• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV Mobile

Accueil du site > Actualités > International > Pénuries alimentaires : la planète au bord du chaos ?
#26 des Tendances

Pénuries alimentaires : la planète au bord du chaos ?

 

On dit que l'estomac est le nerf sensible de la révolution.
Ainsi, qu'arrive-t-il lorsque la planète ne sait plus se nourrir ?

Cette semaine, Benjamin Tremblay et 7 jours sur Terre plongent directement dans les eaux troubles de la prochaine crise alimentaire afin de mieux en comprendre les causes ainsi que les impacts profonds pour l'avenir du monde.

Quelles seront les conséquences sociales, économiques et géopolitiques ? Quels pays sont les plus vulnérables ? Quels pays sont positionnés pour sortir gagnants ?

Dans cet exposé, il sera question du conflit en Ukraine ; de la crise des fertilisants ; des implications pour la sécurité nationale ; des mouvements de réfugiés ; de la Chine ainsi que des problèmes majeurs de l'agriculture moderne.

 

7 jours sur TerreLa planète est au bord d'un chaos alimentaire — 10 juin 2022 — 31:50

 - 3:52 Les différents facteurs qui expliquent la hausse des prix
 Guerre en Ukraine
 Explosion des prix des fertilisants (N, P, K)
 Cercle vicieux : Les prix de la nourriture augmentent -> La Chine et la Russie interdisent les exportations -> Les prix de la nourriture augmentent -> D'autres pays interdisent les exportations -> Les prix de la nourriture augmentent...
 De nombreux pays n'ont pas la capacité financière pour amortir le choc
 Mauvaises récoltes de céréales dans de nombreux pays (Inde, Chine, Australie, Argentine, France, USA : les récoltes de blé s'annoncent plus maigres que d'habitude)
 
 - 14:15 Quelles seront les conséquences ?
 Les prix de la nourriture vont augmenter (le prix du blé a déjà doublé depuis l'été dernier)
 Instabilité, risques de révoltes (Turquie, Liban, Iran, Pakistan, Afrique)
 Chocs d'approvisionnement, même dans les "pays riches"
 Vagues d'immigration, réfugiés
 (Haïti : le prix du pain a été multiplié par 5 en 2 ans)
 La Chine a fait de grosses réserves stratégiques de nourriture
 La Russie possède de grandes réserves de céréales, d'engrais et pesticides
 
 - 26:00 Ce genre de crise va continuer à se produire... Que faire ?
 OGM ? Diminuer la consommation de viande (rouge) ? Plus de technologie pour mieux cultiver ? Stopper les agrocarburants ? ...

 

 Certaines solutions envisagées, comme le recours massif aux OGM, semblent être plus problématiques qu'autre chose... surtout si elles renforcent encore davantage la position dominante de multinationales tentaculaires, qui ne sont pas connues pour leurs bonnes pratiques et pour qui le mot éthique est un terme à bannir absolument.

Il en est question dans le documentaire "Comment nourrir toute la planète ?" (3ème vidéo), mais en faisant remarquer que bidouiller la génétique des plantes, pour les semer dans des sols "morts", aspergés de désherbants et "dopés" aux engrais de synthèse, ça revient probablement à prendre le problème par le mauvais bout...

Le documentaire "Pénuries alimentaires, une guerre à venir ?" (2ème vidéo) pose de bonnes questions : qui est responsable ? à qui profite le crime ?

Les deux dernières vidéos donnent la parole à Lydia et Claude Bourguignon ("profil de la vie du sol") et à Jean-Martin Fortier ("Un modèle de ferme bio intensive")

 
 


 
Citizen LightPénuries alimentaires, une guerre à venir ? — 3 mai 2022 — 39:15

 Famine Mondiale : la nouvelle arme des mondialistes ?
La prochaine guerre sera-t-elle … alimentaire ? Pourquoi, dans les grandes surfaces, on remarque des rayons vides ou presque vides ? Plus de farine, d'huile, de sucre, de pâtes ? Que se passe-t-il au juste ? Pourquoi Emmanuel Macron, pourquoi les Nations Unies inquiètent la population en parlant d'une crise à venir … « sans précédent » ? Ce documentaire de 40 minutes pose les questions que tout un chacun et tente de trouver des réponses. Vous allez entendre des agriculteurs, patron de grande surface, économiste et analyste.
La nouvelle enquête exclusive de Citizen Light.

