• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV Mobile

Accueil du site > Actualités > International > « Kim Jong-un n’est pas candidat pour devenir un Kadhafi bis »

« Kim Jong-un n’est pas candidat pour devenir un Kadhafi bis »

Entretien du 26/05/2018 avec Camille Sari, consultant international. Estimant que la Corée du Nord est arrivée à un stade où « elle n'a rien à craindre » grâce à sa force de dissuasion nucléaire, Camille Sari pense que les intérêts économiques sont capables de désamorcer le conflit politique. La Corée du Sud cherche selon lui à se libérer de la menace nucléaire du Nord et de l'influence américaine, et la Corée du Nord, protégée par la Chine, pourrait adopter une économie de marché comme son voisin. Donald Trump, dont les objectifs sont de court terme, devra d'après lui compter avec le renforcement de la position de Kim Jong-un sur la scène internationale.

Entretien du 26/05/2018 avec Alain Corvez, conseiller en stratégie internationale. Réagissant à l'annonce de Donald Trump de peut-être revenir sur sa décision d'annuler sa rencontre avec Kim Jong-un, Alain Corvez analyse sur la plateau de RT France la situation dans la péninsule coréenne, et les coups diplomatiques du dirigeant nord-coréen. Il évoque l'ambition de rapprochement entre les deux Corées et le « fin doigté » de Kim en ce qui concerne sa force de dissuasion nucléaire.

 

Tags : France Economie Etats-Unis Armée Russie Corée du Nord Corée du Sud Donald Trump Diplomatie Armes




Réagissez à l'article

1 réactions à cet article    


  • vote
    Miko Miko 29 mai 12:19
    Ni libyens, ni iraniens, coréens !




Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON







Palmarès



Derniers commentaires