• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV Mobile

Accueil du site > Actualités > Europe > Révolte des agriculteurs hollandais - "Ça va s’étendre à toute (...)
#64 des Tendances

Révolte des agriculteurs hollandais - "Ça va s’étendre à toute l’Europe"

Avec Philippe Herlin économiste au CNAM et auteur d’une note pour l’institut Thomas More : « Pourquoi la transition écologique est une catastrophe pour l’économie ».

Tags : Economie Ecologie Prospective et futur Agriculture Crise financière




Réagissez à l'article

6 réactions à cet article    


  • 5 votes
    ETTORE 6 juillet 18:07

    Edifiant !

    Un raisonnement qui devrait être la norme !

    Mais voilà......La "norme" n’est plus exprimée, que dans le château Bruxellois !

    Pour les cerfs !


    • 1 vote
      jesuisdesordonne jesuisdesordonne 6 juillet 19:20

      Ce n’est parce que la théorie de l’effet de serre du CO2 ne tient pas que le réchauffement n’est pas anthropique, malheureusement.
      https://www.agoravox.fr/actualites/environnement/article/le-co2-et-l-evapotranspiration-237239


      • 5 votes
        Conférençovore Conférençovore 7 juillet 03:31

        Oui, il y a "d’autres moyens". Certes, c’est une absurdité de diminuer notre production... mais j’ai l’impression que l’analyse de Philippe Herlin est amputée d’une clé de lecture essentielle. Il nous dit que le parlement européen veut supprimer le nucléaire et que "l’on" (c’est l’inconnue pour lui... mais pas pour les gens qui observent un minimum ce qui se passe) est en train de tuer des secteurs éco stratégiques (énergie, automobile, agriculture) en Europe. C’est vrai mais qui est ce "on" ?

        La réponse est simple : nos concurrents et ennemis à la solde desquels sont les ordures à Bruxelles. Ces derniers sont entourés de milliers de lobbystes qui agissent et les corrompent pour le compte d’entreprises privées, de fonds d’investissements ou bien d’états étrangers. C’est donc "logique" : ils veulent nous réduire à l’état de consomateurs ultra-endettés. Ils nous empêchent de produire pour que l’on achète tout à l’étranger, notamment aux EUA et que nos pays bradent tout leur savoir-faire. Ceci a pour résultat de nous rendre extrêmement dépendants : on l’a bien vu avec les histoires de masques... mais c’est général : les médicaments, le matériel médical, les composants électroniques, les machines-outil, tout le matos informatique/téléphonie/électroménager, etc... tout est produit ailleurs.Nos entreprises ont toutes délocalisé massivement. Il reste quelques pays avec une industrie (c’est notamment le cas de l’Italie, Suisse, Allemagne et pays d’Europe centrale ou de l’est) mais la France a basculé depuis longtemps parmi les pays de services.

        Notre agriculture suit le même processus : toujours plus de normes et mise en concurrence déloyale avec des pays qui pratiquent le dumping social et environemental. Résultat : nous produisons de moins en moins alors même que ces FDP nous parlent sans cesse de "production locale", de "circuits courts".

        Il n’empêche que l’utilisation d’engrais chimiques reste une catastrophe sans nom. Nous devons passer très vite à une agriculture propre : de la perma, des forêts comestibles et des poly-cultures. De la mono-culture sur des kilomètres carrés n’a aucun sens. Cela donne des déserts comme la Beauce : le sous-sol est mort et le sol érodé, ce qui fait qu’il faut toujours plus d’engrais. Notre sol est donc à l’image de notre agriculture : ils sont en train d’être tués tous les deux.

        Mais voilà... comme je le dis souvent : les Français ont veauté pour cela. Les Hollandais veautent également pour cela, cette perte de souveraineté, cette mise en esclavage schwabienne, cette dépossession programmée.

        L’avenir appartient à ceux qui ont compris qu’il n’y a que par des projets de micro-fermes en perma (qui ont d’excellents rendements en plus...) ou encore des projets collectifs plus importants. Une étude de l’INRA a démontré que les rendements étaient 10 fois supérieurs (j’ai proposé un entretien avec Perrine Hervé-Gruyet, pionière de l’agroécologie) à ceux de l’agriculture dite "intensive" merdique.