Un documentaire d'Armel Joubert des Ouches

 
 

ARTEComment nourrir toute la planète ? | 42 - La réponse à presque tout | ARTE — 4 juin 2022 — 28:13

La production agricole mondiale atteint actuellement des sommets. De quoi théoriquement nourrir toute la planète. Mais que se passera-t-il si, d’ici la fin du siècle, la Terre dépasse les 10 milliards d’habitants ? Une telle évolution démographique nécessiterait d’augmenter les rendements jusqu’à 70 %. Est-ce seulement possible ?

Série documentaire scientifique (Allemagne, 2022, 29mn)

 

Ver de Terre productionClaude & Lydia Bourguignon - profil de la vie du sol @Vie et bien-être — 1:18:37

Voir aussi : Rôle de la vie du sol en agriculture par Lydia et Claude Bourguignon (Extraits de la conférence de Claude et Lydia Bourguignon, directeurs du Laboratoire d'Analyses Microbiologiques des Sols, mai 2015) — 38:52

 

BrutUn modèle de ferme bio intensive pour transformer l'agriculture mondiale — 31 janvier 2020 — 6:23

 "Ce qu’on veut, c’est remplacer l’agriculture de masse par une masse d’agriculteurs"
Une ferme à "échelle humaine" et rentable, c’est ce qu’a créé le québécois Jean-Martin Fortier. Et il souhaite montrer qu’une révolution agricole est possible.
Brut nature l’a rencontré.

 

Tags : Pétrole et essence Immigration International Guerre Agriculture Alimentation




Réagissez à l'article

17 réactions à cet article    


  • 6 votes
    juanyves juanyves 11 juin 17:07

    La Russie n’interdit pas l’exportation de céréales, elle la régularise, de même que l’Inde. Ce qui signifie que seul peut être exporter ce qui est en plus de la consomation interne. Pour la Russie c’est beaucoup, vu la récolte record qui est prévue cette année. Ceci dans le but d’éviter que le prix du marché mondial fasse monter les prix sur le marché local et que l’exportation soit plus attractive que fournir la demande locale à un prix régulé.
    L’hystérie sur la catastrophe à venir est surtout une façon de faire monter les prix pour engranger des bénéfices monstrueux. Les masques à covid valaient entre 5 et 7 cts par 100 avant et après ......
    Parler de pénurie pousse les gens à acheter donc pénurie donc prix en hausse donc beaucoup de bénéfice.

    La réalité c’est que ce qui pourrait manquer (si c’est le cas) est bien inférieur à ce qui est jeté et manger un peu moins, pour beaucoup serait un pas vers une meilleure santé. Ceci est pour ce qui est appelé la communauté internationale (10% du monde), pour le reste les russes avec l’aide des stocks ukrainiens fourniront l’autre communauté internationale qui n’est pas couchée devant ceux qui se prennent pour les maitres du monde et si l’Afrique du nord manque de couscous elle ira voir en Europe. Mais ce que les pingoins ne disent pas c’est que avec des céréales il y a du monde qui bouffe, mais si ces céréales c’est pour nourrir des animaux que les maitres du monde bouffent à s’en faire péter le coeur (tiens le coeur ???) alors là il y a des problèmes (cardiovasculaires ?).

    Dans l’histoire, les disettes se sont souvent résolues avec des patates. Mais cuites à l’eau pas en frites. Malheur à ceux qui n’aiment que les frites, il n’y a plus d’huile ni de graisse de palme. Pour les hamburgers il y a les sauterelles, les vers de terre et les mouches, le tout trituré et collé + des saveurs alléchantes et du glutamate.

    L’avenir c’est la patate. Sur votre balcon, récupérez des pneus usagés, dans le premier remplissez de terreau et plantez une patate. Quand elle dépasse du sol de 30cm, coupez les feuilles du bas, mettez un autre pneu et remplissez de terreau. Again and again, avec 6/7 pneus vous devriez récolter beaucoup de patates.


    • 1 vote
      youki 12 juin 11:11

      @juanyves
      T’es vraiment une grosse patate et tu as l’analyse d’un vieux pneu déchiré , je crois que tu t’enfiles trop d’alcool de patate pour raconter tant de conneries.
      Pour le post plus bas merci à Wikipedia ou autres , le seul problème c’est que tu recopies en faisant un max de fautes d’orthographes . Badole !!!


