• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV Mobile

Accueil du site > Actualités > International > Gabon-Russie | L’inaction de la partie gabonaise

Gabon-Russie | L’inaction de la partie gabonaise

En poste depuis 2013 à Libreville, l'Ambassadeur de la Fédération de Russie qui, quitte définitivement le Gabon a, au cours d'une conférence de presse qu'il a animé à la Chancellerie le 12 février 2020, souligné que durant son séjour les relations bilatérales ont atteint le plus haut niveau.

Cependant, Dmitry KOURAKOV a implicitement regretté l'inaction de la partie gabonaise surtout en matière de coopération économique entre les deux pays.

Tags : Afrique Russie




Réagissez à l'article

1 réactions à cet article    


  • 2 votes
    Djam Djam 23 février 14:13

    C’est bien l’un des problèmes d’un certain nombre de pays africains : leur passivité. L’Afrique, continent colonisé depuis toujours, d’abord par les dominateurs arabisants puis par les occidentaux (Allemagne, Angleterre, France, Portugal, Pays Bas, Belgique...) et aujourd’hui par les chinois qui prennent le relais, est un continent qui ne semble pas parvenir à reprendre les rennes de son destin singulier. Trop dépendant d’un mode civilisationnel occidentale, pourtant particulièrement bien intégré et transformé par la Chine, l’Afrique n’en finit plus de se faire piller au détriment systématique de ses peuples.

    Que font les élites formées en occident ? (en France, en Angleterre, aux USA, en Russie...). Réponse : ils restent majoritairement dans les pays qui les ont formés parce qu’ils y trouvent un évident confort. Quelqu’uns rentrent dans leur pays en espérant créer une élite autochtone efficace, formée et capable de rendre aux peuples africains leur destin singulier, mais ils ne semblent pas être assez nombreux d’une part, et ne parviennent visiblement pas à intéresser les peuples sur ce point stratégique d’une gestion plus souveraine de leur pays respectif.

    L’Afrique est l’enjeu commercial du 21ème siècle et les empires en déclin vont continuer à s’affronter sur cette terre décidément martyrisée depuis des siècles.



Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON


Publicité





Palmarès