• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV Mobile

Accueil du site > Actualités > International > Drone abattu par l’Iran : Trump ordonne des frappes puis se ravise... « ils (...)

Drone abattu par l’Iran : Trump ordonne des frappes puis se ravise... « ils ont fait une erreur »

Les autorités iraniennes et le Pentagone ont annoncé jeudi qu'un drone de l'armée américaine avait été abattu par un missile iranien. "L'Iran a fait une énorme erreur", a réagi le président Donald Trump, avant d'évoquer une possible erreur humaine. (FRANCE 24)

« J'ai le sentiment que c'était une erreur commise par une personne qui n'aurait pas dû faire ce qu'elle a fait. Je pense qu'ils ont fait une erreur et je ne parle pas seulement du pays, je parle d'une personne sous commandement de ce pays qui a fait une erreur » (Donald Trump)

FRANCE 24 - L'Iran abat un drone américain, Trump se montre menaçant puis indulgent - 21 juin 2019

 

Depuis que le drone américain a été abattu par l'Iran, les tensions entre Washington et Téhéran se sont aggravées. Selon le New York Times, Donald Trump aurait ordonné des frappes contre des installations iraniennes, avant de se raviser. … (euronews)

euronews - Drone abattu par l'Iran : Trump aurait ordonné une riposte, avant de se raviser - 21 juin 2019

 

 Téhéran assure, dans un communiqué des Affaires étrangères, disposer de preuves considérées comme « irréfutables » et qui montrent que le drone américain abattu par les forces iraniennes jeudi est bel et bien entré dans son espace aérien. Des affirmations qui contredisent celles de Washington qui aurait, pendant un temps, décidé d'engager des représailles avant de laisser tomber l'idée. (Le Point - 21 juin 2019)

Selon Abbas Araghchi, ministre des Affaires étrangères adjoint iranien, « il y avait des preuves “irréfutables” de ce que le drone avait violé l'espace aérien iranien » ; « Des débris du drone ont même été retrouvés dans les eaux territoriales de l'Iran » (source : Le Point - 21 juin 2019)

 Sur Twitter, le chef de la diplomatie iranienne Mohammad Javad Zarif a publié les coordonnées de l'endroit où le drone a été abattu selon l'Iran : 25°59'43" de latitude Nord et 57°02'25" de longitude Est. Javad Zarif a également publié un schéma du parcours du drone, qui termine sa course en territoire iranien. L'armée iranienne a de son côté publié publié une vidéo qui montre selon elle le tir d'un missile sol-air de type Khorad 3 tiré par les Gardiens de la révolution. Une explosion se produit 25 seconde après le tir du missile qui correspondrait à la destruction du drone américaine. (RTBF)

 

Deux versions s'affrontent...

rtbfDrone américain abattu au large de l'Iran : deux versions s'affrontent - 21 juin 2019

 

Le Pentagone avait assuré plus tôt dans la journée que le drone se trouvait à 34 km des côtes iraniennes et n'avait « à aucun moment » violé l'espace aérien iranien. Le Pentagone a publié dans la soirée une carte de la trajectoire du drone, qui le montre dans les eaux internationales ou omanaises, mais jamais dans les eaux iraniennes. Le document présente également une photo d'un appareil en feu, à 23 h 39 GMT à 25°57'42" de latitude Nord et 56°58'22" de longitude Est. Il y a notamment une différence de quatre minutes dans l'horaire donné par les deux pays. (Le Point - 21 juin 2019)

 

Tags : Moyen Orient Etats-Unis Armée Mers et Océans Iran Pétrole et essence International Aviation Drones Armes




Réagissez à l'article

13 réactions à cet article    


  • 7 votes
    Vraidrapo 21 juin 16:02

    J’attendrai la Version de Colin Powell pour connaitre la Vérité "Vraie" !

     smiley sans rire


    • 1 vote
      Gokani Gokani 21 juin 17:01

      Un colin, un canard (Donald), un phoque (Bibi), un ours (russe), un dragon (chinois)... pour un faucon (Global Hawk) abattu.
      Sacré bestiaire !


