• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV Mobile

Accueil du site > Actualités > International > Finance : un grand mensonge sur l’impact du Covid-19 ?

Finance : un grand mensonge sur l’impact du Covid-19 ?

« Vous trouvez que l’on en fait trop avec la Chine et l’épidémie de Covid-19 ? Peut-être mais la question est aujourd’hui centrale pour tous ceux qui s’intéressent à l’économie et à la finance.  »

« Pierre-Yves Gauthier est le stratégiste du bureau de recherche et d’analyse financière indépendant AlphaValue. Excellent connaisseur du monde boursier et des entreprises cotées, il ne peut en aucun cas être rangé dans le camp des perma-bears, ces experts qui prophétisent à l’envi le krach de la bourse. Or, selon ses mots, nous sommes avec l’épidémie de coronavirus devant un scandale planétaire et les investisseurs minorent complètement l’impact économique et financier que risque d’avoir la crise sanitaire en Chine. » 

 

Finance : le grand mensonge ( Sicavonline, 21 févr. 2020, 26:35)

00:10 Un scandale financier planétaire
02:30 Épidémie de coronavirus Covid-19 en Chine, un accident macro-économique majeur qui plonge dans le désarroi la chaîne d'approvisionnement mondiale (global suplly chain)
08:45 La question (cruciale) des travailleurs migrants en Chine pour comprendre les perturbations de la capacité de production de la Chine
11:18 Un risque financier lié à l'épidémie de coronavirus (Covid-19) en Chine sous-estimé
14:18 Que penser du redémarrage des entreprises en Chine au travers de l'exemple de Foxconn, le fournisseur d'Apple ?
15:42 L'immobilier chinois très fragilisé avec la crise (l'exemple d'Evergrande Real Estate Group)
17:12 La production automobile en extrême souffrance
19:14 La morphine monétaire peut-elle permettre de surmonter le choc ?
22:54 Une tendance des révisions de profits préoccupante pour la bourse

 

La Chine représente seulement 20 % du PIB mondial... Tout va bien...

 

Tags : Economie Emploi Chine Scandale Santé menacée Monnaie Apple Finance Industrie Virus




Réagissez à l'article

9 réactions à cet article    


  • vote
    Djam Djam 24 février 10:46

    Le gars est "stratège"... qu’on m’explique la sérieux de ce "métier"...

    Comme les "prospectivistes" (autre invention de métier creux), le stratège qui propose son analyse fait des déductions à partir de données chiffrées. Fort bien. Il oublie juste que le phénomène du vivant, dont l’économie fait partie, ne se manifeste jamais selon une logique linéaire ni même fractale comme le font certains algorithmes en matière de touillage de données, mais selon une alchimie qu’aucun "spécialiste chercheur" n’est en mesure de théoriser.

    En clair, oui il peut se produire une méga crise en cascade dont l’effet pourrait être pire que la coup d’état économique de 2008, mais il peut aussi se produire tout autre chose. Et c’est mal connaître l’esprit chinois que d’analyser ses stratégies de gestion de sa propre crise sanitaire selon la pensée occidentale.

    Il est par ailleurs très probable que l’Amérique espère que la Chine passe en mode effondrement économique. Les conséquences toucheraient évidemment l’Amérique dont la dépendance par ses importations de produits chinois est énorme, mais l’idée d’une atteinte majeure à la puissance économique montante chinoise ne leur déplaît certainement pas.

    Mais comme la Chine pour laquelle, je le note en passant, je n’ai personnellement pas ou peu de sympathie a un mode de pensée totalement autre que l’occident, je suis certain qu’elle va trouver une stratégie de rebond à laquelle est incapable de penser un quelconque économiste européen ou américain.


    • vote
      wendigo wendigo 24 février 18:13

      @Djam

       Si si, ces types sont des stratèges, ils étudient les stratégies qu’ils ont raté, une fois les conneries faites. Comme par exemple, pourquoi on s’est tiré une balle dans la tête en allant refiler toute la production mondiale au pays qui se trouve être la boite de pétri du monde !


    • vote
      Mr.Kout 27 février 21:12

      @Djam

      Certains laboratoires de prospective sont assez pertinents et fournissent dans leurs bulletins des informations essentielles que l’on trouve très rarement ailleurs, et ce même quand les prédictions s’avère fausses.


    • vote
      Mr.Kout 27 février 21:16

      @wendigo

      Qui peut affirmer à 100% que ce n’est pas fait exprès , suivant le but, par exemple la destruction des nations, c’est une excellente stratégie.


    • 1 vote
      wendigo wendigo 24 février 18:05

      Le cojonavirus .... d’une merde on vous en fait une cathédrale, dans un but bien programmé (fait et pensé à l’arrache parce que ces braves gens d’en haut ne contrôlent plus rien) et ceci dans un seul but !
       Demain (enfin pas jour pour jour) vous allez tous vous faire piller vos comptes en banque, tout le système est d’ailleurs déjà en faillite, il ne tient plus que par l’argent magique (si si, l’argent magique ça existe mais pas pour le petit peuple) planche à billet, taux négatifs, ces grandes et belles institutions sont tellement dans le caca qu’elle commence à vous envoyer avec vos états de comptes une petite lettre parlant des "FGDR" (fonds de garantie des dépôts et résolutions) en bref si votre banque est à poil comment va se passer le braquage. A force de faire tout et n’importe quoi et de se penser maitres du monde ils se sont mis dans la merde.
      Mais alors où est le rapport avec la corona-virus ?
      Trouver une bonne raison qui va les disculper , afin que les émeutes que cela va provoquer ne se retourne pas contre eux (non non c’est pas moi qui suis un con, c’est la faute au méchant virus qui ne tue que des personnes déjà fragiles ...) leur manière habituelle de faire porter le chapeau par un autre. comme quoi "quand on a pas de cojones on ne va pas au bordel".
      Vous pourrez vite le constater, quand votre banque va faire son bug les médias vous chanteront en choeur et sur l’air des lampions, c’est la faute au virus c’est la faute au virus ...


      • vote
        Miona Miona 24 février 21:18

        @wendigo
         
        C’est du Mandeville : confier le destin du monde aux pires d’entre les hommes (les pervers), ceux qui veulent toujours plus, quels que soient les moyens à employer.
         (X_X)

         


      • vote
        wendigo wendigo 25 février 20:07

        @Miona

         Oui enfin depuis Mandeville (lol), les chose ont un peu évoluées, enfin évoluées, dépréciées. A l’époque il parlait des plus véreux, mais avec le temps, en 200 ans, les plus véreux ont fait place au plus cons, cons et véreux.
        Vous savez il n’y a pas qu’un modèle de psychopathe, à l’époque comme jusqu’au début du XX ème siècle, on avait le modèle vorace mais stratège qui savaient que pour les mouches le vinaigre n’est pas utile, mais depuis les années 70 c’est un tout autre modèle qui a pris la place, toujours aussi vorace, mais avec des tendances suicidaires, le modèle con qui ne regarde pas ou il va foutre les pieds et qui se prend pour dieu sur terre. L’idée de Mandeville s’effondre sous son propre poids, rattrapé par le principe de Peter !


      • vote
        Mr.Kout 27 février 21:21

        @wendigo, @Miona

        Le livre du Dufour à l’air d’être un copié coller de " The invention of Capitalism" de Michael Perelman.


      • vote
        Jean Keim Jean Keim 26 février 18:48

        Donc il faut « à tout prix » sauver le modèle économique actuel sinon les actionnaires ne seront pas contents... Ai-je tout bon ?



Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON







Palmarès