• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV Mobile

Accueil du site > Actualités > International > Le dérèglement démographique : Japon, Corées, Afrique, Amérique latine et (...)

Le dérèglement démographique : Japon, Corées, Afrique, Amérique latine et Israël

Il est quasiment impossible de contrôler la démographie. Avec le développement économique, les femmes veulent de moins en moins faire d’enfants, voire plus du tout, et cela va s’intensifier. L’accroissement du statut des femmes, la PMA, la GPA et l’utérus artificielle ne vont rien arranger : la tendance semble irrémédiable. Il faudra surtout faire attention à ces nouvelles techniques de procréation médicalement assistée, qui permettront à n’importe qui de faire un enfant tout seul, dans le sens où le contrôle et la planification des naissances directement par l’Etat ou par des multinationales sera forcément proposée subrepticement un jour ou l’autre. Quelques oligopoles étatiques et privés des pays les plus avancés pourraient prendre en main toute la question de la gestation et pourquoi pas de l’euthanasie tout simplement parce qu’il y aura un besoin de régulation et d’optimisation de ces phénomènes démographiques dans un cadre de performance économique sous contrainte de ressources disponibles. En tout cas, les naissances ne seront plus laissées au hasard ou à des volontés individuelles, elles feront l’objet de quota et les embryons pourraient être à terme soigneusement sélectionnés voire modifiés pour maximiser le futur individu à venir.

 

 

✅ SOMMAIRE

► Intro (0:00)

► Japon (0:07)

► Corée du Sud (2:10)

► Corée du Nord (3:46)

► Afrique (4:31)

► Amérique latine (7:10)

► Israël (7:35)

► Conclusion prospective (9:17)

 

✅ TOUS MES CONTENUS

► Site internet : https://www.geopolitique-profonde.com

► Facebook : https://urlz.fr/9Zsr (actu politiquement incorrect en story)

► Instagram : https://urlz.fr/9Zst (actu politiquement incorrect en story)

► Twitter : https://urlz.fr/9Zsv

 

✅ SOUTIENS-MOI

► Paypal : https://urlz.fr/9Zri (choisir "envoyer de l'argent à un proche" et non "payer un bien/service", sinon Paypal prend une commission)

► Utip : https://utip.io/geopolitiqueprofonde (pour contribuer GRATUITEMENT)

► Boutique : https://www.geopolitique-profonde.com...

 

#démographie #planification #contrôle

Tags : Démographie




Réagissez à l'article

9 réactions à cet article    


  • 2 votes
    Lucy Lucy 28 octobre 14:51

    A Nantes-la-Jolie, toutes les « african queen » aux grosses fesses au-delà de 18 ans se baladent déjà avec un landau, la solution imparable pour la régularisation et engranger les aides sociales. Hier soir 19h30, après le théâtre je rejoins la station centrale Commerce dans l’hyper-centre, environ 50-60 personnes aux arrêts de bus dont une large moitié de gronés, 8 avec des landaus. Dialectes lingala et soninké garantis ! smiley J’ai aussi vu défiler 5 gronés à vélo Ubereats en attendant le C2… L’ambiance saga africa fait désormais partie du quotidien nantais.

    Alors 1,5 milliard en Afrique en 2025…c’est au minimum entre 1 et 2 millions de gronés immigrés/clandos de plus en France + les gosses à la chaîne sur place. Même les franco-maghrébins intégrés commencent à s’inquiéter et les crasseux des quartiers prioritaires voient d’un mauvais œil se répandre cette nouvelle communauté sur leurs plates-bandes. Non seulement les plans banlieues, c’était pour eux smiley, mais par dessus le marché ils vont se faire chiper leur place de victimes de la colonisation par les soi-disant victimes climatiques beaucoup plus dans l’air du temps. Le plus important restant d’anticiper la fin de leur monopole sur l’économie parallèle, ce qui promet beaucoup d’animation dans les années à venir... 

     Alors 3 milliards de gronés en Afrique en 2050… Argh ! Qui a vu le film « We need to nuke africa » ?


