• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV Mobile

Accueil du site > Actualités > International > La fraude est de retour

La fraude est de retour

La fraude revient sur le devant de la scène... Capsule #27

Tags : Etats-Unis Donald Trump




Réagissez à l'article

10 réactions à cet article    


  • vote
    sls0 sls0 8 février 12:46

    Personne ne l’a prévenu que Biden est élu.

    Dans 4 ans il sera toujours à chercher des bargeots sur internet pour valider ses délires.

    Au moins il ne fait plus de prédictions qui se sont toutes révélées fausses.


    • vote
      wendigo wendigo 8 février 21:11

      @sls0

       Si vous ne regardez pas les vidéos, peut être lirez vous un article de la presse mainstream :
      https://time.com/5936036/secret-2020-election-campaign/


    • vote
      sls0 sls0 8 février 22:48

      @wendigo
      C’est bien de proposer de lire un article mais c’est pas idiot de le lire avant et ne pas se fier qu’au titre.

      Je reproduis un paragraphe qui explique bien les prémisses de l’affaire.
      Le 3 mars 2019, Podhorzer a rédigé une note confidentielle de trois pages intitulée « Menaces contre les élections de 2020 ». « Trump a clairement indiqué que ce ne serait pas une élection juste et qu’il rejetterait tout sauf sa propre réélection comme étant« fausse »et truquée », a-t-il écrit. « Le 3 novembre, si les médias rapportent le contraire, il utilisera le système d’information de droite pour établir son récit et inciter ses partisans à protester. La note décrivait quatre catégories de défis : les attaques contre les électeurs, les attaques contre l’administration électorale, les attaques contre les opposants politiques de Trump et les « efforts pour inverser les résultats des élections ».
      Ouvriers et grands patrons, démocrates et républicains ont voulu sauver les élections, ils ont bétonner pour qu’on ne puisse pas interférer sur les élections. Toutes les manoeuvres éventuelles du groupe Trump ont été anticipées, analysées et ils ont trouver des parades.
      Oui il y a bien eu des manoeuvres non médiatiques qui ont éviter le sabotage de l’élection par Trump.
      On peut appeler cela un complot car non médiatique.
      Ils n’ont pas lutté contre le candidat Trump, ils ont fait en sorte que l’élection soit inattaquable. Trump aurait pu gagner mais avec une élection clean.

      Si en France quelques personnes seraient au courant que Macron tenterait de saboter les élections à son avantage, je serait bien content que des démocrates de tout horizons protègent l’élection.


    • 1 vote
      joelim joelim 8 février 23:37

      @sls0
      C’est complètement complotiste et barré ce que tu nous expliques là.

      Quand tu fais une fraude massive si t’es un peu intelligent genre serpent tu vas sortir des allégations qui si elles étaient vraies impliquent que la victime de la fraude est la personne qui a tout organisé mais à l’envers.
      En somme, la fraude est présentée comme une réaction saine aux plans machiavéliques du diable Trump, et le petit peuple est rassuré.
      Complètement barré et sans aucune preuve. Ce que j’ai lu : "Quelqu’un de l’équipe de Trump a avoué que" pose plusieurs problèmes  : 1) il est anonyme c’est trop facile 2) pourquoi il ferait ça 3) ça peut tout aussi bien être une contre-mesure accompagnant une fraude massive, les mots surtout de médias connus pour leurs mensonges (NYT, WP) s’engagent à rien.
      Le fait d’avoir diabolisé Trump a permis aux fraudeurs de s’affranchir de toute culpabilité, c’est tellement classique comme chiennerie... Maintenant il faut diaboliser ceux qui ne sont pas convaincus, comme pour le 911. Sectaires qanonistes !!! smiley


    • 7 votes
      Super Cochon Super Cochon 9 février 08:15

      .
      .
      Le Pédo-fraudeur Biden soutenu par la CIA à fait en sorte que la Justice bloque tous les recours devant les Cours Suprême . ........ et ça , ça été préparé de longue date , mais à l’ère d’internet et des vidéos portable , la Fraude électorale est flagrante !
      .
      .
      .
      Les Médias Mainstream n’ont fait qu’étouffer les affaires , au même titre que l’on à interdit l’Hydrochloroquine sur un article FRAUDULEUX du Lancet !
      .
      .


    • vote
      Super Cochon Super Cochon 9 février 08:16

      .


    • 3 votes
      Aldo Berman Aldo Berman 8 février 12:52

      A partir du moment où on présente quelqu’un comme le diable, tout semble permis pour l’empêcher de nuire. On en oublie vite toutes les leçons de morale et tout scrupule ; c’est normal, c’est le diable !


      • 1 vote
        Qaspard Delanuit Qaspard Delanuit 8 février 23:04

        @Aldo Berman

        Ben, oui, c’est ce qu’on appelle la diabolisation. 

         smiley


      • vote
        joelim joelim 9 février 00:34

        https://twitter.com/TrumpFrance/status/1324022494794149889/

        "Il y a eu un up soudain de 100% dans le Michigan et le Wisconsin. Et ne parlons pas de la Pennsylvanie.

        Comme si AUCUN bulletin par correspondance ne contenait un vote Trump..."

        "Statistiquement très très improbable :
        - Qu’il y ait 100% de vote pour l’un et zéro pour l’autre
        - Et qu’en plus que cela arrive que ds les états démocrates perdantes mais très sérré
        Il y a plus de chance de gagner au loto. :) "


        • 1 vote
          michel michel 9 février 09:46

          La fraude est toujours là, c’est un des sport favori de l’humanité.



Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON


Publicité





Palmarès