    • 3 votes
      juanyves juanyves 12 juin 14:10

      @youki
      Ça m’est arrivé de donner des cours d’agriculture, mais j’ai aussi eu l’occasion de faire des recherches sur la relation existant entre les problèmes neurologiques ou de déficience mentale avec l’usage de couches de mauvaise qualité ou changées trop peu souvent. La pause d’un bavoir approprié peu aussi, semble-t-il, améliorer les excrétions de bave depuis la comissure des lèvres. Je te recommande de porter une attention toute particulière à ces deux éléments fondamentaux pour les vieux pneus déchirés atteints de sénilité précoce conséquence d’un abus marqué de certaines substances associées à une rougeur marquée sur une protubérence ayant pu, autrefois, ressembler à un nez.


    • 1 vote
      Croa Croa 15 juin 14:13

      À juanyves,
      Plus d’huile de palme ?  TANT MIEUX !
      Pour ce qui est de faire des frites, à l’huile d’olive c’est bien meilleur. Il y aura toujours de l’huile d’olive ! smiley



      • 1 vote
        jjwaDal 12 juin 06:35

        En toile de fond déjà, ne pas oublier l’idéologie du "zéro stock, flux tendu" qui a contaminé le secteur agricole au tournant du millénaire, juste avant que le début de ce siècle voit s’accumuler une majorité d’années déficitaires en production (bien expliqué par B. Parmentier), d’où les émeutes de la faim en 2008. Ensuite il y a les aléas climatiques qui ne sont plus à négliger vu les tensions sur la ressource en eau fossile (on a pompé exagérément des nappes qui se tarissent dans de nombreux endroits) qui permettait des niveaux de production non soutenables dans la durée sans elle.
        Bien sûr personne n’avait anticipé les conséquences alimentaires d’un conflit entre deux pays gros exportateurs, dont la disparition du marché pourrait réduire les stocks mondiaux de céréales à quasiment rien, provoquant une inflation des prix. Personne (dans les décisionnaires s’entend) ne pouvait additionner l’inflation attendue suite aux politiques des Banques Centrales pour "gérer" la crise financière, à celle due à des pénuries physiques sur le marché des céréales. Personne ne pouvait imaginer un "alignement des planètes" où on combinerait stocks bas, retrait de deux gros exportateurs et déficits annuel de production en céréales alimentaires chez de gros producteurs.

        Une grosse tempête se profile donc, qui semble dangereuse pour le budget de centaines de millions de personne et qui pourrait aggraver l’instabilité de nombreux gouvernements avec le "serial killer" planétaire en profitant pour opérer du changement de régime et placer ses billes.



          • 3 votes
            Et Hop ! 12 juin 21:10

            Vous commencez en écrivant : " La Chine et la Russie interdisent les exportations. "


            C’est complètement faux, ces sont les USA et l’Union Europénne qui ont organisé un embargo en bloquant les transactions en dollars et les armateurs russes. Ce sont aussi les anglo-saxons qui spéculent et font monter les cours.


            La Russie a annoncé faire une très bonne récolte de céréales cette anée et a l’intention d’augmenter ses exportations.


            • 3 votes
              juanyves juanyves 13 juin 16:10

              @Et Hop !
              Les problèmes alimentaires sont récurrents, surtout depuis que les gros mangeurs de viande nécéssitent plus de céréales et soja pour engrosser leurs animaux et les faire péter du méthane (soja > fayots) que les 4/5 de l’humanité. Les occidentaux mettent des légumes pour donner du goût à la viande nourrie au couscous. Les autres mettent de la viande pour donner du goût aux légumes dont ils arrosent le couscous. Résultat des courses :
              First le couscous pour les vaches et les cochons et s’il en reste pour les crèves la faim.
              Toute cette histoire c’est pour faire monter les prix des céréales yankis (même procédé que pour le gaz et le pétrole) : on coince les russes pour qu’ils ne puissent pas vendre, ça fait monter les cours et le gros Sam au cigare vent ses denrées 2 fois plus cher et se fait des ennemis.
              Manque de bol les russes ont anticipé : ils vendent au rabais leur blé (et celui des ukrainiens libérés) à ceux qui en manquent, se font plein de blé et se font des amis. Ceux qui payent vivent en Europe.


