• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV Mobile

Accueil du site > Actualités > International > André Sirois (avocat auprès de l’ONU) : sous pression des pays musulmans, le (...)

André Sirois (avocat auprès de l’ONU) : sous pression des pays musulmans, le pacte de Marrakech aurait renoncé à évoquer l’égalité entre les femmes et les hommes

Le Pacte des migrations adopté à Marrakech lundi par des dirigeants du monde entier continue d’être attaqué par ceux qui s’y opposent. Du nombre, André Sirois, avocat auprès de l’ONU et ex-conseiller juridique auprès de la Commission de l’immigration et du statut de réfugié. Il est ici interrogé par Mario Dumont sur LCN, chaîne de télévision locale du Québec.

Extrait :

La vidéo dans son intégralité :

Tags : Canada ONU Immigration Islam Femmes Québec Migrants




Réagissez à l'article

3 réactions à cet article    



    • 1 vote
      Zatara Zatara 12 décembre 2018 15:09

      http://www.voltairenet.org/article204298.html

      L’expression « non-contraignant » signifie que les États signataires n’auront pas à réformer leur législation. Mais il sera possible à des plaignants de faire valoir la supériorité d’un texte international sur le droit national et ainsi de contraindre à l’application du Pacte.

      C’est ce qui a conduit 19 États (l’Autriche, l’Australie, la Bulgarie, le Chili, la Croatie, le Danemark, l’Estonie, les États-Unis, Israël, la Hongrie, la Lettonie, les Pays-Bas, la Pologne, la République dominicaine, la Tchéquie, la Serbie, la Slovaquie, la Slovénie et la Suisse) à ne pas participer à la conférence.

      En Suisse, le Conseil fédéral a participé aux négociations avant de se retirer à la dernière minute.

      Le cas de la Belgique atteste de l’importance du Pacte qui n’est pas un simple document déclaratif comme le prétend M. Guterres. À Bruxelles, le Premier ministre, Charles Michel, a contourné les dispositions constitutionnelles pour pouvoir le signer : un parti de la Coalition au pouvoir, le NVA, a refusé le Pacte et a démissionné de ses fonctions. Le gouvernement devenu minoritaire aurait dû tomber. Mais le Premier ministre s’est maintenu au pouvoir et n’a informé le roi qu’après coup de son remaniement ministériel. Il s’est rendu à Marrakech signer le Pacte sans demander la confiance de son Parlement.


    • vote
      Vraidrapo 13 décembre 2018 07:49

      Comme disait, mais sans rire, un interviewé sur Alger-Chaine 3 en 1978 :

      je suis pour l’égalité de la Femme : toutes les femmes sont égales entre elles, il n’y a aucune raison pour qu’une femme fasse le ménage chez une autre femme...

      Woullahh, la Vérité si j’ mens ! 

      Je conduisais dans la montée du "Nouvel" hôtel Aurassi, j’étais plié de rire, on aurait dit un sketch de Coluche...



Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON

Auteur de l'article

Zorba

Zorba
Voir ses articles







Palmarès