• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV Mobile

Accueil du site > Actualités > Europe > Sergueï Lavrov a rencontré Mario Draghi à Rome, des échanges « très productifs (...)
#68 des Tendances

Sergueï Lavrov a rencontré Mario Draghi à Rome, des échanges « très productifs » selon Luigi Di Maio

Le ministre russe des Affaires étrangères Sergueï Lavrov s’est entretenu avec le Premier ministre Italien Mario Draghi ainsi qu’avec Luigi Di Maio, le chef de la diplomatie italienne, ce 27 août à Rome. Le point avec Mona Hammoud-Elhor.

Tags : Politique Russie Italie




Réagissez à l'article

2 réactions à cet article    


  • 1 vote
    sls0 sls0 28 août 12:44

    C’est que la Russie à gardé des billes en Afganistan.

    La mission diplomatique tourne toujours et selon les accords ce sont les talibans qui la protège.

    Les russes sont maitres de la frontière nord et il y a l’alliance du nord qui leur a demandé un coup de main, je ne connais pas la réponse.

    Pour les nouvelles du front je vais voir coté russe qui ont du monde sur place. Les dernières nouvelles sont :

     Afghanistan, des affrontements ont éclaté entre terroristes.

    Après une série d’attentats terroristes perpétrés, en fin de compte, par des membres de l’État islamique (ISIS), des terroristes ont attaqué les forces talibanes. On parle d’affrontements dans l’est du pays. Dans le même temps, des sources font état de milliers de terroristes de l’Etat islamique qui ont pu prendre le contrôle d’une vaste région. Ces derniers, apparemment, ont pu pénétrer librement depuis le territoire du Pakistan voisin.

    Il est rapporté qu’à l’heure actuelle, les talibans ne peuvent pas contenir l’assaut des terroristes de l’État islamique. Les États-Unis sont susceptibles d’intervenir, car le président américain Joe Biden a ordonné ce soir des attaques contre l’Etat islamique en réponse à six attaques à Kaboul qui ont tué 18 soldats américains.

    Il est à noter qu’il existe certaines informations selon lesquelles les talibans pourraient être aidés par les forces de résistance au Panjshir, près des zones contrôlées dont se déroulent les principaux affrontements.

    Selon les experts, les membres de l’Etat islamique ont l’intention de tenter de s’emparer de l’Afghanistan après le départ de la coalition internationale, car les forces talibanes ne suffisent pas à dissuader les terroristes, et l’armée afghane en tant que telle, en fait, n’existe plus.

    Faire des projections avec de tels changements stratégiques c’est de la haute voltige.

    Le Pakistan, aide il les talibans ou l’ISIS ? Vis à vis de l’Inde, l’ISIS c’est mieux, ils ont moins la notion de frontière, d’Afganistan.


    • 1 vote
      juanyves 28 août 16:03

      Tu ne serais pas un agent de Daesh infiltré en train de relayer les informations qu’ils répandent sur les réseaux sociaux russes ou (ou autres) ?

      Tu devrais donner tes sources et éviter les sites de fakes à Daesh, comme tu sais si bien le dire aux autres.

      Ton truc ça sent la fake à plein nez, soit pour fabriquer une image modéré des talibans qui luttent à mort contre les terroristes, soit l’ISIS qui veut montrer les biceps qu’il n’a pas (2 ou 3.000 combattants contre plus de 80.000).

      L’ISIS c’est un truc rapporté même si les américains veulent le présenter comme des dissidents talibans extrémistes. C’est Daesh transporté depuis la Syrie et l’Irak pour contrer les talibans. Ils n’ont aucune assise populaire et s’en foutent de l’Afghanistan. Leur but c’est juste creer une base à partir de laquelle ils peuvent jouer le jeu du Mossad et de la CIA pour déstabiliser et créer le chaos là où les américains ou les israéliens en ont besoin.

      Les talibans sont avant tout majoritairement des pachtounes afghans nationalistes avec une assises populaire.
      ISIS est établi surtout dans la province de Nangarhar, sur le frontière pakistanaise et a des liens avec les extrémistes du Cachemire. Il ne semble pas en tous cas qu’ils représentent une force capable de défaire les talibans, juste de semer le chaos pour empêcher la stabilisation de l’Afghanistan par les russes, les chinois, les pakistanais et les iraniens. But que recherchent les américains et les israéliens qui probablement essayent de doubler leur chef.

      Ce serait vraiment étrange aussi que le Pakistan ne combatte pas avec tous leurs moyens ISIS vu leur compromission avec la Chine qui elle tient absolument à la stabilisation de l’Afghanistan.

      Il semble donc correct que ces fakes (medias russes) sont seulement de nature à valider la modération des talibans et préparer leur entrée comme interlocuteurs présentables sur la scène internationale (recherché par les russes). De plus les attentats ne sont pas pour déplaire aux talibans qui ne veulent pas une hémorragie de cerveaux vers l’extérieur.



Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON


Publicité





Palmarès