        • 2 votes
          TchakTchak 7 juillet 06:47

          @Conférençovore
          .

          Merci, pleinement d’accord. Les politiques font de la com pour annoncer et soutenir ces "productions locales" et "circuits courts", comme vous l’écrivez. Et un Stéphane Le Foll a fait passer une loi qui supprime les subventions dans une exploitation qui a moins de 10 vaches. Juste un exemple parmi tant d’autres. A la limite, on peut dire que celui qui fait de la polyculture n’a qu’à prouver que ça marche. Sauf qu’il est en désavantage compétitif avec un exploitant qui ne ferait que de l’élevage à vaches, ou qui bien aurait une exploitation d’une autre dimension, accédant à des subventions de plus en plus élevées avec la montée de l’activité. Ce qui n’est guère mieux, car ce sont des exploitants qui peuvent avoir 20% de leur revenu tirés de leur activité et 80% tirés des subventions. Et criblés de dettes. Une des explications aux suicides constants dans ce milieu de gens qui savent bien en leur fort intérieur qu’ils font n’importent quoi, alors qu’ils sont bosseurs et voudraient sincèrement fournir les aliments dont tout le monde a besoin.

          .

          J’ai rencontré un député, UMP/UDI. Il m’a raconté qu’il est fils d’ouvrier, parents aimants, qu’il est allé chercher son bac et une école à bac + 5. Il croit à la valeur du travail pour émanciper les individus. On a discuté milieu agricole, qu’il connaît pas mal.

          Je lui ai dit qu’un agriculteur FNSEA qui a fait son BTS (sans avoir appris à cultiver un jardin, ça bouge un peu dans les CFPPA, mais c’est récent et accessoire au programme), a les crédits ouverts du Crédit Agricole, et l’expertise de la chambre d’agriculture pour se doter des engins, équipements et intrants. Il suit alors le catalogue de la PAC qui lui indique les meilleures subventions pour l’année N+1. Il vote à droite, alors qu’il vit dans un système de type Kolkhoze qu’il maintient malgré lui.

          Un horticulteur, qui a récupéré un lopin d’une manière ou d’une autre, a des cheveux longs, ou des tatouages, pour les plus jeunes, il conduit une kangoo pourrie, pour faire les marchés environnants, ses ventes sur place ou ses circuits courts. Il vote à gauche et chante Bob Marley avec son djembé, alors que son économie n’a rien de plus libérale : il ne marche qu’à la satisfaction de ses clients qu’il fidélise grâce à la qualité de ses produits. Et encore, s’il vend des tomates qui n’ont pas la variété reconnue dans le catalogue des Espèces et Variétés (mais ce sont bien des tomates, de vraie semence), il saute et change métier (exemple que je connais).

          Au moins, ce député était ouvert à la discussion et a admis la contradiction, alors que j’en ai vu d’autres (droite ou gauche) affolants d’ignorance et plus ils sont ignorants, plus ils sont remplis de certitudes.

          .

          Ce que je veux dire avec ça, c’est que des agriculteurs, employés de bureaux agricoles, élus, ne savent plus ce qu’ils font et où ils en sont avec tout ce fatras de normes, bureaucraties, idéologies. Le système est insensé au point qu’il est beaucoup plus facile de tirer de l’argent de subventions que de l’argent de productions qui ont entretemps été déqualifiées et démonétisées.

          .

          Par contre, oui, au sommet de l’UE comme à l’Elysée, ils savent ce qu’ils ont à faire, mais un tout autre programme qui leur est commandé : personne, je dis bien personne… ( une phrase, pour Sacha, si tu lis…).


        • vote
          juanyves juanyves 7 juillet 23:18

          Les allemands se mettents à genoux et supplient les canadiens de leur remettre à eux la turbine qu’ils séquestrent, aux ordres des gringos et des anglais dans le but de détruire l’économie allemande. Mais faut vraiment être con, les allemands au lieu de se mettre à genoux, ils ont qu’à ouvrir le nordstream 2 (peut-être c’est dit en aparté). Là le triumvirat va réfléchir un peu plus.
          https://www.bloomberg.com/news/articles/2022-07-07/germany-s-habeck-urges-canada-to-help-thwart-putin-s-gas-excuses

          Bande d’idiots.



Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON


Publicité





Palmarès