• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV Mobile

Accueil du site > Actualités > International > La Chine entre en Syrie

La Chine entre en Syrie

Selon le site web The Middle East Monitor, la Chine entend acheminer deux contingents de forces spéciales en Syrie, dans le but de soutenir le président syrien Bachar al-Assad. Mais après plus de 6 années de guerre en Syrie, pourquoi la Chine commence à accentuer sa présence en Syrie ? Pourquoi avoir attendu tout ce temps avant d’entrer dans ce pays ?

Bassam Tahhan, analyste des questions internationales, nous explique.

http://ptv.io/2V7Q

Tags : Chine Armée Guerre Syrie Crise financière Finance Armes


Réagissez à l'article

4 réactions à cet article    


  • 3 votes
    Hijack ... Hijack ... 1er décembre 18:48

    Merci pour le partage, surtout merci Bassam ...
    Ceux qui se sont intéressés au problème d’agression contre la Syrie, ont tjrs mis les 2 grands, Russie/Chine comme principaux soutiens aux syriens, en plus de l’Iran, le Hezbollah.
    Bref ... les plans sont mis en place pour une confrontation mondiale, que j’espère le plus tard possible ou pas du tout. En précisant, que s’il y a conflit, le déclencheur ne peut en aucun cas faire partie de l’alliance de défense, mais de l’alliance de l’agression ... déjà par terrorisme interposé + tout le reste. En gros, s’il y a conflit mondial dans ce coin ... les responsables sont ailleurs.


    • 1 vote
      Vraidrapo 1er décembre 18:57

      IL me semble judicieux à cet instant de rappeler le bombardement, soi disant erreur, de l’Ambassade de Chine à Belgrade par l’OTAN sous commandement Yankee (on comprend bien pourquoi les Yankee ne veulent à aucun prix céder le commandement à un autre pays...).

      NB : on peut remplacer Clinton par Trump et ça marche encore. "Dommage " que l’assassinat de JFK soit encore récent sinon, l’État Profond resservirait bien le même plat. On peut le penser...

      https://www.wsws.org/francais/News/1999/mai99/10mai_embachine.shtml

      De leur côté, les responsables chinois ont accusé les États-Unis d’avoir bombardé l’ambassade pour punir la Chine d’avoir accepté de représenter les intérêts diplomatiques de la Yougoslavie à Washington. Mais qu’importe le motif exact, l’attaque avait très certainement pour objectif d’envoyer un message brutal et clair à la Chine : la dévastation imposée en Yougoslavie peut être appliquée à la Chine ou à tout autre pays dans le monde faisant obstruction à la politique économique et militaire des États-Unis.

      Alors que tout indique que l’attaque contre l’ambassade a été préméditée, il est bien possible que le président Clinton n’ait personnellement jamais eu connaissance de ce plan. Connaissant la nature byzantine des luttes entre la Maison Blanche, le Pentagone, la CIA et les autres éléments de l’establishment politique et militaire des États-Unis, il est bien possible que ce raid aérien ait été planifié pour mettre dans l’embarras l’administration Clinton, provoquer l’escalade de la guerre et ainsi adopter un ordre du jour encore plus militariste. Des sections des forces armées ont déjà caché à grand peine leur dégoût pour Clinton. D’importantes factions au sein de l’élite dominante ont également exigé que la politique militaire et diplomatique des États-Unis soit plus unilatérale et, il y a peu, étaient prêtes à destituer Clinton pour y arriver. Une chose est certaine, les éléments les plus brutaux et agressifs des États-Unis exercent une influence énorme dans la politique étrangère de ce pays, ce qui a des conséquences incalculables dans les affaires internationales.


      • 1 vote
        bonalors bonalors 2 décembre 10:38

        Oui alors cette vérité qui comme toute vérité est forcement partielle, me parait en grande partie tenir la route,
        Alors je salue le courage de notre Ami Bassam, pour rester constant, donc crédible, Il ne va pas se faire des Amis, mais il ne vaut mieux de pas avoir des amis comme Hollande ou les socialos, des gens très peu recommandables, somme toute ,,,


        • vote
          Aaltar Aaltar 4 décembre 15:01

          Ca coute pas grand chose à la Chine d’envoyer des troupes se faire la main alors que la guerre est relativement gagnée. Les russes n’y sont ils pas allé aussi pour tester leur matos dans un environnement (électronique) engagé ?

          Que va faire la Chine là bas ? Aider Assad ? Il est peu probable qu’ils en aient quelque chose à faire ouvertement. Si leur véto était posé à l’ONU c’est bien plus une histoire de principe d’ingérence qu’il veulent systématiquement bloqué de peur de les voir un jour concerné par une mesure similaire au cas ou ça tournerait mal ici ou là chez eux. Assad n’a du reste plus besoin d’être aidé, l’EI est en déroute et le régime reprendra forcément la main sur les rebelle, sinon pourquoi les russes partiraient ils déjà ?

          De plus, la Chine ne s’affiche pas ouvertement comme soutenant le pan sunnite. Ils ne savent que trop bien que ménager la chèvre et le choux leur garantit tout les bénéfices.

          Non, ils s’entrainent, comme tout le monde ; et surtout ils vont au contact, ça leur permet d’espionner dans le concert pour 3 fois rien. Peut être qu’on apprendra dans 2-3 ans que la Chine dispose maintenant d’un pied à terre dans une base que la Syrie leur laisserait installer mais pour l’heure, si c’est leur projet, ils le feront sans trop de vague.

          Qu’ils s’amusent eux aussi, c’est de bonne guerre...



Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON







Palmarès