    • vote
      microf 28 octobre 17:11

      Bravo chère @Lucy, lá vraiment vous vous êtes surpassée, cependant, c´est très simple vous pourriez utiliser la solution finale comme il a été fait pour le Juifs, de millions en Europe, ils sont aujourd´hui une minorité, réduire ces "« african queen » aux grosses fesses, gronés immigrés/clandos de plus en France + les gosses à la chaîne, les crasseux des quartiers prioritaires " en une minorité comme il a été fait pour le Juifs.

      Mais tel que je vous connais, vous devez certainement avoir un tel plan dans vos tiroirs.
      J´habiterai en France je me barrerai rapidement comme les premiers Juifs qui ont été plus avertis de quitter votre très cher beau pays.


    • 1 vote
      Lucy Lucy 28 octobre 21:08

      @microf

      Ton commentaire m’a beaucoup touché et je te remercie pour ta recette de mousse au chocolat kasher. Lorsque tu viendras en France, fais-moi signe, j’aime bien organiser des visites guidées pour les conciliaires un peu niais, voire dans ton cas un peu perché smiley


    • vote
      microf 28 octobre 23:01

      @Lucy

      Merci ma très chère @Lucy, malheureusement, je ne viendra pas en France.


    • vote
      sls0 sls0 28 octobre 18:52

      La population mondiale a suivi le PIB mondial qui lui a suivi la disponibilité des ressources énergétiques, surtout le pétrole.

      Comme dans quelques décennies on va se retrouver avec des ressources énergétiques équivalentes aux années 30. Si en 2100 on est encore à 4 milliards c’est que l’on sera bon en efficacité énergétique.

      40% de notre bouffe c’est du pétrole. On bouffera régional c’est sûr. Au Japon il y aura la population que permettra les ressources locales, idem en Afrique.

      Regardez autour de vous les objets ou le pétrole n’est pas intervenu.

      Un moment je m’étais dit les outils du grand-père, du fait main. Comme j’ai déménagé il y a eu transport donc pétrole.

      Chez moi c’est un âge moyen de 23 ans qui évolue vite à la hausse, il y a de la place et des ressources agricoles ça ne devrait pas poser de gros problèmes.

      Par contre un problème que je n’avait pas vu de France c’est qu’un âge moyen de 23 ans c’est beaucoup de personnes en demande d’apprendre mais peu de personnes avec le savoir et l’expérience pour l’aprentissage.


      • 1 vote
        Conférençovore 29 octobre 09:29

        @sls0

        La population mondiale a connu des évolutions par paliers : forte augmentation au néolithique par la sédentarisation, expansion exponentielle à partir de la découverte des ressources fossiles (charbon puis pétrole).

        Oui, 23 ans de moyenne d’âge, c’est forcément compliqué... a moins qu’il y ait une transition démographique en cours. Pour la Rep Dom je ne sais pas, mais pour la plupart des pays africains, cette transition n’a toujours pas commencé. Quand la Chine a plan’ifié la sienne, on était dans les années 50, et malgré cela, il se retrouve près de 3 fois plus en 70 ans... On court à la catastrophe en Afrique. On pourrait rétorquer qu’après tout, ce n’est pas notre problème mais ça l’est déjà et ça ne peut qu’empirer. Pour passer de 8 (voire 10 en 2050) à 4 milliards, cela ne se passera pas dans la joie et la bonne humeur...

        Sinon, je ne partage pas la perspective de l’auteur qui nous dit qu’en gros, il y aura en Europe, des blancs vieux mais avec le savoir et des masses d’allogènes avec leur force de travail. Cette hypothèse ne tient pas dans la mesure où les emplois demandant peu de ou pas de formation disparaissent. Le seul pour lequel cela pourrait avoir un sens (et encore... Même là nous pourrions procéder autrement) c’est avec la mutation de la production agricole : certains auteurs (Servigne, Cochet, etc.) estiment qu’il faudra environ 120-150 millions de permaculteurs pour assurer l’auto-suffisance alimentaire en Europe. Cette transition aurait du commencer il y a un demi-siècle au moins... il est probable que d’ici 2100, l’Europe soit une zone largement désertique.

