• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV Mobile

Accueil du site > Actualités > International > « Donbass », un documentaire d’Anne-Laure Bonnel

« Donbass », un documentaire d’Anne-Laure Bonnel

Donbass, un film d'Anne-Laure Bonnel

 

Alors que Vladimir Poutine a décidé d’intervenir militairement en Ukraine, et qu’une campagne de propagande sans précédent s’est abattue à la fois sur sa personne et sur la Russie, il est important de comprendre le contexte historique récent afin de ne pas se laisser influencer voir berner par les média-mensonges qui pullulent ces temps-ci… Dans cette guerre de l’information, le documentaire d’Anne-Laure Bonnel, journaliste indépendante, tourné au Donbass en 2015, nous parvient tel un lègue très précieux pour tous les chercheurs de Vérité(s).

 

Mais avant de vous proposer le visionnage de son film, je vous propose d’écouter Anne-Laure Bonnel, qui explique et contextualise son témoignage audio-visuel, au cours d’une interview de 20 minutes accordée en 2021 à la Maison russe des sciences et de la culture à Paris.



Lien officiel pour voir le film (Vimeo)



Retrouvez ici une interview d’Anne-Laure par le magazine Elle.

Tags : Ukraine Donbass




Réagissez à l'article

21 réactions à cet article    


  • vote
    beo111 beo111 2 mars 21:22

    À un moment on voit que des habitations civiles sont détruites, alors que les QG militaires sont épargnés. Michel Drac a donné une explication au cours d’une note de lecture :

    https://www.youtube.com/watch?v=MNojmQjxpQo

    Brièvement, les deux armées en présence, les indépendantistes et l’armée régulière ukrainienne, ne voulaient pas trop se détruire. De peur des représailles, qu’elles viennent de Kiev ou de Moscou selon le cas. Donc, quoiqu’on en dise, elles se sont plutôt épargnées.


    • 2 votes
      Sentero Sentero 2 mars 23:54

      @beo111

      Excellente vidéo de Michel Drac où il constate que la guerre du Donbass est plus complexe qu’il n’y parait et entre autres qu’il y a des sections néonazies aussi chez les séparatistes du Donbass... telles que les bataillons Svarozhich, Rusich et Ratibor (ayant des Svastikas comme symboles) avec des connections avec des mouvements néonazis russes tels le RNU (un parti néo nazi qui mélange nazisme et orthodoxie) tout cela en profitant d’une tolérance certaine du FSB... bref... le récit russe de "dénazification" de l’Ukraine ne parait pas très sérieux... 


    • 9 votes
      Duke77 Duke77 3 mars 10:52

      @Sentero
      Le récit Russe parait aussi sérieux que son passé qui a permis de stopper le nazisme en 40 au prix de millions de morts, soit bien plus que les USA. Le passé Ukrainien est à l’opposé :https://fr.wikipedia.org/wiki/Collaboration_en_Ukraine_durant_la_Seconde_Gue rre_mondiale

      Qu’il y ait des néo-nazi russes ne fait aucun doute, il y en a aussi des français et à peu près dans tous les pays occidentaux.
      Que ce soient les plus extrémistes qui partent guerre spontanément (pas appelés par leur gouvernement) est logique également. La question est donc simplement : quel gouvernement utilise officiellement des néonazis et quel président exprime clairement ce qui va avec : une volonté d’épuration ethnique.
      Réponse : Poroshenko, l’ancien président soi-disant démocratiquement élu qui, dans son discours de 2014 visible dans le documentaire d’Anne-Laure Bonnel, appelle à éliminer les russes vivants en Ukraine et le recrute le bataillon Azov.

      Que le bataillon néo-nazi fassent partie intégrante de l’armée officielle du gouvernement Ukrainien ne fait aucun doute car c’est documenté et c’est différent d’aller chercher qui fait partie de la résistance pour y trouver des nazis. Vous trouverez toutes les branches politiques dans un peuple résistant même des écolos.
      Prétendre que Poutine appuie les nazis ukrainiens ou même veut s’en servir est en revanche complètement débile. Poutine ne tolère certainement pas le nazisme comme il ne tolère pas l’extrémisme islamique : "j’irai les chercher jusqu’au fond des chiottes".


    • vote
      Sentero Sentero 3 mars 20:40

      @Duke77

      Prétendre que Poutine appuie les nazis ukrainiens ou même veut s’en servir est en revanche complètement débile. Poutine ne tolère certainement pas le nazisme

      Le problème c’est que des néonazis ont été tolérés coté séparatiste... du coup tout l’argumentaire de Poutine "nous sommes en luttes contre le néonazisme ukrainien" tombe à l’eau... car pourquoi ne pas l’avoir fait aussi chez les séparatistes...

      Sinon il y a des néonazis en Russie (ex le RNU)... et les autorités russes ne sont pas allés "les chercher jusqu’au fond des chiottes"... allez comprendre...


    • 5 votes
      abolab 2 mars 21:57

      Merci de nous ouvrir les yeux, je ne pouvais pas m’arrêter de pleurer en regardant ce documentaire.


      • 1 vote
        Zip_N 2 mars 22:09

        @abolab

        Derrière un kleenex, je saurais mieux, comment te dire adieu.
        Le vrai Mr. Ginsburg de la Crimée....



      • 2 votes
        abolab 3 mars 08:36

        @alanhorus

        Merci, incroyable article sur Agora Vox. 

        Et intéressante vidéo également. Ce qui me fait vraiment réfléchir et me questionner quant au potentiel double-jeu qu’aurait pu exercer la France dans ce conflit. L’Etat Français aurait-il armé en secret les russophones du Donbass, ce qui expliquerait son silence quant à la situation là-bas et leur condamnation ambigüe de la Russie (condamnations et sanctions, mais pas la guerre) ?