    • 4 votes
      Hijack ... Hijack ... 21 juin 17:39

      @Gokani

      Pas sympa d’insulter ainsi les phoques !



      • vote
        V_Parlier V_Parlier 21 juin 23:50

        @Hijack ...
        Ca s’agite sur tous les fronts :
        Aujourd’hui des révolutionnaires "gilets pas jaunes" essaient de prendre d’assaut le parlement géorgien. (Je suppose que chez nous ils seraient déjà passés aux balles en plomb dans cette situation).

        Alors je m’attendais à ce que nos valeureux journalistes mainstream approuvent le maintien de l’ordre au LBD (j’aurais pu d’ailleurs le comprendre) mais il n’en fut rien. Pourquoi ? Il pararait que la Géorgie a un gouvernement trop pro-russe à leurs yeux. Je ne sais pas ce qu’il leur faut. Un truc du style la junte de Kiev par exemple... Bref, il n’y a plus tellement d’endroits où ça ne chauffe pas.


      • vote
        V_Parlier V_Parlier 21 juin 23:52

        @V_Parlier
        (Il s’agit bien entendu de la Géorgie à côté de la Russie, pas d’une région des USA)


      • 1 vote
        Hijack ... Hijack ... 22 juin 15:25

        @V_Parlier

        Depuis la résidence de Mikheil Saakachvili 

        (pro Bhl) et Otan ..., ensuite plusieurs premiers ministre et la présidente S. Zourabichvili, la Géorgie, du moins le gouvernement géorgien est clairement anti russe et pro US ... Si le gouvernement fait acte de répression sévère, ce sera uniquement sur conseil de leur boss l’Once Sam, pour faire court. De plus, il faut savoir que tout ce qui se passe autour de la Russie, n’est que provocation, manipulation et tout le reste ...





      • 3 votes
        Hieronymus Hieronymus 21 juin 17:42

        ce qui paraît évident, c’est que Trump n’a aucune envie d’entrer en guerre contre l’Iran, il n’est pas assez fou pour provoquer un désastre planétaire à la différence de ses 2 faucons bellicistes que sont Bolton/Pompéo et dont il n’a pas encore réussi à se débarrasser

        faire le ménage en interne est une opération longue et délicate smiley


        • vote
          V_Parlier V_Parlier 21 juin 23:52

          @Hieronymus
          Entre le cinéma de Trump et celui de ses sbires, on ne sait plus trop qui est le comédien où si tout est joué comme convenu.


        • 3 votes
          Mollah Homard 21 juin 20:40

          De toute facon , au pire, qu’est ce que ferait Trump ? bombarder des sites militaires comme contre Assad. Que voulez vous que ca fasse au régime des mollahs , qui s’est probablement préparé a tout ca ? . eme s’ils envoient quelques roquettes pour montrer les muscles, Trump aura perdu sa crédibilité de président anti guerre , se sera mis a dos certains de ses alliés et aura mis le feu a la région et renforcera l’anti americanisme dans le monde.Ca vaut pas le coup et le milliardaire l’a bien compris.

          Pour finir les USA n’ont ni la légitimité ni la volonté d’aller sur le terrain se confronter aux pasdarans, autrement moins dociles et approximatifs que les baasistes de saddam hussein


          • vote
            Et Hop ! 23 juin 01:12

            @Mollah Homard

            Ils auraient eu 1 ou 2 porte-avions coulés par un missile supersonique.


          • vote
            Vraidrapo 22 juin 08:01

            Une guerre en ce moment serait une bonne diversion pour le monde bancaire en déconfiture camouflée ( Deutsche Bank, SG, C.A...).

            Écouter :

            https://www.agoravox.tv/actualites/economie/article/pierre-jovanovic-sur-le-scandale-82059

            ceux qui peuvent, devraient peut-être penser à garder un peu de "biscuit" dans le jardin...


            • vote
              Scalpa Scalpa 22 juin 20:26

              La vraie cible c’était iron man !



Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON







Palmarès