• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV Mobile

Accueil du site > Actualités > International > Chine-Afrique : pas de répit pour les nouvelles routes de la (...)

Chine-Afrique : pas de répit pour les nouvelles routes de la soie

365 milliards de dollars : tel était en 2020 le montant de la dette africaine. La Chine détiendrait un tiers de ces créances. Malgré la crise sanitaire, Pékin semble persévérer dans sa volonté d’investir sur le continent. La signature de contrats géants, la diplomatie sanitaire et la longue tournée africaine du ministre chinois des Affaires étrangères début janvier en témoignent. En quoi cette stratégie des nouvelles routes de la soie diffère-t-elle des démarches d’influence occidentales ? Jean-Paul Tchang, économiste et cofondateur de La Lettre de Chine a répondu aux questions de Sputnik.

Tags : Afrique Chine Développement Durable Prospective et futur




Réagissez à l'article

4 réactions à cet article    


  • 3 votes
    sls0 sls0 19 janvier 12:41

    L’empire du milieu.

    a) L’empire : une force économique, technologique, militaire, politique depuis plus de 2000 ans avec une baisse de régime pendant 100 ans après la guerre de l’opium.

    b) Du milieu : centré sur lui même, le centre c’est eux et il y a l’extérieur.

    L’extérieur permet de s’enrichir via un commerce sûr et non la conquête qui excentrerait le milieu.

    Plus de 2000 ans que ça dure et dans l’ensemble assez bénéfique.

    L’Afrique : Les africains sont assis sur une montagne de ressources sans les moyens de les exploiter, le FMI a conditionné son aide à l’export et a brisé tout moyens de traiter les ressources sur place.

    Il y a eu la colonisation qui a été un pillage en règle et la richesse des pays colonisateurs.

    La décolonisation a été une indépendance politique de façade mais certainement pas une indépendance dans le traitement des ressources.

    Voilà la Chine qui déboule, un empire centré sur lui même donc sans visées impérialistes.

    Eux c’est le commerce sûre qui s’inscrit dans la durée.

    Un commerce sûr c’est donner une impression de gagnant/gagnant. J’ai comme une impression de gagnant/gagnant. De redoutables commerçants les chinois, il ne faut pas penser trop gagner, eux la stratégie c’est Sun tzu et non mère Thérésa.

    La Chine est le moins pire qu’il pouvait arriver à l’Afrique.

    La Chine donne un espoir, c’est déjà moins le terreau du terrorisme.

    On lit Sun Tzu et on comprend la Chine, du moins celle qui gagne. Au siècle dernier on voit l’influence Sun Tsu. Mao pendant sa conquête se basait sur Sun Tzu. Arrivé au pouvoir et se croyant un bon stratège il a laissé tombé Sun Tzu, la révolution culturelle ce n’était pas du Sun Tzu, ça été la dégringolade. Après Mao ça été le retour de la stratégie Sun Tzu et voilà la Chine actuelle.

    Quand on jette un oeil sur les médias africains, la Chine ce n’est pas que du bonheur, il y a parfois du rejet. Mais à comparer aux anciens colonisateurs et aux USA le rejet est quand même moindre. Pas de grand amour mais plus un mariage de raison.


    • vote
      microf 21 janvier 15:10

      @sls0

      Très bon commentaire.

      Prenant les 20 dernières années, que serait devenue l´Afrique sans la Chine ?
      Le montant des investissements Chinois en Afrique ces 20 dernières années et celui des occidentaux, il n´ya pas macht.

      C´est vrai ce n´est pas le grand mariage, mais comparée á la colonisation occidentale, il n´ya pas macht.
      J´ai de nombreux parents qui sont morts sous le joug occidental, que ce soit pendant les deux dernières guerres oú ils sont partis servir de chair á canon pour des intérêts qui n´étaient pas les leurs, ou carrément sous le travail forcée obligatoire au profit de l´Occident.

      Il ya encore encore un long chemin á parcourir avec les chinois, mais le chemin avec les occidentaux est déja presque clos.
      L´Afrique n´a plus beaucoup a attendre de l´Occident, car ce qu´ on n´a pas pu faire ensembles en plus de 500 ans de rencontre entre l´Afrique et l´Occident, ce n´est pas maintenant qu´on va le faire.

      Toutefois, comme chaque chose a un temps, même le COVID 19 va permettre á l´Afrique de s´ensortir.
      L´Afrique est le seul continent qui fait mieux sans vaccin en ce moment avec cette " Pandémie ".
      J´ai toujours écrit dans ces colonnes que tout commenca en Afrique, et tout recommencera en Afrique. Que la Pierre qu´on rejetés les batisseurs deviendra la Pierre angulaire, et aujourd´hui, cette la Pierre rejétés par les batisseurs, c´est l´Afrique.


    • vote
      yoananda2 21 janvier 15:26

      @sls0

      Les africains sont assis sur une montagne de ressources sans les moyens de les exploiter

      La différence entre une ressource (du cuivre) et une richesse (un fil de cuivre) c’est la technique.

      Sans les "colons", les ressources ne vaudraient strictement rien.

      le FMI a conditionné son aide à l’export et a brisé tout moyens de traiter les ressources sur place.

      Fallait demander l’aide du wakanda à la place.

      Mais à comparer aux anciens colonisateurs et aux USA le rejet est quand même moindre.

      Ouai, le méchant colon chez qui ils veulent tous aller vivre maintenant ...


    • vote
      Qaspard Delanuit Qaspard Delanuit 21 janvier 15:33

      @yoananda2

      "Fallait demander l’aide du wakanda à la place."

       smiley



Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON


Publicité





Palmarès