      • 2 votes
        Yakaa Yakaa 3 mars 13:31

        La vidéo (très censurée par la caste) est visible sur Odysee :
        https://odysee.com/@ArchivesDuCovidisme:6/donbass-anne-laure-bonnel-2020:9



        • 1 vote
          alanhorus alanhorus 3 mars 14:45

          @PLACIDE2
          Oui tout à fait c’est les francs maçons qui poussent au chaos et à la troisième guerre mondiale préprogrammée par albert pike, pike, protéine spike comme par hasard.


        • 3 votes
          La Chaîne Citoyenne La Chaîne Citoyenne 3 mars 11:20

          Voici le lien pour voir le film "DONBASS" sur CrowdBunker, car YouTube vient de restreindre l’accès....

          https://crowdbunker.com/v/Kv2316k8hJ


          • 2 votes
            Norman Bates Norman Bates 3 mars 12:17

            Petit HS : le "plan de résilience économique" comportera t-il une petite facétie discrète qui va accélérer le processus de suppression de l’argent liquide tant souhaité, notamment par Attali.. ?

            En Australie les distributeurs automatiques ferment à toute vapeur...

            Vous connaissez la suite, identité numérique, contrôle absolu etc etc...


            • 2 votes
              zevengeur 3 mars 15:06

              Excellente synthèse de la situation avec les vraies causes du conflit par Christelle Neant qui est sur place (contrairement à 100% de nos géopolitologues de plateaux) :

              https://odysee.com/@donbassinsider:b/rapport-de-situation-hebdomadaire-du-64:b

              (Odysee, un Youtube non censuré par les GAFA)


              • vote
                Sentero Sentero 3 mars 20:44

                @zevengeur

                Christelle Néant qui se trompait complètement depuis deux mois (ou mentait allez savoir) en se gaussant de l’hystérie occidentale au prétexte que les Américains prévenaient qu’après la fin des JO les Russes allaient envahir l’Ukraine... je vous la laisse avec ses "excellentes synthèses"...


              • vote
                zevengeur 3 mars 21:01

                @Sentero

                Si vous regardez sa vidéo sur mon lien vous aurez tous les éléments pour juger. Accessoirement, elle est sur place et se prend les bombes Ukies sur la tête.
                Elle a en effet reconnu qu’elle ne pensait pas que la Russie allait lancer une attaque généralisés sur toute l’Ukraine mais son analyse montre que c’était probablement la meilleure option du point de vue russe dans la situation actuelle


              • vote
                Sentero Sentero 3 mars 22:09

                @zevengeur

                Et oui... et en 2003 GW Bush avait probablement fait aussi l’analyse qu’envahir l’Irak était la meilleure option du point de vue américain dans la situation du moment... 

                Sinon je n’ai pas l’intention de regarder votre vidéo, je ne fais plus confiance dans mlle Néant pour m’informer sur la situation en Ukraine et je suis désolé pour elle si elle prend des bombes ukies sur la tête (cela me parait très difficile car je ne crois pas que l’Ukraine ait désormais une aviation capable de larguer la moindre bombe), en revanche un obus cela pourrait arriver... mais c’est les risques du métier...


              • vote
                zevengeur 3 mars 23:35

                @Sentero

                Il m’avait échappé que l’Irak avait une frontière commune avec les USA !


              • 1 vote
                Yakaa Yakaa 4 mars 10:52

                @Sentero

                "je ne fais plus confiance dans mlle Néant pour m’informer sur la situation en Ukraine"

                Il ne s’ait pas d’une vidéo de Christelle Néant...
                Mais d’un documentaire le la journaliste indépendante Anne-Laure Bonnel.

              • vote
                Sentero Sentero 5 mars 13:33

                @Yakaa

                Je ne lui pas fait plus confiance... elle cite 13 000 morts dans le Donbass en sous-entendant 13 000 civils du Donbass (coté séparatiste) or en terme de morts entre 2015 et 2020 on a à peu près 3 350 civils (coté séparatiste et coté ukrainien), environ 4 100 membres des forces ukrainiennes et environ 5 650 membres de groupes armés » pro-Russes. 

                Les civils ne sont pas les victimes les plus nombreuses et je n’ai pas l’impression de voir quelque chose d’extraordinairement déséquilibré d’autant plus que le Donbass tenu par les séparatistes est plus densément peuplé et urbanisé que le Donbass tenu par le gouvernement ukrainien... le même bombardement d’obus ne fera donc pas les même effets des deux cotés...

                Autre idée la grande majorité des morts civils (des deux cotés) datent de 2014 / 2015 (2084 et 954) alors qu’ensuite c’est de moins en moins 2016 112 morts, 2017 117 morts, 2018 57 morts, 2019 27 morts... cela ne me fait pas penser à un bombardement intensif d’un camp contre l’autre...

                En tous cas des excès ont été commis et des deux cotés voir Human Rights Watch /  HCR  /  CPI


              • vote
                Sentero Sentero 5 mars 13:56

                @Sentero

                En cherchant bien j’ai trouvé aussi les morts (civils des deux cotés) selon l’OSCE (peut-on faire confiance à ce bilan je ne sais pas mais je le cite)... 21 morts pour 2020 et 16 pour 2021... en gros un conflit de très très basse intensité... enfin en 2022 et jusqu’au 7 février l’OSCE constate un blessé à la jambe et apparemment pas de mort... alors que les ukrainiens étaient censés pilonner férocement les civils...

                J’ai bien l’impression qu’en une semaine d’invasion de l’Ukraine le Kremlin a d’ores et déjà causé bien plus de morts civils que depuis 2016 dans tout le Donbass !



Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON


Publicité





Palmarès