• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV Mobile

Accueil du site > Actualités > International > France-Allemagne-Russie : une alliance pour la paix ?

France-Allemagne-Russie : une alliance pour la paix ?

Conférence S&P en Facebook LIVE avec Christine Bierre : "France-Allemagne-Russie, l’alliance eurasiatique qui aurait pu prévenir la grande guerre".

Le spectacle de Theresa May accusant violemment la Russie, sans la moindre preuve, d’avoir empoisonné l’ex-agent double russe Skripal et sa fille, au Royaume-Uni, montre que ce pays se démène une fois de plus, la petite torche à la main, cherchant à provoquer un nouvel incendie. L’abdication des principaux pays devant les accusations de la Grande-Bretagne, qui avait pourtant déjà entraîné le monde dans une guerre contre l’Irak en accusant à tort ce pays de détenir des armes de destruction massive, augure le pire.

En ce premier centenaire de la Première Guerre mondiale, on aurait cru que les forces qui ont provoqué cette terrible guerre, qui faucha au moins 10 millions d’êtres humains et en blessa près de 20 millions, se seraient assagies…

Tags : France Russie Guerre Grande-Bretagne




Réagissez à l'article

8 réactions à cet article    


  • vote
    remilebrun 10 avril 16:31

    Actualisation au 10 avril

    Déclaration de Solidarité et progrès contre toute intervention militaire en Syrie : http://www.solidariteetprogres.org/actualites-001/communique-de-s-p-macron-doit.html

    • vote
      V_Parlier V_Parlier 10 avril 16:34

      En tout cas pour la France c’est loin d’être gagné !
      Au point que je me demande si l’UE ne deviendrait pas moins russophobe après un frexit ! (Le frexit aurait au moins ce mérite dans le contexte d’occupation anglo-saxonne de la France : Limiter la capacité de nuisance de cette entité conquise).


      • vote
        remilebrun 10 avril 16:38

        @V_Parlier
        C’est tout ce qui est développé dans cette conférence. La succession d’alliances dans le cadre d’un conflit toujours de plus en plus envisagé. La question est ce qui s’oppose véritablement à ce type d’alliances. C’est là que le projet à imaginer pour la suite précède dans la solution. Sans le projet le Frexit n’ait garant de rien.


      • vote
        V_Parlier V_Parlier 10 avril 16:47

        @remilebrun
        Tout à fait. Tout ce qui se passe montre que la sortie de l’OTAN est vraiment le but prioritaire. (En plus, c’est plus facile et probablement plus rapide qu’une sortie de l’UE).


      • vote
        remilebrun 10 avril 16:54

        @V_Parlier
        Sûr qu’il faut sortir de l’OTAN. Mais l’ensemble est un même problème : à savoir si l’on rétablie des projets de développement commun avec les grands puissances de ce monde ou pas.


      • vote
        V_Parlier V_Parlier 10 avril 17:07

        @remilebrun
        Développement, un mot qui me semble hors de portée aujourd’hui, tant il a été remplacé par "commerce". Nos projets d’aujourd’hui : Acheter les biens manufacturés (conception comprise) en Chine, et vendre nos armes (de moins en moins développées par nous) aux saoudiens sous la supervision des USA. Je simplifie, certes, mais c’est l’idée. Il y a du chemin à faire.


      • vote
        V_Parlier V_Parlier 10 avril 17:09

        @V_Parlier
        (Finalement ce que je redoutais autrefois me fait espérer aujourd’hui : Les Chinois nous contraindront peut-être à éloigner l’Europe des USA. Au moins ce serait un sursis).


      • vote
        pegase pegase 10 avril 22:26

        @V_Parlier

        Question difficile, les anglo-saxons font déjà tout pour éviter ça , j’imagine qu’ils seraient capable de nous flanquer une révolte colorée comme en Ukraine, c’est une question de la plus haute importance qui est pourtant occultée par l’upr ...



Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON

Auteur de l'article

remilebrun


Voir ses articles







Palmarès