                  le plaidoyer du porteur d’eau


                                  tu trouveras les deux gratos à télécharger

                                  mais si tu veux soutenir celui qui vous a nourri la psyché toutes ces années et trouvé l’outil nettoyeur de l’atmosphère terrestre, l’obolix, comme un point sur le i des révélations apportées par le jugement contre l’homme traversé et après trente ans de patients travaux, alors que tu le vois enterré vivant par les parodies schizophrènes...

                                  quelques sous pour les livres en papier c’est mieux, car ne faisant aucunement partie de l’oligarchie le voilà quasi à la rue de nouveau

                                  bonne vie

                                • 6 votes
                                  FifiBrind_acier 24 novembre 2013 08:08

                                  Le Parlement européen, où qu’il siège, n’a qu’un avis consultatif, sur le modèle de fonctionnement de tous les systèmes supranationaux :
                                   
                                  Ceux qui décident ne sont pas élus, et sont qui sont élus ne décident de rien.

                                  La seule utilité de ce Parlement, qui nous coûte un bras, c’est de servir d’agora et de caisse de résonance aux députés qui veulent sortir de l’ UE, de l’euro et de l’ OTAN.

                                  L’UE ne produit rien, sauf des milliers de directives, son budget est constitué des impôts venant de tous les pays européens qu’elle additionne avant de les redistribuer, avec un joli nœud bleu aux étoiles d’or, comme si c’était un cadeau...

                                  " L’europe, c’est la PAIE" conférence d’ Asselineau sur le coût et le fonctionnement de l’usine à gaz.


                                  • 3 votes
                                    FifiBrind_acier 24 novembre 2013 08:13

                                    Shanovsky,

                                    Sur le pouvoir des médias, il y a le livre "Les Chiens de Garde".

                                    Mais la com’ se mêle de la politique, et des médias.
                                    Les "relations publiques", qu’ils disent !
                                    Chez nous, on appelle cela "les communicants"

                                    PSYWAR La guerre psychologique, de Scott Noble.


                                    • 5 votes
                                      Jaggyfree 24 novembre 2013 17:02

                                      Tout ceci est parfait !

                                      Que le parlement quitte la France, ainsi que tout ce qui touche de près ou de loin l’Union Européenne ! Nous n’avons plus rien à faire avec ce machin de toute manière.
                                      Le plus tôt nous en sortirons, mieux cela sera !

                                      • 1 vote
                                        ddacoudre 24 novembre 2013 18:25

                                        bonjour

                                        Comme motivation fallacieuse l’on ne fait guère mieux. quand est-ce que l’on passe à la nourriture d’insectes car la totalité des animaux a viande que nous élevons coutent bien plus cher et polluent bien plus. Ceux qui bénéficient de la circulation de cette monnaie ne seront pas de cet avis, ensuite il n’est pas dit que tout ce beau monde ne produirons pas du Co2 dans d’autres déplacement. ça devient du n’importe quoi.
                                        cordialement.


                                        • 3 votes
                                          BA 24 novembre 2013 19:29

                                          Dimanche 24 novembre 2013 :

                                           

                                          Le journal SUD OUEST DIMANCHE publie un sondage sur l’intégration européenne :

                                           

                                          Qui sont les Français les plus favorables à l’intégration européenne ?

                                           

                                          Les sympathisants de l’UDI : 69 %

                                          Les sympathisants du MODEM : 67 %

                                          Les sympathisants écologistes : 61 %

                                          Les Français âgés de 65 ans et plus : 58 %

                                          Les sympathisants du PS : 56 %

                                          Les sympathisants de l’UMP : 53 %

                                          Les professions libérales et les cadres supérieurs : 51 %

                                           

                                          http://www.sudouest.fr/2013/11/23/les-francais-et-l-europe-un-vote-de-mefiance-est-a-prevoir-aux-elections-europeennes-1238414-710.php

                                           

                                          L’intégration européenne, c’est un truc de vieux riches, fait par des vieux riches, pour des vieux riches.

                                           

                                          Mardi 14 février 2012 :

                                           

                                          Le Medef s’invite dans la campagne présidentielle.

                                           

                                          La présidente du Medef, Laurence Parisot, a présenté mardi les propositions du patronat dans la perspective de l’élection présidentielle. Articulées en une vingtaine de points, elle fait du déficit public nul en 2015 une des priorités pour la France, avec le fédéralisme européen.

                                           

                                          Une Europe plus intégrée, des entreprises plus compétitives ou encore une flexibilité du marché de l’emploi...Le programme du Medef a été présenté ce matin par Laurence Parisot. Un programme intutilé "Besoin d’aire" en référence à celui de la dernière campagne mais cette fois ci avec un e à la fin.

                                           

                                          "Les entreprises ont besoin de respirer", a expliqué Mme Parisot. "Elles ont besoin de nouveaux horizons, de nouvelles frontières, besoin de conquérir", a-t-elle poursuivi, en présentant le programme 2012. La "top priorité", c’est l’Europe et "il faut oser le fédéralisme".

                                           

                                          http://lexpansion.lexpress.fr/election-presidentielle-2012/le-medef-s-invite-dans-la-campagne-presidentielle_282832.html



                                          • vote
                                            Loveyall princey 25 novembre 2013 22:44

                                            Un quelconque rapport avec le TTIP peut-être ?



Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON







Palmarès