• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV Mobile

Accueil du site > Actualités > Europe > Mario Draghi et le passe sanitaire : ceci n’est pas le fascisme, n’est-ce-pas (...)

Mario Draghi et le passe sanitaire : ceci n’est pas le fascisme, n’est-ce-pas ?

Hier en Italie, le passe sanitaire a été rendu obligatoire pour tous les travailleurs, du public comme du privé. Toute personne n’ayant pas été vaccinée ou n’ayant pas récemment guéri du Covid-19 doit montrer à son employeur la preuve d’un test négatif qu’elle a elle-même payé, sous peine d’être déclarée absente et privée de salaire.

Il est nécessaire de rappeler quelques éléments du CV du chef du gouvernement italien, Mario Draghi : vice-président pour l’Europe de Goldman Sachs entre 2002 et 2005, gouverneur de la Banque d’Italie entre 2006 et 2011, président de la Banque centrale européenne (BCE) de 2011 à 2019, puis chef du gouvernement italien à partir du 13 février 2021 en recevant le soutien de la quasi-totalité des partis du Parlement.

Copie

Ce n’est pas la première fois que Mario Draghi emploie « la force lorsqu’il le juge nécessaire », « aussi policé soit-il » et qu’il s’attaque aux salaires.

Mais ceci n’est pas le fascisme, n’est-ce-pas ?

J.G.

----------------

LIRE AUSSI...

- Covid-19 et vaccination obligatoire : de Christophe Barbier à Emmanuel Lechypre

---------------

https://www.lecanardrépublicain.net

Nous suivre sur : Facebook | Twitter | YouTube | Dailymotion

Tags : Italie Pass Sanitaire




Réagissez à l'article

20 réactions à cet article    



Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON


Publicité





Palmarès