• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV Mobile

Accueil du site > Actualités > International > Les emails du fils de Biden : l’affaire qui peut renverser l’élection (...)

Les emails du fils de Biden : l’affaire qui peut renverser l’élection américaine

Le New York Post vient de lâcher ce qui pourrait devenir une bombe d’ici la date fatidique du 3 novembre. Le quotidien conservateur affirme avoir eu accès à des échanges de mails entre Hunter Biden et un conseiller de l’entreprise ukrainienne gazière #Burisma. Ces messages relancent les accusations de Donald Trump lancées contre Joe #Biden, qui aurait aidé ce groupe ukrainien à échapper à des enquêtes pour corruption.

Tags : Etats-Unis Elections




Réagissez à l'article

10 réactions à cet article    


  • 2 votes
    Super Cochon 22 octobre 22:50

    .
    .

    Voici l’autre scandale ! ..... Joe Biden aime caresser les petites filles !

    .
    .
    VIDEO — 10 minutes

    .
    https://www.youtube.com/watch?v=KQ-YjGmpO4Q&feature=emb_title

    .
    .


    • 1 vote
      Simple citoyenne Simple citoyenne 22 octobre 23:04

      Bonjour Mat-Hac et tout le monde, voici ce que j’avais dit en commentaire lors des primaires américaines en 2016, sur l’article " Primaires Américaines, coup d’envoi imminent dans l’Iowa " sur Agora rouge

      "Je sens ces élections passionnantes et merci à l’auteur d’en faire un article ; je me permets un petit pronostique pour le 16 novembre 2016, même si vous abordez logiquement les primaires, à mon point de vue, mais ce n’est que le mien, point de vue global, Hillary Clinton ne sera pas élue en 2016, déjà parce qu’elle n’a pas la santé, et que là, aïe, elle est déjà trop âgée, elle a un gros boulet à la patte, c’est Bill Clinton, et de plus les citoyens américains ne l’apprécient guère. "

      ____________________________________________________________

      Pour 2020 là, j’avoue que j’ai un véritable doute pour Trump, mais malgré tout je pense que Trump va l’emporter. C’est mon pronostique mais ça va être très difficile pour lui. 


      • 1 vote
        Simple citoyenne Simple citoyenne 22 octobre 23:09

        Autant à l’époque en 2016, ces élections étaient passionnantes mais là, je ne peux plus les voir en peinture, les uns comme les autres.



        • 1 vote
          joelim joelim 23 octobre 16:11

          Elle a une voix énervante cette présentatrice...

          Est-ce que ça changera quelque chose difficile à dire, il est évident que les médias de l’OTAN n’en parleront que contraints et forcés.

          Ils ont déjà commis des mensonges bien plus gros (ex : le juge avait été viré pour incompétence) que celui qui serait de réfuter ces révélations qui sont minimes (ils peuvent dire que le réparateur ayant récupéré l’ordi est trumpophile ou poutinophile et ça passe dans le rectum de la majorité des gens).


          • 1 vote
            Simple citoyenne Simple citoyenne 23 octobre 19:56

            Je reviens vous embêter, car je regarde ici et là, je lis, je parcours, et j’entends les internautes qui s’intéressent sérieusement à l’élection américaine, et donnent J. Biden, en futur président des États-Unis !


            • 2 votes
              Hijack ... Hijack ... 23 octobre 21:17

              @Simple citoyenne

              Avec Biden, ce serait kif kif Hilary (ou presque) ... s’il venait à être élu, c’en serait en partie fini pour les USA.

              Cela étant, Trump, malgré quelques pions poussé vers eux ... n’est pas esclave de l’Empire. Pour lui, seuls le peuple américain compte ... et c’est déjà pas mal. Avec le vieux Biden qui a besoin d’être aidé pour s’exprimer, ce serait le retour aux grands conflits, qui toucheront en plus des USA, le monde entier, notamment leurs alliés, dont la France.


            • 1 vote
              Simple citoyenne Simple citoyenne 23 octobre 21:38

              @Hijack ... Oui, vous avez raison.


            • 1 vote
              Serge ULESKI Serge ULESKI 24 octobre 10:29

              Trump ne sera pas réélu car, en politique, tous les jouisseurs (au sens psychanalytique) ne le sont jamais ; ils font un tour de piste et s’en vont tout comme leur électorat : en France : sarkozy qui, en politique, s’autorisera, en parole et en action, tout ce qu’il aurait dû s’interdire. 

               

              Les électeurs de Trump qui ont souhaité "se venger" de la présidence guindée et sournoise d’Obama, ne se mobiliseront pas.... conscients de l’inutilité des candidats de type "milliardaire rebelle sans cause"... 

               

              Car, si on se défoule, si on parvient à attirer l’attention sur soi, on ne change pas pour autant les conditions de son existence ; conditions qui ont suscité ce vote "dissident" pour un candidat "hors norme" qui a son propre "agenda existentielle" .... 


              • vote
                Quasimodo 26 octobre 12:59

                il ya de l’eau dans le gaz ...



Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON


Publicité





Palmarès