• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV Mobile

Accueil du site > Actualités > International > « Les États-Unis n’ont pas renoncé à imposer leur hégémonie »

« Les États-Unis n’ont pas renoncé à imposer leur hégémonie »

Moscou a jeté un caillou dans le jardin américain ! En janvier, la diplomatie russe a évoqué un déploiement militaire à Cuba et au Venezuela, en réponse à la progression de l’Otan en Europe de l’Est. Ce que Washington n’a pas du tout apprécié. « Si la Russie devait aller dans cette direction, nous réagirions avec détermination », a menacé le conseiller pour la Sécurité nationale à la Maison-Blanche, piqué au vif. Car les États-Unis voient toujours l’Amérique latine comme leur pré carré, explique Salim Lamrani, spécialiste des relations américano-cubaines.

Tags : Amérique du Nord Amérique du Sud Etats-Unis Prospective et futur Russie OTAN Cuba




Réagissez à l'article

2 réactions à cet article    


  • vote
    sls0 sls0 12 février 11:30

    Les USA occupés au Moyen-Orient ont négligé un peu leur arrière-cour en Amérique latine.

    En 2012 j’ai vu du US go home en République dominicaine pour un problème écologique d’extension d’une base US, pourtant la RD c’est presque une province US. Il y avait à l’époque pas mal de dirigeants de pays qui se détachaient de la politique US.

    Dans d’autres pays d’Amérique latine quand on m’appelait gringo je répondais "pas d’injures, je suis européen" tout de suite j’étais bien vu. Ça démontre que la population n’aime pas trop les américains. Il y a une unité de pensée des latinos, ça se comprend un peu en regardant la télé, on y trouve toutes les productions des différents pays, ça fait une unité culturelle.

    95% des médias en Amérique latine c’est le syndicat de presse SIP aux ordres des oligarchies locales et du département d’État US, malgré cela il y a une opposition qui reste forte.

    Les latinos ont une plus forte conscience de la nocivité des USA que les européens. La classe moyenne se développe, il y en a du monde qui passe par des universités, l’esprit peon illettré diminue fortement.

    Oui, trop occupés au Moyen-Orient, les USA ont laissé un espace de pensée en Amérique latine, ils ont un pré carré un peu plus rebelle au sud.

    J’y pense, peut-être qu’en Europe la population a chopé l’esprit peon illettré qui laisse tout faire.


    • vote
      microf 12 février 22:46

      La Russie n´a que trop tardée, il ne faut pas évoquer un déploiement, il faut le faire.



Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON


Publicité





Palmarès