• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV Mobile

Accueil du site > Actualités > International > Jacques Sapir : G7, utile ou ringard ? Sans la Russie et la (...)

Jacques Sapir : G7, utile ou ringard ? Sans la Russie et la Chine...

Ce genre de rassemblement entre soi-disant représentants des plus riches nations de la planète n'est, évidemment, d'aucune utilité pour nous (les "gueux"), sinon ça n'existerait pas. D'autant plus inutile et ridicule si l'on tient à l'écart des pays comme la Russie et la Chine...

 

Les économies des pays du G7 font-elles encore le poids ?

RT France, ajoutée le 22 août 2019

Le sommet du G7 débute à Biarritz ce week-end. Ce sommet, placé sous le signe des inégalités, évoquera les sujets brûlants du moment. Mais est-il vraiment ce club des pays les plus riches et les plus puissants qu’il prétend être depuis le début. Ou n’est-il pas déjà dépassé ?

 

Jack Dion : « A quoi peut servir ce sommet du G7 où il y a ni la Russie, ni la Chine ? »

RT France, ajoutée le 19 août 2019

Entretien du 19/8/2019 avec Jack Dion, directeur adjoint de la rédaction de Marianne. Pour RT France, il réagit et décrypte la rencontre entre Vladimir Poutine et Emmanuel Macron au fort de Brégançon le 19 août. Selon lui, « on ne peut pas rester dans une situation où l'Union européenne impose des sanctions à la Russie. »

 

Sommet du G7 : grande absente du sommet, la Russie suscite le débat

RT France, ajoutée le 24 août 2019

La Russie est absente du sommet du G7, conséquence de son exclusion du G8 à la suite du rattachement de la Crimée en 2014. Pourtant les débats autour d’une éventuelle réintégration se multiplient depuis que Donald Trump, puis Emmanuel Macron, ont tour à tour plaidé en faveur de son retour au sein du cercle des pays les plus puissants du globe. Plus d'informations avec Antoine Cléraux.

 

Tags : Economie Canada Chine Allemagne International Russie Japon Italie Vladimir Poutine Polémique Jacques Sapir Emmanuel Macron Donald Trump




Réagissez à l'article

9 réactions à cet article    


  • 9 votes
    louis 24 août 13:52

    Ce G7 ressemble a bande d’ados boutonneux ou pour en faire partis il faut surtout plaire et avoir le même QI que la bande , et surtout chose très importante tout QI supérieur est exclu .


    • 11 votes
      Clocel Clocel 25 août 13:36

      Un club d’assassins et de voleurs avec de bonnes consciences plébiscités par des tarés qui vivent leurs fantasmes par procuration...

      "Est-ce ainsi que les hommes vivent ?"


      • 10 votes
        Vraidrapo 25 août 16:37

        Pour résumer un sage invité sur France-Intox cette semaine pour débattre de l’utilité du G7, il y aurait deux mauvais choix pour l’humanité :

        se contenter d’une relance de la croissance ordinaire en ignorant les intérêts des peuples et s’installer dans les conflits sociaux,

        ignorer les alertes de l’Écosystème et détruire toutes les ressources...

        Avec les 11 porte-avions de Trump et tous ces chefs du G7 qui luit cirent les pompes (sans compter ceux qui n’ont pas été invités...) ce n’est pas gagné.

        Finalement, ceux qu’on appelle l’Élite sont une bande de psychopathes arrivistes et parvenus qui scient la branche sur laquelle ils sont assis. Quand les sages manifestent, ils sont éborgnés !

        Tu parles d’une "démocratie" !



        • 3 votes
          Eric_F 26 août 12:04

          Il ne faut pas se tromper sur la nature de cet organisme (initialement G5), il s’agit d’un club de pays adeptes du libéralisme économique "à l’occidentale" qui veulent peser sur l’économie mondiale, la Russie avait été intégrée après son adhésion à l’"économie de marché". Le poids économique des pays du G7 ne cesse de décroître, mais ils cherchent à faire prévaloir leur agenda (y compris sur les questions géopolitiques comme Iran ou Syrie, sur leur vision des droits humains, etc.).

          L’instance de coopération économique élargie est le G20 ...Certains imaginent une sorte de directoire restreint USA, Chine et Russie ...mais l’Europe passe à la trappe -à moins d’un strapontin.


          • 1 vote
            maQiavel maQiavel 26 août 13:06

            Si on suit un peu ce que disent les intervenants de la vidéo, le G7 est un peu aux Etats unis ce que la ligue de Délos était à Athènes ( perso je pense que l’Otan convient beaucoup mieux à cette analogie). 


            • 3 votes
              zygzornifle zygzornifle 26 août 14:50

              Macron a du tellement mouiller qu’il a du mettre des couches .....




                  • 2 votes
                    BA 26 août 22:54

                    Mercredi 21 août 2019 :


                    Pauvreté « extrêmement préoccupante  » en France, selon le Secours populaire.


                    La pauvreté s’étend en France, ce qui est « extrêmement préoccupant », a déclaré mercredi à l’AFP à Deauville (Normandie, Nord-Ouest), la secrétaire générale du Secours populaire français, une association d’aide aux plus démunis.


                    « Il y a une aggravation de la situation, un développement de la pauvreté sous des formes que nous n’avions pas connues. La situation aurait plutôt tendance à s’étendre, ce qui nous paraît extrêmement préoccupant », a affirmé Henriette Steinberg dans un entretien à l’AFP en marge de la Journée des oubliés des vacances (JOV) organisée mercredi à Deauville par l’association, au profit de 5000 enfants de la région parisienne. Les JOV fêtent leurs 40 ans en 2019.


                    Les personnes âgées particulièrement touchées par la pauvreté


                    L’aggravation de la pauvreté concerne en particulier « les personnes âgées », a-t-elle précisé. « Il y a les effets de la diminution du montant des retraites » désormais « calculées sur les 25 meilleures années et non plus sur les 10. Et des grands-parents qui se sont portés caution pour des emprunts de leurs enfants et qui doivent payer ce que les enfants ne peuvent payer ».


                    La pauvreté peut aussi « concerner des petits patrons dont l’entreprise a été liquidée, dont les comptes sont bloqués, et qui nous disent ’’je voudrais que mes enfants aient à manger mais je n’ai plus ni chéquier ni carte bleue’’ », a précisé la numéro un du Secours populaire.


                    Les jeunes sont également très touchés. En région parisienne, « nous avons eu 10.000 visites de jeunes de plus en 2018 par rapport à 2017 », a détaillé Jean-Louis Durand-Drouhin, responsable du SPF pour cette région, lors d’une conférence de presse à Deauville, jugeant la « situation très grave ».


                    « 33% des enfants en France ne partent pas en vacances. C’est un chiffre considérable », a renchéri Didier Bariani, vice-président du conseil régional d’Ile-de-France.


                    Le Secours populaire organise 50 « journées des oubliés » qui permettent à 50.000 enfants de partir encadrés par environ 15.000 bénévoles. Mais « nous ne pouvons pas le faire pour les centaines de milliers d’enfants qui ne peuvent pas partir », a ajouté Mme Steinberg.


                    Cette dernière a également regretté « une diminution des services » d’aide : « L’idée de la puissance publique que les associations vont compenser est absolument impossible. Le Secours populaire n’est pas un service public », a-t-elle souligné.


                    http://www.lefigaro.fr/flash-actu/pauvrete-extremement-preoccupante-en-france-selon-le-secours-populaire-20190821



Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON







Palmarès