            • 4 votes
              MAZIG 13 juin 13:56

              Cet embargo sur les céréales est l’oeuvre vicieuse exclusive des occidentaux (USA + EUROPE) pour punir les pays arabes et africains de na pas avoir voté à l’ONU la condamnation de la Russie et les sanctions qui l’accompagnent. 


              • 2 votes
                juanyves juanyves 13 juin 15:54

                Et de tout cela qui tire toutes les ficelles, même celles du paroissien et autres gogos :
                BlackRock, Vanguard, State Street & Co : https://www.youtube.com/watch?v=99DjNR__2vE&t=542s

                Armements, Santé, Médias, Finances, Alimentation, Culture et Quincailleries en tout genre.

                Merci Saint Larry et tous tes sous-saints, vous êtes les bienfaiteurs de l’humanité et Dieu vous garde une place bien au chaud au paradis de Voleurs.


                • 6 votes
                  Le Glaude Le Glaude 14 juin 09:45

                  .
                  .
                  Malgré la Vaccination ........ le Portugal a plus de MORTS en 6 mois que pour toute l’année Covid 2020 !

                  .
                  .
                  Selon le quotidien portugais Diário de Notícias, jusqu’à mercredi, le Portugal comptait un total de 4 903 798 infections et 23 479 décès dus au covid-19. Les estimations de la Faculté des sciences de l’Université de Lisbonne indiquent qu’ils atteindront cinq millions d’infections et 24 000 décès la semaine prochaine et 25 000 en juillet. D’ici fin juin, autant de personnes devraient mourir, voire plus, qu’au cours des dix mois de la pandémie en 2020.

                  .
                  .
                  https://lemediaen442.fr/malgre-la-vaccination-le-portugal-a-plus-de-morts-en-6-mois-que-pour-toute-lannee-covid-2020/

                  .
                  .


                  • 1 vote
                    Croa Croa 15 juin 14:23

                    @Le Glaude Ce n’est pas « Malgré » mais à cause de. Ce ne sont PAS des « vaccins ».


                  • 3 votes
                    Le Glaude Le Glaude 14 juin 17:37

                    .
                    .

                    Nous ne sommes plus dans le domaine de la SANTÉ , mais dans du Harcèlement basé sur des Critères de Soumission face à un État devenu Totalitaire et Empoisonneur .

                    .
                    .
                     
                    CITATION de Brigitte Bourguignon , Ministre de la Santé ........ «  La liberté des 10 % de non-vaccinés s’arrête là ou celle des 90 % commence. Notre stratégie, elle est claire… c’est de faire en sorte de faire peser la contrainte sur les Non-Vaccinés. »

                    .
                    .
                    https://planetes360.fr/brigitte-bourguignon-ministre-de-la-sante-la-liberte-des-10-de-non-vaccines-sarrete-la-ou-celle-des-90-commence-notre-strategie-elle-est-claire-cest-de-faire-en-sorte-de-fa/

                    .
                    .


                    • 1 vote
                      Vraidrapo 15 juin 07:58

                      Vu le cinéma de la chaine 26 LaCIa autour des combats en Ukraine... qui peut douter encore que l’Oligarchie nous prend pour des enfants...

                      µicon est un bonimenteur, tout esprit sain l’a compris depuis longtemps


                      • 1 vote
                        Croa Croa 15 juin 14:30

                        C’est un peu exagéré...

                        Les fertilisants sont inutiles !  Les Amish qui n’utilisent que des fumiers naturels produisent finalement plus et mieux que les fermiers américains classiques.
                        À voir (si vous l’avez raté) : l’exemple à suivre des Amish


                        • 1 vote
                          Jean Keim Jean Keim 17 juin 06:58

                          La guerre a bon dos et elle est infiniment profitable à ceux qui l’organise, elle est organisée au profit de ses organisateurs.

                          Un mot sur la spéculation : elle pourrait faire plus de dégâts que la guerre.

                          Depuis des millénaires la vie des êtres humains est pourrie par une minorité avide de pouvoir et qui se comporte comme des prédateurs, il n’y a aucune classe dirigeante en place qui n’ait pas accédé au pouvoir sans avoir des ancêtres qui ont du sang sur les mains, ce constat ne nous dédouane pas pour autant, sans notre participation et/ou notre tacite acceptation, les puissants n’existeraient pas.



Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON


Publicité





Palmarès