        Par contre il me semble évident que le contrôle des naissances va s’intensifier, vraisemblablement par coercition (Afrique, sous-continent indien) et que des dérives eugenistes/transhumanistes vont émerger au nord dans le sillage des progrès en génétique.


      • vote
        sls0 sls0 30 octobre 02:35

        @Conférençovore
        La transition démographique a commencé chez moi depuis une ou deux décennies. Des gonzesses ça ne manque pas à l’université, de ce coté là ça va.
        Le problème c’est 11 à 15% de mineures enceintes.
        32% de filles mineures qui vivent de façon maritale c’est un problème aussi. Parfois c’est 4-5 personnes dans la même chambre. Il y a une proximité de vie incompatible avec un rêvé d’adolescente. Dans un pays macho la vie est moins agréable pour une adolescence que pour l’adolescent. 0% parmi les 16 que j’aide pour les études et avec qui j’ai un discours pour suffragettes, ce n’est pas une fatalité.

        Pour la population africaine je n’y crois pas trop, le manque de ressources mondialisé et le réchauffement climatique et la désertification induite feront un sacré coup de frein, peut être pas sur les naissances mais via la mortalité due aux famines.

        Plus haut je fais référence aux années 30. En ce temps là on importait des céréales est le rendement était 7 à 9 fois moindre selon la céréale. En Afrique c’est certainement pas nos céréales qu’ils vont bouffer et sans pétrole pas de transport.

        Au XVIIème siècle il y avait 67% de paysans, ça veut dire qu’il se nourissait et nourissait une demie personne.
        Dans les années 30, 33% c’est déjà mieux. Maintenant c’est 3,5% et on peut se permettre d’en vendre en Affrique.
        Le chiffre que vous donnez de 120 à 150 millions de permaculteurs correspont à 16 à 28% de la population, ce n’est pas les 33% des années 30 car l’INRA a fait un bon boulot de sélection mais à coté de 3,5% c’est énorme.
        Pour moi, la régulation de la population se fera par la bouffe que ce soit dans le sud ou dans le nord, pas besoin de planification.

        Jeune on achetait rarement des légumes il y en avait au jardin, il y avait des poules et des lapins.
        Les animaux du boucher étaient locaux, c’est lui qui les abattait. Quand il n’y avait plus de pommes de terre on allait chez le fermier à 300m. Le fermier avait deux chevaux et j’ai encore connu la batteuse qui venait chez lui, les autres fermiers aidaient ainsi que des gens du village. 14 quintaux à l’hectare à l’époque début des années 60. La durée du travail hebdomadaire n’étant que de 44 ou 46 heures les gens avaient du temps pour s’occuper du jardin et aider le fermier.
        J’imagine une personne maintenant tuant un lapin et le dépiauter, qu’elle n’oublie pas d’enlever la bile du foie.
        Quand on regarde l’histoire, les effondrements de civilisation c’est un retour aux fondamentaux, je vois plus facilement binner ses pompes de terre que de jouer au transhumanisme ou eugénisme, coté énergétique il n’y a pas photo.
        Le moteur d’une petite voiture a la même puissance qu’un éolienne de 15m de diamètre avec un vent de 10m/s ou 36km/h. Le sans pétrole n’est pas anodin.


      • 1 vote
        Vraidrapo 29 octobre 06:24

        En toute honnêteté, vraiment, quand on voit ce que le progrès technique a fait de la Planète, il n’y a pas de quoi pavoiser. C’est la fuite en avant.

        Comme les consommateurs ne sont prêts à renoncer à rien, à rien de ce que le commerce leur propose... aux grands maux, les grands remèdes :

        contrôle des naissances et/ou décroissance etc...

        faut pas crever au nom des grands principes !


        • vote
          Eric_F 29 octobre 11:44

          L’Europe et l’Amérique stagnent démographiquement, la partie la plus développée de l’Asie régresse et le reste de l’Asie est en train de ralentir, l’Afrique du Nord se stabilise et le reste du continent continue à accélérer démographiquement. Il y a un effet mécanique de croissance économique, mais qui parvient à peine à suivre l’accroissement de population, donc pas de transition démographique naturelle "par l’éducation". 



Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON







Palmarès