• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV Mobile

Accueil du site > Actualités > International > En route vers la Cour suprême

En route vers la Cour suprême

La victoire de Donald Trump est possible.

Tags : Etats-Unis Elections Donald Trump




Réagissez à l'article

13 réactions à cet article    


  • 1 vote
    bubu12 10 décembre 2020 19:34

    • 4 votes
      Super Cochon Super Cochon 11 décembre 2020 10:40

      @bubu12
      .
      .
      Tu comprends pas ? ......... C’est un truc qui s’appelle la Justice !
      .
      .
      .


    • vote
      Alcyon 12 décembre 2020 16:50

      @Super Cochon
      On a vu donc.

      Bye le canard, ça ne faisait aucune doute depuis des semaines, sauf pour les mono-neuronaux.


    • 5 votes
      ETTORE 10 décembre 2020 19:38

      Je ne suis pas forcément un idolâtre de Trump......Mais, si une personne est capable de faire le ménage dans cette termitière d’intérêts malsains qui se répand jusqu’en Europe, je ne vois que lui.

      Alors ce n’est pas le sauveur, le messie, c’est sûr, mais pour ce qui est de crucifier ceux qui l’ont " empêché" " magouillé", je suis à 100% avec lui.

      Avec juste une crainte, c’est que les " commanditaires" de cette grouillante saloperie , qui sont prêts à nous sacrifier sur l’autel de leurs bénéfices....ne décident, 

      ( comme notre monar-chié,) de sacrifier en autodafé du dernier mensonge, tous nos droits, libertés et biens avant de disparaitre de la société publique.


      • 5 votes
        berry 10 décembre 2020 23:07

        @ETTORE
        Rien que pour avoir traité les médias de menteurs et les journalistes d’ennemis du peuple, Trump mérite toute notre sympathie.

        Il n’a pas fait que cela, il a aussi remis en question l’authenticité du certificat de naissance d’Obama, lui a promis la prison ainsi qu’à Hillary Clinton et à l’état profond. Ses proches ne sont pas en reste, comme le Général Flynn qui validait l’histoire du pizzagate et créait Qanon, et Sydney Powell qui s’horrifiait de l’ordinateur portable d’Anthony Weiner.

        Après les paroles, il faudra passer aux actes. Normalement c’est prévu dès le début de son second mandat.


      • 1 vote
        sls0 sls0 10 décembre 2020 20:57

        La dinde c’est à Noël habituellement.

        Avec la nana mac hac nous en sert souvent.

        Il racle les fonds de tiroir en Europe, il ne trouve rien. Il a trouvé en raclant les fonds de tiroir canadiens.


        • 3 votes
          Pyrathome Pyrathome 11 décembre 2020 22:40

          smileybOzO

          Quand on plus d’arguments, on attaque le messager, technique de troll bien connue.....

          J’ai bien peur pour toi que tu deviennes orphelin.....je compatirai !


        • vote
          sls0 sls0 12 décembre 2020 11:12

          @Pyrathome
          Ne répètes pas bêtement ce que les autres disent intelligemment.
          Les trolls bien connu t’en fais partie.


        • 3 votes
          berry 11 décembre 2020 22:07

          Sans rentrer dans le détail de la fraude, il est possible de constater toute une série d’anomalies qui défient le bons sens. L’américain Paul Craig Roberts en a fait une petite liste :


          "Considérez que le compte Twitter de Joe Biden a 20 millions d’abonnés. Celui de Trump en a 88,8 millions. Le compte Facebook de Joe Biden a 7,78 millions d’abonnés alors que Trump en a 34,72 millions. Est-il vraisemblable que quelqu’un qui a quatre à cinq fois plus d’abonnés que son rival puisse perdre l’élection ?

          Considérez que Joe Biden, dont les pressetitués partisans nous disent qu’il l’a emporté par un raz de marée électoral, a délivré un message à l’occasion de Thanksgiving et que seulement 1000 personnes l’ont regardé en direct. Où est l’enthousiasme ?

          Considérez qu’il y avait une assistance massive aux réunions électorales de Trump alors que celles de Biden étaient désertées. Apparemment, un candidat incapable d’attirer des partisans à ses réunions électorales aurait gagné l’élection présidentielle.

          Considérez que malgré la totale incapacité de Biden à enflammer les électeurs, il reçut 15 millions de voix de plus que Barack Obama lors de sa réélection en 2012.

          Considérez que Biden a gagné quoiqu’il ait réuni moins de voix qu’Hillary Clinton dans tous les comtés urbains sauf dans quatre villes contrôlées par les Démocrates – Detroit, Milwaukee, Atlanta et Philadelphie – précisément les villes où eurent lieu les fraudes les plus flagrantes et les plus éhontées.

          Considérez que Biden a gagné alors qu’il a perdu dans les comtés-baromètres (« bellwether counties ») qui ont toujours indiqué à l’avance le résultat de l’élection, ainsi que dans les deux États-baromètres : la Floride et l’Ohio.

          Considérez que Biden a gagné en Géorgie, un État 100% Républicain où le gouverneur, la Chambre et le Sénat sont républicains. Apparemment, un État républicain aurait voté pour un président démocrate.

          Considérez que Biden a gagné alors que les Démocrates ont perdu des sièges à la Chambre des Représentants [huit exactement, NdT].

          Considérez qu’en Pennsylvanie 47 clés USB contenant plus de 50 000 votes ont disparu.

          Considérez qu’en Pennsylvanie 1,8 million de bulletins furent envoyés aux électeurs, mais on compta 2,5 millions de votes par correspondance."



          • 1 vote
            Pyrathome Pyrathome 11 décembre 2020 23:21

            @berry

            On peut aussi considérer que Trump en faisant 12 millions de voix de + qu’en 2016, il devait forcément remporter la mise, situation étrange qui ne s’est jamais produite dans une réélection aux US.....


            La présidentielle américaine passe entre les mains de la Cour Suprême



            https://www.youtube.com/watch?v=sK0SXAKbykk


          • vote
            Alcyon 12 décembre 2020 16:51

            @Pyrathome
            Allo ? Désormais une élection se joue sur les voix en comparaison de celle d’il y a 4 ans ? Non mais sérieusement, c’est possible d’être aussi con ?


          • 1 vote
            berry 12 décembre 2020 17:54

            @Alcyon
            Parlez pour vous.
            C’est logique de faire des comparaisons avec l’élection précédente, tous les commentateurs le font.

            La plus grande incongruité de cette élection est sans doute l’arrêt simultané du comptage dans plusieurs Etats-clés, la nuit de l’élection, et l’avalanche de votes en faveur de Biden qui est intervenue à la reprise des dépouillements quelques heures plus tard.
            Selon un politologue, la chance qu’un tel évènement se produise dans un Etat était faible, et la chance que cela se produise dans plusieurs Etats-clés en même temps était statistiquement infime.


          • vote
            Quasimodo 14 décembre 2020 12:29

            il faut essayer " le tarot de Marseille " ...



Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON


Publicité





Palmarès