• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV Mobile

Accueil du site > Actualités > International > Dominique de Villepin : "Les sanctions contre la Corée du Nord ont un effet (...)

Dominique de Villepin : "Les sanctions contre la Corée du Nord ont un effet contre-productif"

Invité de "Géopolitis" sur la RTS, l’ancien ministre des Affaires étrangères Dominique de Villepin propose de repenser la riposte aux programmes nucléaires et balistiques de Pyongyang. Les sanctions nourrissent selon lui l’obsession de Kim Jong-un.

« Est-ce que nous n’avons pas franchi un seuil qui nous oblige à reconsidérer l’approche vis-à-vis de la Corée du Nord ? » Avec cette interrogation, Dominique de Villepin déplore l’impasse de la crise nucléaire nord-coréenne.

« Nous pouvons certes maintenir un régime fort de sanctions, mais cela a un effet contre-productif. Il resserre les relations entre les dirigeants nord-coréens et leur peuple. Il maintient sous tension le régime, sans pour autant l’obliger à écouter et à s’ouvrir. Au contraire. Il poursuit dans la voie de son obsession. »

Les États-Unis et la Corée du Nord se sont engagés dans une escalade verbale depuis plusieurs mois. Elle s’envenime à mesure de déclarations choc et de menaces proférées par les deux dirigeants Donald Trump et Kim Jong-un. À ce bras de fer, s’ajoute le durcissement des sanctions économiques internationales imposées au régime de Pyongyang. Le 11 septembre 2017, le huitième régime de sanctions a été adopté à l’unanimité aux Nations unies. Selon Dominique de Villepin, la réponse ne peut être que diplomatique.

Comme scénario de sortie de crise, il reprend une proposition chinoise et russe. L’idée d’un double moratoire. « D’un côté, les États-Unis accepteraient de geler les manœuvres militaires qu’ils font à intervalles réguliers avec la Corée du Sud. (...) De l’autre côté, la Corée du Nord accepterait de rentrer dans un cycle de négociations pour limiter sa capacité nucléaire, à travers un système de contrôle ». Il cite en exemple l’accord sur le nucléaire iranien. Mais pour l’heure, les Américains s’y opposent.

Villepin revient aussi, dans cet entretien, sur la guerre contre le terrorisme : « C’était la grande erreur de George Bush. Après 2001, il s’est convaincu que face au terrorisme, on pouvait engager une guerre et gagner cette guerre. C’est la grande erreur tragique qui fut commise, avant l’Irak, en Afghanistan. »

Il insiste sur la nécessité d’« isoler les groupes terroristes » pour y faire face, grâce au « renseignement, à l’action diplomatique et politique, la coopération policière et financière, et l’outil militaire, dans certaines circonstances précises, en accordant toujours la primauté à l’action politique », dit-il. Un plaidoyer illusoire ? « C’est sans doute difficile », concède-t-il, « mais tellement nécessaire ». Il cite sur ce point l’exemple de la Colombie : « Avec un pragmatisme formidable, la Colombie est en train de passer le cap du terrorisme des Farcs et de l’ELN. »

Tags : Terrorisme Dominique de Villepin Corée du Nord



Réagissez à l'article

4 réactions à cet article    


  • 2 votes
    #WorldPeaceNow* #WorldPeaceNow* 2 octobre 17:32

    Lui, j’ai de plus en plus l’impression qu’il est là pour essayer de nous faire passer la pilule mondialiste plus facilement non ?
    On ne négocie pas avec Satan (l’Empire). La Corée du Nord n’acceptera jamais de ralentir la cadence en ce qui concerne son arsenal nucléaire, c’est de sa survie dont il s’agit. La Russie, l’Inde et la Chine ont survécu en grande partie grâce à cela.

    Malheureusement vouloir résister à l’empire satanique illuminati est ce qui déclenchera la 3eme guerre mondiale. La configuration actuelle démontre qu’il nous sera impossible de l’éviter à moins de venir à bout des satanistes. Pour l’instant ils nous dominent totalement.

    Dommage, Devillepin avait assuré sur le dossier irakien, mais il est logé à la même enseigne que les autres franc-mac, ils ne s’opposera jamais au grand architecte Lucifer.


    • 1 vote
      troletbuse 3 octobre 10:16

      2007-Villepin éliminé patr le montage de l’affaire Clearstream
      2012-DSK éliminé par le montage de l’affaire du motel
      2017-Fillon éliminé par les emplois fictifs
      Mais y’a pas de complots et les gogos suivent smiley


      • 1 vote
        Et Hop ! 3 octobre 16:49

        Le but des USA est de provoquer l’escalade, pour justifier une intervention militaire.


        Si Saddam Hussein et Kadafi avaient fait profil bas, ça n’aurait rien changé.

        Il leur a manquer d’avoir la dissuasion nucléaire.

        • 1 vote
          DJL 93VIDEO DJL 93VIDEO 3 octobre 18:58

          De Villepin est un éléphant dans un magasin de porcelaine. Ces objets en porcelaine sont faîtes d’une matière complotiste et visqueuse : Le grand complot du 11 Sep 2001, le financement secret occidentale des terroristes orientaux, les intérêts franco-chinois, l’anarque de l’Europe et de l’Euro, etc ... Contrairement aux croyances populaires, un éléphant ne ferait aucun dégât dans un magasin de porcelaine. ^_^
           
          Un éléphant est précis dans tout ce qu’il fait, et il est intelligent ... Un éléphant peut faire de la varappe, il est excellent grimpeur de rochers et de montagne, malgré son poids il peut faire de l’alpinisme ... Les mecs qui s’occupent des camions plein de bois à charger en Afrique ou en Asie, ils n’ont jamais peur de casse quand il y a des éléphants à la manœuvre ... Un éléphant ne ferait aucun dégât dans un magasin de porcelaine.



Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON

Auteur de l'article

Octavio

Octavio
Voir ses articles







Palmarès