• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV Mobile

Accueil du site > Actualités > International > Pour son grand retour en public, Donald Trump tourné vers l’avenir

Pour son grand retour en public, Donald Trump tourné vers l’avenir

Pour la première fois depuis son départ de la Maison-Blanche, Donald Trump a pris la parole le 28 février en Floride à la conférence des Conservateurs. S’il n’a pas confirmé sa candidature à la primaire républicaine de 2022, l’ancien président s’est présenté comme l’incarnation de l’avenir du Parti républicain.

Tags : Etats-Unis Donald Trump




Réagissez à l'article

12 réactions à cet article    


  • 6 votes
    mat-hac mat-hac 1er mars 16:37

    Rappelons que Trump avait largement gagné les élections.

    Je me demande comment il va faire pour restaurer le vote papier.


    • vote
      sls0 sls0 1er mars 17:19

      @mat-hac
      T’as que des rumeurs comme preuve, une rumeur n’est pas recevable. Mets nous donc des jugements de tribunaux.



    • vote
      joelim joelim 2 mars 13:46

      Le simple fait que ce problème a été si peu couvert est significatif. Et si on y ajoute l’absence de traitement par les tribunaux... C’est sûr que si on attend les résultats de Sydney Powell on n’est pas rendu.


    • vote
      Alcyon 3 mars 22:48

      @mat-hac
      rappelons que tu es complètement à la masse.


    • vote
      sls0 sls0 1er mars 17:27

      Les républicains savent que Trump ne pourra plus jamais passer, trop d’opposants clivés.

      Ils savent aussi qu’en cas de primaires chez les républicains c’est Trump qui risque de gagner.

      Donc tant que Trump peut se présenter, les républicains ont perdu.

      Je crois qu’il y aura des croche-pieds républicains sur le chemin de Trump.

      Tant que Trump est là les démocrates sont tranquilles. Une majorité de républicains ça ne fait que 30-40 des électeurs. Il est trop clivant le Trump.


      • 3 votes
        joelim joelim 2 mars 13:37

        @sls0
        Vu les derniers résultats sur le fil du rasoir ce raisonnement est à l’ouest...


      • 4 votes
        berry 1er mars 20:32

        Le zombie sénile Biden n’est pas dangereux, il est surveillé de près par l’armée en attendant son départ prochain pour la prison ou l’hôpital psychiatrique.

        Dès son arrivée à la Maison Blanche, il signait 17 décrets. Il vient de bombarder la Syrie et il y a eu 17 morts. Décidément le chiffre 17 revient souvent, comme dans les discours de Trump. Je rappelle que la 17ème lettre de l’alphabet, c’est Q.

        J’y vois un clin d’oeil de ceux qui tirent les ficelles en coulisses, en direction de leurs supporters. Ils maîtrisent les horloges, les choses suivent leur cours comme prévu, lentement mais sûrement. Les démocrates font comme s’ils n’avaient rien remarqué, ils ne veulent pas donner de l’importance aux théories du complot et à Q.

        Trump n’a toujours pas reconnu sa défaite et son avocate Sidney Powell y croit toujours. Elle affirme que des preuves irréfutables de la fraude électorale vont arriver bientôt.



        • 3 votes
          bubu12 1er mars 22:07

          @berry

          tellement lunaire ce message smiley , sinon ca se passe comment le covid dans le monde parallèle Qanon ?



          • 1 vote
            albert123 4 mars 09:31

            le plus compliqué pour les élections présidentielles de 2022 en France ca va être de reprogrammer les machines de vote pour que BIden ne soit pas élu en France également.



Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON


Publicité





Palmarès